Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 152 000 visiteurs 248 000 pages et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.darthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 
https://www.facebook.com/people/Henry-Darthenay/1649294905
 
Musique (un florilège d'oeuvres musicales) :
 
 http://www.youtube.com/user/henrydarthenay
 
 

Recherche

22 mars 2020 7 22 /03 /mars /2020 15:04

Voilà donc un personnage controversé, Alcibiade.

Adopté par Périclès le bel intrigant est nourrit telle une vipère au sein de la démocratie Athénienne. Son ambition sans commune mesure le fait se hisser aux postes les plus convoités de la Cité. Grâce à son habileté rhétorique et ses appuis puissants il réussit à séduire un peuple dont l'élite aime a se repaitre de discours.

Entre frasques et libertinage il assume ses dépenses somptuaires sans aucune vergogne, car la vanité l'anime.

Préparant un complot oligarchique il est trempé dans l'affaire de la mutilation des statues des dieux, il est alors exilé, alors que la cité sur ses conseils préparait l'invasion de la Sicile

Alcibiade s'oriente vers Sparte ennemie héréditaire d'Athènes, il convainc alors sa nouvelle Cité de frapper Athènes en plein coeur ; grâce a son talent d'orateur il fait se détourner  des cités alliées de cette dernière.

Mais Agis roi de Sparte se méfie de lui et commande son assassinat. Dès lors alerté Alcibiade passe du côte d'un Satrape Sarde. Là il oeuvre sans cesse pour s'amender à Athènes, son retour s'opère après maintes stratagèmes et mesures, ses biens lui son rendus, mais son retour en grâce est terni par d'amères défaites que les Spartiates lui infligent.

De nouveau frappé d'exil il se refugie chez le satrape Perse de Bithynie pour y être finalement assassiné.

Voilà donc un destin exceptionnel et pourtant tragique, un homme que les dieux de l'Olympe avait servit en maintes avantages mais   l'ambition, la vanité,  la duperie et la duplicité ont corrodées ce bel ornement  pour le ternir à jamais aux yeux de l'Histoire, pour que ce nom à jamais soit associés aux pires défaut des démocraties.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pages