Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 152 000 visiteurs 248 000 pages et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.darthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 
https://www.facebook.com/people/Henry-Darthenay/1649294905
 
Musique (un florilège d'oeuvres musicales) :
 
 http://www.youtube.com/user/henrydarthenay
 
 

Recherche

27 juin 2021 7 27 /06 /juin /2021 17:08

Je tiens a présenter un lien mort ci-dessous parce que ce lien a été censuré par Youtube, Voyez ou nous en sommes arrivés, ç'est dire la hauteur de la liberté d'expression en France

 

Impossible de copier le lien sur mon blog j'ai pu le récupérer grâce à un site d'alerteur L'échelledejacob.blogpost il l'a publié le 25 juin la vidéo n'a été visible que 2 jours.

 

Bravo !

Partager cet article
Repost0
27 juin 2021 7 27 /06 /juin /2021 17:03
Par SudOuest avec AFP
 
Beaune Sweet Home – We shall continue the HOTEL DIEU’story
 

Le syndicat Force ouvrière a fustigé lundi la fermeture ou la suppression de plus de 1 800 lits d’hospitalisation au premier trimestre, réclamant que le gouvernement « rompe avec une approche essentiellement financière pour regarder les besoins de la population ». « Du 1er janvier au 31 mars 2021, en pleine pandémie, nous sommes parvenus à objectiver 1 800 suppressions ou fermetures de lit », a détaillé le secrétaire général de FO-Santé, Didier Birig, lors d’une conférence de presse, en jugeant ce résultat « édifiant ». « Il n’y a pas eu de changement de paradigme comme promis par Emmanuel Macron à Mulhouse », a-t-il ajouté.

Selon l’état des lieux effectué par le syndicat grâce à une consultation auprès de l’ensemble de ses membres, il manque à l’appel 19 lits en Normandie, 40 en Bretagne, 224 en Pays de la Loire… Suppressions par décision politique ou fermetures par manque de personnel, « le résultat est le même : l’offre de soin diminue », a faut valoir Didier Birig. Un constat « alarmant » qui n’est pas sans conséquence non plus pour les soignants dont « l’attractivité des métiers dépend fortement des conditions de travail », a-t-il ajouté.

 
 

« Rompre avec l’approche financière »

Si « la première phase du Ségur sur les salaires, les carrières, a permis des avancées qui ne sont pas à la marge pour les agents », la question du nombre de lits et des conditions de travail doit « être remise en avant », a insisté Didier Birig, réclamant au ministère de la Santé « un groupe de travail, une conférence pour rediscuter du capacitaire ».

« Nous demandons que l’on renverse l’approche politique en matière de soins, de santé. Que l’on rompe avec l’approche essentiellement financière, économique qui prédominait jusqu’à maintenant pour regarder les besoins de la population », a ajouté le numéro un de FO, Yves Veyrier.

FO réclame l’arrêt immédiat des fermetures de lits, la réouverture de ceux nécessaires à une prise en charge de qualité, la création de 15 000 postes et « un changement radical d’orientation hospitalière ».

Sur le meme sujet
Sur le meme sujet
Pourquoi l’hôpital public est au plus mal

Pourquoi l’hôpital public est au plus mal

Emmanuel Macron promet un plan d’investissement massif pour l’hôpital. Ce dernier est aujourd’hui au point de rupture du fait des politiques menées depuis vingt ans, qui n’ont pas anticipé l’augmentation de la demande de soins
Partager cet article
Repost0
27 juin 2021 7 27 /06 /juin /2021 17:01
Partager cet article
Repost0
27 juin 2021 7 27 /06 /juin /2021 16:50

Partager cet article
Repost0
17 juin 2021 4 17 /06 /juin /2021 18:28

Partager cet article
Repost0
17 juin 2021 4 17 /06 /juin /2021 18:23

 

Visiter le Danemark : 20 choses à faire après Copenhague

 

Le gouvernement danois a conclu un accord avec tous les partis parlementaires, sauf un, pour mettre fin lundi à l’obligation de porter un masque facial dans tous les domaines, à l’exception des transports publics.

En vertu de l’accord , conclu après 3 heures du matin à la suite de négociations marathon toute la nuit, l’obligation de porter un masque facial sera complètement supprimée à partir du 1er octobre.

Le laissez-passer de santé coronavirus ou coronapas (Pass Sanitaire en France) commencera également à être progressivement supprimé à partir de lundi, ceux qui visitent les bibliothèques publiques et participent à des activités organisées par des clubs et des organisations bénévoles ne seront plus tenus d’en présenter un.

À partir du 1er août, un coronapass ne sera plus nécessaire dans les théâtres, les salles de concert, les activités sportives en salle et un large éventail d’autres lieux, à partir du 1er septembre, vous n’aurez plus besoin d’en présenter un dans les restaurants, chez le coiffeur ou la salle de sport, et le 1er octobre, le laissez-passer sera complètement supprimé. 

Les parties ont également convenu d’étendre les heures d’ouverture des bars et des restaurants à partir de ce vendredi de 23 heures à minuit, l’heure de fermeture étant encore repoussée à 2 heures du matin le 15 juillet. 

L’accord étend également à 96 heures la durée pendant laquelle un test PCR négatif fournit un coronapass valide. 

« C’est une ouverture marquée de la société danoise », a déclaré jeudi matin Magnus Heunicke, ministre danois de la Santé. 

« L’infection est en baisse, 2,5 millions de personnes ont reçu au moins une dose de vaccination et le beau temps joue en notre faveur », a-t-il ajouté dans un communiqué.

Le gouvernement est parvenu à un accord avec le Parti libéral, le Parti populaire danois, le Parti populaire socialiste, le Parti social-libéral, l’Alliance rouge-verte, les Conservateurs, l’Alliance libérale et l’Alternative. Seul le parti populiste Nouvelle droite se tenait en dehors de l’accord. 

« Cela signifie que vous pouvez désormais descendre et acheter un litre de lait sans avoir de masque facial », a déclaré Kristian Thulesen Dahl, chef du Parti populaire danois, lors de la conférence de presse. 

Voici les dates importantes de l’accord de réouverture : 

11 juin : Horaires d’ouverture des bars et restaurants prolongés jusqu’à minuit. 

12 juin : Le nombre de spectateurs autorisés au stade de football Parken est passé de 15 900 à 25 000. 

14 juin : Les masques faciaux ne sont plus obligatoires sauf en position debout dans les transports en commun. 

14 juin : Coronapas n’est plus obligatoire dans les bibliothèques publiques et pour les activités autour des associations ou clubs bénévoles.

14 juin : Les jardins d’enfants, les écoles primaires, les clubs parascolaires, l’éducation des jeunes et des adultes devraient revenir à l’horaire normal.

1er juillet : Les restaurants où les clients « s’assoient essentiellement » n’ont plus besoin de respecter les exigences de zone ou de suivre les recommandations de distance. 

15 juillet : Horaires d’ouverture des bars et restaurants prolongés jusqu’à 2 heures du matin.

1er septembre : Les boîtes de nuit et les discothèques peuvent rouvrir pour ceux qui ont des coronapass valides. 

1er octobre : Le Coronapass n’est plus nécessaire nulle part 

 

– Source : Denmark to scrap face masks from Monday
– Traduction : Le Média en 4-4-2

Partager cet article
Repost0
17 juin 2021 4 17 /06 /juin /2021 18:19

Partager cet article
Repost0
17 juin 2021 4 17 /06 /juin /2021 18:16

Partager cet article
Repost0
17 juin 2021 4 17 /06 /juin /2021 18:08

http://

Partager cet article
Repost0
17 juin 2021 4 17 /06 /juin /2021 18:06

http://

Partager cet article
Repost0

Pages