Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 152 000 visiteurs 248 000 pages et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.darthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 
https://www.facebook.com/people/Henry-Darthenay/1649294905
 
Musique (un florilège d'oeuvres musicales) :
 
 http://www.youtube.com/user/henrydarthenay
 
 

Recherche

4 février 2021 4 04 /02 /février /2021 17:06
Le FMI a envoyé 350 millions de dollars en espèces en Birmanie quelques jours à peine avant le coup d'État militaire

Le FMI (Fonds monétaire international) a envoyé 350 millions de dollars en espèces au gouvernement du Myanmar quelques jours à peine avant le coup d' État militaire dans le cadre d'un programme d'aide d'urgence pour aider le pays à lutter contre la pandémie de COVID-19.

Le FMI a envoyé 350 millions de dollars en espèces au Myanmar quelques jours à peine avant le coup d'État militaire

L'argent a été envoyé quelques jours avant que la conseillère d'État du Myanmar Aung San Suu Kyi et d'autres hauts responsables de la Ligue nationale pour la démocratie au pouvoir ne soient arrêtés lundi matin dans la capitale Naypyitaw.

Reuters a cité des sources anonymes disant qu '«il semble que le FMI ne puisse pas faire grand-chose pour récupérer» les fonds d'aide d'urgence.

Le FMI a précédemment exprimé l'espoir que cet argent aiderait le Myanmar à répondre aux «besoins urgents de balance des paiements résultant de la pandémie COVID-19, en particulier les mesures de relance du gouvernement pour assurer la stabilité macroéconomique et financière tout en soutenant les secteurs touchés et les groupes vulnérables».

Un porte-parole du FMI a souligné qu'ils suivaient de près «l'évolution de la situation» au Myanmar et qu'ils étaient «profondément préoccupés par l'impact des événements» sur l'économie du pays et «sur la population» de cette nation.

Ces remarques sont intervenues alors que l'armée du pays annonçait la formation d'un conseil administratif d'État présidé par le général Min Aung Hlaing, selon le journal The Myanmar Times.

Le média a rapporté que le conseil avait été créé conformément à l'article 419 de la Constitution nationale de 2008, qui stipule qu'un commandant en chef des services de défense, à qui le pouvoir souverain a été transféré, a le droit d'exercer les pouvoirs de la législatif, exécutif et judiciaire ».

Partager cet article
Repost0

commentaires

Pages