Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact : Administrateur@henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 125 000 visiteurs 188 000 pages vues , merci de votre visite

contact :henry.darthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 
https://www.facebook.com/people/Henry-Darthenay/1649294905
 
Musique (un florilège d'oeuvres musicales) :
 
 http://www.youtube.com/user/henrydarthenay
 
 Vous êtes 95 000 a  avoir visité ce site, 170 000  pages ont été consultées ; je vous en remercie.

Recherche

3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 07:44

 

 

Washington par le biais des autorités fédérales américaines à déposé plainte le vendredi 2 septembre 2011 contre 17 banques et institutions financières parmi lesquelles se trouvent  la JP Morgan Chase, Goldman Sachs et Deutsche Bank, ainsi que les banques française Société générale et helvétique Crédit suisse (voir article du Monde du 2 septembre 2011).

 

Ce dépôt de plainte est consécutif aux fraudes sur les subprimes d'avant 2008, ainsi l'Agence fédérale de financement de l'immobilier (FHFA) entend bien recouvrer les pertes qu'ont subies les institutions parapubliques de financement de l'immobilier  Fannie Mae et Freddie Mac.

 

Ces deux firmes assurent à elles seules 90 % des garanties ou prêts des crédits immobiliers américains, en dernier ressort elles avaient été sauvées de la faillite par les autorités fédérales américaines au dépens du contribuable pour un montant de 30 milliards de $.

 

Le motif du dépôt de plainte concerne la titrisation des créances pourries calculées sur des revenus artificiellement gonflés des emprunteurs et mises sur le marchés, ce qui sous entends une tromperie vis à vis des garants au final.

 

Cette crise affecte sérieusement les banques et institutions financières, depuis quelques mois on assiste a un sérieux effondrement des cotations de celles ci aussi bien aux USA, qu'en Europe. Les Banques européennes étant elles mêmes très affectées par l'investissement dans la dette grecque qui se présente désormais comme incontrolabe.

 

L'ensemble de ces nouvelles participe à un entassement d'éléments économiques qui dénote une incertitude au niveau global. Il faut donc s'attendre à une extrême volatilité des marchés qui semblent dorénavant pris dans une spirale assez difficile à redresser.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pages