Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 152 000 visiteurs 248 000 pages et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.darthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 
https://www.facebook.com/people/Henry-Darthenay/1649294905
 
Musique (un florilège d'oeuvres musicales) :
 
 http://www.youtube.com/user/henrydarthenay
 
 

Recherche

17 juillet 2019 3 17 /07 /juillet /2019 15:12

Nous voilà donc bien vernis !  Beaucoup de personnes arborant un âge plus certain ont entrevues ou vues de plus jeunes, allant à jeunes adultes voir plus ne n'ayant aucun sens de la syntaxe, la grammaire, l'orthographe pour la forme et pis encore pour le fond, le raisonnement.

Donc voici une interview très lucide sur ce constat, l'Education Nationale aurait appliqué un système post soviétique (quoique à cette époque là le niveau culturel de ces pays étaient d'une extrême qualité) de nivelage par le bas. Un coup d'état se serait opéré dans son appareil décisionnel de fonctionnement  après 68 forçant à dénonçer toute forme d'autorité en commençant bien sûr par l'autorité professorale et aboutissant bien sûr à celle de l'Etat par des biais plus ou moins direct, par exemple le bien commun, le contrat social, l'organisation philosophique de la société.

 

Il faut écouter cette lente descente aux enfers de ce qui devrait être la base essentielle d'une société qui fût un fleuron de la littérature mondiale. Pour démontrer cela allez consulter les comptes rendus des interventions à l'Assemblée Nationale au XIXème siècle, ou bien les descriptifs des Sociétés Historiques et Scientifiques régionales sur le site Gallica.fr (annexe de la Bibiliothèque Nationale de France, (livres et documents en ligne)

 

Nous sommes arrivés a un point ou il semble bien qu'une élite plus instruite (semble t il, car elle n'a aucune notion du bien commun, de l'équilibre des pouvoirs, bref elle ne pense qu'a sa gueule !) donne le LA au reste d'une société nettement moins cultivée et de ce fait ayant aussi un sens critique moins développé.

 

Fait que l'on peut déduire de l'abandon de la philosophie, de l'Histoire, mais sur le fondamental, à quoi servirait il de connaître ces matières lorsqu'on a du mal a décrypter un texte courant, alors en comprendre les subtilités n'en parlons pas. Un note à donner échec de la méthode globale. L'enseignement de bas ne sert qu'a donner quelques bases relatives dans un fatras de savoirs inutiles, ou l'on oubli l'essentiel, former, apprendre a réfléchir et en ceci la langue française avait cet avantage d'avoir une logique très particulière de se plier à des règles alors qu'il y avait tant d'exceptions., mais aussi développer le sens critique, même le sens logique semble y manquer. Alors échec total ou échec provisoire. à vous de réfléchir sur le sujet !

Ne nous interrogerons nous pas assez sur ce qu'un peuple conscient, éduqué soit plus conscient de ses libertés qu'un peuple non instruit n'ayant accès a aucune possibilité d'instruction.

Le vice suprême est que la difficulté a accéder à la lecture voire en transcrire ses ressentis, donc son analyse conduit a la même situation que la non instruction, ç'est un détournement cynique de la libéralisation des consciences, du savoir commun et de quelles limites il ne faut pas franchir. En quelque sorte c'est un pas de plus vers un autocratisme des élites qui laissent la majorité dans l'ignorance par le biais de l'inaptitude à savoir et le raisonner.

 

Vous découvrirez aussi avec joie, pour les plus vieux que certains diplômes s'accordent par pressions (on aura tout vu !)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pages