Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@Henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 152 000 visiteurs 248 000 pages et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.darthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 
https://www.facebook.com/people/Henry-Darthenay/1649294905
 
Musique (un florilège d'oeuvres musicales) :
 
 http://www.youtube.com/user/henrydarthenay
 
 

Recherche

16 juin 2022 4 16 /06 /juin /2022 19:15
ALERTE – Michael Burry, qui avait prédit la crise des subprimes, anticipe un autre krach boursier, et cette fois encore plus important !
 

ALERTE – Michael Burry, qui avait prédit la crise des subprimes, anticipe un autre krach boursier, et cette fois encore plus important !

_____________________________________
 
Tempête Planétaire sur le Marché des Cryptos – Le 2008 des Cryptos et Bain de sang !
 

Entre les actions de la plateforme d’échange CoinBase qui chutent de près de 90 pour cent depuis son introduction en bourse, il y a de cela un an, le LUNA dont la valeur s’est réduite à néant, comme nous l’avions vu dans une précédente vidéo, et maintenant, le Bitcoin qui s’effondre de près de 70 pour cent par rapport à son record historique de novembre de l’année dernière, on peut clairement parler de crypto-krach !

Ces mauvaises nouvelles surgissent alors que l’inflation et les taux d’intérêt étant en train d’exploser à la hausse, de nombreux investisseurs souhaitent retirer leurs placements en crypto-monnaies afin de les déplacer vers des solutions d’investissement plus liquides ce qui, tout naturellement, provoque des ruées et suppose des retraits massifs auprès d’exchanges !

C’est d’ailleurs justement pour cette raison que des plateformes comme Celsius Network ou encore Binance ont temporairement suspendu les retraits en crypto-monnaies.

Or, le problème, c’est que lorsque nous utilisons de telles plateformes pour loger nos actifs numériques, en réalité, nos Bitcoins, nos Éthers, ou quel que soit les cryptos que nous détenons, ne nous appartiennent pas !

Qu’est-il en train de se passer actuellement et concrètement ?

Pourquoi l’écosystème des crypto-monnaies est extrêmement mouvementé dernièrement ?

En cas de faillite de ces plateformes, pourrions-nous finir par tout perdre et quels sont les risques auxquels nous nous exposons ?

Mais surtout, quelles sont les solutions indispensables à connaître ET à mettre en place ?

C’est précisément ce que nous allons voir aujourd’hui, dans cette nouvelle vidéo !

 

 
 

 

 

 
 

 

 

 

 
Vous vous rappelez de 2008 ? Eh bien, un Nouveau Terrifiant Crash immobilier est en cours aux US
 

On dit souvent que ceux qui refusent d’apprendre de l’histoire sont condamnés à la répéter. Il y a plus de dix ans, la Réserve fédérale avait créé la plus grande bulle immobilière de toute l’histoire américaine et pourtant, tout le monde était heureux jusqu’en 2008. Mais juste après, l’économie avait ralenti, les prix des maisons se sont effondrés et le chaos qui s’en est suivi à Wall Street avait engendré une série interminable de films, d’émissions télévisées et de documentaires. Mais au lieu d’en tirer des leçons, nous avons de nouveau commis les mêmes erreurs. La Réserve fédérale a créé une bulle immobilière encore plus grande, et cela fait des années que je ne cesse d’avertir qu’elle finirait par éclater inévitablement. Maintenant, les ventes de maisons chutent depuis six mois consécutifs  et les prix s’effondrent à nouveau. En fait, dans certaines régions du pays, nous avons déjà vu les prix plonger jusqu’à 20 % …

Les prix de l’immobilier ont chuté jusqu’à 20% dans certaines régions des États-Unis, les acheteurs évitant le marché au milieu de la « bidenflation » et de la flambée des taux d’intérêt.

Les prix demandés ont chuté jusqu’à 400 000 dollars dans les zones riches, tandis que les quartiers les plus pauvres ont vu la valeur des maisons chuter jusqu’à 115 000 dollars.

Vous souvenez-vous la dernière fois que des millions de propriétaires se sont retrouvés endettés jusqu’au cou avec leurs hypothèques ?

Si nous continuons sur cette trajectoire, cela va se reproduire.

L’année dernière à cette époque, le marché du logement était extrêmement dynamique, mais maintenant un nouveau rapport de Redfin nous dit que les choses ont radicalement changé …

Une étude réalisée en mai par Redfin a révélé qu’environ 19% des vendeurs ont baissé les prix de leurs maisons sur une période de quatre semaines entre avril et mai. Le point de vente a déclaré que le rapport indiquait la fin du boom immobilier de l’ère pandémique du pays.

Leur rapport a révélé que les recherches Google avec les termes « maisons à vendre » étaient en baisse de 13% par rapport à la même période de l’an passé.

Il a également constaté que les demandes de visites à domicile avaient diminué de 12% et que les demandes de prêt hypothécaire avaient chuté de 16% par rapport à l’année précédente.

Et plus les taux hypothécaires augmentent, plus les choses vont s’aggraver.

Malheureusement, les taux hypothécaires grimpent à un rythme absolument hallucinant ce mois-ci …

Les taux hypothécaires ont fortement bondi cette semaine, alors que les craintes d’une hausse des taux potentiellement plus agressive de la part de la Réserve fédérale rendent inquiet les marchés financiers.

Le taux moyen du populaire prêt hypothécaire à taux fixe à 30 ans a augmenté de 10 points de base pour atteindre 6,28 % mardi, selon Mortgage News Daily. Cela fait suite à un bond de 33 points de base lundi. Le taux était à 5,55 % il y a une semaine.

La dernière fois que nous avons vu des taux hypothécaires aussi élevés, c’était lors du dernier krach immobilier.

Malheureusement, ils ne vont augmenter que parce que la Réserve fédérale veut que les taux d’intérêt augmentent dans toute notre économie afin de lutter contre l’inflation.

Mais comme je l’ai dit et mis en garde à maintes reprises ces derniers mois, un environnement de taux élevés va complètement éviscérer le marché immobilier. Déjà, des taux plus élevés ont eu un impact colossal sur l’abordabilité des logements…

La hausse des prix et des tarifs des maisons a réduit l’abordabilité des maisons.

Par exemple, sur une maison de 400 000 $, avec une mise de fonds de 20 %, la mensualité hypothécaire est passée de 1 399 $ début janvier à 1 976 $ aujourd’hui, soit une différence de 577 $. Cela n’inclut pas l’assurance habitation ni les taxes foncières.

Cela n’inclut pas non plus le fait que la maison est environ 20 % plus chère qu’il y a un an.

D’innombrables potentiels acheteurs de biens immobiliers seront expulsés du marché jusqu’à ce que les prix des maisons baissent de façon spectaculaire.

Si vous faites partie de ces personnes, vous pourriez essayer de louer un logement en attendant, mais les loyers des appartements sont 15 % plus élevés qu’il y a un an…

Un nouveau rapport de Redfin montre que les loyers cotés à l’échelle nationale pour les appartements disponibles ont augmenté de 15 % par rapport à il y a un an. Et le loyer médian indiqué pour un appartement disponible a dépassé 2 000 $ par mois pour la première fois.

Les loyers ont augmenté de plus de 30 % à Austin, Seattle et Cincinnati. À Los Angeles, le loyer médian demandé est de 3 400 $. Même dans des villes autrefois abordables comme Nashville, il est maintenant de 2 140 $, en hausse de 32 % par rapport à l’année dernière.

Je suis tellement reconnaissant que Redfin nous donne ces chiffres, mais il s’avère que Redfin est également en grande difficulté.

En fait, Redfin vient d’annoncer qu’elle va licencier 8 % de ses employés…

Les sociétés immobilières Redfin et Compass licencient des salariés, alors que les taux hypothécaires augmentent fortement et que les ventes de maisons chutent.

Dans des documents déposés auprès de la Securities and Exchange Commission, Compass a annoncé une réduction de 10 % de ses effectifs et Redfin a annoncé une réduction de 8 %.

Les actions des deux sociétés ont chuté mardi. L’action de Redfin a touché un nouveau point bas de 52 semaines.

Un grand nombre des mêmes problèmes  dont nous avons été témoins en 2008 se reproduisent.

L’économie ralentit.

Les grandes entreprises commencent à licencier des salariés.

Les prix des maisons commencent à s’effondrer.

Et il y a énormément de pessimisme quant à ce qui nous attend. En fait, une nouvelle enquête a révélé que les propriétaires de petites entreprises « ne se sont jamais sentis aussi pessimistes depuis près de cinq décennies » …

Les propriétaires de petites entreprises américaines ne se sont jamaais sentis aussi pessimistes depuis près de cinq décennies, selon une enquête publiée mardi matin.

La Fédération nationale des entreprises indépendantes (NFIB) a déclaré que son indicateur d’entreprises s’attendant à de meilleures conditions commerciales au cours des six prochains mois est tombé à son pire niveau en 48 ans que le sondage existe.

Lorsque les choses ont vraiment mal tourné en 2008 et 2009, la Réserve fédérale a réagi en poussant les taux d’intérêt jusqu’au plancher, et cela a certainement aidé.

Mais maintenant, la Réserve fédérale n’a pas cette option.

En fait, la Réserve fédérale semble tout à fait déterminée à augmenter considérablement les taux dans une tentative désespérée de lutte contre ce monstre inflationniste dont elle est à l’origine.

Et plus les taux augmentent, plus les choses empireront pour le marché du logement et pour l’économie dans son ensemble.

Si nous avions tiré quelques leçons de la dernière crise, tout cela aurait pu être évité. Mais au lieu de cela, nous nous dirigeons désormais tout droit vers un futur qui sera extraordinairement douloureux .

À ce stade, la Réserve fédérale est coincée entre le marteau et l’enclume.

S’il elle n’augmente pas les taux, l’inflation continuera à devenir incontrôlable.

Mais s’il elle augmente les taux, elle engendrera une énorme crise sur le marché immobilier et aggravera la récession à venir.

Cela fait des années qu’ils nous baratinent en nous expliquant qu’ils avaient tout sous contrôle et qu’ils savaient exactement ce qu’ils faisaient.

Maintenant, tout le monde peut voir la vérité, mais malheureusement, il est trop tard pour faire marche arrière.

THE BIG SHORT : Le Casse du Siècle

 

 

 

Source: theeconomiccollapseblogVoir les précédentes interventions de Michael Snyder

Partager cet article
Repost0

commentaires

Pages