Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 152 000 visiteurs 248 000 pages et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.darthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 
https://www.facebook.com/people/Henry-Darthenay/1649294905
 
Musique (un florilège d'oeuvres musicales) :
 
 http://www.youtube.com/user/henrydarthenay
 
 

Recherche

18 novembre 2018 7 18 /11 /novembre /2018 13:06

Et si Wall Street se préparait a une nouvelle crise de type Subprime.

Janet Yellen (ex-Fed) alerte sur les risques systémiques des prêts à effets de leviers !

" Les « leveraged loans » sont à la dette d'entreprise ce que les subprimes sont au crédit immobilier. Il s'agit de prêts bancaires à taux variables accordés à des sociétés déjà très endettées ne bénéficiant pas de la note « investment grade », gage de sécurité. Ils sont de plus en plus assemblés pour créer d'autres produits, les CLO (« collateralized loan obligation ») afin d'être ensuite intégrés dans des portefeuilles de fonds de pension. Ils peuvent même être accessibles aux particuliers via des ETF, des fonds indiciels. Ce mécanisme, avec les subprimes immobiliers, a conduit en 2008 à la plus grave crise financière depuis les années 1930. "

Les subprime étaient des prêts immobiliers accordés à des ménages insolvables ou des entreprises déjà très endettées.

Voilà une réflexion a engager sur un risque non pas compartimenté des bulles soit en Europe, sur les faiblesses bancaires, en Chine sur les prêts gagés sur des actions,  sur les faillites économiques des émergents, sur la guerre commerciale US (ou plutôt de diktat commercial),  les krach des bitcoins, sur l'effondrement des grosses cotes boursières ; mais sur l'ensemble des bulles, quoique prises a part semblent isolées mais sont réellement toutes liées les unes les autres par la condition sine qua none de dynamique de confiance générale. Tout est donc lié, un secteur flanche et ce sera le reste qui suivra.... parce que se seront des pertes sèches, et il faudra trouver de l'argent ailleurs pour jouer et hélas les autres jeux sont déjà aussi pourris et si l'on prélève un tant soit peu sur l'un c'est l'autre jeu qui s'effondre.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pages