Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 152 000 visiteurs 248 000 pages et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.darthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 
https://www.facebook.com/people/Henry-Darthenay/1649294905
 
Musique (un florilège d'oeuvres musicales) :
 
 http://www.youtube.com/user/henrydarthenay
 
 

Recherche

28 juillet 2021 3 28 /07 /juillet /2021 18:08
Pass Sanitaire arnaque = vaccination obligatoire de nos enfants + licenciement de nos soignants ! Relance urgente de l’action !

Par Remy Ronald Agoravox

 
 

Violant au moins 5 points de droit fondamentaux (voir note ci-dessous*), le Ministre de la Santé, a refusé d’écouter les manifestants et le Sénat réclamant notamment ˜ pas de licenciement, ˜ Pas touche à nos gosses. Par le biais du Pass Sanitaire arnaque post Sénat,

la vaccination obligatoire a été rétablie de facto pour les enfants de plus de 12 ans et

le licenciement a été hypocritement remplacé par la « mise à pied » (Sans salaire). Comment peut-on survivre sans salaire ? Le tout alors que, pour cause de fatigue, maladie, dépression, démission, 20% des lits à l’hôpital ont été fermés (au lieu d’augmenter) et que le nombre de soignants a baissé jusqu’à 40%  !

Contrairement à ce que prétend la constante hystérique propagande des médias sous influence des lobbies et du gouvernement, nous ne sommes pas une secte d’« antivaxs ». La majorité d’entre nous sont vaccinés Covid. Nous faisons une multitude de propositions sanitaires sans être entendus, notamment l’ouverture de centres d’accueil, de premiers soins et d’aide sociale pour les contaminés. 3 à 5 millions de personnes médicalement fragiles (jeunes ou âgées) doivent encore être vaccinées et ne le sont toujours pas. La grande majorité du personnel soignant non vacciné est volontaire pour continuer à faire ce qu’ils faisaient déjà, à savoir soigner les contaminés. Le gouvernement s’entête dans sa politique de « soft-totalitarisme  » hypocrite et liberticide !

 

Face à un tel cynisme, refus d’écoute et complète perte de confiance dans la parole politique et médicale (due à de graves conflits d’intérêts passibles du pénal), face à une situation hospitalière déplorable qui découle de la seule mauvaise gestion gouvernementale (situation qui va fatalement s’empirer en automne prochain), nous appelons à la remobilisation sur le web (dont pétitions) et dans la rue, à la démission immédiate de Olivier Véran et à l’ouverture de négociation sérieuse avec son(sa) remplaçant(e).

Tracts et manifestation chaque samedi,

jusqu’à la démission d’Olivier Véran !

 

Annexe.

*Liste des viols juridiques des points droit par le gouvernement

(extrait) :

► Code de Nuremberg de 1947 condamnant les horreurs totalitaires : 

 «  Pour tout acte médical, le consentement humain est essentiel ».

► Pacte International sur les Droits Civiles et Politiques de 1966 :

 « Nul ne peut être soumis sans son consentement à l’expérience médicale ou scientifique ».

► Loi Kouchner du 4 Mars 2002

 « Aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce consentement peut-être retiré à tout moment ».

► Engagement solennel et télévisé du Président de la République du 24 Novembre 2020 qui a valeur contractuelle vis-à-vis des français :

 « Je veux aussi être clair : je ne rendrai pas la vaccination obligatoire ».

► Conseil de l’Europe, Résolution 2361 du 27 Janvier 2021 :

7.3.2 : « S’assurer que les citoyens soient bien informés que la vaccination n’est pas obligatoire ».

7.3.2 : « Veiller à ce que personne ne soit victime de discrimination pour ne pas avoir été vacciné en raison de risque sanitaire potentiel ou pour ne pas vouloir se faire vacciner ».

 

Commission d’enquête sur les conflits d’intérêts !

Une sérieuse commission d’enquête française doit être lancée, reliée à un futur Tribunal International sur la mauvaise gestion sanitaire du Covid (Tribunal spécifique, comme à Nuremberg en 1947) pour clarifier l’ensemble de la situation juridico-sanitaire et les lourdes responsabilités des corrupteurs et des corrompus.

► Notamment sur le scandale du « Lancet gate » impuni (un article diffamatoire crapuleux sur l’Hy-droxychloroquine retiré ensuite avec excuses par l’éditeur lui-même, suivi d’une volte face officielle de l’OMS, mais pas de Olivier Véran !).

► Notamment sur le désastreux médicament Remdesivir, (notoirement hyper cher, inefficace, toxique pour les reins, et mutagène) trop tardivement condamné par l’OMS en novembre 2020 (néanmoins acheté pour plus d’un milliard 13 jours plus tard par l’Union Européenne et la France !).

► Notamment sur une très suspecte précipitation sans respect des lois et de la constitution (éclat en pleine Commission des lois, 20-07-2021)

► Etc .

Nous souhaitons que cette commission d’enquête française ne soit pas créée trop tard afin qu’aucune haine ne s’installe avec le temps perdu, avec l’accumulation des dégâts économiques et humains.

 

Non à la manipulation, notamment par la peur

Après analyse de tous les pays entourant la France, on a découvert un variant très peu létal, très peu mortel. Il en sera donc fatalement de même en France. Censurer ce fait est incompréhensible.

Au-delà du vocabulaire scientifique et des statistiques (souvent utilisés hors contexte pour embrouiller et régner par la peur), factuellement, aucun contaminé ne meurt s’il n’est pas déjà en grande faiblesse médicale (connue ou méconnue) et s’il est soigné à temps, dès les 3 premiers jours. L’IHU de Marseille ne cesse de le prouver concrètement, chiffres à l’appui, malgré le harcèlement d’hostilité médiatisée qu’il subit de la part des médias et plateaux télé pro gouvernementaux.

 

Nous réclamons un complet changement de politique sanitaire, notamment avec investisse-ment sérieux dans

►˜ la prévention,

►˜ l’environnement (filtrage d’air adapté, etc.),

˜► l’amélioration du système des tests (dont bornes à oxymètre), et dans les premiers soins thérapeutiques disponibles très peu coûteux (notamment des médicaments distribués pendant des décennies sans ordonnance, maintenant reconnus et pratiqués sur tous les continents).

►˜ avec une liste nationale officielle des médecins volontaires pour s’occuper des premiers soins (en ambulatoire, en cabinet ou dans de futures annexes hospitalières à créer).

 

Par conséquent, à partir d’aujourd’hui, est lancé dans chaque commune de France un processus décentralisé de tables rondes locales de réflexion et d’action contre le Covid et contre l’inacceptable dictature sanitaire de l’équipe Castex-Véran-Salomon. Ces tables rondes locales sont à l’initiative des citoyens eux-mêmes dans leur propre quartier. 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Pages