Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 152 000 visiteurs 248 000 pages et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.darthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 
https://www.facebook.com/people/Henry-Darthenay/1649294905
 
Musique (un florilège d'oeuvres musicales) :
 
 http://www.youtube.com/user/henrydarthenay
 
 

Recherche

12 novembre 2019 2 12 /11 /novembre /2019 11:03
Les banques anticipent une grave crise de liquidité

Selon Jim Rickards les banques n'investissent plus ou ne conservent plus  leurs bons du trésor en collatéral.

 

Jim Rickards: “Eh bien, il est très probable qu’une crise financière arrive et qui sait, c’est peut-être pour bientôt… Il y a un problème interbancaire au sein du système financier américain. De 2008 à 2014, il y a eu des QE (Quantitative Easing: planche à billets), ensuite il y a eu une période d’accalmie, puis à partir du début de l’année 2017, la Fed a mis en place ce qu’ils ont appelé le QT (Quantitative Tightening: Resserrement quantitatif), à savoir une réduction de l’offre monétaire,… sauf qu’il y a quelques jours, ils ont carrément fait marche arrière et sont revenus aux Quantitative easing( Planche à billets)… La Fed est en train au moment où l’on parle, d’imprimer 1 000 milliards de dollars, ils appellent cela “le mécanisme du repo” mais c’est du QE4 et ce quel que soit le nom qu’ils veulent lui donner, mais la question qu’il faut se poser, c’est pourquoi font-ils cela ? Pourquoi impriment-ils 1 000 milliards de dollars alors qu’ils essayaient de réduire leur bilan, donc obligatoirement quelqu’un est déjà fauché… mais je ne vais pas faire de paris pour dire qui… Mais ils donnent l’argent aux banques et prennent les bons du trésor en collatéral, et s’attendent à ce que les banques prêtent l’argent à des institutions non bancaires comme des Hedge funds, private equity, des petites banques, des banques chinoises, et prendront des bons du trésor en collatéral. Voilà comment ça marche, je te donne 100 millions de dollars et toi tu me donnes 102 millions de dollars en bons du trésor, et du coup j’ai 2% en collatéral donc, si tu ne me rembourses pas, je vends les bons du trésor sur le marché et je me rembourse ainsi.

Or qu’est-ce que cela veut dire lorsque les banques accumulent l’argent et n’en laissent pas sortir, et qu’elles ne veulent pas de bons du trésor en collatéral… Cela veut dire qu’ils sont en train d’anticiper une crise de liquidités qui va être si grave, qu’elles n’arriveront pas à récupérer quoi que ce soit sur la valeur des bons du trésor, et c’est ça qui fait très peur, et ça c’est parce qu’ils voient quelque chose que personne ne voit venir…”

Partager cet article

Repost0
10 novembre 2019 7 10 /11 /novembre /2019 16:46

Hélàs ce sketch peut s'appliquer a pas mal de banques !

Partager cet article

Repost0
10 novembre 2019 7 10 /11 /novembre /2019 16:23

Les agences de notations sont souvent dans un système de conflits d'intérêts ç'est à dire juge et partie et de plus les gendarmes des  marchés financiers ne peuvent connaitre la manière d'appréciation de celles ci, donc nous sommes parfois proche de l'arbitraire voire de la plus totale fumisterie. Encore des conseilleurs vendeurs auto proclamés !

Partager cet article

Repost0
10 novembre 2019 7 10 /11 /novembre /2019 16:10

L'Amour est dans le prêt

 

Bienvenu dans la PONSI ECONOMY avec 188 000  milliards de dette mondiale.

système de Ponsi :

Devenus esclaves de la dette publique, sans compter la dette privée,  se rajoute  la fausse monnaie (pratiquement des assignats) et vous voilà mûrs pour une grande crise mondiale, qui va tous nous rincer.

Et comme il ne restera rien, et ne vaudra plus rien, à ce moment là certains rachèteront à bas prix, par exemple écoles, police, armée, hôpitaux, musées enfin le rêve de quelques multinationales qui ont placées leur argent dans des paradis fiscaux ou les plafonds de garanties bancaire n'existent pas ! et ce n'est pas de la Finance fiction

 

Partager cet article

Repost0
10 novembre 2019 7 10 /11 /novembre /2019 15:32

Pierro san Giorgio (survivaliste) interviewe Charles Sannat

 

Charles Sannat nous explique le rôle des banques centrales qui est officiellement de réguler l'économie ; en fait ce sont elles qui décident des périodes fastes et des crises. (vous pouvez commencer la lecture à 18 mn environ, sans le préalable de l'historique des crises)

Durant les périodes fastes on laisse les petits porteurs investir pour fourguer les produits financiers (actions, obligations, produits financiers) ça refinance après un crise et ensuite quand tout le monde de la vente de produits s'est bien gavé et que la situation n'est plus viable, les banques centrales décident d'une crise par le relèvement des taux ; les petits investisseurs sont rincés comme d'habitude et on recommence, on repropose des produits financiers pour refinancer la machine.

Les rincés d'il y a 10 a 15 ans ne remettent plus les pieds sur le marché et ce sont les petits nouveaux qui serviront de dindons de la farce.

Il explique la fumisterie totale de la machine au moment ou les techniques permettraient de déjouer ces fameuses crises, ce qui signifie aussi que la volonté n'est pas la pour aider l'économie, mais pour rincer les petits investisseurs en faveur des gros.

Charles Sannat nous explique qu'il vaut mieux investir dans des boites de raviolis cette année que de laisser son argent en épargne, car celles ci  augmentent de 5 % en un an.

il développe aussi la façon de construire des appareils plus récupérables, démontables, réparables ; il évoque l'exode rural vers les villes, alors que les cités sont actuellement une ineptie écologique ( à cause de la surconsommation d'énergie), nécessitant ainsi un réaménagement du territoire via la politique (notamment par la relocalisation des territoires campagnes nécessitant aussi moins de sécurité)

Une proposition d'un placement de 10 000 euros est évoquée, Charles Sannat déplore le fait que les conseilleurs soient aussi les vendeurs (position de conflits d'intérêts, soit juge et partie), entre autre les conseillés banquiers, assureurs, cabinet de placements etc... en effet les placements sont soumis à commissions et vos intérêts ne sont pas ceux des conseilleurs vendeurs.

qu'en faire alors, s'occuper soi même de son argent, car vous êtes le plus a même de savoir, de connaitre vos besoins, et si vous voulez placer : vendre à la hausse et acheter à la baisse, sauf si ç'est la fin du monde (méga krach millénaire sait on jamais !)

 

Pourquoi ! parce qu'il n'est pas nécessaire de renflouer des gens pour qui 10 000 euros ç'est de l'argent de poche alors que pour vous ç'est du nécessaire!

 

Si ce système perdure ç'est qu'il sert de base de profits à une élite de connivence avec les politiques, qui auraient depuis longtemps pu faire les réformes nécessaires à l'amélioration de la qualité de la vie et du pouvoir d'achat de ses citoyens ; citoyens  qui ont élus ces mêmes politique sur une supercherie la plupart du temps, au moyens d'élections financées assez souvent par des escroqueries. Aux USA on nomme ça la ponzi économy

 

Partager cet article

Repost0
9 novembre 2019 6 09 /11 /novembre /2019 18:07

Montebourg "Sa place est en prison !"

Je ne suis pas sûr que ce soit une bonne solution : il aurait écrit plusieurs livres !

Partager cet article

Repost0
9 novembre 2019 6 09 /11 /novembre /2019 17:03

Je vous poste cette vidéo très originale, Georges vraisemblablement issu d'une vieille famille nous fait partager le sens des valeurs qui étaient inculquées il y a longtemps, cela existe encore mais a bien tendance a disparaitre.

Les plus âgés se remémoreront ces anciens principes qui sont passés en désuétude, avec une part certaine de nostalgie. Ils étaient loin d'être réservés a une caste privilégiée mais faisaient partis d un consensus majoritaire et commun  à la population française mais tout semble s'être effacé depuis plusieurs décennies.

Ensuite Georges met en opposition un monde plus matérialiste moins consensuel sinon dans l'usage de la progression sociale par tous les moyens pour ne servir qu'un seul but l'Argent.

Chacun pense ce qu'il veut, mais j'ai trouvé cette vidéo emprunte d'une nostalgie d'un monde plutôt idéalisé, avec un peu de regrets.

Ne désespérons pas le monde évolue toujours comme un balancier, quand il part dans un excès il revient vite dans l'opposé souvent par la force des choses

 

Partager cet article

Repost0
9 novembre 2019 6 09 /11 /novembre /2019 16:38

jusqu'ici l'Allemagne refusait "La garantie de dépôts européens" prétextant qu'elle ne voulait pas que ses épargnants paient pour les pays du Sud de la zone européenne ; mais les temps changent, la Deutsch Bank n'en finit pas d'agoniser et ça sent la banqueroute à plein nez, alors au secours !

Remarquez que si la Deutsch Bank s'effondre ç'est tout le système européen puis mondial qui suit, rasés mais pas gratis, toutes vos éconocroques seront croquées d'un seul coup, d'un seul !

https://twitter.com/Bernard_Monot/status/1192776941893488641?ref_src=twsrc%5Etfw

je vous donne les liens surtout regardez les commentaires, au gratin !

 

Partager cet article

Repost0
8 novembre 2019 5 08 /11 /novembre /2019 18:19

Une vraie révolution pour ce qui concerne les batteries de véhicules électriques.

Trevor Jackson, 58 ans, ingénieur inventeur de batteries, originaire de Tavistock (Devon), 58 ans, a signé un contrat de plusieurs millions de livres sterling pour commencer à fabriquer l’appareil à grande échelle au Royaume-Uni

Partager cet article

Repost0
8 novembre 2019 5 08 /11 /novembre /2019 17:50
Blog de recettes originales !

- Rouelle de porc à l'Ananas et aux champignons,

- Soupe complète aux cocos de Paimpol,

- Chow mein au poulet,

- Buddha bowl,

de multiples recettes très originales, pour tous les goûts avec toutes les saveurs !

 

Partager cet article

Repost0

Pages