Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 152 000 visiteurs 248 000 pages et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.darthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 
https://www.facebook.com/people/Henry-Darthenay/1649294905
 
Musique (un florilège d'oeuvres musicales) :
 
 http://www.youtube.com/user/henrydarthenay
 
 

Recherche

8 septembre 2020 2 08 /09 /septembre /2020 17:58
Les milliardaires américains achètent ils des terres en fonction des prédictions de Michael Scallion
Les milliardaires américains achètent ils des terres en fonction des prédictions de Michael Scallion

Ces informations ont du mal a filtrer en Europe et pour cause, Lisez, visionnez les vidéos, si vous n'y  croyez pas il est étonnant qu'un groupe de milliardaires américains aient décidés conjointement de racheter d'immenses domaines sur le futur golfe Ouest des USA. Curieux non ! Et non des moindres ! Des domaines équivalents à des départements Français, et Bill Gates a récemment acheté un domaine équivalent à la surface de Paris (tous arrondissements confondus), Des propriétés identiques n'ont existé que durant l'Empire romain.

Pour ce qui concerne l'Europe je vous laisse le soin de découvrir la triste suite prévue pour nos peuples.

Aussi posez vous bien des questions sur cette hypothèses et sur une économie chancelante, qui vogue tel un bateau ivre, sans aucune raison et logique, car rien ne correspond à des critères logiques alors pourquoi, y aurait il un terme un aboutissement capable d'ôter toute raison, généralement cet état on ne l'atteint qu'au terme de sa vie, là ou tout bascule, ou rien n'a de sens et ou la raison s'efface pour sombrer dans l'inconnu du néant ou du créateur universel et si rien n'a de sens alors n'est ce point un de ses ressentis qui nous alerte. Croyez moi, ces gens là sont à la pointe de l'information qu'elle soit présente ou future, même si les futurs se superposent comme des mille feuilles, la condition et la conjonction des  probabilités.

 

Par Jim Dobson sur Forbes le juin 2017

"Au début des années 80, des visionnaires et futuristes spirituels ont fourni des indices sur notre planète en évolution. Souvent rejetés comme des prophètes fous, leurs pensées pour un nouveau monde ont été rapidement ignorées et ont fait rire. Gordon-Michael Scallion était un futuriste, professeur d'études de la conscience et de métaphysique et un visionnaire spirituel. Dans les années 80, il prétend avoir eu un éveil spirituel qui l'a aidé à créer des cartes très détaillées du monde futur, toutes issues d'un changement de pôle cataclysmique. Le résultat, bien qu'il ne soit basé sur aucune science,  fournit néanmoins une image vivante et convaincante d'une Terre ravagée par les inondations."

 

Il semble que les territoires secs des États-Unis tels que le Montana, le Nouveau-Mexique, le Wyoming et le Texas sont tous des régions très populaires pour les individus les plus riches. Des milliardaires tels que  John Malone (actuellement le plus grand propriétaire foncier d'Amérique, possède 2200000 acres (soit 890 000 Hectares, soit l'équivalent du département de la Côte d'Or), y compris le Wyoming et le Colorado),  Ted Turner  (2000000 acres (809 000 Hectares soit l'équivalent du département de la Marne) au Montana, au Nebraska, au Nouveau-Mexique et au Dakota du Nord),  Philip Anschultz ( 434000 acres (17563 Hectares) dans le Wyoming), Jeff d'Amazon  Bezos (400 000 acres (162 000 Hectares, soit l'équivalent du département de la Guadeloupe) au Texas) et  Stan Kroenke (225 162 acres (91 000 Hectares) dans le Montana) ont tous amassé des terres importantes. Après des recherches plus poussées, de nombreux milliardaires se préparent à de futurs plans d'évasion avec des «maisons de vacances» dans des endroits éloignés. Beaucoup d'entre eux ont également leurs avions privés prêts à partir à tout moment.

Le milliardaire Bill Gates a récemment acquis 28 000 acres (11 331 Hectares, soit plus grand que la superficie de Paris tous arrondissements confondus) en Arizona pour créer sa propre ville appelée Belmont. Selon l'annonce de l'entreprise; «Belmont créera une communauté avant-gardiste avec une colonne vertébrale de communication et d'infrastructure qui englobe une technologie de pointe, conçue autour de réseaux numériques à haut débit, de centres de données, de nouvelles technologies de fabrication et de nouveaux modèles de distribution, de véhicules autonomes et de centres logistiques autonomes. L'entreprise détaille les plans, y compris; 3 800 acres (1 737 Hectares) pour les bureaux, les locaux commerciaux et les commerces de détail, 470 acres (190 Hectares) pour les écoles publiques et il y a des plans pour 80 000 unités résidentielles. «Belmont transformera un terrain vierge et vierge en une ville futuriste construite autour d'un modèle d'infrastructure flexible», a ajouté Belmont Properties.»

 

 

 

"L'Europe 

L'Europe connaîtra les changements terrestres les plus rapides et les plus graves. La majeure partie de l'Europe du Nord coulera sous la mer, car la plaque tectonique en dessous s'effondrera. La Norvège, la Suède, la Finlande et le Danemark disparaîtront tous et créeront à terme des centaines de petites îles.

La majeure partie du Royaume-Uni, de l'Écosse à la Manche, disparaîtra sous la mer. Plusieurs petites îles resteront. Les grandes villes comme Londres et Birmingham seront parmi les îles restantes. Une grande partie de l'Irlande disparaîtra sous la mer, à l'exception des zones terrestres plus élevées.

La Russie sera séparée de l'Europe par une mer entièrement nouvelle lorsque les mers Caspienne, Noire, Kara et Baltique se combinent. La nouvelle mer s'étendra jusqu'à la rivière Jenisej en Sibérie. Le climat de la région restera sûr, laissant la Russie fournir la majeure partie de la nourriture européenne. La mer Noire fusionnera également avec la mer du Nord, laissant la Bulgarie et la Roumanie complètement sous l'eau.

Certaines zones de l'ouest de la Turquie iront sous l'eau, créant un nouveau littoral d'Istanbul à Chypre. Une grande partie de l'Europe centrale coulera et la plupart des terres entre la mer Méditerranée et la mer Baltique seront complètement perdues sous l'eau.

La majorité de la France ira sous l'eau, laissant une île aux alentours de Paris. Une voie navigable complètement nouvelle séparera alors la Suisse de la France, créant une ligne de Genève à Zurich. L'Italie sera entièrement divisée par l'eau. Venise, Naples, Rome et Gênes couleront sous la mer montante. Des altitudes plus élevées seront créées en tant que nouvelles îles. De nouvelles terres s'élèveront de la Sicile à la Sardaigne."

Partager cet article

Repost0
23 août 2020 7 23 /08 /août /2020 16:57

OUI, disons que les marchés s'effondrent, les entreprises entrent en faillite, les secteurs rentables s'amenuisent, les fonds de pensions orientent donc leurs investissements vers les secteurs à haut potentiel, eh bien vendre une pandémie, qui est tout de même réelle, avec force vaccins, traitements, qui n'ont pas satisfait aux conditions d'essais thérapeutiques ou dont l'on a raccourci considérablement ces essais, et dont on est pas trop sur non plus de l'efficacité, Oui il y a bien une grande marge voire un  gouffre entre le personnel soignant et celui qui propose des traitements ; l'un le fait souvent par vocation et humanité, l'autre par intérêt du gains (n'oublions pas que ce sont des actionnaires, dont des investisseurs "institutionnels", qui n'ont pour but essentiel que le profit rapide et sans risque).

Il est évident qu'a ce point de l'effondrement structurel les conflits et les divergence de ce mariage entre la carpe et le lapin vont devenir de plus en plus visibles, mais quand on à le soutien des médias tout devient tellement plus facile.

Cependant les fonds qui sont attribués aux soins en matière de santé dépendent le l'Etat, et ç'est normalement le seul garant qui doit exiger des garanties, telles que l'efficacité des traitements, et notamment  leur innocuité sur la durée, ou disons un minimum d'innocuité. Quand  certains laboratoires décident de vendre un vaccin sans respecter les temps d'essais thérapeutiques et se couvrent juridiquement ç'est bien a l'Etat d'en refuser le contrat. Ou alors l'Etat est de connivence ! Evidemment sans Etats Nations certains n'auraient certains barrières (des gestes barrières que l'on nous imposes eux ne l'auraient plus avec une économie mondialisée)

Il y a bien deux poids deux mesures et cela est de plus en plus visible.

Partager cet article

Repost0
23 août 2020 7 23 /08 /août /2020 16:38

Ou comment dans une société ou l'on exige de plus en plus une traçabilité des produits alimentaires, l'on se fiche complétement de la traçabilité politique, ou l'on nous vend de manière générale de la "volaille de réforme" pour du perdreau de l'année, mais à les entendre caqueter on s'aperçoit bien vite de la supercherie. Et en plus ça vole pas haut. Quoique l'on peut penser aussi à du perroquet homologué LREM

 

Comme quoi en politique on ne s'intéresse pas à cette qualité primordiale qui est de représenter la nation dans son intégrité, de travailler au bien commun, mais plutôt à cette qualité inhérente au système qui est de déverser des sottises ou des insanités décousues conformes à la doxa du sommet.

 

Sommet qui n'hésite pas à donner de sa personne dans ses multiples représentation théâtrale, ou plutôt de longs monologues le mettant en scène, certainement une nostalgie d'une carrière sur laquelle il a du faire une impasse. Dites ç'est grâve docteur !

Partager cet article

Repost0
23 août 2020 7 23 /08 /août /2020 16:29

Dans l'ordre naturel des choses dirons nous, tout est différent soit disant, nouveaux hommes, nouvelle politique mais mêmes pratiques comme la promotion "Voltaire" de l'ENA qui a vu son millésime gratifié par la Providence, surtout quand le copinage se met dans la partie.

 

Nous y voilà, plus ç'est différent plus ç'est toujours pareil, nous aurait on menti sur le contenu du flacon, même si le contenant n'est plus le même ç'est toujours autant la même piquette que nous devons avaler

Partager cet article

Repost0
23 août 2020 7 23 /08 /août /2020 16:23

Je vous reposte ce lien avec une foultitude d'éléments plus qu'impressionnants, à lier avec l'article qui suit sur le complotisme et la réponse de profession-gendarme.

 

Merci

Partager cet article

Repost0
23 août 2020 7 23 /08 /août /2020 16:12

Tiré de Profession gendarme du 21 août 2020 lien joint ci dessous :

"Un de nos lecteurs, se prétendant « gendarme » en activité s’adresse aux rédacteurs du site Profession-Gendarme en ces termes :

 

Bonjour, je m’adresse aux propriétaires du site Internet.
J’aimais beaucoup votre site, il y avait beaucoup d’actualités sur la gendarmerie !
Mais malheureusement depuis le coronavirus il s’est transformé en sites complotistes et ne parle plus que de ça.
C’est avec déception, que je ne retournerai plus sur votre site pour voir les actualités.
Bon courage dans votre recherche du grand et demon mondial qui cherche à nous robotisée et à nous soumettre.

 

Depuis sa création en avril 2013 Profession-Gendarme a toujours publié des articles provenant de divers courants de pensée intéressant l’ensemble de nos lecteurs et en se basant sur une citation d’Alfred de Musset, dans La Coupe et les Lèvres (1831) :

« Aimer est le grand point, qu’importe la maîtresse ? Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse ? »

 

En clair peu importe le contenant, c’est le contenu qui compte.

 

Le 31 décembre 2013 Profession-Gendarme clôturait l’année de sa création avec 234 765 visiteurs. Le 31 décembre 2019 l’année se clôturait avec 1.608.994 visiteurs…

 

Cette année 2020 à la date du 19 août nous en sommes déjà à 1.496.168 visiteurs. A l’heure actuelle nous tournons à une moyenne de 12.800 visiteurs/jour. Voyez donc comment Profession-Gendarme a bien grandis.

 

Si il est vrai qu’en ce moment l’actualité qui revient tous les jours est le Covid 19, regardez à longueur de journée, l’ensemble des média « Main Stream » qui ne cessent de « matraquer » la population et de distiller la peur et l’angoisse.  Il est donc du devoir de Profession-Gendarme de tenter de remettre le clocher au milieu du village en fournissant des informations que ne diffuseront pas les média « Main Stream ».

 

Rappelez vous une citation de Joseph Goebbels, homme politique nazi allemand, ministre de la propagande sous le IIIème Reich, son nom reste indissolublement lié à l’emploi des techniques modernes de la manipulation des masses. Il est devenu un symbole des mensonges et des conditionnements que sont capables d’instaurer les propagandes des Etats totalitaires de tous bord.

Goebbels disait :

«L’essentiel est de dire quelque chose de très gros et de le répéter souvent, c’est comme cela qu’on fait des vérités ».

 

Pour en revenir à notre lecteur se prétendant gendarme en nous accusant de « complotisme » voici la réponse qu’un officier supérieur de gendarmerie lui fait :

 

Monsieur le Gendarme d’active,

si vous n’êtes pas un troll dont les propos ne peuvent pas affecter les professionnels qui ont passé leur carrière d’enquêteurs à rechercher la vérité je vous plains car vous êtes victime de la propagande institutionnelle qui s’appuie sur des media psittacistes aux mains des puissances d’argent dans le seul intérêt de leurs maîtres et de leurs valets collaborateurs pour exploiter le peuple des « riens ».

 

Selon vos propos vous sembliez préférer les petites histoires de petites soupes, enfin ce qui ne mange pas de pain et ne porte pas à conséquence si je peux m’exprimer ainsi, mais il se trouve que les citoyens éclairés ne peuvent que constater la manipulation en cours dont un essai avait échoué en 2009 et les militaires ou ex-militaires ayant des connaissances dont la grande majorité de la population ne se doute même pas. Ce qui facilite l’accusation de complotisme, argument de ceux qui n’en ayant pas, refusent le débat d’idées.

 

Si vous êtes « Gendarme d’active », selon votre pseudo, n’oubliez jamais que vous faites partie d’un peuple et votre uniforme ne sera qu’une bien frêle protection lorsque les citoyens se lèveront en masse comme à Valmy et même en guenilles vous balayeront.


N’oubliez jamais que même sous l’uniforme, les gens qui nous gouvernent n’ont à votre égard guère de reconnaissance mais le jour où vous quitterez ce bel uniforme vous rejoindrez le chaudron des « riens » selon les termes d’un penseur de notre temps qui a surtout retenu de sa thèse sur Nicolas Machiavel les principes pour conserver le pouvoir, « quoi qu’il en coûte ».

 

Ces pouvoirs qui depuis des siècles envoient les peuples à l’abattoir en leur faisant briller l’honneur de la France à grands roulements de tambours et de trompettes pendant que leurs représentants restent bien en arrière à l’abri des miasmes de la guerre en menant grand train grâce à l’argent de leurs vrais maîtres, ceux de la finance qui n’ont ni foi ni loi et très souvent, ne voulant pas mettre tous les œufs dans le même panier financent les deux camps. L’histoire du monde est remplie de ces forfaitures.

 

Les guerres de champs de bataille napoléoniens désormais se voient trop et on préfère des actions plus discrètes par les moyens bactériologiques ou électromagnétiques et il n’y a que des « ravis de la crèche » pour ne rien voir.

 

Ceux qui savent outrepasser la bêtise et l’abrutissement des media mainstream sont informés par exemple d’une polémique scientifique bien dissimulée par la désastreuse actualité française du Bataclan en novembre 2015.


A cette époque ceux qui n’avaient pas la tête dans le guidon ont pu prendre connaissance, diffusé par une chaîne nationale italienne de télévision, d’un reportage sur une manipulation par des chercheurs chinois d’un virus de chauve-souris pour le rendre transmissible à l’homme sans passer par un hôte intermédiaire, souris ou porc, habituellement nécessaire. Il y a près de 5 ans, le laboratoire P 4 de Wuhan, franco-chinois, n’était pourtant pas encore inauguré mais l’information était si révoltante que le nom du reporter est encore gravé dans ma mémoire ; Mr Menicucci.

 

Et voilà que près de 5 ans plus tard, un éminent spécialiste italien vient dans un livre dévoiler les noms qui ne l’avaient pas été à l’époque par la RAI 3. Il s’agit d’une chercheuse chinoise en liaison avec un américain proche du Pentagone alors cherchez l’erreur lorsque vous nous parlez de complotisme alors que nous ne sommes que mieux informés et surtout moins menteurs que les gouvernements et les media mainstream.

 

Donc il y a bien des puissances d’argent qui achètent tout et tous, scientifiques, institutions, comme l’OMS qui au passage a été créée comme l’ONU par des milliardaires en vue de ce qui arrive à son terme actuellement en menant une guerre aux peuples de la planète grâce justement à ces instruments mis en place en 1946 après la guerre en même temps que le fameux plan Marshall qu’on vénère mais qui n’était qu’un instrument de plus au service des mêmes pour américaniser la civilisation européenne dans le sens de la surconsommation.

 

Donc nous sommes en guerre mais c’est une guerre contre les peuples et il leur appartient de se réveiller et de se préparer à une légitime défense avec ou sans l’aide des institutions censées les protéger.

 

Dans la Gendarmerie, comme dans d’autres institutions républicaines, dans les moments sombres de l’histoire de France et en particulier dans les années 1940, il y a eu beaucoup de collaborateurs « parce que c’était les ordres » mais il y a eu aussi des résistants, tant dans les BT — observateurs bien utiles contre les ennemis de la France — que dans les escadrons dont certains ont pris le maquis avec armes et bagages.

 

Celui qui vous parle est un officier supérieur honoraire de Gendarmerie qui par formation et par goût a appris à ouvrir les yeux dès le premier jour de son engagement en apprenant l’interdiction du « Canard enchaîné » dont jeune provincial innocent il ignorait jusqu’à l’existence.

 

Alors de deux choses l’une, soit vous êtes un troll et je vous laisserai « sécher sur la canisse » comme on dit en provençal soit vous êtes un citoyen naïf et j’espère vous avoir éclairé sur la réalité d’un monde peu reluisant.

 

Dans ce cas vous serez tenté de procéder à vos propres observations et recherches et ne viendrez plus nous rebattre les oreilles avec le mot complotiste car les gendarmes ne s’occupent que de faits et de constatations, c’est ensuite à chacun d’en déduire des idées et des théories*.

 

* L’origine du mot « théorie » est la science de l’observation ou de la contemplation des choses ou des faits et c’est précisément le travail du gendarme enquêteur que ce soit pour un simple accident ou pour un crime. On observe les faits grâce aux constatations (si possible bien faites et sans idée préconçue) et on relie tous les éléments du puzzle pour en tirer une théorie ou une hypothèse.

 

La sémantique rappelée, il convient de ne pas se laisser impressionner par des invectives absconses et remettre l’église au milieu du village.

 

S’il y a des complotistes c’est qu’il y a complot ; il faut peut-être rappeler le sens de ce mot que beaucoup de béni-oui-oui galvaudent.


Un complot est la réunion secrète de quelques personnes ayant des intérêts communs à faire quelque chose ensemble.


Dans le domaine criminel ce peut être l’organisation d’un braquage ou autre action délictueuse ;
Dans le domaine politique ce peut-être pour fomenter un coup d’état ou un attentat politique ;
Dans le domaine économique c’est tout simplement pour s’en mettre plein les poches trivialement parlant, comme cette vieille réunion à l’origine de l’obsolescence programmée ou les plus récentes qui ont pour noms « La trilatérale, Bilderberg, le siècle, le Forum de Davos, Event 201 pour la plus récente ou même certaines réunions à huis clos de l’UE comme au moment de la crise grecque**.

 

S’il y a donc des complotistes en matière de gestion du monde ce sont donc bien ceux qui participent à ces réunions confidentielles et qui admettent certains journalistes en vue à condition qu’ils ne rendent pas compte des sujets traités et c’est d’ailleurs ce qui explique le discours des media dominants qui —comme le disait de Gaulle à propos des communistes— ont été mis entre les brancards pour les contraindre à tirer dans le même sens.

 

Imaginer une seule seconde que des simples citoyens puissent êtres complotistes en ce domaine est une vue de l’esprit de quelqu’un qui n’en a pas.

 

Contrairement aux vrais complotistes que sont les financiers maîtres du monde qui se réunissent à l’abri des regards et des oreilles des peuples la seule arme qu’ont ces derniers pour s’en défendre c’est de montrer au grand jour toutes les turpitudes de leurs prédateurs séculaires.

 

** Chacun sait que même lorsqu’on a tout l’argent du monde on en veut toujours plus et le pouvoir par dessus le marché, par tous les moyens.


Ça devient une maladie et des gens qui ont pu être des génies créateurs deviennent des psychopathes et ce sont ceux-là qui gouvernent le monde pour son plus grand malheur."

 

Partager cet article

Repost0
23 août 2020 7 23 /08 /août /2020 16:06

Partager cet article

Repost0
23 août 2020 7 23 /08 /août /2020 15:57

« La chimère qui a changé le monde : covid-19 vient de Wuhan » par Joseph Tritto

 

Le dernier livre du Pr. Joseph Tritto vient de mettre un nouveau pavé dans la mare de la bonne conscience et de la consensualtité du mensonge d'intérêts.

 

tiré de l'article de France Soir du 13 août 2020 joint à la suite :

 

"

Dans quel but ce virus chimique aurait-il été créé ? Comme arme de bioterrorisme ou uniquement pour des études scientifiques ?

JT : Pour donner une réponse, nous devons revenir en 2005. Après l’épidémie de SRAS, l’Institut de virologie de Wuhan a été fondé, dirigé par la professeure Shi Zheng-Li, qui a repéré des coronavirus de certaines espèces de chauves-souris et les a recombinés avec d’autres composants viraux afin de créer des vaccins.

En 2010, elle est entrée en contact avec des chercheurs américains dirigés par le professeur Ralph Baric, qui travaille à son tour sur des virus recombinées basés sur des coronavirus.

Grâce aux virus « mère » fournis par Shi, Baric crée en 2015 une chimère SARS-virus de la souris, qui a un effet pathogène sur les cellules humaines in vitro. À partir de ce moment-là, la Chine et les États-Unis entrent en concurrence. Shi veut travailler sur un virus plus puissant pour fabriquer un vaccin plus performant : elle combine in vitro un virus de chauve-souris avec un virus de pangolin et en 2017 elle publie les résultats de cette recherche dans plusieurs articles scientifiques.

Ses recherches suscitent l’intérêt du secteur militaire et médico-biologique chinois qui s’intéressent aux armes biologiques utilisées comme moyen de dissuasion à des fins défensives et offensives. Ainsi, Shi est soutenue par des médecins et des biologistes du milieu politico-militaire, comme Guo Deyin, spécialiste des vaccins contre le sida et l’hépatite virale et expert en techniques de recombinaison génétique.

L’introduction des nouveaux inserts dans le génome du virus est le résultat de la collaboration entre l’équipe de Shi et celle de Guo Deyin. La réalisation de cette nouvelle chimère, d’un point de vue scientifique, est un succès. A tel point qu’une fois l’épidémie déclenchée, les deux chercheurs ont demandé à l’OMS de l’enregistrer comme un nouveau virus, le H-nCoV-19 (Human new Covid-19), et non comme un autre virus dérivé du SARS. Il est raisonnable de penser que Shi a agi uniquement du point de vue du prestige scientifique, mais sans tenir compte des risques de sécurité et des intérêts politico-militaires que ses recherches auraient suscités ».

 

Comment, en revanche, le virus a-t-il pu s’échapper du laboratoire ? Par un accident, un vol ou le rejet délibéré dans l’environnement ?

JT : J’exclurais cette dernière hypothèse, qui aurait porté préjudice aux Chinois, tout comme le vol, car les laboratoires de ce type sont très contrôlés. Les fuites accidentelles, causées par une panne de courant, ou la contamination accidentelle du personnel, sont plus probables. Trop de gens se déplaçaient dans le laboratoire de Wuhan : plus il y a d’individus, plus le risque de contamination est grand. En outre, de nombreuses personnes du laboratoire n’avaient pas de formation spécifique pour traiter certains virus de manière coordonnée et minutieuse.

 

Pourquoi la Chine n’a-t-elle jamais fourni le génome complet du virus à l’OMS ou à d’autres pays ?

JT : Parce que fournir le virus maître aurait signifié reconnaître que le SARS-CoV-2 a été créé en laboratoire. En fait, dans le génome incomplet mis à disposition par la Chine, il manque certains inserts codant pour des acides aminés du SIDA, qui agissent comme une preuve irréfutable. En attendant, des négociations sont en cours entre les services de renseignement de 5 pays (États-Unis, Australie, Canada, Nouvelle-Zélande, Japon) et la Chine. Le premier, peut-être, au travers des négociations diplomatiques, serait prêt à négliger les responsabilités chinoises, dont il a la preuve, en échange de la possibilité d’obtenir la matrice du virus pour développer un vaccin universel ».

 

Aurons-nous un jour un tel vaccin ?

JT : Il est extrêmement improbable de trouver un vaccin unique pour bloquer le virus, étant donné les nombreuses mutations du SARS-CoV-2. À l’heure actuelle, 11 souches différentes ont été identifiées : la lignée génétique A2a développée en Europe et la lignée B1 qui a pris racine en Amérique du Nord sont plus infectieuses que la souche 0 originaire de Wuhan. Je pense donc que nous pourrions tout au plus trouver un vaccin multivalent, valable pour 4-5 souches et capable de couvrir 70-75% de la population mondiale ».

 

Pour conclure, les travaux des Professeurs Montagnier, Perez et Tritto, la généticienne Alexandra Henrion Claude s’interroge elle aussi sur l’origine du virus, avec peu de relais dans les médias mainstream.  Auto-censure, vérité qui dérange, géo-politique, il est évident que ce sujet demande à être approfondi.  Au délà des enjeux politico-économiques, établir l'origine certaine du virus permettrait de trouver une solution médicale (vaccinale ou autre) bien plus rapidement.  

 

 

 

ANNEXE I Synopsis du livre

Les Editions Cantagalli, Sienne viennent de publier le livre du Pr Tritto « Cina COVID 19. La Chimera che ha cambiato il mondo »  « Chine Covid 19. La chimère qui a changé le monde ». 272 pages.

A propos de l’auteur : Le professeur Tritto est docteur en urologie, andrologie, microchirurgie de l'infertilité, et professeur en micro technologie et nanotechnologie au Royaume-Uni et en Inde. Il est professeur invité et directeur de la nano-médecine à l'Université Amity de New Delhi (Inde).  Il est président de l'Académie mondiale des sciences et technologies biomédicales (WABT), une institution non gouvernementale fondée en 1997 sous les auspices de l'UNESCO.

Pour le Pr Tritto, Covid-19 qui infecte et tue à travers le monde, n'est pas un virus naturel. Il affirme qu’il a été créé à Wuhan, dans un laboratoire de biosécurité de niveau 4. Non seulement les scientifiques chinois, mais aussi français et américains ont contribué à la production de cette « chimère ». Le professeur Tritto explique clairement les origines du virus, nées de la tentative chinoise d'étudier des vaccins contre le SRAS, en insérant des génomes du VIH dans des organismes (ce qui les rend plus agressifs), en ajoutant des éléments de coronavirus découverts chez les chauves-souris fer à cheval, selon une méthode appelée système de génétique inverse 2.

Le professeur Shi Zheng Li, chef du laboratoire de Wuhan, est présenté comme la figure de proue de ces expériences de génie génétique, le laboratoire a reçu l'aide du gouvernement français et de l'institut Pasteur, dont les Chinois ont appris à utiliser les génomes du VIH.

Certains scientifiques américains ont également aidé, notamment le professeur Ralph S. Baric, de l'Université de Caroline du Nord, avec des fonds de l'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID). Les scientifiques américains étaient intéressés par l'étude des coronavirus, interdits dans leur pays jusqu'en 2017 en raison de leur dangerosité.

Le laboratoire P4 de WuHan destiné à lutter contre la pathologie se serait progressivement transformé en bureau d’études de bio-ingénierie pour construire des armes biologiques mortelles.

Ce n’est pas un hasard si, au cours des cinq dernières années, le laboratoire de Wuhan a reçu la plus grande partie du financement de la Chine pour la recherche virologique, le transformant en un centre de recherche avancé sous le contrôle direct de l’Académie chinoise des sciences et du gouvernement chinois.

Selon le professeur Tritto, le professeur Shi Zheng-Li « n’avait probablement aucun intérêt à faire du travail pour l'armée ou à d'autres fins, à moins qu'elle ne soit contrainte à le faire.

Le général de division de l'Armée populaire de libération Chen Wei, un expert en armes biochimiques et en bioterrorisme, a été nommé à la tête de l'Institut de virologie de Wuhan, travaillant avec une équipe qui comprend Zhong Nanshan, un pneumologue réputé avec une longue expérience dans les maladies pulmonaires infectieuses.

Depuis que l’Institut de virologie de Wuhan a été placé sous le contrôle de l’armée chinoise, on ne sait plus rien du professeur Shi Zheng-Li, qui semble avoir disparu.

Dans le livre du Pr Tritto, les scientifiques ne sont pas présentés sous leur meilleur jour. Poussés par le désir de savoir, ils deviennent avides de pouvoir, d'ambition, de carrière et d'argent.

Une partie du livre est consacrée à la recherche sur les vaccins, dans laquelle, instituts et laboratoires se font concurrence, non pas pour des raisons médicales et sauver des millions de patients atteints de coronavirus, mais seulement pour être les premiers à vendre des vaccins dans le monde. La Chine est bien placée dans ce domaine.

Selon le professeur Tritto, Pékin n'aurait publié que des données partielles et n'a pas rendu disponible la structure génétique originale du coronavirus (virus mère). Pourquoi ? Car ce n'est qu'avec la structure originale du virus qu'il est possible de produire un vaccin véritablement universel, efficace partout sur terre. Au fil du temps, les virus mutent et un vaccin produit par un virus muté n'est efficace que pendant une certaine période et dans certaines zones.

De nombreux héros sont présentés dans cette pandémie. Outre les médecins et infirmières qui ont donné leur vie pour soigner les patients lorsqu'ils sont arrivés en grand nombre aux urgences, il faut citer les premiers médecins qui ont signalé l'épidémie à Wuhan, qui ont été contraints au silence par la police, menacés de renvoi. Le Dr Ai Fen, qui a signalé une « étrange grippe » dès novembre et a été muselé par les autorités hospitalières. Le Dr Li Wenliang, un ophtalmologiste qui a été contraint de se taire puis est décédé de la Cociv-19, infecté par l'un de ses patients. On ne sait actuellement rien du Dr Ai Fen, qui est porté disparu.

Le livre du professeur Tritto s’intéresse également à l’Organisation mondiale de la santé, qui est devenue, selon beaucoup, une « marionnette » entre les mains de la Chine, complice de son silence sur l’épidémie.

Le livre n'est pas seulement tourné vers le passé. Le professeur Tritto souhaite voir des règles mondiales adoptées pour la recherche sur les chimères, les laboratoires de biosécurité de niveau 4 et la coopération entre les laboratoires militaires et civils. La Chine et d'autres pays devraient également être contraints de signer la Convention sur les armes biologiques et à toxines (BTWC)"

Partager cet article

Repost0
23 août 2020 7 23 /08 /août /2020 15:53

Les liens ou documents que je mets en ligne sont le plus souvent vérifiés (parfois certains plus compliqués à vérifier) et de nature scientifique ou de professionnels dans les domaines concernés, et parfois d'autres personnes) j'essaie maximum de vérifier, pour avoir une information le plus proche de la vérité ou des vérités, même si cela ne fait pas plaisir à lire. Lorsque j'ai commencé mes petites investigations je ne pensais guère a des recoupements qui permettent de soupçonner des intérêts conjugués pour ce qu'il me semble que je pourrais nommé une domination mondiale de groupuscules plus ou moins disparates mais ayant des secteurs d'activités menant aux mêmes fins. Evidemment cela fait ressortir ce que certains ont le culot de nommer le "complotisme", mais il n'y aurait pas de complotisme sans les comploteurs qui sont à même de tenir les rênes qui du pouvoir, de la finance, certains de manière plus ou moins visible mais le plus souvent de façon occulte. C'est ainsi et le plus souvent que ç'est par recoupements que l'on arrive à discerner des faisceaux de convergence soit d'intérêts ou d'agissements, qui permettent de déduire telles ou telles finalités" Aussi je vous prie de me pardonner s'il y a quelques erreurs et de bien vouloir me le faire savoir.

Je sais si vous venez sur ce blog que vous êtes plus ou moins convaincus de cette stratégie du malheur qui se tisse sous nos yeux et qui va nous obliger à prendre des décisions à son encontre. Pour les autres bonne découverte, que ceci vous désille les yeux. Merci

 

Merci également car vous êtes de plus en plus nombreux !

Partager cet article

Repost0
23 août 2020 7 23 /08 /août /2020 15:38

Vous trouverez joint la publication des recherches sur le Covid19 par le Pr. Montagnier et le Pr. Jean Claude Perez : publication du 30 juillet 2020:

 

Les liens ou documents que je mets en ligne sont le plus souvent vérifiés (parfois certains plus compliqués à vérifier) et de nature scientifique ou de professionnels dans les domaines concernés, et parfois d'autres personnes) j'essaie maximum de vérifier, pour avoir une information le plus proche de la vérité ou des vérités, même si cela ne fait pas plaisir à lire. Lorsque j'ai commencé mes petites investigations je ne pensais guère a des recoupements qui permettent de soupçonner des intérêts conjugués pour ce qu'il me semble que je pourrais nommé une domination mondiale de groupuscules plus ou moins disparates mais ayant des secteurs d'activités menant aux mêmes fins. Evidemment cela fait ressortir ce que certains ont le culot de nommer le "complotisme", mais il n'y aurait pas de complotisme sans les comploteurs qui sont à même de tenir les rênes qui du pouvoir, de la finance, certains de manière plus ou moins visible mais le plus souvent de façon occulte. C'est ainsi et le plus souvent que ç'est par recoupements que l'on arrive à discerner des faisceaux de convergence soit d'intérêts ou d'agissements, qui permettent de déduire telles ou telles finalités" Aussi je vous prie de me pardonner s'il y a quelques erreurs et de bien vouloir me le faire savoir.

Je sais si vous venez sur ce blog que vous êtes plus ou moins convaincus de cette stratégie du malheur qui se tisse sous nos yeux et qui va nous obliger à prendre des décisions à son encontre. Pour les autres bonne découverte, que ceci vous désille les yeux. Merci

"

1) 18 fragments d'ARN d'homologie égale ou supérieure à 80% avec des rétrovirus humains ou simiens ont été trouvés dans le génome COVID_19. 2) Ces fragments ont une longueur de 18 à 30 nucléotides et ont donc le potentiel de modifier l'expression génique de Covid19. Nous les avons nommés éléments informatifs externes ou EIE. 3) Ces EIE ne sont pas dispersés au hasard, mais sont concentrés dans une petite partie du génome COVID_19. 4) Parmi cette partie, une longue région de 225 nucléotides est unique à COVID_19 et Bat RaTG13 et peut discriminer et distinguer formellement ces 2 génomes. 5) Dans la pente décroissante de l'épidémie, cette zone de 225 bases et la région de Spike de 1770 bases, présente un taux anormalement élevé de mutations / délétions (cas de 44 patients de l'état de WA Seattle, épicentre d'origine aux USA). 6) Dans l'analyse comparative des deux gènes SPIKES de COVID_19 et Bat RaTG13, on note deux faits anormaux: • L'insertion de 4 acides aminés PRRA contigus au milieu de SPIKE (alors on montre que ce site était déjà un site de clivage optimal AVANT cette insertion). • Un rapport anormal de codons synonymes / codons non synonymes dans la seconde moitié de SPIKE. Enfin, nous montrons l'insertion dans cette région SPIKE de 1770 bases d'un EIE significatif de Plasmodium Yoelii et d'un éventuel HIV1 EIE avec une mutation Spike cruciale. A travers les 14 faits relatifs à chacun des 14 paragraphes de cet article, tout converge vers d'éventuelles manipulations de laboratoire (Note de fin ci-dessous) qui ont contribué à des modifications du génome de COVID_19, mais aussi, très probablement beaucoup plus ancien du SRAS, avec peut-être ce double objectif de la conception du vaccin et du «gain de fonction» en termes de pénétration de ce virus dans la cellule. Cette analyse, réalisée in silico, est dédiée aux vrais auteurs du Coronavirus COVID_19. Il n'appartient qu'à eux de décrire leurs propres expériences et pourquoi cela s'est transformé en catastrophe mondiale: 650000 vies (au 26 juillet 2020), plus que celles prises par les deux bombes atomiques d'Hiroshima et de Nagasaki. Nous, survivants, devons tirer les leçons de cette sérieuse alerte pour l’avenir de l’humanité. Nous exhortons nos collègues scientifiques et médecins à respecter les règles éthiques exprimées par le serment d'Hipocrate: ne faites pas de mal, jamais et jamais! Note de fin: Pourquoi le COVID-19 pourrait-il provenir de manipulations en laboratoire? Les 4 preuves suivantes concernent des différences par rapport au SRAS soit communes à COVID-19 et bat RaTG13, soit des faits différenciant radicalement ces 2 séquences dont on prétend que la première (COVID-19) provient d'une évolution naturelle de la seconde (bat RaTG13). Nous avons classé ces 4 preuves par ordre croissant d'importance selon notre point de vue. 1) Quatre EIE distinguent formellement les génomes de COVID-19 et de chauve-souris RaTG13 de tous les autres génomes de SRAS ou de chauves-souris. Cependant, leur niveau d'homologies VIH / SIV apparaît beaucoup plus affirmé pour le COVID-19 que pour la chauve-souris RaTG13, comme si ces fragments d'EIE avaient récemment été «réinjectés» dans le génome du COVID-19. ==> voir & 7, (figures 4 et 5). 2) les délétions naturelles (USA WA Seattle state) s'appliquent en priorité aux inserts EIE (HIV Kenya etc.). ==> voir la partie III complète et la figure 12 au §13. 3) Des mutations de codons synonymes au sein de la région de 1770 bases du Spike, qui simulent une évolution naturelle de la chauve-souris RaTG13 vers COVID-19 tout en conservant l'optimalité obtenue en valeurs d'acides aminés, probablement à partir d'expériences de laboratoire «gain de fonction» (optimalité commune aux deux Séquences d'ARN COVID-19 et bat RaTG13) ==> voir Figure 10 en & 11 et Figure 11 en §12. 4) Les acides aminés «PRRA» ont été insérés exactement à l'emplacement du Spike déjà théoriquement optimal sur COVID-19 et RATG13 (dont il constitue la principale différence). ==> voir la figure 13 dans & 14.

Citation de l'article: Perez, J. C. Montagnier, L. (2020). COVID-19, SRAS ET BATS CORONAVIRUS GÉNOMES SÉQUENCES D'ARN HOMOLOGUE PARTICULIÈRE. Journal international de recherche -GRANTHAALAYAH, 8 (7), 217-263. https://doi.org/10.29121/granthaalayah.v8.i7.2020.678
 

Partager cet article

Repost0

Pages