Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@Henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 152 000 visiteurs 248 000 pages et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.darthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 
https://www.facebook.com/people/Henry-Darthenay/1649294905
 
Musique (un florilège d'oeuvres musicales) :
 
 http://www.youtube.com/user/henrydarthenay
 
 

Recherche

18 février 2022 5 18 /02 /février /2022 14:06
Commandes pour big pharma, bilan sur les vaccinations, opacité des contrats big pharma et 4ème dose
 
L’autorité européenne de préparation et de réaction en cas d’urgence sanitaire (HERA) lance l’offensive et présente son premier plan de travail à 1,3 milliard d’euros. Au programme, coopération en matière vaccinale et développement des plateformes de données de santé et d’essais cliniques. Mais qui a voté pour l’HERA ?
European Health Union featured image
 

Le pilier du futur de l’Union Européenne de la santé

Le nouveau joujou de l’UE a été créé en septembre 2021 « pour renforcer la réaction et la préparation de l’UE en cas d’urgence sanitaire ». Son développement tire surtout profit de l’effet d’aubaine formidable du Covid, comme l’explique très bien notre Olivier Véran national, décidément dans tous les plans.  

  pic.twitter.com/s1b7FKlzhc

 

Les objectifs de l’HERA

L’agence européenne se décline en 3 objectifs :  

Prévenir les urgences sanitaires transfrontières futures et s’y préparer par le biais des essais cliniques, ainsi que des plateformes de données ;

Détecter les menaces futures pour la santé, avec notamment « la mise en place d’un système ultramoderne de détection des menaces sanitaires et de renseignement en temps réel en la matière » ;

Et surtout, Réagir aux menaces pour la santé:

  • assurer la fourniture en temps utile de vaccins contre la COVID-19 aux États membres de l’UE, y compris en vaccins adaptés aux variants si nécessaire;
  • acheter des traitements contre la COVID-19 pour les États membres de l’UE;
  • renforcer les capacités nationales de détection et d’évaluation scientifique des variants;
  • assurer la fourniture de vaccins dans le monde entier.
 

Un budget qui ne fait pas dans la demi-mesure

Le budget s’élève à 1,3 milliard d’euros le budget de fonctionnement de cette nouvelle Autorité va absorber la moitié du budget UE de la santé.

En effet, le budget global de l’HERA s’élève à 6 milliards d’euros pour la période 2022-2027, dont une partie proviendra du complément NextGenerationEU (le fameux plan de relance qui va nous rapporter moins que notre contribution, et qui est en fait un agenda plus politique qu’économique).

 

Mais qui a voté pour l’HERA ?

Il importe surtout de rappeler qu’en matière de santé, l’Union européenne n’a pas de compétence directe mais a surtout une compétence d’appui aux États membres. Personne n’a demandé aux citoyens européens s’ils voulaient renforcer la compétence UE en matière de santé !

De plus , L’HERA n’est pas une Autorité indépendante mais une émanation de la Commission européenne, à ce titre le Parlement européen – soit un semblant de lien avec la démocratie – n’aura pas de droit de regard sur son fonctionnement.

 

En somme les citoyens ont juste le droit de payer pour se faire piquer.

Source

Partager cet article
Repost0

commentaires

Pages