Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 152 000 visiteurs 248 000 pages et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.darthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 
https://www.facebook.com/people/Henry-Darthenay/1649294905
 
Musique (un florilège d'oeuvres musicales) :
 
 http://www.youtube.com/user/henrydarthenay
 
 

Recherche

7 février 2021 7 07 /02 /février /2021 16:24
La France a acheté 5,3 milliards d’euros de masques chinois en 2020

 

La France a dépensé autant à l’étranger en achats de masques en un an que sur son territoire pour investir dans la santé sur cinq ans. Mais les industriels français s’attaquent au marché

Pas chers, les masques chirurgicaux ? Mis bout à bout, ils ont coûté 5,9 milliards d’euros d’importations à la France en 2020.

Pas chers, les masques chirurgicaux ? Mis bout à bout, ils ont coûté 5,9 milliards d’euros d’importations à la France en 2020.

© Sipa Press
 

La France a importé 10,3 milliards d’euros de produits liés à la crise sanitaire en 2020, en hausse de 7,2 milliards d’euros par rapport à 2019. Il s’agit en majorité de masques (pour 127 000 tonnes) et de réactifs pour les tests, tous deux achetés en Chine.

Ils ne coûtent que quelques dizaines de centimes l’unité, mais mis bout à bout, ça fait beaucoup. L’année dernière, la France a dépensé 10,3 milliards d’euros en produits liés à la lutte contre la Covid-19, trois fois plus qu’en temps normal, a indiqué vendredi le ministre du commerce extérieur Franck Riester.

Dans le détail : 5,9 milliards d’euros (soit 57 % du montant total) ont été dévolus à l’achat de masques (chirurgicaux, FFP2 ou FFP3, et textiles), dont 84 % ont été importés de Chine. Cela représente 126 702 tonnes de masques. Ils expliquent les trois quarts de la hausse de nos importations de produits liés à la lutte contre la pandémie. Pour comparaison, le gouvernement va investir autant (6 milliards d’euros) ces cinq prochaines années sur l’Hexagone pour rénover et construire des hôpitaux et moderniser les outils numériques dans la santé.

Le deuxième poste de dépenses d’importations correspond aux réactifs utilisés pour les tests, pour lesquels nous avons dépensé 1,6 milliard d’euros. Là aussi, ils viennent surtout de Chine. D’ailleurs, notre solde commercial avec la Chine s’est dégradé de 6,6 milliards d’euros à -38,3 milliards d’euros en 2020, dont 5,3 milliards d’euros d’importations de biens Covid.

 

La suite article sur

Partager cet article
Repost0

commentaires

Pages