Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@Henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 171 541 visiteurs 276 832 pages lus et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.darthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 

Youtube 

 
Crowdbunker 

 
 

Recherche

réf.

17 novembre 2022 4 17 /11 /novembre /2022 18:02
 

Alors que la libération de Kherson devait être un jour de gloire, il apparaît que les vidéos diffusées par certains médias ne sont pas du goût du président Zelensky et de son gouvernement. En effet, parmi les vidéos et images qui ont fait le tour d’internet, celle de CNN montre un jeune homme debout sur un véhicule — qui brandit le drapeau ukrainien dans la ville de Kherson — tout en faisant le salut nazi.


Le salut nazi est assez courant en Ukraine, pays où le collaborateur et néonazi Stepan Bandera est révéré. Zelensky dira de lui : « C’est un héros indéniable et c’est cool. Il a défendu la liberté de l’Ukraine ! »

 

Dans le même temps, des images partagées par l’Associated Press montrent (en arrière-plan) des personnes attachées à des poteaux. Mais tout cela n’est pas du goût de l’état-major général : « Récemment, certains représentants des médias, ignorant les interdictions et les avertissements existants, ont mené des activités d’information dans la ville de Kherson sans le consentement des commandants concernés et des services de relations publiques des unités militaires et avant l’achèvement des mesures de stabilisation. De telles actions constituent une violation flagrante des exigences de l’ordre n° 73 du commandant en chef des forces armées ukrainiennes en date du 3 mars 2022, ainsi que des instructions pertinentes du commandement militaire. »

Quelques jours après son entrée à Kherson, Nexta, une organisation qui diffuse des informations sur l’Europe de l’Est, a partagé sur les réseaux sociaux une courte vidéo de soldats ukrainiens à Kysylivka, à 25 km de Kherson. Sur son compte Twitter, Oliver Alexander, journaliste qui collabore avec le  Telegraph, Reuters, Der Spiegel et le Washington Post, dénonce l’iconographie nazie utilisée par les soldats des forces armées ukrainiennes. « Bien que je sois satisfait de la libération de Kherson, porter l’emblème de la brigade SS Dirlewanger n’est pas une bonne image. C’était, sans aucun doute, l’une des unités les plus horribles des SS de la Seconde Guerre mondiale, composée d’assassins, de violeurs et de pédophiles condamnés, ayant commis d’innombrables et brutaux crimes de guerre. »

Le même journaliste a partagé une autre vidéo, du 10 novembre, montrant une colonne de véhicules blindés ukrainiens, dans laquelle un drapeau avec le symbole du Reichsadler et du Soleil noir (utilisé par le gouvernement nazi et les SS) est agité par des soldats de l’un des véhicules.

Le Média en 4-4-2.

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2022 4 17 /11 /novembre /2022 17:53

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2022 4 17 /11 /novembre /2022 17:24

Trudeau, Macron même logique, mêmes pratiques et malheureusement mêmes résultats notamment au niveau diplomatique !

On se souvient des épanchements médiatique de Macron sur ses discussions avec Poutine, alors que celles ci étaient du regard de la diplomatie internationale et du devoir de discrétion d'un chef d'état.

On se souvient de Macron vilipendant Maduro publiquement, puis récemment lui courir après, et lui demander s'il pouvait aider la France au niveau du pétrole, comme il avait fait son empressé auprès de Biden devant les caméra, et prenant l'air étonné qu'on l'ait aperçu !

 

Là ce n'est plus le registre "j'ai envie d'...... les non vaccinés" ou "les gaulois réfractaires" etc... ça dépend de l'interlocuteur et du profit qu'il y a à en tirer !

 

Ca dénote le personnage !

 

 

 

Justin Trudeau humilié devant les caméras du monde entier par le président chinois Xi Jinping

Mercredi, le dirigeant chinois Xi Jinping a été filmé en train de réprimander son homologue canadien, le Premier ministre Justin Trudeau, qui avait divulgué des discussions censées rester entre les deux hommes.

 

Les nouveaux chefs d’État qui pensent que la fonction présidentielle peut se mettre en scène comme dans une télé réalité risquent de mettre à mal la diplomatie de leur pays. L’épisode Trudeau-Xi Jinping rappelle l’énorme erreur du président Macron qui avait divulgué un entretien téléphonique privé avec Vladimir Poutine. L’échange avait été diffusé dans un documentaire sur France 2.


Résultat des courses, le président Vladimir Poutine avait refusé une conversation téléphonique à l’initiative d’Emmanuel Macron et le monde entier se méfiera des appels téléphoniques du président français. Diplomatiquement, c’est catastrophique pour la France.

Dans le sillon de l’Élysée, le Premier ministre Justin Trudeau discutait avec le dirigeant chinois Xi Jinping en marge du sommet du G20 en Indonésie. Ce dernier a donné une leçon de diplomatie inamicale à son homologue canadien : « Tout ce dont nous avons discuté a été divulgué dans les journaux et ce n’est pas approprié. » Trudeau acquiesce d’un hochement de tête et Xi reprend la parole : « Et ce n’est pas ainsi que la conversation s’est déroulée. S’il y avait de la sincérité de votre part, alors nous mènerons notre discussion avec une attitude de respect mutuel, sinon il pourrait y avoir des conséquences imprévisibles. »

La nouvelle génération de présidents préfère se mettre en scène par des shooting photos, dans des reportages commandés et mis en scène ou en divulguant des informations privées, qui plus est de façon erronée. Des attitudes très peu professionnelles qui causeront forcément des incidents diplomatiques qui auront des répercussions sur l’économie des pays en question.

Comme le souligne François Asselineau sur Twitter, « Le plus sûr moyen de se faire un ennemi, c’est de raconter publiquement les confidences qu’il vous a faites, dès qu’il a le dos tourné. Pareil entre chefs d’État. Macron a perdu tout crédit international en dévoilant ses conversations avec Poutine. Après l’incident causé par Macron vis-à-vis de Poutine, celui de Trudeau vis-à-vis de Xi Jinping contribue à donner au monde l’image d’un Occident en pleine décomposition, comme dit la Bible d’un « royaume dont le prince est un enfant » ».

 

Le Média en 4-4-2.

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2022 4 17 /11 /novembre /2022 17:12

Une société entièrement placée sous surveillance. Des caméras dans les rues, une pour deux habitants. Des applications sur le téléphone portable qui vous tracent à chacun de vos déplacements et enregistrent tout de vos habitudes de consommation. Voilà le quotidien de Lulu et de ses compatriotes, confrontés à cette technologie qui juge leurs vies chaque jour, chaque heure, chaque seconde. Lulu est la femme de Sébastien Le Belzic, journaliste installé à Pékin depuis 2007. Il a décidé de filmer son quotidien pour comprendre en quoi cette révolution technologique et sociale impacte la vie de son époque

 

________________________________

 

 

Le credit carbone fera partie de la monnaie digitiale (une monnaie qui vient avec ses quotas et ses restrictions) https://t.co/109mo2o7hp

 

__________________________________

 

 

Coup de tonnerre sur BFMTV : Après le Pass Vaccinal, le Pass Carbone sera mis en place !

Les comploteurs n'ont jamais autant donné raison aux complotistes qu'on ne peut plus reléguer au rang de rebouteux Illuminati farfelus... BFMTV, sous le commandement du milliardaire Patrick Drahi — qui aurait demandé la perte de sa nationalité française et possède la nationalité israélienne —, nous prépare à la dictature carbone pour maquiller l'esclavage moderne.

 

Après le premier test grandeur nature avec le pass sanitaire, puis le pass vaccinal qui a mis en marge de la société des millions d’êtres humains ne souhaitant pas se vacciner,  le pass carbone ira beaucoup plus loin puisque le refus ne sera plus possible. D’ailleurs, vous ne le savez peut-être pas, mais vous avez déjà commencé la première étape : ne pas chauffer à plus de 19 °C, sinon attention à la facture ! Vous aurez donc un quota carbone à ne pas dépasser sous peine de sanctions et d’interdictions en tous genres.


Virginie Joron, député au Parlement européen, s’étonne sur Twitter que « le permis carbone ou #PassCarbone — le petit frère du #PassSanitaire — soit devenu en moins de 24 h l’obsession de BFMTV ».

 

Voici un petit aperçu des journaliste de BFMTV dans ce journal/scénario du futur où est imaginé la mise en place d’un « permis carbone » pour limiter nos émissions de gaz à effet de serre. Concrètement, cela voudrait dire que nous aurions chacun un crédit de CO2 autorisé et à ne pas dépasser chaque année.

BFMTV explique au consommateur de prévoir comment il souhaite dépenser son crédit de CO2, dans la limite de 2 tonnes par an, sachant qu’un steak de bœuf de 250g équivaut à 6 kg de CO2, un plein de 50 litres de à 50 kg, une baguette à 150 g… Un aller-retour en avion Paris/New York est très coûteux : 1 tonne de CO2. En 2019, une start-up suédoise avait ainsi imaginé avec Mastercard une carte de crédit qui calculait l’empreinte carbone de chaque achat et informait le consommateur, pouvant même « bloquer » les dépenses dès un « maximum de carbone » atteint.

Ainsi, pour la député Julie Lechanteux « après le pass vaccinal, le #PassCarbone. Ce que les pires dystopies nous dépeignaient, les écologistes le réclament. Leur rêve : une société du contrôle total, où chacun de nos achats est décompté d’un quota carbone. Une société de l’injonction et du mépris. »

Voici les résultats du sondage Elabe réalisé pour BFMTV avec un échantillon de 1 005  personnes sur l’instauration d’un « permis carbone » fixant un seuil maximal annuel d’émission carbone à ne pas dépasser : « 52 % des Français sont opposés à la mise en place d’un “permis carbone” par personne fixant un seuil maximal annuel d’émission carbone à ne pas dépasser, dont 28 % assez opposés et 24 % très opposés. A l’inverse, 48 % y sont favorables, dont 40 % assez favorables et 8 % très favorables ».


Le « permis carbone » est à l’origine d’un double clivage politique et générationnel :

  • Les électeurs de Jean-Luc Mélenchon (58 % favorables) et d’Emmanuel Macron (57 %) y sont majoritairement favorables, ceux de Marine Le Pen opposés (65 %).
    Les 18-24 ans (65 % favorables) et dans une moindre mesure les 25-49 ans (53 %) y sont majoritairement favorables, tandis que les 50 ans et plus y sont opposés (59 %).

Pour combattre cette folie dystopique, il faudrait comprendre la genèse de cette histoire de carbone comme le relève Philippe Herlin sur Twitter : « Scandaleuse propagande pour le #PassCarbone. Et si les journalistes faisaient leur travail et s’interrogeaient sur la réalité réchauffement climatique anthropique ? » Mais remettre en question les causes du réchauffement climatique sont interdites sur les réseaux sociaux et vous vaudra un bannissement, tout comme ce fut le cas avec la vaccination.
Si contrôler les gens à partir de critères de santé via le pass vaccinal a été possible, les élites le feront sur d’autres critères. Ils préparent les esprits par des articles en forme de question, par des sondages, par des annonces catastrophiques sur le climat… et bien évidemment il faudra trouver un bouc émissaire sur qui taper.

Le Média en 4-4-2.

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2022 4 17 /11 /novembre /2022 16:53

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2022 4 17 /11 /novembre /2022 16:40

Comme vous l'avez constaté vous même de visu, comme moi d'ailleurs ! Il y a de la remballe, parfois les supermarchés ne se donnent même pas la peine de remballer du tout, la date est juste changée.

La viande est parfois violette, voire tire sur le sombre, malgré les remarques répétées des clients et ce depuis des années la combine continue. 

Là ou je suis cela se fait, se pratique de manière permanente depuis des années sans aucun  changement ! Nous sommes déjà plusieurs à l'avoir remarqué, et chez vous comment ça se passe !

 

Parlez en entre vous ! Ce n'est pas grand chose, mais on peut agir sur le quotidien !

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2022 4 17 /11 /novembre /2022 16:20

Je me pose la question, puisqu'ils sont tant acharnés à vouloir démonter toute opposition à favoriser la délation contre les complotistes ; pourquoi n'y a t il pas autant d'acharnement à interdire les sites pédopornographiques, (Il y a ceux du dark Web aussi !) 

 

Pédophilie et église catholique : ça bouge

 

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2022 4 17 /11 /novembre /2022 15:57

La restructuration qui obsède le WEF est un système socialiste mondial basé sur les concepts de Schwab de la 4e révolution industrielle, de l'économie partagée et du capitalisme des parties prenantes (gouvernance d'entreprise). 

 

Il ne dit pas grand-chose en termes de planification dans son discours au G20, mais il laisse entendre que si la fragmentation est nécessaire, une trop grande fragmentation pourrait être gênante. 

En d'autres termes, le chaos contrôlé est précieux pour l'agenda mondialiste, mais un chaos incontrôlé serait désastreux pour eux.

Dans d'autres nouvelles, Bill Gates, qui est également présent au G20, a été filmé en train d'avouer à son entourage que le changement climatique et l'énergie verte sont une arnaque du WEF. Regardez:
A la suite Gates au G20 préconise des groupes d'évaluation afin d'euthanasier les malades en fin de vie ou les malades qui ont des frais médicaux trop élevés.

 

Gates a poursuivi en expliquant que "un manque de volonté de dire, vous savez, dépense un million de dollars pour les trois derniers mois de la vie de ce patient, serait-il préférable de ne pas licencier ces dix enseignants et de faire ce commerce- hors frais médicaux.

 

 

 
 
 
 
 
 
BILL GATES - discussing his idea of Death Panels, where money used to keep poor & sick people alive for a few extra months, could be better spent on Teachers! Unelected Gates is now at the G20 with world leaders, ‘discussing’ your life. twitter.com/loffredojeremy
Partager
 
 
 
 

Les plans de Bill Gates pour les « panneaux de la mort » reflètent le langage utilisé par le Forum économique mondial concernant l'euthanasie et la nouvelle solution diabolique du gouvernement canadien pour résoudre l'inflation, l'itinérance, la montée en flèche de la criminalité et les pénuries alimentaires : l'euthanasie pour les pauvres.

 

Le régime Trudeau dit qu'il propose maintenant de payer pour euthanasier les personnes «trop pauvres pour continuer à vivre dans la dignité».

 

 

 

Mais que venaient faire Ursula von der Leyen, Klaus Schwab, et Bill Gates, car ils ne représentent aucun pays particulier; voici qui a été dit et notamment l'intervention de Klaus Schwab !

 

________________________________________

 

Klaus Schwab fait désormais partie du G20 et le voilà qui donne officiellement ses instructions à nos dirigeants « Restructuration systémique profonde de notre monde… Et le monde sera différent une fois que nous aurons traversé ce processus de transition»

 

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2022 4 17 /11 /novembre /2022 11:19
En quelques heures, le dossier était plié. Les Américains décidaient qu'il n'y aurait pas de surenchère anti-russe sur les missiles tombés en Pologne. J'ai demandé à Alexandre N. de nous décrypter cette rapidité inhabituelle à "innocenter" les Russes. C'est moins dû à un souci de la vérité qu'au constat du rapport de forces réel, sur le terrain. Le Pentagone sait que la supériorité aérospatiale russe est bien réel et le Ministère de la Défense américain n'a pas envie de se livrer à une escalade qui se finirait par une défaite piteuse : depuis le début de la guerre, tous les systèmes de défense antiaérienne fournis par les Occidentaux à l'Ukraine, ont été mis en échec par les armes aérospatiales russes.
J’aime toujours m’entretenir avec Alexandre N. parce que “ça décape”.  Toutes les erreurs de stratégie sont passées au crible. Russes ou occidentales. A travers l’histoire. Mais récemment, la balance penche du côté occidental. Et, ce matin, Alexandre était particulièrement sarcastique : 
 
Avez-vous remarqué la vitesse à laquelle les Américains ont douché l’enthousiasme des Polonais à déclencher l’antépénultième guerre mondiale ? La vitesse à laquelle soudain on a extrait de terre des bouts de ferraille avec des marquages ukrainiens ? Du jamais vu !
 
C’est d’autant plus vrai que sur Nordstream,  par opposition, c’est silence radio depuis des semaines. Comme quoi, quand on veut, du côté américain, on peut aller très vite vers la vérité. Mais quelle est la motivation américaine? Hier soir, on avait un scénario où Zelenski faisait des bonds en réclamant une punition sévère de la Russie. Le gouvernement polonais tendait à dramatiser. Et on avait même Associated Press qui avait interrogé une “gorge profonde” du renseignement américain qui était sûre de son coup : les projectiles incriminés étaient le résultat d’un tir russe.  Et puis ce matin tous les médias occidentaux marchent au pas. Une, deux, une deux: on vous dit que c’est une erreur ukrainienne. 
 

“La DCA occidentale est complètement dépassée. Il faut calmer le jeu.”

 
Pour Alexandre N.:
 
Le problème est simple : il faut calmer le jeu avec la Russie parce que la DCA occidentale est complètement dépassée et que, par conséquent, aucune capitale de l’OTAN n’est plus protégée“.
 
Non seulement Kiev mais Varsovie, Berlin, Paris, Londres. Et même Washington. Mon interlocuteur ajoute :
 
Aucun des systèmes n’a résisté : IRIS-T SLM allemand, Arrow-3 israélien, crotale français, … Les missiles russes ont tout percé, avec un ratio de pertes minimal. 
De plus, les stocks occidentaux ont été stupidement épuisés
La raison en est tout simplement une vaste erreur de stratégie des moyens : les Occidentaux ont mal anticipé la menace aérienne “future” ( en particulier l’impact des drones et l’émergence des armes hypervéloces ) et ce n’est absolument pas réparable dans les 10 années qui viennent. Donc personne n’a envie de s’engager dans une escalade avec la Russie“.
 
Il y a suffisamment d’esprits lucides dans les états-majors occidentaux. Et ils savent ce que les sociétés occidentales ne doivent pas percevoir : l’OTAN s’est engagé imprudemment dans un bras de fer avec la Russie. 
 

La journée du 15 novembre a montré l’impuissance ukrainienne (et donc OTANienne)

 
Il est vrai qu’il n’y a pas que des aigles dans les états-majors de l’OTAN. “On a eu droit à un méchant désaveu par le réel :
 
Le 15 novembre au matin, la propagande américaine, reprise par les Ukrainiens et les médias européens,  expliquait que les Russes étaient en rupture de stock pour les missiles et les drones. Dans les heures qui suivent, l’Ukraine subit des attaques comme jamais!
 

En effet, le bilan de la journée du 15 novembre est terrible. A se demander si la montée en épingle des missiles tombés en Pologne n'avait pas pour objectif de faire oublier les destructions infligées par les Russes aux infrastructures ukrainiennes, sans que les Kiéviens puissent riposter. 

À la suite de dizaines de frappes dans diverses régions d’Ukraine, le courant a été coupé à Kiev, Kharkov, Jytomyr, Khmelnytsky, Soumy, Lvov, Rivne, Odessa et Izyum.
Il y a également eu des frappes sur Vinnitsa, Krivoy Rog, Kovel, Krementchoug, Ivano-Frankivsk, Zaporozhye, etc. etc.
Regardez les photos/vidéos et autres détails des frappes sur la chaîne https://t.me/boris_rozhin et vous aurez une idée de la disproportion des forces, alors que l’Ukraine est entraînée par l’OTAN depuis des années“.

Et Alexandre N. surenchérit suite à ma question :

 

Lorsque Rybar expliquait ironiquement, à la fin de l’après-midi, “Dans la soirée, nous attendons des histoires sur le fait que les 120% des missiles volant vers l’Ukraine ont été abattus”, il nous donne une des clés de la polémique sur les missiles tombées en Pologne. Il y avait une tentative de diversion de la part des Ukrainiens et des Polonais”

 

Les Américains ne veulent pas engager de missiles Patriot en Pologne 

Mais les Américains n’ont pas voulu entrer dans ce jeu : 
 
Probablement la prudence américaine s’explique-t-elle par la volonté de ne pas engager les Patriot en Pologne. On sait déjà (expérience yéménite) qu’ils ne sont pas performants. Je le sais pour ma part depuis 1992 où je l’ai vu en action sur un terrain d’essai américain. Ce missile a une vice de conception. Il ne fait pas le poids face aux missiles russes“. 
 
Est-on arrivé à un point d’inflexion, demandé-je pour finir à mon interlocuteur ?
 
Il est clair que le Pentagone ne veut pas de guerre. Pour moi, les Russes commencent donc à jouer pour que l’Etat profond  nous fasse un remake de “règlement de compte à OK Corral” entre ceux qui veulent la guerre et ceux qui ne la veulent pas“.
 
Partager cet article
Repost0
17 novembre 2022 4 17 /11 /novembre /2022 11:01

 

 

____________________________________________________

 

Vaccin contre la Polio à l'origine de l'épidémie de bronchiolite !
 

 

 

Une épidémie de bronchiolites très médiatisée frappe les enfants actuellement.

Même le ministre de la Santé, François Braun, admettait ce 9 novembre 2022 face à l’Assemblée nationale que les services pédiatriques étaient plus que saturés.

La conséquence logique à tout cela est que le 10 novembre une pédiatre alertait sur la pratique du tri des patients.

 

De son côté, le personnel soignant doit porter tout ce petit monde. « Nous sommes débordés parce que les services manquent de médecins et surtout d’infirmières, ils sont donc obligés de fermer des lits », dit également Stéphane Dauger. Souvenez-vous du personnel licencié pour cause de non-vaccination anti-covid… Cela vient s’ajouter à toutes les autres mesures de restrictions budgétaires et de surcharge du personnel en place. Un peu partout, ce personnel hospitalier sous-estimé, voire harcelé, démissionne en masse. A relever qu’à cette période le personnel lui-même peut être malade comme tout un chacun.

Une stratégie sanitaire qui intègre la fermeture de lits en toutes circonstances

Saviez-vous que malgré la crise Covid on continue de fermer des lits?

On va fermer les urgences la nuit et même demander aux patients à ce qu’ils composent le 15. L’objectif est que tout citoyen puisse avoir accès à un service d’urgences à moins de 30mn de chez lui et ce ne sera plus le cas. François Braun semble avoir oublié qu’il était médecin.

Christophe Prudhomme – Porte-parole de l’Association des médecins urgentistes de France https://actu.fr/politique/pourquoi-la-nomination-de-francois-braun-en-tant-que-ministre-de-la-sante-fait-polemique_52243880.html

Bébés et enfants soignés dans les corridors.

Plus choquant, nous apprenions il y a quelques jours qu’à Nantes la réanimation des petits patients se faisaient dans les couloirs de l’hôpital. Selon le Pr Christèle Gras Le Guen, tous » les lits sont occupés depuis des semaines, avec plus de 100% d’occupation. On fait de la réanimation dans les couloirs. On pousse des enfants aux urgences dans des petits coins pour pouvoir leur administrer de l’oxygène en attendant qu’une place se libère. L’autre nuit encore, on a transféré un enfant à Rennes. Le manque de lits en soins critiques est criant. »

Un virus qui devient plus agressif

Une ampleur exceptionnelle

De l’aveu du ministre de la Santé, le taux d’hospitalisation dû à l’épidémie actuelle est « sans précédent depuis 10 ans ». Il faut dire qu’il y a une nouveauté : cette maladie qui touchait principalement les moins de 2 ans et les personnes fragiles s’est étendue aux grands enfants. Ceux-ci sont actuellement à risque d’hospitalisation pour un virus qui jusque-là se présentait comme un simple rhume. Pourquoi cette amplification ? Le virus a-t-il muté ? Si oui comment et pourquoi ?

Qu’est-ce que la bronchiolite, infection due au SRV/VRS pour virus respiratoire syncytial

Le virus respiratoire syncytial, Human orthopneumovirus, (VRS, ou HRSV pour Human Respiratory Syncytial Virus ; de syncytium) est la cause la plus fréquente, dans le monde, d’infections respiratoires des jeunes enfants. Très contagieux, ce virus infecte principalement les nourrissons âgés de moins de deux ans. Chez l’adulte, l’infection à VRS est rare, bénigne (sauf chez le sujet âgé), elle est responsable d’une rhinite ou d’un syndrome pseudogrippal. (Wikipédia)

Résumons. Nous sommes confrontés à un virus qui a élargi son impact. Il semble devenir plus virulent et a d’ores et déjà élargi sa population-cible.

Qu’en dit l’influenceur mondial de la Santé publique?

Qui dit virus, dit la Fondation Gates. Ils sont, avec la Wellcome Trust Foundation, les chefs d’orchestres de la Santé publique mondiale. Il est donc normal qu’ils s’expriment sur le sujet. Voici un papier publié par Keith Klugman – Directeur Pneumonie de la Fondation Bill & Melinda Gates.

Le Dr Klugman confirme ce que l’on savait déjà. Le virus respiratoire syncytial, ou VRS, est un virus courant, dont de nombreuses personnes n’avaient jamais entendu parler jusqu’à récemment, à l’exception des parents et des pédiatres.

Mais une augmentation précoce et inhabituellement importante des cas à travers le monde a sensibilisé et suscité de nombreuses questions sur le virus.
En 2019, le VRS a envoyé 3,6 millions de personnes dans les hôpitaux du monde entier. Ses effets sont particulièrement dévastateurs pour les enfants qui n’ont pas accès aux soins médicaux.
Mais le VRS peut être mortel et, contrairement au COVID-19, le fardeau de la mort pèse sur les jeunes enfants.
La recherche a montré que les nourrissons qui sont hospitalisés avec un VRS grave au cours des six premiers mois de leur vie sont plus susceptibles de contracter une pneumonie plus tard.
Le VRS a également été associé à des lésions pulmonaires à long terme.
Une étude a révélé que les enfants d’un an qui avaient eu une pneumonie au cours des six premiers mois de leur vie, même s’ils s’étaient rétablis, respiraient plus vite que les enfants qui n’avaient pas eu de pneumonie, ce qui indique qu’ils avaient des poumons plus faibles. 

Keith Klugman,
https://www.gatesfoundation.org/ideas/articles/rsv-explained-four-things-to-know-about-this-surging-virus

Le vaccin, LA réponse au SRV….

Un vaccin avait été testé dans les années 60. L’expérience s’est soldée par un échec qu’admettent les rédacteurs de Wikipédia. voici ce qu’en dit une scientifique qui commentait les velléités d’éradication de la Polio par la vaccination promue par les Gates.

Le vaccin contre le VRS développé à la fin des années soixante a clairement échoué. Fulginiti et al. (1969). Immunisations contre les virus respiratoires. I. Un essai sur le terrain de deux vaccins à virus respiratoires inactivés… Am J Epidemiology ; 80 (4): 435-448) et d’autres ont montré que le vaccin était inefficace, induisant une réponse clinique exagérée et altérée… provoquant une maladie à VRS nécessitant des hospitalisations parmi les vaccins et une hypersensibilité cutanée retardée.

(Source:https://www.bmj.com/content/344/bmj.e2398/rr/599724 – Respiratory virus immunization. I. A field trial of two inactivated respiratory virus vaccines; an aqueous trivalent parainfluenza virus vaccine and an alum-precipitated respiratory syncytial virus vaccine)
Pourtant le Dr Klugman de la fondation Gates met tous ses espoirs dans le vaccin salvateur.

Il n’existe pas encore de vaccin contre le VRS qui puisse protéger les nourrissons. Mais…

Mais il y a de bonnes nouvelles sur le front des vaccins. La semaine dernière, dans un communiqué de presse, Pfizer a annoncé les premières données de l’essai clinique de phase III de son candidat-vaccin bivalent à préfusion contre le VRS.

Keith Klugman

Un timing parfait. Extraordinaire sens de l’anticipation avec des résultats quasi parfaits!

Les données ont montré une réduction de 81,8 % des cas graves de VRS chez les nourrissons au cours des 90 premiers jours de vie et une réduction de 69,4 % chez les nourrissons de moins de six mois.

Keith Klugman

Et comme dans le cas du Covid, les résultats n’ont pas encore été évalués par des pairs, mais ils sont prometteurs. Les résultats réels seront à scruter dans quelques années. Quand l’essentiel des enfants auront dû se faire vacciner.

Gates finance les vaccins contre le SRV

L’un des principaux objectifs de [la subvention de la fondation] est le développement d’un flacon multidose abordable pour l’administration du vaccin contre le VRS dans les pays à faible revenu.

KK

M Klugman écrit qu’en septembre (donc AVANT la fameuse épidémie), ils avaient annoncé une subvention pour soutenir le développement de ce vaccin candidat potentiellement salvateur et pour en faciliter l’accès dans les pays à faible revenu s’il reçoit l’approbation réglementaire appropriée. L’un des principaux objectifs de cette subvention est le développement d’un flacon multidose abordable pour la livraison du vaccin contre le VRS dans les pays à faible revenu où l’espace de réfrigérateur nécessaire pour conserver les vaccins au frais est extrêmement limité.

Nous sommes optimistes que ce vaccin pourrait être disponible pour les pays à faible revenu à un prix abordable d’ici 2024.

… Les industriels sont d’ores et déjà prêts

Et voilà que dans un timing parfait, les industriels financiarisés de BigPharma sont DÉJÀ prêts. Enfin aussi prêts qu’ils l’ont été pour le vaccin Covid.

Pfizer
« Nous sommes ravis de ces données car il s’agit du tout premier vaccin expérimental qui aide à protéger les nouveau-nés contre les maladies respiratoires graves liées au VRS dès la naissance », a déclaré Annaliesa Anderson, Ph.D., vice-présidente principale et directrice scientifique, Recherche et développement de vaccins, Pfizer.
« Ces données renforcent la volonté de Pfizer d’apporter son expertise dans la recherche et le développement de vaccins innovants pour répondre aux besoins critiques de santé publique en utilisant de nouvelles approches et technologies.
Nous sommes impatients de travailler avec la FDA et d’autres organismes de réglementation pour proposer ce vaccin candidat aux femmes enceintes afin de les aider à protéger leurs nourrissons contre le VRS grave au cours de leurs six premiers mois de vie les plus vulnérables, qui représentent le fardeau le plus élevé de la maladie à VRS chez les nourrissons.
Sanofi a signé en 2019 un partenariat avec… AstraZeneca
Et Moderna avec … un vaccin à ARN messager

Voici ce que Moderna a dans le pipeline. Tout est à base de ARNm. Vous constaterez que le vaccin contre la bronchiolite viendra en combinaison avec d’autres vaccins, notamment celui du Covid. Bref, les vaccins semblent devoir remplacer le système immunitaire naturel de l’individu.

 

Les vaccins à ARNmessager peuvent entrer dans les noyaux des cellules et les modifier !

L’avenir des vaccins sera à base de génétique ARNm. Et pour ceux qui ne croient pas que cela pénètre les noyaux, voici la publication qui le prouve. nous l’avions déjà publiée :

Les études précliniques du vaccin à ARNm COVID-19 BNT162b2, développé par Pfizer et BioNTech, ont montré des effets hépatiques réversibles chez les animaux ayant reçu l’injection de BNT162b2. De plus, une étude récente a montré que l’ARN du SRAS-CoV-2 peut être rétrotranscrit et intégré dans le génome des cellules humaines. Dans cette étude, nous avons étudié l’effet de BNT162b2 sur la lignée de cellules hépatiques humaines Huh7 in vitro. Les cellules Huh7 ont été exposées à BNT162b2 et une PCR quantitative a été réalisée sur l’ARN extrait des cellules. Nous avons détecté des niveaux élevés de BNT162b2 dans les cellules Huh7 et des changements dans l’expression génique de l’élément nucléaire 1 intercalé long (LINE-1), qui est une transcriptase inverse endogène. L’immunohistochimie utilisant la liaison d’anticorps à la protéine de liaison à l’ARN du cadre de lecture ouvert LINE-1 (ORFp1) sur des cellules Huh7 traitées avec BNT162b2 a indiqué une distribution accrue du noyau de LINE-1. La PCR sur l’ADN génomique des cellules Huh7 exposées à BNT162b2 a amplifié la séquence d’ADN unique à BNT162b2. Nos résultats indiquent une absorption rapide de BNT162b2 dans la lignée de cellules hépatiques humaines Huh7, entraînant des modifications de l’expression et de la distribution de LINE-1. Nous montrons également que l’ARNm de BNT162b2 est transcrit de manière intracellulaire en ADN en aussi peu que 6 h lors de l’exposition à BNT162b2. https://www.mdpi.com/1467-3045/44/3/73

Voici une publication où nous alertions sur la chose dès 2021.

 

Dernière chose à savoir sur le RSV et non des moindres

Ce que je vous écris là vient de la scientifique présentée ci-dessus. Tous ses commentaires, en réponse à la volonté de la Communauté internationale menée par les Gates d’éradication de la Polio, s’appuient sur des sources vérifiables. On peut supposer que le journal scientifique qui a maintenu son commentaire l’approuve. https://www.bmj.com/content/344/bmj.e2398/rr/599724

Avant juillet 1960, les virus grippaux et parainfluenza prédominaient dans les infections respiratoires épidémiques infantiles; en juillet 1961, le schéma a changé brusquement avec une augmentation soudaine des bronchiolites et des bronchites, peu fréquentes auparavant. 58% avaient moins de 12 mois et les patients de moins de 4 ans prédominaient. Les nourrissons atteints de bronchiolite et de bronchite sévère ont présenté des ACR, non isolés auparavant. Des décès sont survenus.

Beem et al. (1960. Association de l’agent du virus du coryza du chimpanzé avec une maladie respiratoire aiguë chez les enfants. NEJM; 263 (11): 523-539) ont isolé le virus chez des patients hospitalisés et ambulatoires au Bobs Robert Memorial Hospital for Children (Université de Chicago) au cours de la hiver 1958-1959, en association avec une maladie respiratoire aiguë humaine. Le virus (nommé Randall) avait un effet cytopathique inhabituel caractérisé par de vastes zones syncytiales et des cellules géantes. Bientôt, 48 agents similaires ont été isolés chez 41 patients. Il y avait des similitudes antigéniques entre les souches RV et Long et Sue de CCA; il provoquait des maladies chez l’homme (la tranche d’âge de 3 semaines à 35 ans) : maladies respiratoires aiguës, croup, bronchiolite, pneumonie et asthme allant du coryza léger à la bronchiolite mortelle.

Chanock et Finberg (1957. Recovery from infants with swimming disease of virus related to chimpanzee coryza agent. II. Am J Hyg; 66 : 291-300) ont rapporté deux isolements d’agents similaires chez des nourrissons atteints d’affections respiratoires inférieures graves (bronchopneumonie, bronchiolite et laryngotrachéobronchite). Les deux virus étaient indiscernables d’un agent associé à l’épidémie de coryza chez les chimpanzés (virus CCA) étudié par Morris et al. (1956). Une personne travaillant avec les chimpanzés infectés a ensuite présenté une infection respiratoire avec une augmentation des anticorps CCA pendant la convalescence. Ils ont proposé un nouveau nom pour cet agent « virus respiratoire syncytial » (VRS).

Le VRS s’est propagé via des vaccins antipoliomyélitiques contaminés comme une traînée de poudre dans le monde entier et continue de provoquer de graves infections des voies respiratoires inférieures chez les nourrissons.

26 August 2012
Dr Viera Scheibner (PhD)

Vaccin contre la Polio et épidémie de bronchiolite

Ce qui précède est confirmé par le Directeur scientifique de Children Health Defense. Dans un article où le site relève la concordance de timing entre la flambée de bronchiolites et l’arrivée des vaccins, on peut lire que » Comme indiqué précédemment par The Defender, « le SRV lui-même est originaire de singes hébergés dans un établissement du Maryland où ils ont été utilisés pour mener des recherches sur le vaccin contre la poliomyélite.

« Il est incroyable que l’industrie du vaccin puisse créer une maladie – le VRS du vaccin contre la polio – puis créer un autre vaccin pour ‘ prévenir’ cette maladie. Tu parles d’une proposition commerciale ! » Brian Hooker, directeur scientifique de CHD

LHK

Rappel

Source

 

Partager cet article
Repost0

Pages