Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 152 000 visiteurs 248 000 pages et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.darthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 
https://www.facebook.com/people/Henry-Darthenay/1649294905
 
Musique (un florilège d'oeuvres musicales) :
 
 http://www.youtube.com/user/henrydarthenay
 
 

Recherche

25 février 2021 4 25 /02 /février /2021 11:35

Facebook a été condamné à une amende de 7 millions d'euros par l'Italie pour des violations répétées des données et pour la vente de données d'utilisateurs à des tiers à des fins commerciales. Alors que Facebook a été condamné à une amende pour avoir vendu des données d'utilisateurs à des tiers, en  Inde, le gouvernement lui-même a vendu une base de données nationale de véhicules de citoyens indiens à des constructeurs automobiles et à des entreprises privées comme BMW, Mercedes et autres pour Rs 100 crores.

L'Italie inflige une amende de 7 millions d'euros à Facebook pour la vente de données d'utilisateurs à des tiers

Facebook a été invité à payer une amende de sept millions d'euros pour des pratiques trompeuses de protection des données en Italie.

L'autorité italienne de la concurrence et du marché a infligé une amende à Facebook car elle ne pouvait pas se conformer aux ordres liés à la sécurité des données des utilisateurs ou des abonnés.

Les régulateurs affirment qu'il a enfreint le code de la consommation de l'Italie en revendiquant des services gratuits tout en induisant les utilisateurs en erreur sur la manière dont leurs données sont utilisées à diverses fins et partagées avec des tiers. 

Facebook a été condamné à modifier ses pratiques de traitement des données en 2018 et à une amende de 10 millions d'euros, mais il ne s'y est pas conformé.

Facebook a fait appel pour réduire cette amende à cinq millions d'euros par voie judiciaire en 2020.

Désormais, des sanctions supplémentaires sont survenues après que Facebook n'a pas respecté l'ordonnance visant à corriger les pratiques trompeuses. 

 

Le géant des réseaux sociaux doit afficher la commande dans son application et sur sa page d'accueil pour les utilisateurs en Italie, mais il n'a pas publié la déclaration.

Facebook n'a pas cessé la mauvaise pratique avérée.

Des informations précises ne sont pas encore fournies sur l'utilisation des données à des fins commerciales.

Des informations claires aideront les utilisateurs à décider s'ils doivent rejoindre les services ou non.

Selon le porte-parole de FB, Facebook a fait appel des conclusions initiales des régulateurs et ils attendent la décision du Conseil d'État italien.

Il a apporté quelques changements en termes de service et éliminé la prétention qu'il est gratuit lors de son inscription.

Ce n'est pas la première fois que Facebook est condamné à une amende, il a également été condamné en 2019 en Hongrie.

Facebook a été condamné à une amende de 1,2 milliard de forints hongrois pour avoir réclamé des services gratuits sur le centre d'aide et la page de destination.

Alors que Facebook a été condamné à une amende pour avoir vendu des données d'utilisateurs à des tiers, le gouvernement  indien a vendu une base de données nationale de véhicules de citoyens indiens à des constructeurs automobiles et à des entreprises privées comme BMW , Mercedes et autres pour 100 crores de roupies.

Récemment, le Premier ministre australien Scott Morrison a déclaré que Facebook avait attaqué la nation souveraine d'Australie et que son gouvernement ne serait pas intimidé par les menaces de Facebook.

Pendant ce temps, d'autres nations du monde entier se sont associées pour déclencher une guerre mondiale contre les menaces des grandes technologies.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Pages