Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@Henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 152 000 visiteurs 248 000 pages et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.darthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 
https://www.facebook.com/people/Henry-Darthenay/1649294905
 
Musique (un florilège d'oeuvres musicales) :
 
 http://www.youtube.com/user/henrydarthenay
 
 

Recherche

9 août 2022 2 09 /08 /août /2022 17:37

Ce revirement retentissant de la Fédération intervient sans excuses ni reconnaissance pour la douleur, le harcèlement, l’intimidation, la coercition et les difficultés financières qu’ils ont causés aux professionnels de la santé.

 

Avec la destitution du Premier ministre italien Mario Draghi, les mesures discriminatoires du Covid imposées au personnel médical par le gouvernement dirigé par les mondialistes ont pris fin. L’agence médicale du gouvernement italien, la Fédération nationale des ordres des chirurgiens et des dentistes (FNOMCeO), a annoncé que tous les médecins et le personnel médical suspendus pour ne pas avoir reçu leurs « vaccins » Covid peuvent reprendre le travail.

 

Ce revirement retentissant de la Fédération intervient sans excuses ni reconnaissance pour la douleur, le harcèlement, l’intimidation, la coercition et les difficultés financières qu’ils ont causés aux professionnels de la santé. Jusqu’à récemment, les associations médicales gouvernementales étaient à l’avant-garde de la promotion des « vaccinations » obligatoires, obligeant les médecins et les travailleurs médicaux à se faire vacciner. Cependant, elles ont maintenant fait marche arrière sans assumer la moindre responsabilité personnelle pour leur mandat dangereux et injuste. Le personnel médical non vacciné est censé faire table rase du passé et reprendre le travail.

Au lieu de présenter des excuses aux professionnels de la santé pour leur douleur et leur souffrance, la FNOMCeO a déployé une tactique typiquement gauchiste et a prétendu être les victimes. Le président de la Fédération, Filippo Anelli, a critiqué le mouvement des anti-vax,

Je tiens à condamner fermement tous les actes de violence, d’intimidation, d’injures et de vandalisme perpétrés contre les associations médicales et leurs présidents.

 

Plusieurs présidents ont reçu des menaces personnelles, y compris des menaces de mort de la part de personnes qui seront poursuivies par la loi.

Mes collègues ont la sympathie et le soutien de la Fédération ».

Regardez le reportage italien suivant que RAIR Foundation USA a traduit (anglais) :

Au début de l’année, quelque 1 900 médecins et dentistes italiens ont été suspendus de l’association professionnelle du pays parce qu’ils ne se conformaient pas à une loi exigeant qu’ils soient « pleinement vaccinés » contre le Covid, y compris par une injection de rappel.

L’Italie exige que tous les travailleurs de la santé, les enseignants, les policiers, les membres des forces armées et les personnes qui fournissent des services aux résidents des maisons de retraite reçoivent les injections controversées. En outre, les travailleurs de la santé doivent recevoir le rappel pour être totalement conformes, selon une loi décrétée par le gouvernement italien en décembre 2021.

Lire aussi : Des travailleurs de la santé parviennent à un règlement de 10,3 millions de dollars dans le cadre du premier recours collectif contre l’obligation vaccinale

Source : RAIR Foundation

Partager cet article
Repost0

commentaires

Pages