Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 152 000 visiteurs 248 000 pages et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.darthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 
https://www.facebook.com/people/Henry-Darthenay/1649294905
 
Musique (un florilège d'oeuvres musicales) :
 
 http://www.youtube.com/user/henrydarthenay
 
 

Recherche

3 juillet 2018 2 03 /07 /juillet /2018 09:50

Le dernier rapport du mois de juin 2018 de la Banque de France qui souligne les risques potentiellement dangereux en faveur d'une crise majeure financière :

1) risques lié à l'endettement du secteur privé, (rejoignant le secteur public)

2) risques sur les marchés financiers, notamment volatilité de ces derniers mais aussi survalorisation, appétit du risque (voire le comportement de la Deutsch Bank dernièrement, plus on perd plus on joue pour se refaire), marchés obligataires surévalués,

3) risque de remontée des taux d'intérêts

ceci dans un cadre cyclique de crise.

développement

https://publications.banque-france.fr/sites/default/files/medias/documents/ers_06_18_book_v8.pdf

Ensuite réflexions de l'économiste russe Mikhaïl Khazine sur  les probabilités d'une nouvelle crise :

On peut dire que du point de vue des critères antérieurs, l'effondrement des marchés est inévitable. Ce qui sera suivi par un effondrement du mécanisme de stimulation de la demande des particuliers. Après l'effondrement de ce mécanisme, il s'avérera immédiatement que le niveau de vie des gens chute. La totale»,

Pour lui la crise de 2008 n'est pas terminée et nous continuons a en gérer les conséquences, analyse tout a fait réaliste à mon avis, qui n'offre qu'une seule perspective  : le déclin économique et pour tout dire le déclin tout court, mais a vous de découvrir l'article.

et pour finir quelques réparties augurant la fin de la partie.

En guise de conclusion les populations paieront les frasques financières de leurs élites corrompues, avides, cyniques et manipulatrices de quoi les vouer aux gémonies pour plusieurs décennies de manière plutôt brutale.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pages