Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 152 000 visiteurs 248 000 pages et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.darthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 
https://www.facebook.com/people/Henry-Darthenay/1649294905
 
Musique (un florilège d'oeuvres musicales) :
 
 http://www.youtube.com/user/henrydarthenay
 
 

Recherche

23 août 2020 7 23 /08 /août /2020 15:38

Vous trouverez joint la publication des recherches sur le Covid19 par le Pr. Montagnier et le Pr. Jean Claude Perez : publication du 30 juillet 2020:

 

Les liens ou documents que je mets en ligne sont le plus souvent vérifiés (parfois certains plus compliqués à vérifier) et de nature scientifique ou de professionnels dans les domaines concernés, et parfois d'autres personnes) j'essaie maximum de vérifier, pour avoir une information le plus proche de la vérité ou des vérités, même si cela ne fait pas plaisir à lire. Lorsque j'ai commencé mes petites investigations je ne pensais guère a des recoupements qui permettent de soupçonner des intérêts conjugués pour ce qu'il me semble que je pourrais nommé une domination mondiale de groupuscules plus ou moins disparates mais ayant des secteurs d'activités menant aux mêmes fins. Evidemment cela fait ressortir ce que certains ont le culot de nommer le "complotisme", mais il n'y aurait pas de complotisme sans les comploteurs qui sont à même de tenir les rênes qui du pouvoir, de la finance, certains de manière plus ou moins visible mais le plus souvent de façon occulte. C'est ainsi et le plus souvent que ç'est par recoupements que l'on arrive à discerner des faisceaux de convergence soit d'intérêts ou d'agissements, qui permettent de déduire telles ou telles finalités" Aussi je vous prie de me pardonner s'il y a quelques erreurs et de bien vouloir me le faire savoir.

Je sais si vous venez sur ce blog que vous êtes plus ou moins convaincus de cette stratégie du malheur qui se tisse sous nos yeux et qui va nous obliger à prendre des décisions à son encontre. Pour les autres bonne découverte, que ceci vous désille les yeux. Merci

"

1) 18 fragments d'ARN d'homologie égale ou supérieure à 80% avec des rétrovirus humains ou simiens ont été trouvés dans le génome COVID_19. 2) Ces fragments ont une longueur de 18 à 30 nucléotides et ont donc le potentiel de modifier l'expression génique de Covid19. Nous les avons nommés éléments informatifs externes ou EIE. 3) Ces EIE ne sont pas dispersés au hasard, mais sont concentrés dans une petite partie du génome COVID_19. 4) Parmi cette partie, une longue région de 225 nucléotides est unique à COVID_19 et Bat RaTG13 et peut discriminer et distinguer formellement ces 2 génomes. 5) Dans la pente décroissante de l'épidémie, cette zone de 225 bases et la région de Spike de 1770 bases, présente un taux anormalement élevé de mutations / délétions (cas de 44 patients de l'état de WA Seattle, épicentre d'origine aux USA). 6) Dans l'analyse comparative des deux gènes SPIKES de COVID_19 et Bat RaTG13, on note deux faits anormaux: • L'insertion de 4 acides aminés PRRA contigus au milieu de SPIKE (alors on montre que ce site était déjà un site de clivage optimal AVANT cette insertion). • Un rapport anormal de codons synonymes / codons non synonymes dans la seconde moitié de SPIKE. Enfin, nous montrons l'insertion dans cette région SPIKE de 1770 bases d'un EIE significatif de Plasmodium Yoelii et d'un éventuel HIV1 EIE avec une mutation Spike cruciale. A travers les 14 faits relatifs à chacun des 14 paragraphes de cet article, tout converge vers d'éventuelles manipulations de laboratoire (Note de fin ci-dessous) qui ont contribué à des modifications du génome de COVID_19, mais aussi, très probablement beaucoup plus ancien du SRAS, avec peut-être ce double objectif de la conception du vaccin et du «gain de fonction» en termes de pénétration de ce virus dans la cellule. Cette analyse, réalisée in silico, est dédiée aux vrais auteurs du Coronavirus COVID_19. Il n'appartient qu'à eux de décrire leurs propres expériences et pourquoi cela s'est transformé en catastrophe mondiale: 650000 vies (au 26 juillet 2020), plus que celles prises par les deux bombes atomiques d'Hiroshima et de Nagasaki. Nous, survivants, devons tirer les leçons de cette sérieuse alerte pour l’avenir de l’humanité. Nous exhortons nos collègues scientifiques et médecins à respecter les règles éthiques exprimées par le serment d'Hipocrate: ne faites pas de mal, jamais et jamais! Note de fin: Pourquoi le COVID-19 pourrait-il provenir de manipulations en laboratoire? Les 4 preuves suivantes concernent des différences par rapport au SRAS soit communes à COVID-19 et bat RaTG13, soit des faits différenciant radicalement ces 2 séquences dont on prétend que la première (COVID-19) provient d'une évolution naturelle de la seconde (bat RaTG13). Nous avons classé ces 4 preuves par ordre croissant d'importance selon notre point de vue. 1) Quatre EIE distinguent formellement les génomes de COVID-19 et de chauve-souris RaTG13 de tous les autres génomes de SRAS ou de chauves-souris. Cependant, leur niveau d'homologies VIH / SIV apparaît beaucoup plus affirmé pour le COVID-19 que pour la chauve-souris RaTG13, comme si ces fragments d'EIE avaient récemment été «réinjectés» dans le génome du COVID-19. ==> voir & 7, (figures 4 et 5). 2) les délétions naturelles (USA WA Seattle state) s'appliquent en priorité aux inserts EIE (HIV Kenya etc.). ==> voir la partie III complète et la figure 12 au §13. 3) Des mutations de codons synonymes au sein de la région de 1770 bases du Spike, qui simulent une évolution naturelle de la chauve-souris RaTG13 vers COVID-19 tout en conservant l'optimalité obtenue en valeurs d'acides aminés, probablement à partir d'expériences de laboratoire «gain de fonction» (optimalité commune aux deux Séquences d'ARN COVID-19 et bat RaTG13) ==> voir Figure 10 en & 11 et Figure 11 en §12. 4) Les acides aminés «PRRA» ont été insérés exactement à l'emplacement du Spike déjà théoriquement optimal sur COVID-19 et RATG13 (dont il constitue la principale différence). ==> voir la figure 13 dans & 14.

Citation de l'article: Perez, J. C. Montagnier, L. (2020). COVID-19, SRAS ET BATS CORONAVIRUS GÉNOMES SÉQUENCES D'ARN HOMOLOGUE PARTICULIÈRE. Journal international de recherche -GRANTHAALAYAH, 8 (7), 217-263. https://doi.org/10.29121/granthaalayah.v8.i7.2020.678
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pages