Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 152 000 visiteurs 248 000 pages et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.darthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 
https://www.facebook.com/people/Henry-Darthenay/1649294905
 
Musique (un florilège d'oeuvres musicales) :
 
 http://www.youtube.com/user/henrydarthenay
 
 

Recherche

19 février 2021 5 19 /02 /février /2021 19:45

Bill Gates #Caricature #FunnyFaces | Celebrity caricatures ...30 Celebrity Caricatures by Rodney Pike | Celebrity ...Jeff Bezos - Caricature | Jeffrey Preston Bezos, aka Jeff ...D’étranges choses se passent dans les pays européens qui ...

 

"AVEC NOUS VOUS AUREZ LES BOULES !"

 

 

 

Voici une nouvelle analyse rédigée par Robert Kennedy Jr :

Le Washington Post, propriété de Jeff Bezos, a  publié  un  article de l’Associated Press  applaudissant la censure de ceux qui critiquent les politiques de restrictions sanitaires imposées au nom de lutte contre la pandémie.

Le verrouillage au nom du Covid-19 a rapporté à Bezos 70 milliards de dollars depuis son début. Si vous êtes Bezos, un verrouillage permanent est une mine d’or.

Bill Gates, quant à lui,  gagné 20 milliards  de dollars grâce au  verrouillage. Sa stratégie a consisté à émasculer les médias indépendants – les sources les plus probables du genre de journalisme vigoureux qui pourrait autrement examiner son intérêt personnel dans les politiques qu’il a aidé à concevoir avec succès pour le reste d’entre nous.

Gates a utilisé des  millions de subventions pour transformer  The Guardian, en son bulletin personnel. Avec  250 millions de dollars, il s’est assuré l’absence de critiques de la part de médias comme la BBC, NBC, Al Jazeera, ProPublica, National Journal, Univision, Medium, le Financial Times, The Atlantic, le Texas Tribune, Gannett, Washington Monthly, Le Monde et le Centre de rapports d’enquête.

Gates est sans doute le plus grand fabricant de vaccins au monde. En tant que principal contributeur financier, Gates contrôle l’Organisation mondiale de la santé qui, selon les Affaires étrangères américaines, ne prend aucune décision significative sans consulter la Fondation Bill & Melinda Gates. Il exerce la même autorité dictatoriale sur une armée d’organismes quasi gouvernementaux : Path, GAVI CEPI, Unicef, etc.

Pendant ce temps, les  partenaires Big Pharma de Gates  utilisent leurs 9,6 milliards de dollars de dépenses publicitaires pour dicter une panique pandémique 24 heures sur 24 et obtenir un soutien aveugle à des vaccins hautement subventionnés, mal testés et qui n’empêchent  ni la transmission ni la mort.

Les émissions de télévision grand public, y compris CNN, ABC, NBC, CBS et Fox, ont mis à leur programme, en boucle, la terreur du  COVID, le salut par les vaccins et la honte obligatoire pour les dissidents, entrecoupés de publicités pharmaceutiques.

Ces médias ont transformé leurs talk-shows hebdomadaires en hagiographies pour les tournées satellites régulières de Gates.

Personne ne demande jamais à Gates ou à son mini-moi, Tony Fauci, pourquoi ils ont choisi de dépenser des  dizaines de milliards de dollars des contribuables pour des vaccins spéculatifs et zéro dollar pour enquêter sur les nombreux médicaments prêts à l’emploi et non brevetés qui ont démontré un succès extraordinaire dans les mains de médecins privés – des médicaments qui auraient pu mettre fin à la pandémie il y a un an.

 

Les médias, qui ont permis cette crise mondiale qui nous prend en otages, forment sans doute l’entreprise criminelle la plus conséquente de l’histoire de l’humanité. Comme l’a observé Rahm Emmanuel, «ne laissez jamais une bonne crise se perdre».

Gates et Fauci ont démontré qu’en contrôlant les médias, les milliardaires et leurs copains du gouvernement peuvent prolonger une crise pour toujours et accumuler une richesse et un pouvoir sans précédent sur l’humanité.

Partager cet article
Repost0
19 février 2021 5 19 /02 /février /2021 19:27

 

BILDERBERG 2017- Official List of Participants and Agenda ...

 

Il y a 46 ans, en 1975, La Commission Trilatérale, fondée par David
Rockefeller sur initiative du Groupe de Bilderberg – fondé en 1954 (voir l’éloquente notice Wikipédia…) – et du CFR émettait un rapport intitulé “The crisis of democracy“, rédigé par messieurs Crozier, Huntington et Watanuki.

Page 162, voir ci-dessous avec original et traduction, les auteurs expliquent le danger que la classe moyenne – trop revendicative – fait courir à la démocratie.

En 2014, l’inconnu Macron est reçu par le Groupe de Bilderberg : le
sujet de son discours est “Les démocraties occidentales dans le piège des exigences des classes moyennes” :

https://www.youtube.com/watch?v=fXgVm9TA1Cg minute 12 à 13.

C’est à dire très exactement le thème de Crozier et consorts en 1974…

Quelques semaines après cette réunion de Bilderberg, tous les journaux commençaient à faire connaître Macron, avant le déchaînement médiatique de 2017 ayant conduit à son élection.

Donc :

1/ Vous comprenez de qui Macron est l’employé (mot plus sympa et
respectueux que larbin…).

2/ Vous comprenez pourquoi on tue tous les indépendants – base de la classe moyenne – grâce au “satané (-ique ?) virus”….

Le tout au nom de la “démocratie”….

Comment peut-on garder le même cap pendant un demi-siècle avec une élection majeure tous les 4 ou 5 ans ? Question corrélative : quel est le sens réel du mot “démocratie” ?

Gantois B.

 

Membres Français Bilderberg :

 

France
  • Georges Pompidou
  • Gaston Defferre (1964)
  • Nicolas Beytout
  • Pierre-André de Chalendar
  • Dominique Strauss-Kahn (2000)
  • Manuel Valls (2008)
  • Erik Izraelewicz (2012)
  • Valérie Pécresse (2013)7
  • Christine Lagarde (2010, 20137)
  • François Fillon (2013)7
  • Fleur Pellerin (2014)
  • Emmanuel Macron (2014)
  • François Baroin (2014)
  • Alain Juppé (2015)
  • Laurent Fabius (2016)
  • Édouard Philippe (2016)
  • François Lenglet (2017)
  • Nicolas Baverez (2017)
  • Benoît Puga (2017)
  • Bruno Tertrais (2017)
  • Patricia Barbizet (2018)
  • Jean-Michel Blanquer (2018)
  • Bernard Cazeneuve (2018)
  • Bernard Émié (2018)
  • Bruno Le Maire (2019)

ainsi que tous les clubs dont le club Montaigne par exemple, ou le siècle.

 

 

Partager cet article
Repost0
19 février 2021 5 19 /02 /février /2021 19:21

Pierre Hillard et le Great Reset : le fond de l'histoire ...

 

Le passeport vaccinal ? Les médias du système nous y préparent chaque jour un peu plus. Selon les uns, c’est pour affirmer qu’une majorité de Français y serait favorable. Selon d’autres, c’est pour relayer les critiques des professionnels du voyage qui estiment que le gouvernement ne met pas assez vite en place le passeport vaccinal qui serait la clé pour pouvoir à nouveau jouer au globe-trotter. D’autres médias encore signalent que le gouvernement y travaille, comme l’Union Européenne.

“Le jour où 20% de la population française refusera de se faire vacciner, il faudra qu’ils assument”. Cette petite phrase méprisante provient d’un ministre haut placé, selon France Télévision qui conclut que ce n’est qu’une question de temps. “Quand tous nos voisins européens l’auront mis en place”, ajoute ce ministre dont le média tait le nom, “on n’aura pas le choix pour voyager, et éviter les quarantaines”.

Les gouvernements de l’Italie, l’Espagne, la Suède, le Danemark et l’Estonie ont déjà annoncé qu’ils mettraient en place le passeport vaccinal. La Grèce et Chypre viennent de signer un accord avec Israël pour que les personnes vaccinées puissent voyager d’un pays à l’autre sans contrainte.

Depuis le mois dernier, les institutions européennes travaillent à la création d’un passeport harmonisé “interopérable” et sans doute numérique.

“Dans les aéroports, cela va s’imposer peu à peu, comme les tests PCR aujourd’hui” prédit un diplomate français. “Mais attention”, constate un ministre, “aujourd’hui, on ne peut pas dire : ‘Mauricette peut aller voyager et boire un coup, et pas vous’Autrement on prépare des émeutes. Comme d’habitude, il faut donc préparer les esprits à cette nouvelle étape voulue par Big Brother et Big Pharma.

Un autre débat risque d’être bien plus houleux : ce passeport vaccinal sera-t-il nécessaire à l’accès aux bars, restaurants, aux lieux culturels, sportifs ou même aux transports en commun ?

Plusieurs parlementaires y sont favorables, dont le président de l’UDI, Jean-Christophe Lagarde.

Selon plusieurs médias du système, le passeport vaccinal pour voyager fait consensus au sein du gouvernement. Ce ne serait plus qu’une question de temps. Par contre, les ministres seraient divisés sur l’idée de n’ouvrir les restaurants qu’aux personnes vaccinées, pour ne citer que cet exemple.

“La vaccination deviendrait de fait obligatoire, contrairement à la promesse du Président”, fait remarque en off un conseiller de l’exécutif.

Partager cet article
Repost0
19 février 2021 5 19 /02 /février /2021 19:09

https://s1.qwant.com/thumbr/0x0/2/f/ba3ab0dfaeba4c7ca6feaaaf6368804260068cb90d61ded6767bf5edd3f92d/wallstreet-crash1.jpg?u=https%3A%2F%2Fcominggreatdepression.files.wordpress.com%2F2010%2F08%2Fwallstreet-crash1.jpg&q=0&b=1&p=0&a=1

 

1929 wallstreet crashed the operation system of society ...

 

 

Il n’est pas possible de continuer à voir les marchés actions aussi surévaluées et ce pendant très longtemps encore. Tout le monde se rend bien compte que nous sommes dans une véritable bulle boursière qui est d’une ampleur que nous n’avions encore jamais vue dans toute l’histoire des Etats-Unis. Nous sommes donc également très proche de la fin de cette gigantesque bulle. Le seul débat qui préoccupe tous les experts actuellement est la rapidité ainsi que la période de cette éventuelle chute. C’est la première fois que le ratio de la valeur des actions américaines par rapport au PIB des Etats-Unis a atteint 200%. En d’autres termes, la valeur totale des actions américaines est maintenant deux fois plus élevée que la production économique américaine sur une seule année. Pour mieux comprendre la folie de cette situation, consultez simplement ce graphique. Historiquement et dans une situation normale, le rapport entre la valorisation des actions américaines et le PIB américain est toujours inférieur à 100 %, si bien que si la valorisation des marchés actions étaient réduite de moitié, les actions américaines seraient toujours surévaluées. Ceci prouve combien nous sommes arrivés à un point de non retour concernant cette méga bulle boursière.

D’autres mesures de valorisation clés indiquent également que les cours des actions se sont totalement déséquilibrées. L’exemple suivant provient d’un article de Motley Fool intitulé: « Voici pourquoi vous devriez vous attendre à un krach boursier de 20% en 2021 »…

En revenant 150 ans en arrière, le S&P 500 a en moyenne un PER de Shiller de 16,78. Certes, le rapport P/E de Shiller a été beaucoup plus élevé au cours des 25 dernières années. L’avènement d’Internet a fait tomber les barrières d’information pour les investisseurs de détail, et les taux de prêt historiquement bas pendant plus d’une décennie, ont stimulé l’emprunt tout en faisant monter les actions boursières.

Mais à partir du 3 février, le PER de Shiller pour le S&P 500 était pas très loin de 35 – plus du double de la moyenne à long terme. Pour mettre ce chiffre en perspective, il n’y a eu que cinq périodes dans l’histoire où le ratio P/E de Shiller a dépassé 30 et y est resté pendant un marché haussier.

Deux de ces évènements – la Grande Dépression et la bulle Internet – ont conduit à certains des plus grands krachs jamais observés sur les marchés actions. Deux autres évènements (sans compter le mouvement actuel) se sont produits au cours des trois dernières années, entraînant des baisses de 20% et 34%, respectivement, sur le S&P 500.

Fondamentalement, ce que cela signifie, c’est que si les cours des actions chutaient de moitié, le PER de Shiller pour le S&P 500 serait toujours au-dessus de la moyenne à long terme.

Donc, si le marché ne baisse que de 20% cette année, comme le suggère cet article de Motley Fool, nous devrions nous considérer comme extrêmement chanceux.

Nous n’avons jamais rien vu de tel auparavant. La bulle dans laquelle nous nous trouvons éclipse absolument toutes les bulles boursières épiques que ce soit celle de 1929 et de l’an 2000. Tout le monde s’est intéressé à la bourse jusqu’à l’euphorie et toutes sortes de gens se sont enrichis, du moins sur le papier.

Mais de nombreux anciens de Wall Street qui ont regardé tout cela se passer sont devenus extrêmement inquiets. Ce qui suit provient d’un article de Forbes intitulé : « Le marché boursier est-il sur le point de s’effondrer ? »…

On entend des propos extrêmement préoccupants de la part de certains experts très nerveux qui font références à la bulle Internet des années 90. Nous venons de vivre dans un marché haussier sur près de 12 ans ; la folie de SPAC ; Introduction en bourse qui ont plus que doublé le premier jour de négociation ; une armée de boursicoteurs ont fait monter GameStop comme jamais. Cela ressemble très certainement à une folie irrationnelle – et cela rappelle bien évidemment des choses à tous ceux qui ont connu la bulle Internet de la fin des années 1990. « Les parallèles que nous avons aujourd’hui sont historiquement très préoccupants », note Jim Stack, président de Whitefish, Montana’s Inves Tech Research et Stack Financial Management. Toute cette effervescence actuelle est la cerise sur le gâteau, et quand on regarde la situation de la finance aux Etats-Unis, on peut se rendre compte rapidement de tous les autres problèmes qui gravitent autour. »

Dans ce type d’environnement, des vidéos d’enfants sur Youtube montrent à ceux qui sont intéressés, comment il est possible de gagner un million de dollars par jour en jouant à la bourse et ce qui est affligeant, c’est de réaliser que des centaines de milliers de jeunes vont le voir.

Si vous avez réussi à gagner beaucoup d’argent en jouant à la bourse, eh bien tant mieux pour vous.

Assurez-vous simplement d’en sortir au bon moment.

Toutes les autres bulles boursières de l’histoire américaine se sont mal terminées, et comme John Hussman l’a récemment noté, c’est le moment de la pire folie financière de notre génération…

Rien n’anime autant un troupeau spéculatif qu’un actif qui est complètement détachée de toute norme de valeur réelle. Je suis convaincu que les générations futures utiliseront le moment présent pour définir le concept d’une situation extrême en termes de spéculation, tout comme nous le faisons dès lors que nous faisons référence aux années 1929 et 2000. »

Alors, jusqu’où est-ce que Hussman pense-t-il que le marché boursier pourrait finalement chuter ?

Eh bien, il pense que les cours des actions devraient baisser de 65 à 70% simplement pour revenir aux normes historiques…

Comprenez comment les évaluations actuelles sont devenues extrêmes. Afin de simplement toucher aux normes d’évaluation historiques ordinaires, le S&P 500 devrait chuter entre 65 et 70% à la fin de ce cycle.

Les cours des actions reviennent toujours, et je peux insister, reviennent toujours à leurs moyennes historiques.

C’est juste une question de temps.

Cependant, nous devons espérer qu’un krach boursier soit reporté le plus longtemps possible, car un krach boursier vraiment catastrophique causera bien plus de souffrances économiques que ce que nous avons connu jusqu’à présent.

Notre système ne serait tout simplement pas en mesure de gérer une baisse de 50% ou plus du cours des actions. Cela signifierait essentiellement la fin de notre système financier tel que nous le connaissons aujourd’hui, et c’est quelque chose que personne ne devrait souhaiter.

La bonne nouvelle est que je ne m’attends pas à un krach boursier dans les 30 prochains jours à moins qu’une sorte d’évènement déclencheur majeur ne se produise.

Les actions peuvent baisser, mais pour le moment, j’anticipe au moins une période de stabilité relative à court terme.

Mais cette période à court terme de stabilité ne durera pas vraiment très longtemps, et je pense que 2021 dans son ensemble sera une année extrêmement chaotique !

Source: theeconomiccollapseblog

 

articles à la suite sous traducteur :

- Les rendements réels explosent - quelle est la prochaine étape?

- Préparez-vous à une augmentation de la volatilité: Goldman prévient que l'opération record de février pourrait conduire au chaos du marché

- les deux indicateurs de la prochaine bulle boursière,

- Les rendements montent en flèche et envoient des taux réels de 30 ans positifs au milieu de la panique de surchauffe: ce qui se passe ensuite

- Goldman met en garde contre une pénurie historique alors que le cuivre explose plus haut (vers une flambée des matières premières)

Partager cet article
Repost0
19 février 2021 5 19 /02 /février /2021 18:33

Nous le voyons ;dans tous les pays notamment de culture occidentale, les cas de décès et d'effets secondaires lourds s'accumulent, toutes les populations sont affligées en leur corps et leur âme alors ayons tous une véritable compassion pour ce qui fait notre humanité et qui se reconnait dans sa souffrance mais aussi dans l'amour véritable. Pensons tous à ceux qui sont nos autres nous mêmes, au  delà de notre nature, de nos religions de nos structures de pensées en ces instants nous sommes tous un !

_______________________________________________________________________

 

 

7 septembre 1940 - Le Blitz : Londres sous les bombes ...

 

Un rapport détaillé produit par l’Agence de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA), un service officiel dépendant du gouvernement britannique, a détaillé tous les effets secondaires suspectés, y compris la mort, rapportés par le personnel médical ou les personnes ayant reçu au moins un vaccin anti-Covid-19 entre début décembre 2020 et le 31 janvier 2021. Les deux vaccins actuellement en usage au Royaume-Uni sont Pfizer / BioNTech et AstraZeneca. Ils ont été autorisés par l’Agence de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA) du pays.

Selon le rapport :

La MHRA a reçu 143 rapports britanniques de suspicion d’effets indésirables du vaccin Pfizer / BioNTech dans lesquels le patient est décédé peu de temps après la vaccination, 90 rapports pour le vaccin Oxford University / AstraZeneca et 3 pour lesquels la marque du vaccin n’était pas spécifiée. La majorité de ces rapports concernaient des personnes âgées ou des personnes atteintes d’une maladie sous-jacente.

Le rapport incluait dans ses documents auxiliaires les informations selon lesquelles 5 fausses couches ont été signalées après l’utilisation du vaccin Pfizer et 3 après le vaccin AstraZeneca.

La MHRA recueille les rapports de tout effet secondaire suspecté après injection d’un vaccin anti-Covid. 20.319 rapports ont été recueillis à la fin janvier, signalant un total de 59.614 effets indésirables suspectés, concernant le vaccin Pfizer et 11.748concernant le vaccin AstraZeneca, qui n’a été injecté que depuis le 4 janvier 2021.

Au 31 janvier, selon les estimations, 6,6 millions de premières doses du vaccin Pfizer et environ 3 millions de premières doses du vaccin AstraZeneca avaient été administrées au Royaume-Uni. En outre, un demi-million de secondes doses, principalement du vaccin Pfizer, ont été utilisées.

Constat intéressant et inattendu, les effets secondaires des deux vaccins seraient «plus légers» et «moins fréquents» chez les personnes âgées de plus de 75 ans.

Or, la vaccination britannique a jusqu’à présent concerné principalement les personnes âgées britanniques de plus de 75 ans, puis les professionnels de la santé. Le rapport Yellow Card indique que «l’écrasante majorité» des effets secondaires surviennent peu de temps après la vaccination :

Pour les deux vaccins, la très grande majorité des rapports concernent des réactions à l’endroit de l’injection (bras douloureux par exemple) et des symptômes généralisés tels que des maladies “pseudo-grippales”, des maux de tête, des frissons, de la fatigue, des nausées (mal au cœur), de la fièvre, étourdissements, faiblesse, douleurs musculaires et rythme cardiaque rapide. Généralement, ceux-ci surviennent peu de temps après la vaccination et ne sont pas associés à une maladie plus grave ou durable.

Cependant, il y a eu des rapports sur des dommages plus graves associés au vaccin, notamment l’anaphylaxie et la paralysie de Bell. Aujourd’hui, 130 «effets indésirables spontanés associés à une anaphylaxie ou des réactions anaphylactoïdes» en Grande-Bretagne ont été signalés pour le vaccin Pfizer, et 30 pour le vaccin AstraZneca. La paralysie de Bell, qui implique une paralysie faciale ou un affaiblissement des muscles faciaux, a été signalée 99 fois pour le vaccin Pfizer et 15 fois pour le vaccin AstraZneca. La MHRA refuse d’en tirer des conclusions, affirmant que parce que cette maladie «peut également se produire naturellement, une association avec le vaccin n’est pas encore confirmée

Le rapport de conclusion indique qu’une «gamme» de «rapports isolés ou séries de rapports» d’autres effets indésirables graves suspectés ont été signalés.

Effets indésirables suspectés après avoir reçu le vaccin Pfizer / BioNTech

Un total de  59.614 effets secondaires suspectés ont  été enregistrés après l’utilisation du vaccin Pfizer / BioNTech.

Le lien avec l’analyse du vaccin Pfizer  montre clairement

  • 1.437 troubles sanguins  ont été rapportés après l’injection, dont 1 204 étant des lymphadénopathies (ganglions lymphatiques hypertrophiés ou enflés)
  • 712 troubles cardiaques rapportés, notamment des palpitations (303) et une accélération du rythme cardiaque (230)
  • 445 troubles de l’oreille  signalés, dont des vertiges (146), des douleurs auriculaires (122) et des niveaux variables de perte auditive (31)
  • 823 troubles oculaires, dont 145 signalements de douleur oculaire, 126 de vision trouble et 5 de cécité
  • 6.605 troubles gastro-intestinaux, dont 2.889 cas de nausées, 924 cas de diarrhée, 775 cas de vomissements et 283 cas de douleurs abdominales hautes
  • 19.354 «troubles généraux»  signalés  se répartissant en 4.007 cas de fatigue, 3.665 fièvres, 2.310 cas de frissons, 773 douleurs à l’endroit de vaccination, 491 «maladies de type grippal»
  • 308 troubles du système immunitaire , principalement des réactions d’hypersensibilité (146) et anaphylactiques (116)
  • 1.186 infections signalées, dont 308 cas de Covid-19 lui-même, 231 cas de grippe et 154 infections des voies respiratoires supérieures
  • 357 troubles métaboliques
  • 8.129 troubles musculaires et tissulaires mentionnés, dont 2.690 douleurs musculaires et 1.704 douleurs articulaires
  • 11.160 troubles nerveux  dont 5.506 céphalées, 1.546 cas d’étourdissements, 45 convulsions, 15 cas de paralysie
  • 5 fausses couches  signalées
  • 830 troubles psychiatriques signalés, dont 162 troubles de l’insomnie, 112 cas de confusion et 73 épisodes d’anxiété
  • 120 troubles rénaux et urinaires, dont 35 cas de douleurs rénales et 12 d’incontinence urinaire
  • 187 problèmes aux organes de reproduction et au sein mentionnés, dont 31 cas de douleurs mammaires et 22 ménorragies (règles abondantes)
  • 2.397 troubles respiratoires  signalés, dont 520 cas de difficultés respiratoires, 483 maux de gorge et 426 cas de toux
  • 3.947 troubles cutanés  signalés, dont au moins 796 éruptions cutanées et 776 cas de démangeaisons
  • 676 troubles vasculaires
Effets indésirables suspectés après avoir reçu le vaccin AstraZeneca

Un total de  42.649 effets secondaires suspectés ont  été enregistrés après l’utilisation du vaccin AstraZeneca.

Le lien avec l’analyse du vaccin d’Oxford  indique :

202 troubles sanguins  après l’inoculation, dont 171 cas de ganglions lymphatiques modifiés

. 406 troubles cardiaques rapportés, notamment des palpitations (214) et une accélération du rythme cardiaque (141)

. 203 troubles de l’oreille, dont des douleurs auriculaires (88), des vertiges (41) et des niveaux variables de perte auditive (31)

. 456 références à des troubles oculaires, dont 191 rapports de douleur oculaire, 53 cas de vision trouble et 8 de cécité

. 4.693 troubles gastro-intestinaux, parmi lesquels 2.320 cas de nausées, 479 cas de diarrhée, 862 cas de vomissements et 235 cas de douleurs abdominales

. 15.644 «troubles généraux»  signalés dont 2.658 étaient de la fatigue, 4.562 étaient de la fièvre, 2.971 étaient des frissons, 100 étaient des douleurs à l’endroit de la piqure, 579 étaient des «maladies de type grippal»

. 90 troubles du système immunitaire, encore une fois principalement des réactions d’hypersensibilité (39) et anaphylactiques (28)

. 695 infections signalées, dont 42 cas de Covid-19 lui-même, 358 cas de grippe et 74 infections des voies respiratoires supérieures

. 491 troubles métaboliques, dont 430 étaient une perte d’appétit

. 5.427 troubles musculaires et tissulaires, dont 1.983 cas de douleurs musculaires et 1.281 douleurs articulaires

. 9.328 troubles nerveux, dont 5.112 céphalées, 1.207 cas d’étourdissements, 40 convulsions et 5 cas de paralysie

. 3  fausses couches

. 748 troubles psychiatriques  ont été signalés, dont l’insomnie (195), l’état confus (92) et les hallucinations (64)

. 112 troubles rénaux et urinaires 

. 83 problèmes aux organes de reproduction et au sein  rapportés

. 1.030 troubles respiratoires  signalés, 282 étaient des cas de difficulté à respirer, 209 des maux de gorge et 169 des cas de toux

. 2.052 troubles cutanés signalés, en particulier une transpiration excessive (615), des éruptions cutanées (271) et des démangeaisons (224)

337 troubles vasculaires 

Partager cet article
Repost0
19 février 2021 5 19 /02 /février /2021 18:26

Silvano Trotta  : Inquiétudes en Israël après la vaccination de masse de vaccins expérimentaux Pfizer.

Israël : Le vaccin Pfizer a tué 40 fois plus de personnes que le Covid et 260 fois plus chez les jeunes !

https://twitter.com/silvano_trotta/status/1361761487962923014

 
 
[Extrait] Haim Yativ a des mots très durs "J'ai écrit des articles sur la Shoah [...] Là, pour moi, ce qui se passe maintenant en Israël, et je pèse mes mots, c'est une deuxième Shoah, qu'on fait par le biais d'une expérimentation de vaccins pour soi-disant soigner les gens..."
 
Partager cet article
Repost0
19 février 2021 5 19 /02 /février /2021 18:23

Le Docteur Louis Fouché évoque ici les pratiques de la Big Pharma et pourquoi il y a des allégeances dans le circuit médical ainsi qu'une omerta. Très intéressant !

https://twitter.com/Infirmier00/status/1361411075699339275

Partager cet article
Repost0
19 février 2021 5 19 /02 /février /2021 18:12

http://

Partager cet article
Repost0
19 février 2021 5 19 /02 /février /2021 18:10

Rappel utile aux médias mainstream : la charte de Munich

15/02/2021

Source : https://www.journalisme.com/images/stories/pdf/charte_munich.pdf

Déclaration des devoirs et des droits des journalistes

Cette déclaration a été rédigée et approuvée à Munich, les 24 et 25 novembre 1971. Elle a été adoptée depuis par la Fédération internationale des journalistes (FIJ), par l’Organisation internationale des journalistes (OIJ), et par la plupart des syndicats de journalistes d’Europe.


Préambule

Le droit à l’information, à la libre expression et à la critique est une des libertés fondamentales de tout être humain.

De ce droit du public à connaître les faits et les opinions procède l’ensemble des devoirs et des droits des journalistes.

La responsabilité des journalistes vis-à-vis du public prime toute autre responsabilité, en particulier à l’égard de leurs employeurs et des pouvoirs publics.

La mission d’information comporte nécessairement des limites que les journalistes eux-mêmes s’imposent spontanément. Tel est l’objet de la déclaration des devoirs formulée ici. Mais ces devoirs ne peuvent être effectivement respectés dans l’exercice de la profession de journaliste que si les conditions concrètes de l’indépendance et de la dignité professionnelle sont réalisées. Tel est l’objet de la déclaration des droits qui suit.

Déclaration des devoirs

Les devoirs essentiels du journaliste dans la recherche, la rédaction et le commentaire des événements sont :

  1. Respecter la vérité, quelles qu’en puissent être les conséquences pour lui-même, et ce, en raison du droit que le public a de connaître la vérité.
  2. Défendre la liberté de l’information, du commentaire et de la critique.
  3. Publier seulement les informations dont l’origine est connue ou dans le cas contraire les accompagner des réserves nécessaires; ne pas supprimer les informations essentielles et ne pas altérer les textes et documents.
  4. Ne pas user de méthodes déloyales pour obtenir des informations, des photographies et des documents.
  5. S’obliger à respecter la vie privée des personnes.
  6. Rectifier toute information publiée qui se révèle inexacte.
  7. Garder le secret professionnel et ne pas divulguer la source des informations obtenues confidentiellement.
  8. S’interdire le plagiat, la calomnie, la diffamation et les accusations sans fondement, ainsi que de recevoir un quelconque avantage en raison de la publication ou de la suppression d’une information.
  9. Ne jamais confondre le métier de journaliste avec celui du publicitaire ou du propagandiste; n’accepter aucune consigne, directe ou indirecte, des annonceurs.
  10. Refuser toute pression et n’accepter de directive rédactionnelle que des responsables de la rédaction.

Tout journaliste digne de ce nom se fait un devoir d’observer strictement les principes énoncés ci-dessus. Reconnaissant le droit en vigueur dans chaque pays, le journaliste n’accepte en

matière d’honneur professionnel que la juridiction de ses pairs, à l’exclusion de toute ingérence gouvernementale ou autre.

Déclaration des droits
  1. Les journalistes revendiquent le libre accès à toutes les sources d’information et le droit d’enquêter librement sur tous les faits qui conditionnent la vie publique. Le secret des affaires publiques ou privées ne peut en ce cas être opposé au journaliste que par exception et en vertu de motifs clairement exprimés.
  2. Le journaliste a le droit de refuser toute subordination qui serait contraire à la ligne générale de l’organe d’information auquel il collabore, telle qu’elle est déterminée par écrit dans son contrat d’engagement, de même que toute subordination qui ne serait pas clairement impliquée par cette ligne générale.
  3. Le journaliste ne peut être contraint à accomplir un acte professionnel ou à exprimer une opinion qui serait contraire à sa conviction ou à sa conscience.
  4. L’équipe rédactionnelle doit être obligatoirement informée de toute décision importante de nature à affecter la vie de l’entreprise. Elle doit être au moins consultée, avant toute décision définitive, sur toute mesure intéressant la composition de la rédaction : embauche, licenciement, mutation et promotion des journalistes.
  5. En considération de sa fonction et de ses responsabilités, le journaliste a droit non seulement au bénéfice des conventions collectives, mais aussi à un contrat personnel assurant la sécurité matérielle et morale de son travail ainsi qu’à une rémunération correspondant au rôle social qui est le sien, et suffisante pour garantir son indépendance économique.

 

 
 
Partager cet article
Repost0
19 février 2021 5 19 /02 /février /2021 18:02
Partager cet article
Repost0

Pages