Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 152 000 visiteurs 248 000 pages et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.darthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 
https://www.facebook.com/people/Henry-Darthenay/1649294905
 
Musique (un florilège d'oeuvres musicales) :
 
 http://www.youtube.com/user/henrydarthenay
 
 

Recherche

31 janvier 2021 7 31 /01 /janvier /2021 18:08

Macron le grand liquidateur, pourrait on peut être le nommer ainsi, après les affaires Véolia - Suez, Alstom, voilà qu'arrive celle de l'EDF nommée incidemment par Hercule, sous l'égide de Jupiter, disons que ça liquide à tour de bras dans l'Olympe Elyséene.

 

Aussi il convient de faire le parallèle entre l'affaire de l'EDF et celle de la SNCF.

Les articles sont joints en liens ci dessous.

je rappelle au 1er janvier 2018 :

"Structure de la SNCF et son rôle dans le service public.

Depuis le 1er janvier, la SNCF (ou plutôt ses trois composantes principales) est transformée en société anonyme dont les capitaux détenus par l’État sont réputés « incessibles »… pour l’instant. La SNCF est donc maintenant décomposée en trois SA :

  • SNCF Réseau : gestionnaire du réseau, affectataire des chemins de fer et du foncier attenant par l’État et, maintenant, des gares via une filiale. Elle alloue les horaires de circulation disponibles entre les différents transporteurs publics ou privés de fret et, maintenant, de voyageurs. Elle supervise les circulations.
  • SNCF Voyageurs : c’est le transporteur public historique, propriétaire des trains et des sites de maintenance, et employeur des conducteurs, des contrôleurs, du personnel d’escale et des mainteneurs. Elle est elle-même scindée entre les activités Transilien, TER, et Voyages (TGV InOui, Ouigo, Intercités, plus ses partenariats Lyria, Thalys, Eurostar…). Ces marques sont de plus en plus gérées comme des transporteurs indépendants les uns des autres dans l’optique de la concurrence.
  • La holding SNCF : elle chapeaute l’ensemble. Elle regroupe les missions mutualisées comme l’immobilier, assure l’optimisation des coûts et assure une cohérence globale, notamment en matière de stratégie. Elle possède ses propres filiales (Fret SNCF, Geodis, Keolis…)."

 

et pour EDF :

"Le projet «Hercule» prévoit de scinder EDF en trois entités : une entreprise publique (EDF bleu) pour les centrales nucléaires, une autre (vert) cotée en Bourse pour la distribution d'électricité et les énergies renouvelables et une troisième (azur) qui coifferait les barrages hydroélectriques dont les concessions seraient remises en concurrence sous la pression de Bruxelles. «Total, Engie et les grands énergéticiens européens sont déjà en embuscade», selon le quotidien Libération de mercredi, qui assure que les négociations avec Bruxelles sont terminées"

 

Je vous laisse le soin de regarder les articles de différents horizons et de différentes périodes. Des actions répétées parfois similaires ne peuvent être le fait d'un malheureux concours de circonstances !

 

C'est donc une véritable liquidation des Entreprises Françaises publiques qui est organisée depuis quelques années

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Pages