Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Contact : Administrateur@henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire du Poitou, Languedoc, Niort, Ordre de Malte, batailles, d'Assailly, économie, écologie , tourisme-artisanat, technologies
  • Contact

Texte Libre

contact :henry.darthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 
https://www.facebook.com/people/Henry-Darthenay/1649294905
 
Musique (un florilège d'oeuvres musicales) :
 
 http://www.youtube.com/user/henrydarthenay
 
 Vous êtes 95 000 a  avoir visité ce site, 170 000  pages ont été consultées ; je vous en remercie.

Recherche

29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 14:05

Voici une excellente série VEEP, on ne peu plus rare, une étude de caractères du monde et des mœurs politiques !

Avant tout acte politique ; pour les néophytes ces épisodes sont une révélation.

De même pour connaître les rouages et le fonctionnement de l'appareillage politique avant toute consultation, négociation ou concertation sur des sujets primordiaux il est très utile de regarder cette série, qui en dit assez long sur les mœurs et pratiques de cette cage aux fauves.

"Connais la psychologie de tes adversaires ou des personnages avec lesquels tu dois traiter"

Une peinture sociale au vitriol : égocentrisme démesuré, ambitions, flagorneries, coups bas, manipulations, cynisme,compétition et j'en passe et des meilleures, avec un grand soupçon de gaffes inhérentes au cloisonnement des appareils administratifs politiques et étatiques

Le monde politique français, la société elle même se sont beaucoup américanisés ces dernières années, Le show politique a pris le pas sur l'usage des plus parcimonieux des médias, et à vrai dire une méfiance tenant presque du péché originel (notamment avec la presse affaires politico-médiatiques extrêmement virulentes depuis le début de l'imprimerie).

Par exemple ne voit on pas un parti se nommer "Les républicains" comme le parti "républicain" US, fortiche quand même

Donc on passe énormément de temps à se montrer sous son meilleur jour, mais ce temps là n'est pas celui concrètement du travail, à moins que l'on ne délègue (ça ç'est une autre histoire et bien sûr, ç'est une difficulté majeure), d'où les réunions de groupes pour les directives médiatiques.

Après ces brainstorming (quasi mot à mot orage cerveau) on s'étonne après que la centrale grille, d'où l'expression pétage de plombs.

Je vous propose donc de voir cette série si vous en avez la possibilité, ç'est assez édifiant, je pense que cette série à peine exagérée (j'ai eu plein de vies) a été conçue ou écrite par des personnes ayant travaillé dans ces milieux là...

Après cela vous ne les verrez plus comme avant....... !!!!!!!!!!!!!!!!

Bande annonce en anglais, version très bonne qualité (on ne peut pas tout avoir non plus)

Bande annonce en Français image de mauvais qualité

Partager cet article

Published by Henry
commenter cet article
14 août 2015 5 14 /08 /août /2015 10:07

dévaluation du Yuan raisons et conséquences par Antoine Brunet une analyse pertinente :

- les marchés financiers sont en inadéquation avec la situation réelle,

- la demande intérieur chinoise tend à s'affaisser,

- la croissance chinoise est nettement inférieure à celle des prévisions statistiques,

- la Chine veut entrer dans le FMI pour faire parti des monnaies internationales telles que le $,

- la Chine renonce de ce fait à entrer dans ce cercle,

- Cependant la Chine agit diplomatiquement auprès du FMI pour son entrée,

- La Chine et la Russie ont menées une politique de dénigrement du $ afin d'entrer dans le DTS afin de détrôner le $, puis favoriser une course aux armements afin d'écarter définitivement les USA,

- Le Yuan fortement sous évalué en dévaluant encore porte un coup fatal aux industries occidentales et des pays émergents (industrie marocaine en exemple)

- reprise des parts de marchés par des prix compétitifs sur les industries mondiales et les nouvelles technologies

- Une réponse globale est elle envisageable en deçà de 10 à 15 % de dévaluation pour exemple la dévaluation du $ en 1933 qui accentue la crise de 1929 sur le continent,

- normalité de la politique du libre échange

- compression également des salaires ouvriers pour diminuer les couts de production et assurer sa compétitivité,

- déception sur ses exportations, effondrement en spirale probable des matières premières, produit par les pays émergents,

- arrêt de l'initiative de la montée des taux aux USA,

- suites de la crise boursière de Shanghai,

Alertinfo du 09/07/2015 :

"~~Depuis la mi-juin, les actions chinoises ont perdu 30%, ce qui représente près de 3.000 milliards de dollars. La Banque populaire de Chine a promis de prendre des mesures afin de stabiliser le marché boursier. Pourtant, selon un représentant de la Commission chinoise de régulation des marchés (China Securities Regulatory Commission, CSRC),

"la situation est alarmante". En outre, la panique commence à contaminer le marché des biens de consommation, notamment le marché du porc, rapporte Bloomberg.

De l'avis de certains investisseurs mondiaux, une déstabilisation du système financier due à la correction boursière chinoise actuelle constitue aujourd'hui un risque plus important que la crise grecque. "

Similarité avec la crise la grande dépression de 1873-1896

"~~La dépression des années 1880 se déroule dans un contexte de libéralisme économique, mais pas de libre-échange, du fait de la forte concurrence exercée par les nouveaux pays sur les marchés mondiaux. Les producteurs agricoles européens ne sont pas assez compétitifs pour faire face à la concurrence des fermiers canadiens et américains et aux importations de viande en provenance d'Australie et de Nouvelle-Zélande"

les USA montent en puissance ainsi que les anciennes colonies anglaises

Face aux effets de la crise les entreprises s'organisent en trust et en cartels afin de pouvoir absorber ou compenser les effets celle ci, mais elles imposent leur loi sur marché, parfois leur monopole.

l'Allemagne, la France (Meline) et les Etats unis imposent des taxes douanières ;

"~~L'Allemagne adopte en 1879 un tarif douanier très élevé, le tarif Bismarck, qui impose des droits de douane sur les produits agricoles et industriels : l'Allemagne refuse de sacrifier son agriculture pour favoriser le développement de son industrie, comme l'a fait la Grande-Bretagne. Cette dernière reste fidèle à sa tradition libre-échangiste et conserve des droits de douanes nuls."

Pour trouver de nouveaux débouchés les deux puissances européennes France et Angleterre optent pour la voie de la colonisation pour ouvrir de nouveaux marchés et débouchés.

D'autre part la crise est accentuée par la transition technologique industrielle du début XIX vers celle du début XXème (automobile, pétrole, électricité, téléphone....)

Les causes et les effets de la crise de 1929 :

- crise boursière et bancaire, (cours divisés par 4 aux USA et par 2 en France), de 1929-1932 le Dow Jones perd 89 % de sa valeur

- la spéculation,

- les monnaies,

- l'effet pyramide de Ponzi sur les dettes,

- la sous consommation résultat de la sous production consécutive à l'effondrement boursier,

- explication morale, la tendance naturelle à opter pour la solution des excès spéculatifs,

- absence réelle d'une puissance, la guerre de 1914-1918 a anéanties la production, la main d'œuvre, asséché les finances (via les dettes de guerre et emprunt de guerre à l'étranger) La France et l'Angleterre ont perdu leur éclat.

- crise politique en France, incohérence des politiques successives, instabilité, personnel politique incompétent, affaires et scandales

L'Angleterre est en déclin, les USA ne sont pas encore en passe de devenir la première puissance mondiale, il n'y a pas disons d'arbitre international pour cette période.

- crise économique,

- politique de relance New deal, ~~Glass-Steagall Act assainissement des pratiques bancaires,

- Vers une économie de guerre en Allemagne.

En Allemagne on règle le problème de la crise par une politique de grands travaux, tout en assainissant volontairement les finances pour se réorienter vers une industrialisation militaire ainsi qu'au Japon

Des mesures protectionnistes sont prises un peu partout, mais la dégradation de la crise n'est pas du à celles ci, le manque de liquidités se fait déjà sentir dès 1930 -1931 aux USA.

Une politique de déflation est menée en France sous le gouvernement Doumergue :

par Tardieux, ~~9 février 1934 au 8 novembre 1934.

politque sur la diminution des prix, politique drastique de réduction budgétaire,

dans ce gouvernement on retrouve curieusement !

Philippe Pétain au Ministère des Armées

Pierre Laval aux Colonies puis aux affaires étrangères (montée d'Hitler au pouvoir)

Tardieux ne cache pas ses sympathie pour l'extrême droite,

Certains de ce gouvernement participeront au Conseil National

~~Le Conseil national est une assemblée consultative créée le 22 janvier 19411 par le gouvernement de Vichy, en France, à l'initiative de Pierre-Étienne Flandin. Il s’agit d’une « vaste cellule de réflexion du Régime de Vichy destinée à rechercher les moyens d’améliorer la situation précaire dans laquelle se trouve le pays après la défaite »2 de 1940.

Gouvernement Pierre Laval ~7 juin 1935 au 22 janvier 1936.

réduction budgétaire politique déflationniste, politique imposée par décret loi, le gouvernement demande les pleins pouvoirs. La baisse des prix n'engendre pas une baisse du chômage, mais elle calme un temps la crise.

Voilà quelques éléments susceptibles de déceler tel ou tel mouvement futurs, tout en sachant que ces solutions ou résultats passés se sont répétés sous des formes différentes.

Il n'y a donc pas de miracles particuliers à attendre ou de concertation amiable ou internationale pour une résolution de crise, chacun joue pour soi. Les effets de la crise ont été considérablement freiné par rapports aux crises anciennes mais cependant rien n'a été résolu, et c'est une lente érosion, un iceberg qui pointe son pic. En espérant que les commandants des navires éviteront cet écueil,, mais ça ç'est une autre histoire.

Il n'y a pas que les considérations statistiques économiques, les chiffres, les calculs, il y a même si les comportements de groupes tendent être analysés un manque d'information sur une analyse en mode panique... puisque nous n'avons pas connu de période dite conflictuelle. Donc ces paramètres ne sont pas pris en compte. Il y a toujours un ensemble comportemental qui tient plus de la nature humaine intrinsèque que du chiffrage ou de l'accumulation et analyse des données.

yuan dévaluation analyse Antoine Brunet AB marché 13/08/2015

Partager cet article

Published by Henry
commenter cet article
13 août 2015 4 13 /08 /août /2015 17:02

On s'aperçoit qu'une crise agricole pointe son vilain museau, tout le monde semble s'étonner de ce mouvement de Jacquerie comme certain aimeraient à le nommer.

Oui Jacquerie, l'ancien nom des révoltes paysannes lorsque ceux ci entraient en conflits avec les féodaux. Ces derniers souvent augmentaient la pression fiscale car le royaume était en mauvaise passe économique, la dernière roue du carrosse évidemment trinquait.

hé, bien voilà donc une autre histoire : il y a des traités signés par les états sur le libre échange, il y a des blocus décidés par les états, il y a un maintien obligatoire suivant la ligne directrice économique et financière d'une jugulation (trancher égorger) juguler en vrai terme (mais ça faisait tellement plaisir cette concordance) de l'inflation.

Plus il y a de chômage, moins il y a de rentrées, moins il y a de consommation, pour donner l'illusion que l'économie se maintien on n'hésite pas a sacrifier des secteurs clefs ceux notamment de l'agriculture pour quelle raison ; simplement parce que les agriculteurs sont divisés et morcelés, face a des mégastructures organisées et le plus souvent multinationales. On peut même soupçonner fortement des ententes de prix. Certains syndicats professionnels ne bougent que parce qu'il y a le feu au rez de chaussé ç'est tout

De cette manière ni le gouvernement ni ces industries de la vente n'ont intérêt à voir les prix à la production grimper. de l'autre les gouvernements ne peuvent renier leur accords commerciaux, leurs pactes (traités) de libre échange. La population quand à elle dont le niveau baisse espère que les prix se maintiennent, quitte à perdre de la qualité.

tout en se fichant des enjeux (pour les uns et les autres) sanitaires.

Ce qui signifie sans autre forme de procès qu'une bonne partie de ces gens là ne pensent qu'a leur intérêts et non à l'intérêt commun.

Au lieu de mettre en oeuvre une charte agricole commune redéployant la distribution en système de coopératives.

les banques ont un rôle dans ce jeux, les hypothèques. les hypothèques immobilières et la couverture bancaire (couverture de la dette), Voyons la situation; cette couverture est bien accordée par principe plus ou moins tacite, tant que les banques sont en situation et maintien de stabilité, tant qu'elles ne s'abreuvent pas du sang de la cupidité via l'hypothèque pour la revente à bénéfice pour elles et l'achat à moindre coût pour des méga structures d'approvisionnement alimentaire. Ceci étant dit, car ceci a bien existé ç'est comme cela que ça ç'est produit aux Etats Unis il y a une bonne dizaine d'année. Plus de couverture bancaire, hypothèque, rachat par des multinationale et les agriculteurs devaient employés sur leur propre terre.

L'enjeu de la terre arable et un enjeu primordial pour le futur, toutes les surfaces agricoles existantes ou potentielles sont le terrain de guerres financières et économiques voire géostratégiques. La Chine s'accapare l'Afrique, d'autres pays l'Amérique du Sud.

des multinationales françaises ont des domaines agricoles considérables pour l'industrie alimentaire hors France. Alors pourquoi s'embarrasser au cas ou de quelques petits paysans (pour ma part ce n'est pas péjoratif, ç'est ainsi qu'ils sont vus) qui n'entendent rien à la géostratégie financière.

Alors "Toi qui entre ici abandonne tout espoir"

Mais non

Il n'y a rien d'inéluctable, il n'y a rien d'inscrit.

___________________________________________________________________________

INTERLUDE : L ECHANGISME COMMERCIAL

__________________________________________________________________________

Le libre échange ou plutôt libre "échangisme", c'est comme l'échangisme ; d'abords faut être tous d'accord (je ne sais pas si les agriculteurs ont été conviés personnellement à la partouze) ensuite , "à plusieurs ça parait plus mieux, mais ça peut faire mal et ça peut filer la chtouille"

Entre parenthèse ç'est le genre de petite sauterie qui est organisée chez vous, à vos dépens, (champagne, petits fours et tout le tralala...) avec un monde endimanché comme dans les soirées de gala :

Le matin vous vous réveillez à quatre pattes, un papier d'hypothèque entre les dents, avec une sensation rectale très pénible (due au réalésage nocturne du sphincter (langage utilisé dans le secteur industriel de la métallurgie notamment le tournage)) a propos de tournage ? ( y'a t il eut des vidéos)

Mais après la tourmente ç'est là que commence vraiment le mal de crane !!! du à une interrogation pressante "Mais qui a éteint la lumière.....!"

d'où la fameuse expression pour les négociations de haut vol en tout genre "Ben alors tu viens plus aux soirées !!!!! " tu m'étonnes..........................!

j'espère que je ne serais pas censuré pour parler Rabelais

Ben justement Rabelais ç'est quoi, la bonne nourriture et la plaisanterie

Partager cet article

Published by Henry
commenter cet article
13 août 2015 4 13 /08 /août /2015 16:56

Partager cet article

Published by Henry
commenter cet article
13 août 2015 4 13 /08 /août /2015 15:57

Je me permet de citer M. Bertrand de La Farge sur le sujet :

"Enfin, un pas important et historique dans une bonne direction ! Après les Vaudois, compagnons d'infortune des "Bons Chrétiens" que furent les Cathares, le temps est venu, pour l'Eglise Catholique, de reconnaître et d'affirmer haut et fort que les persécutions, les massacres et les "éradications" des Cathares, de leurs familles, de leurs amis et de leurs défenseurs, furent hautement contraires à l'Evangile et aux préceptes enseignés par le Christ. Ethnocides et Génocides qui furent décidés et exécutés par les responsables de la "Grande Eglise" et par les "Bras séculiers" au moyen des Croisades, des Bûchers, des Massacres, des Anathèmes et de l'Inquisition. Aujourd'hui, notre Planète est violemment troublée et mise en péril par de nouvelles barbaries et de nouvelles apocalypses. A tous les Chrétiens, de tous les courants et de toutes les églises, de montrer l'exemple du refus absolu de telles méthodes et d'une grande réconciliation oecuménique, pacifique et mondiale, sous l'égide du grand mot qui résume l'Evangile : Agapé : Amour ! "

Pour ce qui concerne la période cathare quelques mises au point :

~~Pour ce qui est du catharisme, il y a plusieurs raisons, toutes plus valables les unes que les autres. d'une part cette croisade succède à la grande guerre méridionale qui opposaient plusieurs parties en Occitanie, Il y avait eu de nombreuses spoliations de terres, d'arrangements entre certains monastères et des membres de familles. (je parle ici par exemple d'Aniane et de saint Guilhem le désert) entre autre je signale qu'il y avait eut déjà des courants non orthodoxes au sein de l'abbaye de Gellone. Tout cela étant une résultante également de conflits entre familles en déclin (plus ou moins par défaut d'alliance) et d'autres en progression comme les Montpellier. Les Trencavels étaient en tampon et souvent en conflit pour ces terres là conflit avec les Montpellier) et parfois en entente un peu discordante avec le Comte de Toulouse. Toutes ces luttes intestines ont usés la cohésion de la société méridionale. à cela s'ajoute la chute du royaume de Jérusalem en 1187 après la bataille d'Hattin, Le comté de tripoli est perdu, il dépendait en quelque sorte de Toulouse (via Jourdain cousin des Raymondin). Les citadelles méridionales sont axés sur une arête frontière résiduelle de l'ancien empire carolingien donc plutôt vers le Sud. Celles du Nord sont nettement moindres et moins bien appareillées. d'autre part les plantagenet (Henry II et Aliénor créer leur empire) les capétiens sont pris en étau entre le saint empire romain germanique et l'empire Plantagenet. (à noter pour positionner ses pions le Saint empire romain germanique fait passer le comté d'orange en principauté) (axe Languedoc Narbonnaise Venaissin) il faut une issue maritime. de plus, l'hérésie entre parenthèse bouscule les schémas de vassalité et l'ordre social, temporel et intemporel. En outre les capétiens tente de trouver une légitimité dynastique qui n'en demeure que très récente (987) et 1180 environ à peine 200 ans. Dans le midi il peu préexister des branches carolingiennes (voir l'organigramme sur l'article ci dessus) (comte de Carcassonne, marquis de gothie, comte de vasconie, le comte de troyes le duc d'aquitaine tous issue de charles martel via sa fille), Il n'y a pas de fixité de légitimité à cette heure là sinon des accords de vassalité envers le maire du palais lors de son accession en 987 (hugues capet) élection qui damne le pion aux Ottoniens et aux carolingiens, le pouvoir Intemporel dépose le dernier carolingien (ç'est à dire lui déniant le droit de gouverner par onction sacerdotale). Mais avant tout il faut également considérer que le comté de toulouse est un territoire directement dépendant du duché d'aquitaine. qui passe sous l'égide des Plantagenêt (simon de Montfort est anglais) Henry II compte récupérer la suzeraineté du comté façe aux capétiens (dont il est lui même vassal mais dont la dynastie de sa femme est nettement plus ancienne les . les capétiens agissent autrement, puis saisissent l'occasion pour annexer les terres du toulousain. dans le même temps la fille du comte de toulouse est mariée au frère de Louis IX Alphonse de poitiers (qui récupère le domaine du Poitou par fait de guerre entre capétiens et plantagenet) le contrat stipule que Raymonde comte de toulouse garde l'usufruit de son domaine mais que sa fille en hérite, si Alphonse et jeanne de toulouse n'ont pas d'enfant le domaine passe à la couronne ce qui se fit. donc en un temps (20 ans) la couronne récupère le Poitou, une partie de L'aquitaine, de la Normandie et du comté de Toulouse. au fait celle qui en est l'instigatrice n'est autre que Blanche de castille petite fille d'Aliénor et henry II plantagenet. Sans compter encore d'autres faisceaux concordants... ç'est une bien triste histoire, mais elle est surtout le résultat que de divisions intestines. Il en prendre de graine !

regardez le le tableau sur les Guilhemides d'Aquitaine

Partager cet article

Published by Henry
commenter cet article
12 juillet 2015 7 12 /07 /juillet /2015 11:39

Grexit et de l'Europe aux querelles Byzantines :

En premier lieu qu'est ce qu'une querelle Byzantine :

Discussions animées aussi interminables qu'inutiles, cela proviendrait du fait que Byzance (Constantinople) fût le lieu de débats théologiques interminables entre moines et érudits en 1453 alors que le sultan Mehmet II le Conquérant assiégeait la ville, (qui finit d'ailleurs par tomber, pour la seconde fois (le première en 1204) sur une période de plus de mille ans), ainsi l'Empire romain d'Orient s'écroula alors que l'on palabrait sur le sexe des anges.

Il y a avant tout plusieurs problèmes comportementaux des antagonistes, les uns une certaine légèreté et un manque de continuité dans le débat (voire d' incohérence), avec revirements tout à fait révélateurs d'une certaine inconséquence (mais avait il le choix) de l'autre une attitude psycho rigide, une peur du débordement des partis néo démocratiques, d'une contamination vers les autres pays d'Europe.

Les grecs seront les premiers desservis évidemment, leur gouvernants seront complétement discrédités à leur yeux, comme ils le sont déjà aux yeux des décideurs financiers et états.

L'Europe, quelque soit sa décision, sera perdante également, pour n'avoir pas su trouver un compromis tolérable, pour avoir voulu a tout prix imposer ses vues et sa politique d'épurement des dettes, sans alternative de relances des systèmes.

Voyez ce qu'en pense M. Joseph Stiglitz prix nobel d'économie.

En quelque sorte le modèle de pression fiscale et de gestion administrative pesante a pour ancêtre l'empire Byzantin. On pouvait à l'époque lors des multiples invasions ou tremblements de terre (détruisant les fortifications de la ville) lever jusqu'à ce que le peuple soit exsangue des impôts de plus en plus insoutenables, sans que des révoltes entamées.

Ces évènements ont été soulignés par l'éminent spécialiste en stratégie et géopolitique Edward Luttwak, (Centre d'études stratégiques et internationales de Washington) dans son livre "La grande stratégie de l'empire Byzantin".

On peut dire que ç'est un peu la genèse de la politique d'austérité fiscale (quand cela devait avoir lieu), mais aussi la gestion des pays satellites, pour tous moyens possibles et inimaginables. Cette gestion des Empires est assez appréciée au USA.

Pour ce qui nous concerne, évidemment tout le monde est plus ou moins au courant de ces études en haut lieu, puisque la plupart des dirigeants européens ont ou sont conseillés par des personnes ayant fait leurs études aux USA dans de prestigieuses facultés.

Si cette évocation de gestion d'empire est adaptable aux USA, elle ne l'est pas en Europe, pour la simple raison que l'empire romain d'Occident s'est délité bien avant celui d'Orient (le premier environ 600 ans et le second plus de 1000)

La durée demeure un gage de solidité et sert pour preuve d'efficacité, mais il dépend surtout de sa genèse propre. Ainsi on peut dire que la Turquie semble plus héritière de l'empire romain d'Orient.

Pour l'Europe nous sommes les dignes successeurs de l'empire d'Occident. pour les raisons suivantes. Il n'y pas d'unité de langage administratif (même si sous Rome on parlait le latin, on pouvait aussi parler le germain, le grec, l'araméen... ailleurs), de centralisation administrative, fiscale, même s'il y a une même monnaie, et il n'y a pas non plus un Sénat unique et un pouvoir exécutif unique.

Donc en tant qu'héritiers de cet empire disparu nous portons en nos gènes les racines de la division, une compétition historique difficile a éluder, sinon effacée dans les moments de douleurs.

Donc il est bien difficile de trouver un arrangement sinon revenir aux fondamentaux de la doctrine, la doctrine de la rigueur budgétaire sans relance, pourquoi par ce que les appareils administratifs sont gérés par des technocrates. On ne peut demander à un comptable, ou un administrateur de prendre le risque d'échafauder un nouveau système, d'imaginer d'arranger. Un comptable gère dans un cadre donné, remettre en cause son apprentissage, sa formation, ç'est remettre en cause ses formateurs, l'appartenance à son élite, sa vie enfin. prendre le risque le l'inconnu en abandonnant ses certitudes et son statut social. En ce sens psychologiquement il ne peut y avoir de compromis avec des personnes ou représentants de personnes susceptibles de remettre en cause tout cet appareillage, même s'ils sont issus des aspirations des plus légitimes de populations souffrants des restriction budgétaires.

Quitte en plus à ce que cela serve d'exemple aux autres tentatives ou ambitions d'alternance économique

dans un second lieu, le rôle de la France.

La France dans cette affaire ne pouvait que jouer les arbitres pour quelles raisons.

de déficit des 3 % autorisés par Bruxelles demandé depuis 2013 a été prorogé jusqu'à 2017 actuellement la France dépasse les 4,1 %. Nous sommes le seul pays européen à bénéficier de ce privilège. C'est à dire que la France à jusqu'en 2017 pour faire ses réformes structurelles. Alors si l'on refuse à la Grèce des atermoiements pourquoi l'accepterait on de la France. Situation scabreuse évidemment dans le futur...

dans un troisième lieu, les pays européens.

On voit que les pays nordiques sont plus sur une ligne rigoureuse, de politique drastique, alors qu'au sud, ayant vécu les vicissitudes du début de dépression on est plus sensible a des politiques d'allègements et de relance économique.

dans un quatrième lieu les pays voisins de l'Europe et autres,

L'image affichée de ces querelles byzantines montre une faille dans le système européen voire plusieurs . surtout quand l'Europe participe a des embargos envers la Russie, que de l'autre des tensions existent en Ukraine. Il y a évidemment là une brèche ouverte a exploiter. Comme elle put l'être pour l'alliance franco polonaise de 1921 avec extension avec l'alliance franco tchécoslovaque de 1924 (dans une autre forme stratégique évidemment) et surtout pour le résultat qui en est advenu.

La France n'a pas respecté ses engagements pour ces deux traités, pour garder une position attentiste et rigide (qui rappelle celle que l'on observe actuellement)

de ce fait ou de ces faits tout le monde conclura que le bloc monolithique européen n'est qu'un colosse aux pieds d'argile qui sait très bien renouer avec ses démons historiques :

1) La Russie, pour des raisons stratégiques, politiques et financières (la Grèce est en position arrière sur la ligne de front ukrainienne), un pont financier voire militaire peut anéantir tout espoir de conserver la marche Ukrainienne en Europe.

2) les financiers pour des raisons spéculatives, la Grèce affaiblie, ouvre une période d'instabilité, toujours propice aux affaires, notamment pour les complexes militaro industriels en dernier lieu. d'autre part, la France maillon faible européen entrera dans l'œil du cyclone par la remontée de ses taux d'intérêts sur la dette, plombant ainsi déficits et aggravant la pression fiscale (budgets plombés aussi par la multiplication des conflits externes et possibles problèmes sociaux internes). de l'autre les pays du sud de l'Europe qui demanderaient peut être a l'instigation de la France de diviser la zone euro en deux parties, une Nord l'autre Sud, (tout est possible, ç'est envisager tous les cas de figures)

3) Les pays bellicistes et mouvements terroristes qui verront là le moyen d'accentuer la déstabilisation alors que les tensions sociales apparaitront suite à l'entrée en dépression.

Quoiqu'il en soit, d'une manière ou d'une autre le crédit Européen est bien entamé, ON sait désormais, mais ne le savait on pas déjà avant, (ç'est aujourd'hui une certitude) - tout l'édifice européen est château de carte qu'un courant d'air peut abattre.

Pour ce qui est d'une instabilité boursière : voir la chute de 25 % de la bourse de Shanghai puis sa contamination à celle de Tokyo et Hong Kong

Pour toutes ces raisons invoquées il y a plus dans la balance d'inquiétudes de que quoi se rassurer.

Les gouvernants aujourd'hui n'ont pas pris et ne prennent pas la mesure des enjeux qui se profilent, surtout des dangers tant préoccupés par leurs super épaulettes que par leur forteresse et les moyens d'entretenir les fortifications, les moyens de l'alimenter, de former des troupes, de lever des régiments, de produire une logistique et de maintenir une paix sociale.

En un certain sens, ç'est cet ensemble tendance "guerre en dentelles" type défilé de mode que va se terminer cette tragico comédie européo européenne.

Trois énigmes seront alors résolues :

Alexis Tsipras est il un transfuge tel l'Alcibiade antique !

Qui a utilisé les subterfuges de restrictions budgétaires et pour quelles finalités !

Mais pour la troisième on a déjà une réponse :

Nous aurons le Vermifuge !

Partager cet article

Published by Henry
commenter cet article
25 juin 2015 4 25 /06 /juin /2015 18:49

Mercredi 24 juin 2015 date funèbre pour la république si bien chantée ces temps derniers :

Un vote en deuxième lecture à l'assemblée nationale est passé à mains levées ! et oui !

Aux orties les droits fondamentaux des personnes, l'inviolabilité de la propriété privée, de la vie privée, de la correspondance, aux orties la déclaration des droits de l'homme de 1789.

Y aura t il encore des libertés de circuler, informer, opinions, pensées, expressions, cultes, économiques et contractuelles pour les individus, et libertés collectives (association, presse, syndicales etc...) dans la mesure ou tout pourrat être passé au crible de l'œil du renseignement (autrefois on disait l'œil de Moscou)

je trouve que ça le fait bien "Œil de Moscou" j'ai l'impression d'entendre mes grands parents (qui vécurent les deux guerres et après)

Bon comme "L'œil de Moscou" est arrivé, garez vos abattis. vous ne serez vraiment à l'aise et tranquille qu'aux toilettes... et encore !

C'est étonnant, ce monde actuel, on vous prêche à longueur de journée l'égalité, les valeurs républicaines et vlan on vous les trucide généreusement en plein boulevard au su et aux vues de tous, sans que rien ne se passe.... mais avec la rosette tricolore quand même !

A priori personne ne s'est vraiment étonné du principe d'espionnage généralisé, l'argument étant "puisque tout le monde le fait, il faut bien le faire aussi... rajoutant, et ce sera de pis en pis) mais curieusement ces allégateurs (mot assez voisin d'alligators) ne pensent pas à eux mêmes... étonnant non ! Ca commence comme ça "à genoux... puis après on a des bosses sur la tête..." (et des ampoules aux genoux)

Bon puisque ç'est parti comme ça il va falloir envisager la possibilité d'asile politique pour les français, au cas ou votre nez aurait déplu, (ça n'est pas une plaisanterie)

Ah Victor Hugo, Guernesey !!! les embruns, l'air iodé... et la paix !!!

Mais il semble bien que les espaces fussent ils réduits soient encore trop grands encore.

Cela sonne franchement l'alarme, l'état de pré crise, l'ouvrage post opératoire de conflit, le client est déjà anesthésié, on lui a susurré langoureusement de manière suave, la langue dans l'oreille à l'occasion, des mots tendres à souhait,

" aie confiance.... on s'occupe de tout.... aie confiansssssse ... on s'occupe de toi ... "

le patient s'est alangui, amorphe, éteint, sombrant dans une douce léthargie, divaguant dans ses rêves inassouvis et puis tout à coup..................................pan un coup de massue sur le crâne pour enfin........................................ le dépouiller tout à son aise.

Et le pauvre erre se réveille nu comme un ver tout heureux au final d'avoir échappé à la mort, quand il y échappe...

Partager cet article

Published by Henry
commenter cet article
24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 09:27

je vous réédite ces articles pour information :

Cela n'a rien à voir spécialement avec la dette grecque en particulier, mais cet article démontre jusqu'ou peuvent aboutir les évènements, ça n'est pas anodin, ç'est un avertissement

Partager cet article

Published by Henry
commenter cet article
24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 07:42

Dans un article précédent :

j'avais souligné la gravité de la généralisation des écoutes. Aujourd'hui cette loi sur le renseignement doit passer à l'assemblée ce soir, hier la population apprenait avec stupeur que la plupart de nos hommes politiques sont mis sur écoutes ou l'on été durant un temps. et ce depuis au moins M. Jacques Chirac pour son mandat électif soit 1995, il est fort possible que ceci été opérationnel avant.

le tournant de la systématisation des écoutes ce sont les années 1990.

Ceci ne concerne pas que les personnalités politiques, mais comme le M. Obama l'a souligné hier - ce n'est pas que les présidents français spécialement, mais tous les citoyens susceptibles d'intéresser les services pour des fins sécuritaires. -

L'Allemagne ç'était en octobre 2013.

En outre les états européens s'espionnent entre eux (France - Allemagne) pour l'industrie. (veille économique)

Cela va bien au delà des systèmes dit officiels puisque un tabloïd anglais a opéré de cette façon cette année et bien avant.

On ne peut pas vraiment soutenir certains politiques qui poussent des cris de vierges effarouchées ; quand on sait que plusieurs médias aussi bien télévisuels qu'écris ont été eux mêmes mis sur écoutes par les renseignements français, personne du personnel représentatif n'a pipé mot évidemment !

Hypocrisie, Hypocrites, malveillances généralisées plutôt.

Bien au delà que tout le monde espionne tout le monde (affaire Sarkozy), on peut souligner cela :

à qui profite le crime, car s'il y a un vide juridique, une zone grise( de défense du citoyen (qui sera vite comblée et passée du côté obscur, ç'est à dire généralisation et systématisation des écoutes sous prétexte sécuritaire) le vide juridique est l'argutie employée alors qu'il n'y a nul vide puisque la loi protège déjà l'individu, il n'y a qu'une extension naturelle à y avoir et non un vide a combler, ç'est un faux vide, une fausse allégation, un prétexte fallacieux s'il en est)

les intérêts de défense nationale et supra nationale va s'en dire,

les intérêts là beaucoup moins évoqués qui sont des intérêts commerciaux et non des moindres,

des intérêts d'anticipation de mouvements et ou de blocage d' actions des personnes susceptibles d'être sur écoutes, (un bâillonnage par conséquences)

des intérêts bien en deçà par pressions via certains lobby,

orientation mondiale, manipulation des masses, des états, des politiques accrues par d'une part sur l'investigation privée et individualisée, mais aussi sur les groupes, ensembles, masses, manipulation des masses,, par anticipations des désirs, des vouloirs, des espérances.

autrement dit la désagrégation des démocraties à terme par le biais d'outils capables d'orienter, manipuler, les votes, les intentions, orienter la consommation, l'épargne. suggérer les décideurs, bref utiliser la propagande, ce qu'on appelle des spin doctors qui racontent des storytelling

spin doctor : doreurs d'image,

storytelling : ~~Le storytelling ou conte de faits

1 ou mise en récit

2 signifie littéralement « action de raconter une histoire »

3. L'expression désigne une méthode utilisée en communication fondée sur une structure narrative du discours qui s'apparente à celle des contes, des récits. Son emploi notamment en communication politique est controversé du fait des usages parfois discutables auxquels se livrent les Conseillers en communication désignés sous le terme de spin doctors.

Goebbels était un amateur !!!

Autrement dit conteurs, et raconteurs d'histoires à dormir debout.... ça ne vous rappelle rien tout le mic mac médiatique, les épisodes de romans de gare à n'en plus finir... et si encore ç'était du Balzac !

Ou contes pour enfants, ou père Noël journalier.....

Ceci étant dit.... et écrit.... aujourd'hui ces méthodologistes peu orthodoxes suggèrent de bloquer les lanceurs d'alerte. Evidemment... donc par ce biais restriction des investigations médiatiques.

Les résultats :

Oh ils sont très simples, les espionnages de ce genre n'ont pas de but angéliques ça va s'en dire, mais ils sont fait dans un seul but protéger et augmenter les intérêts de ceux qui les utilisent, des intérêts commerciaux, géostratégiques, politiques. Après on peut s'étonner que des affaires commerciales ratent, échouent, que des marchés soient "piqués", que des brevets soient comme par hasard mis sur le marché bien avant ou améliorés (par des services techniques opérationnels et spécialisés dans ce genre de pratique).

ceci n'est pas réservable à de grandes entreprises, états, mais aussi aux moyennes et petites pme, dans la mesure ou elles sont novatrices, ou sont susceptibles de faire potentiellement de l'argent. Au niveau privé ( de l'individu) il en est de même.

La dégringolade industrielle française n'a pas échappée à ce phénomène, quand aux dirigeants, ils peuvent être rapidement mis "out system" - hors circuit-

On arrive donc à des possibilités d'atteintes sérieuses non seulement des structures, mais aussi du potentiel humain capable de redynamiser un secteur, ceci de manière individuelle ou plus générale, par ces deux leviers, individuel et public (travail, groupe, société, politique, entreprises etc....)

Ces mécaniques ont des avantages pécuniers sans nul doute intéressants pour ceux qui en usent ; à condition d'être et de rester à la pointe technologique.

outre les avantages financiers il y a petit à petit une ligne opératoire colonisatrice, puisque la substance et l'action même des états est inopérante, car bloquée comme sur un jeu d'échec, toute tentative, toute intention, tout plan, toute trajectoire est automatiquement neutralisée, le reste n'est qu'illusions. L'état nation, ou groupe de nations n'est plus qu'une vitrine d'illusionnistes.

Ainsi, ces colonies officieuses sont adaptables, maléables à souhait. Dans la mesure également ou elles n'ont plus de marges financières, ou de réserves.

C'est donc la fin des démocraties modernes telles que nous les concevions depuis l'antiquité, tout en sachant que la mise en esclavage des citoyens par la dette fût tentée sous Solon en Grèce vers l'an 500 et durant la république romaine vers l'an 300 (échec de l'asservissement par la dette)

Ceci est une description personnelle, mais juste !

d'autre part les conséquences de ces orientations, par l'espionnage systématique, analyses de données, nouvelles applications téléphoniques (add on), performances techniques, informatique quantique, métadonnées, font que la toile (crée à l'origine pour des moyens militaires ( qui dit toile dit araignée)) n'est pas un outil unidirectionnel mais multidirectionnel. C'est à dire que les données recueillies par certains, peuvent être aussi captées par d'autres.

Je tiens à signaler qu'en 1940 les fichiers des renseignements généraux Français furent brûlés avant l'arrivée des troupes allemandes à Paris sur ordre du Ministère.... ce qui eut pour conséquence très avantageuse de ne pas anéantir la potentialité de la résistance française sans laquelle tout débarquement eut été plus ou moins possible. (gogito ergo sum)

Quand serait il aujourd'hui !!!

Il y a une sorte de fatuité ridicule à croire en haut lieu et ailleurs que cela n'arrive qu'aux autres, car à ces postes là on a une fâcheuse tendance à croire qu'il n'y à rien au dessus, cette assurance vaine d'être arrivés au sommet, au sommet de quoi ; au milieu de la scène (en vedette) avec des fils tirés par d'autres ! Ce serait pire outre cette naiveté inhérente pour certains, si d'autres en étaient conscients, ce qui prouverait à dire que tout cela n'est qu'un grand théâtre, une fumisterie générale, non pas la "journée des dupes" mais la duperie générale et permanente.

Tout cela prend évidemment une très mauvaise tournure, petit à petit nous en comprendrons l'issue, mais pas celle espérée, pour entamer de tel processus il faut garder la main, l'avantage technique, les moyens. Hors il est certain que la main passe, elle a déjà passé. Tant pis pour cette vaste guignolade.

Certains pays ont eu la lucidité de mettre tout leur moyens de renseignements sur papier et crayons. voilà la solution, le reste n'est qu'illusoire, ç'est une vaste passoire, un hobby pour des pro en manques de sensations, la cupidité jointe en plus, cupidité avalisée et partagée, un effet boule de neige, ç'est systémique.

C'est bien pour ces multiples raisons que rien ne s'arrangera, rien ne s'améliorera, au niveau financier et économique, il est absolument certain que la bulle financière est hors contrôle, bien en deçà de la valeur réelle des entreprises, sans compter tout le reste. La chute va être sévère !

On ne peut comprendre un système que lorsque l'on est hors de celui ci.

scandale des mises sur écoutes du tabloid anglais "News of the World"

Partager cet article

Published by Henry
commenter cet article
7 juin 2015 7 07 /06 /juin /2015 11:19

Un petit mot, nécessaire sans doute :

les Ordinateurs quantiques ont depuis peu fait leur apparitions, d'autres gèrent aussi des métadonnées, recueillies par analyseurs lexicaux et sémantiques, pour ce qui est du trading boursier, mais aussi pour les systèmes de sécurité nationaux.

d'autre part fleurissent des logiciels de recueil de données privées vous concernant, pour des entreprises privées à des fins d'optimisations et augmentation de vos achat, ç'est à dire une suggestion d'achat par la détection de vos habitudes d'achat ou de visite sur le net.

On peut ainsi dire que le fichage est non seulement national mais aussi passé dans le privé via des fins économiques.

ces métadonnées vous sélectionnent, vous profilent, vous analysent, à votre insu, sans que vous soyez mis au courant, sans votre accord, comme cela se fait par certains opérateurs téléphoniques qui peuvent vous géo localiser également à votre insu. outre les lois récentes sur le renforcement des dispositifs de sécurités nationaux.

Alors à quelles fins, des fins sécuritaires, des fins commerciales, des fins spéculatives. mais outre cela si l'on tend le raisonnement plus loin, des fins antidémocratiques.

d'où sort on que le fichage systématique, devient une amélioration technique, que cela va faciliter votre vie courante, dans la mesure ou vos décisions, vos achats, vos orientations sont scrupuleusement épluchées, bien au delà des droits fondamentaux. Admettons, que des fichiers tels que la sécurité sociales soit mis en liens vers des entreprises privées, car nous sommes tous potentiellement malades mortellement. Savez vous jusqu'à quel point ces fichiers ne seront pas consultables par un futur employeur, ou quiconque a l'ouverture à ce sujet, c'est un exemple, qu'en résulterait il ????

la ségrégation n'est pas légale, mais dans la mesure ou vous acceptez par des applis pour désigner par exemple vos données personnelles sur votre portable vous abondez dans le sens d'un abandon de votre liberté de votre vie privée.

Le Big Data, ç'est le début du Big Brother. On utilise déjà des moyens prédictifs sécuritaires. alors jusqu'ou la limite sera t elle franchie.... et bien il n'y a aucune limite.

l'ère de la communication n'est aujourd'hui qu'une vaste manière de fichage, d'analyses et de possibilités de manipulations. étant donnés que ces informations sur les personnes privées sont captées pourquoi n'y aurait il pas usage de regroupement des données à usage de psychologie de masses à des fins soit commerciales, soit politiques. ou les deux

En quelque sorte on vous suggèrera en groupe, en masse vos attentes, par exemple, pour des programmes électoraux. On vous orientera par exemple en masse par des moyens médiatiques vers des choix que vous auriez refusés plusieurs années auparavant.

Il ne faut pas dire évidemment que les informations sur les crises, les analyses par des autorités n'existent pas elles existent. Regardez la chaîne parlementaire, tout est su, détaillé. Mais qu'est ce qui est fait.......

l'aboutissement de tout cela.

Les partis politiques sont déjà des outils de corporatisme, il faut montrer une certaines allégeance, une naïveté ou un cynisme total pour accéder aux hautes fonctions. il faut bien que les lobby s'assurent de la docilité de ces derniers afin de pouvoir pérenniser leur entreprises. C 'est à dire pas de vague. avec ces outils le marketing politique sera plus fins ou plus manipulatoire, d'où la sensation d'avoir ces romans de gare politico quotidiens. le rien face à l'absence de vision générale.

d'autre part, la crise a permis l'accroissement du recueil de ces métadonnées à des fins d'optimisations commerciales et augmentation des chiffres d'affaires.

également la bourse, elle aussi par ce biais augmente la volatilité, mais assure une spéculation plus fine, laissant hors champs tous les petits joueurs.

Les états tendent à mettre sous contrôle les citoyens avec l'aval et le consentement tacite des trois précédents, à des fins sécuritaires,

Aboutissement :

toutes ces données transitent via la toile, mais elles ne sont pas à l'usage d'un groupe, d'un état, d'un groupe d'état, elles sont piratables (car elles sont émises mondialement), soit à des fins commerciales, soit à des fins politiques, soit à des fins militaires...

BIg Data opère pour une gouvernance mondiale, certains croyants par ce biais échapper à une situation financière sociale, économique ingérable et hautement imprévisible. Mais pour une gouvernance mondiale faut il que tout le monde soit d'accord. et là ça ne fonctionnera pas.

IL y a une forte capacité des responsables, experts à profiter du surf Big data, comme une panacée un remède à tous les maux, hors cela n'engendrera que des entraves, accroitra les écarts sociaux, rendra la situation de plus en plus instable.

La vitesse exponentielle de la croissance des métadonnées prouvent cette incapacité à gérer et prévoir, se dissimulant derrière des opérateurs robotiques. Chacun se déleste de ses responsabilités, s'aliène aliène les autres, abandonne ses droits fondamentaux, celui des autres, celui des états, la liberté de manœuvre de tous ces derniers qu'elle soit conjointe ou non. IL n'y aura pas d'issu favorable possible

En trois ans le dévissage semble faisable, en crescendo, nul dans ses paramètres n'a inclus l'imprévisible. Ou s'il a été mathématiquement algorithmiquement fait il n'est pas divulgué. Ainsi, d'une manière ou d'une autre il est bien su que nous allons à la catastrophe parce que toute modélisation théorique doit prendre en compte tous les paramètres hors il est illusoire de la faire, à part le conditionnement.

IL n'y a pas d'échappatoire dans une conception de ce genre sinon la lancinante option conflictuelle puisque les intérêts des états et groupes d'états, de continents seront forcément divergents.

Sur ceci une moindre faille sur une modélisation mathématique remet en cause tout le processus ou fait s'effondrer la théorie, qui est déjà en pratique. On ne peut appliquer une modélisation à un processus qui relève de l'humain, du comportement émotif, des variables et processus définis et démontrés en Histoire.

Cependant il n'y a pas de résignation, il n'y a pas qu'une issu, le pire est de conduire à un choix ou il n'y a qu'une solution. Alors certainement devra t on en passer par une période d'hyper déséquilibre pour voir renaitre un peu de bon sens de jugeote et d'humanité

Partager cet article

Pages