Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 152 000 visiteurs 248 000 pages et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.darthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 
https://www.facebook.com/people/Henry-Darthenay/1649294905
 
Musique (un florilège d'oeuvres musicales) :
 
 http://www.youtube.com/user/henrydarthenay
 
 

Recherche

25 février 2021 4 25 /02 /février /2021 12:54

The Fukushima Daiichi Nuclear Disaster Eight Years On ...

 

Les 32 réacteurs de 900 MégaWatt électrique (MWe) d’EDF sont les plus anciens en fonctionnement en France. Ils avaient été initialement conçus pour fonctionner 40 ans.

 

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a ouvert la voie jeudi à la poursuite de la vie des plus vieux réacteurs en France de 40 à 50 ans, enjoignant l'opérateur EDF de réaliser des travaux pour améliorer leur sûreté.

Le "gendarme" du nucléaire a publié une décision, qui était attendue, portant sur les 32 réacteurs de 900 MW, les plus anciens du parc français, mis en service pour l'essentiel dans les années 1980. L'ASN a fixé dans ce texte les conditions pour qu'ils puissent fonctionner au-delà de leur quatrième «réexamen périodique», qui a lieu tous les dix ans, soit jusqu'à la fin des années 2020 ou 2030, selon la date de mise en service.

«L'ASN considère que l'ensemble des dispositions prévues par EDF et celles qu'elle prescrit ouvrent la perspective d'une poursuite de fonctionnement de ces réacteurs pour les dix ans qui suivent leur quatrième réexamen périodique», indique-t-elle.

«L'ASN prescrit la réalisation des améliorations majeures de la sûreté prévues par EDF, ainsi que des dispositions supplémentaires qu'elle considère comme nécessaires», précise-t-elle.

 

EDF devra ainsi réaliser une série de tests et de travaux pour améliorer la sûreté de ses réacteurs.

«Un premier objectif est de réduire les conséquences des accidents et notamment des accidents graves, avec une fusion du cœur du réacteur», a expliqué à l'AFP Julien Collet, directeur général adjoint de l'ASN.

Des améliorations sont notamment prévues pour que la radioactivité reste confinée à l'intérieur de l'enceinte en cas d'accident.

La France tire aujourd'hui près de 70% de son électricité du nucléaire, un record mondial. Elle veut ramener cette part à 50% en 2035 pour faire plus de place aux renouvelables mais hésite aussi à relancer un nouveau programme de construction de réacteurs.

Source 

 

Les ressources nationales ont été injectées dans la dette en opérations douteuses et malencontreuses (intentionnellement ou pas) si bien que le budget ne permet ni l'arrêt extrêmement couteux ni la création ou la recherche de nouvelles technologies moins polluantes.

Des alternatives existent bel et bien pourtant ! La fameuse énergie développée par Tesla mais aussi et cela est moins connu les centrales à Thorium (je vous laisse les liens ci dessous) sans déchets, sans pollution, le programme de recherche est actuellement développé par la Chine. La France à l'heure du choix des centrales n'a pas souhaité ou recherché dans ce domaine car il ne pouvait y avoir d'implications militaires

Partager cet article
Repost0

commentaires

Pages