Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 152 000 visiteurs 248 000 pages et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.darthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 
https://www.facebook.com/people/Henry-Darthenay/1649294905
 
Musique (un florilège d'oeuvres musicales) :
 
 http://www.youtube.com/user/henrydarthenay
 
 

Recherche

28 juillet 2021 3 28 /07 /juillet /2021 17:34
 
 
 
Partager cet article
Repost0
27 juillet 2021 2 27 /07 /juillet /2021 14:00
Partager cet article
Repost0
27 juillet 2021 2 27 /07 /juillet /2021 13:43
Vers une généralisation des grèves illimitées dans le secteur hospitalier !

 

Pour ma part je pense que ça va aller beaucoup plus loin, un blocage total de l'administration voire de l'éxécutif en France.

 
Hôpitaux de Paris: les syndicats appellent à une nouvelle ...

 

Lyon. Vaccination obligatoire pour les soignants: un syndicat de l’hôpital Edouard-Herriot dépose un préavis de grève « illimitée »

 

La section CGT du groupement hospitalier Portes de Provence, dans la Drôme, a déposé un préavis de grève illimité afin de s'opposer à l'obligation vaccinale des soignants. La décision n'a pas été suivie par le syndicat majoritaire de l'établissement. «Nous avons donné un préavis de grève illimité à partir d'hier midi [...] On refuse l'obligation vaccinale, on demande plus de transparence, on manque de recul vis-à-vis de ce vaccin», a déclaré Elsa Ruillère, secrétaire adjointe de la CGT du groupement hospitalier Portes de Provence (GHPP), à Montélimar dans la Drôme, citée le 23 juillet par l'antenne locale de France Bleu. La veille, la responsable syndicale avait commenté cette décision lors d'une intervention télévisée sur RMC, lors de laquelle elle avait entre autres dénoncé des mesures gouvernementales «discriminantes» et «sectaires». Dans la Drôme, les personnels hospitaliers soignants et non-soignants de la CGT de l'hôpital de Montélimar ont appelé à une grève illimitée contre le vaccin imposé aux soignants#ApollineMatinpic.twitter.com/S7tGhnpcgn— RMC (@RMCinfo) July 22, 2021 «La majorité des agents ont une intention de grève, il y en aura dans tous les services», a assuré la syndicaliste sur France Bleu, affirmant avoir sondé ses collègues au préalable. «On a des soignants qui démissionnent, décident de se réorienter, abandonnent leur vocation. Je pose cette question au gouvernement : comment allez-vous faire si 40% des soignants démissionnent ?», a-t-elle encore interrogé. Le syndicat majoritaire dans l'hôpital ne suit pas la CGT Ainsi que le rapporte de son côté France 3, la CFDT, syndicat majoritaire, a pour sa part refusé de suivre le mouvement dans l'établissement qui compte actuellement 300 à 400 personnes déjà vaccinées, sur un effectif total d'environ 2000 soignants. Selon le secrétaire de la section CFDT Nicolas Hugues, son syndicat ne peut «décemment s’opposer» à la vaccination en amont de la quatrième vague annoncée. La CFDT attend quant à elle que la direction accorde «une autorisation spéciale d’absence» en cas d’effet secondaire du vaccin. Egalement cité par France 3, le directeur de l'hôpital a souligné qu'il ne fallait pas sous-estimer le poids de l'épidémie en France. «Je peux comprendre les questions […] néanmoins aujourd’hui la science ne peut opposer [au covid-19] que la vaccination et les gestes barrières. Je rappelle que cette maladie a paralysé le pays», a-t-il déclaré, appelant à une sensibilisation de la part des médecins sur le sujet. Pour rappel, l'obligation vaccinale «pour tous ceux au contact des personnes fragiles» a été annoncée lors de l'allocution présidentielle du 12 juillet d'Emmanuel Macron.

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/france/88966-obligation-vaccinale-pour-soignants-preavis-greve-illimitee-depose-hopital-montelimar-covid-19

_________________________________________________________________

 

Appel à une grève illimitée des personnels de l’hôpital de Montélimar ! Bravo à eux.



La section CGT du groupement hospitalier Portes de Provence, dans la Drôme, a déposé un préavis de grève illimité afin de s'opposer à l'obligation vaccinale des soignants. La décision n'a pas été suivie par le syndicat majoritaire de l'établissement. «Nous avons donné un préavis de grève illimité à partir d'hier midi [...] On refuse l'obligation vaccinale, on demande plus de transparence, on manque de recul vis-à-vis de ce vaccin», a déclaré Elsa Ruillère, secrétaire adjointe de la CGT du groupement hospitalier Portes de Provence (GHPP), à Montélimar dans la Drôme, citée le 23 juillet par l'antenne locale de France Bleu. La veille, la responsable syndicale avait commenté cette décision lors d'une intervention télévisée sur RMC, lors de laquelle elle avait entre autres dénoncé des mesures gouvernementales «discriminantes» et «sectaires». Dans la Drôme, les personnels hospitaliers soignants et non-soignants de la CGT de l'hôpital de Montélimar ont appelé à une grève illimitée contre le vaccin imposé aux soignants#ApollineMatinpic.twitter.com/S7tGhnpcgn— RMC (@RMCinfo) July 22, 2021 «La majorité des agents ont une intention de grève, il y en aura dans tous les services», a assuré la syndicaliste sur France Bleu, affirmant avoir sondé ses collègues au préalable. «On a des soignants qui démissionnent, décident de se réorienter, abandonnent leur vocation. Je pose cette question au gouvernement : comment allez-vous faire si 40% des soignants démissionnent ?», a-t-elle encore interrogé. Le syndicat majoritaire dans l'hôpital ne suit pas la CGT Ainsi que le rapporte de son côté France 3, la CFDT, syndicat majoritaire, a pour sa part refusé de suivre le mouvement dans l'établissement qui compte actuellement 300 à 400 personnes déjà vaccinées, sur un effectif total d'environ 2000 soignants. Selon le secrétaire de la section CFDT Nicolas Hugues, son syndicat ne peut «décemment s’opposer» à la vaccination en amont de la quatrième vague annoncée. La CFDT attend quant à elle que la direction accorde «une autorisation spéciale d’absence» en cas d’effet secondaire du vaccin. Egalement cité par France 3, le directeur de l'hôpital a souligné qu'il ne fallait pas sous-estimer le poids de l'épidémie en France. «Je peux comprendre les questions […] néanmoins aujourd’hui la science ne peut opposer [au covid-19] que la vaccination et les gestes barrières. Je rappelle que cette maladie a paralysé le pays», a-t-il déclaré, appelant à une sensibilisation de la part des médecins sur le sujet. Pour rappel, l'obligation vaccinale «pour tous ceux au contact des personnes fragiles» a été annoncée lors de l'allocution présidentielle du 12 juillet d'Emmanuel Macron.

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/france/88966-obligation-vaccinale-pour-soignants-preavis-greve-illimitee-depose-hopital-montelimar-covid-19
La section CGT du groupement hospitalier Portes de Provence, dans la Drôme, a déposé un préavis de grève illimité afin de s'opposer à l'obligation vaccinale des soignants. La décision n'a pas été suivie par le syndicat majoritaire de l'établissement. «Nous avons donné un préavis de grève illimité à partir d'hier midi [...] On refuse l'obligation vaccinale, on demande plus de transparence, on manque de recul vis-à-vis de ce vaccin», a déclaré Elsa Ruillère, secrétaire adjointe de la CGT du groupement hospitalier Portes de Provence (GHPP), à Montélimar dans la Drôme, citée le 23 juillet par l'antenne locale de France Bleu. La veille, la responsable syndicale avait commenté cette décision lors d'une intervention télévisée sur RMC, lors de laquelle elle avait entre autres dénoncé des mesures gouvernementales «discriminantes» et «sectaires». Dans la Drôme, les personnels hospitaliers soignants et non-soignants de la CGT de l'hôpital de Montélimar ont appelé à une grève illimitée contre le vaccin imposé aux soignants#ApollineMatinpic.twitter.com/S7tGhnpcgn— RMC (@RMCinfo) July 22, 2021 «La majorité des agents ont une intention de grève, il y en aura dans tous les services», a assuré la syndicaliste sur France Bleu, affirmant avoir sondé ses collègues au préalable. «On a des soignants qui démissionnent, décident de se réorienter, abandonnent leur vocation. Je pose cette question au gouvernement : comment allez-vous faire si 40% des soignants démissionnent ?», a-t-elle encore interrogé. Le syndicat majoritaire dans l'hôpital ne suit pas la CGT Ainsi que le rapporte de son côté France 3, la CFDT, syndicat majoritaire, a pour sa part refusé de suivre le mouvement dans l'établissement qui compte actuellement 300 à 400 personnes déjà vaccinées, sur un effectif total d'environ 2000 soignants. Selon le secrétaire de la section CFDT Nicolas Hugues, son syndicat ne peut «décemment s’opposer» à la vaccination en amont de la quatrième vague annoncée. La CFDT attend quant à elle que la direction accorde «une autorisation spéciale d’absence» en cas d’effet secondaire du vaccin. Egalement cité par France 3, le directeur de l'hôpital a souligné qu'il ne fallait pas sous-estimer le poids de l'épidémie en France. «Je peux comprendre les questions […] néanmoins aujourd’hui la science ne peut opposer [au covid-19] que la vaccination et les gestes barrières. Je rappelle que cette maladie a paralysé le pays», a-t-il déclaré, appelant à une sensibilisation de la part des médecins sur le sujet. Pour rappel, l'obligation vaccinale «pour tous ceux au contact des personnes fragiles» a été annoncée lors de l'allocution présidentielle du 12 juillet d'Emmanuel Macron.

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/france/88966-obligation-vaccinale-pour-soignants-preavis-greve-illimitee-depose-hopital-montelimar-covid-19
La section CGT du groupement hospitalier Portes de Provence, dans la Drôme, a déposé un préavis de grève illimité afin de s'opposer à l'obligation vaccinale des soignants. La décision n'a pas été suivie par le syndicat majoritaire de l'établissement. «Nous avons donné un préavis de grève illimité à partir d'hier midi [...] On refuse l'obligation vaccinale, on demande plus de transparence, on manque de recul vis-à-vis de ce vaccin», a déclaré Elsa Ruillère, secrétaire adjointe de la CGT du groupement hospitalier Portes de Provence (GHPP), à Montélimar dans la Drôme, citée le 23 juillet par l'antenne locale de France Bleu. La veille, la responsable syndicale avait commenté cette décision lors d'une intervention télévisée sur RMC, lors de laquelle elle avait entre autres dénoncé des mesures gouvernementales «discriminantes» et «sectaires». Dans la Drôme, les personnels hospitaliers soignants et non-soignants de la CGT de l'hôpital de Montélimar ont appelé à une grève illimitée contre le vaccin imposé aux soignants#ApollineMatinpic.twitter.com/S7tGhnpcgn— RMC (@RMCinfo) July 22, 2021 «La majorité des agents ont une intention de grève, il y en aura dans tous les services», a assuré la syndicaliste sur France Bleu, affirmant avoir sondé ses collègues au préalable. «On a des soignants qui démissionnent, décident de se réorienter, abandonnent leur vocation. Je pose cette question au gouvernement : comment allez-vous faire si 40% des soignants démissionnent ?», a-t-elle encore interrogé. Le syndicat majoritaire dans l'hôpital ne suit pas la CGT Ainsi que le rapporte de son côté France 3, la CFDT, syndicat majoritaire, a pour sa part refusé de suivre le mouvement dans l'établissement qui compte actuellement 300 à 400 personnes déjà vaccinées, sur un effectif total d'environ 2000 soignants. Selon le secrétaire de la section CFDT Nicolas Hugues, son syndicat ne peut «décemment s’opposer» à la vaccination en amont de la quatrième vague annoncée. La CFDT attend quant à elle que la direction accorde «une autorisation spéciale d’absence» en cas d’effet secondaire du vaccin. Egalement cité par France 3, le directeur de l'hôpital a souligné qu'il ne fallait pas sous-estimer le poids de l'épidémie en France. «Je peux comprendre les questions […] néanmoins aujourd’hui la science ne peut opposer [au covid-19] que la vaccination et les gestes barrières. Je rappelle que cette maladie a paralysé le pays», a-t-il déclaré, appelant à une sensibilisation de la part des médecins sur le sujet. Pour rappel, l'obligation vaccinale «pour tous ceux au contact des personnes fragiles» a été annoncée lors de l'allocution présidentielle du 12 juillet d'Emmanuel Macron.

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/france/88966-obligation-vaccinale-pour-soignants-preavis-greve-illimitee-depose-hopital-montelimar-covid-19
 

Un infirmier du SMUR rend sa blouse… « je laisse ma blouse, la liberté on l’a plus ! »

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2021 2 27 /07 /juillet /2021 13:26

Juste un mot de Richard Boutry sur les Manifestations anti pass sanitaire du 31 août 2021. Je transmettrai les lieux pour celles ci ultérieurement.

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2021 2 27 /07 /juillet /2021 13:17
Unsplash
 
 
 
Une étude universitaire allemande a rapporté que l'extrait à base d'eau du pissenlit commun peut empêcher les protéines de pointe de se lier aux récepteurs de surface cellulaire ACE2 dans les cellules pulmonaires et rénales humaines. Selon la Coopérative scientifique européenne de phytothérapie, la dose recommandée de feuille de pissenlit est de 4 à 10 grammes trempés dans de l'eau chaude, jusqu'à trois fois par jour. D'autres composés naturels d'écorces d'agrumes et de fruits, de réglisse et d'écorces de grenade peuvent également produire des avantages. -GEG

Les protéines de pointe modifiées du SRAS-CoV-2 peuvent être ARRÊTÉES par une « mauvaise herbe » commune qui est exterminée des pelouses chaque année. Une étude universitaire allemande a révélé que le pissenlit commun ( Taraxacum officinale ) peut empêcher les protéines de pointe de se lier aux récepteurs de surface cellulaire ACE2 dans les cellules pulmonaires et rénales humaines. L'extrait de pissenlit à base d'eau, extrait des feuilles séchées de la plante, était efficace contre la protéine de pointe D614 et une multitude de souches mutantes, notamment D614G, N501Y, K417N et E484K.

Les chercheurs ont utilisé des composés de haut poids moléculaire extraits d'un extrait de pissenlit à base d'eau et les ont testés dans des cellules rénales humaines HEK293-hACE2 et pulmonaires A549-hACE2-TMPRSS2. Le pissenlit a bloqué les interactions protéine-protéine entre la sous-unité S1 de la protéine de pointe et le récepteur de surface cellulaire ACE2 humain. Cet effet était également vrai contre les mutations de la protéine de pointe des variantes prédominantes en circulation, y compris la variante du Royaume-Uni (B.1.1.7), sud-africaine (B.1.351) et brésilienne (P.1).

L'extrait de pissenlit a empêché les particules de lentivirus pseudotypées à pointe de SARS-CoV-2 de se fixer aux cellules pulmonaires et a arrêté un processus inflammatoire appelé sécrétion d'interleukine-6. Étant donné que l'étude a été menée in vitro, d'autres études cliniques sont nécessaires pour comprendre comment l'extrait de pissenlit est absorbé et utilisé dans les systèmes biologiques du corps humain.

Même si des dizaines de milliards de fonds publics ont été investis dans le développement de vaccins expérimentaux et des campagnes de propagande, le monde continue de lutter contre de nouvelles infections respiratoires, car le SRAS-CoV-2 est contraint de muter en différentes variantes. Il n'y a aucune preuve suggérant que les coronavirus peuvent être éradiqués de la Terre, donc l'adaptation humaine sera essentielle à l'avenir. L'extrait de pissenlit est l'une des nombreuses herbes qui aideront à une réponse immunitaire saine. Mieux encore, l'extrait de pissenlit pourrait s'avérer efficace pour prévenir complètement les infections, en bloquant le canal précis par lequel les protéines de pointe se fixent et provoquent la réplication virale.

D'autres composés naturels ont été étudiés à l'aide d'études d'amarrage moléculaire. La nobilétine est un flavonoïde isolé des écorces d'agrumes. La néohespéridine, un dérivé de l'hespérétine, est un glycoside de flavanone également présent dans les agrumes. La glycyrrhizine est un composé moléculaire extrait de la racine de réglisse . Ces trois substances naturelles empêchent également les protéines de pointe de se lier aux récepteurs ACE2. L'extrait hydroalcoolique de zeste de grenade bloque la protéine de pointe au niveau du récepteur ACE2 avec une efficacité de 74%. Lorsque ses principaux constituants ont été testés séparément, la punicalagine était efficace à 64 pour cent et l'acide ellagique était efficace à 36 pour cent.

Lire l'article complet ici…

 

Source

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2021 2 27 /07 /juillet /2021 13:10
cdc révoque l'autorisation d'utilisation d'urgence à rt pcr pour les tests covid 19
 
Les articles en liens sont traduits automatiquement en Français.
 
Les tests PCR sont révoqués par l'organisme de Santé Américain car ils ne dissocient pas la grippe du Covid. Alors ce sont les statistiques mêmes qui sont faussées.....
 
Le CDC a discrètement annoncé la semaine dernière qu'il retirait sa demande à la FDA d'autorisation d'utilisation d'urgence (EUA) du 2019-Novel Coronavirus PCR Diagnostic Panel pour la détection du SRAS-CoV-2 (le nom du virus COVID-19). Il recommande désormais aux laboratoires d'adopter une méthode capable de détecter et de différencier le SRAS-CoV-2 des virus de la grippe. Les États-Unis ont utilisé le test PCR pour signaler plus de 34,4 millions de cas de COVID-19 depuis le début de la pandémie et plus de 610 000 décès. Les cas de Covid basés sur ce test ont grimpé en flèche dans tout le pays tandis que, dans le même temps, les hospitalisations et les décès dus à la grippe sont tombés à près de zéro. Il n'y a eu que 646 décèsliés à la grippe chez les adultes signalés en 2020, alors qu'en 2019, le CDC a estimé qu'entre 24 000 et 62 000 personnes sont décédées de maladies liées à la grippe, selon Fox News . Le CDC recommande maintenant que les laboratoires commencent à passer à d'autres types de tests de diagnostic COVID-19 qui peuvent tester à la fois COVID-19 et la grippe. -GEG

Le CDC a discrètement annoncé la semaine dernière qu'il retirait sa demande à la FDA d'autorisation d'utilisation d'urgence (EUA) du panel de diagnostic RT-PCR en temps réel 2019-Novel Coronavirus (2019-nCoV), le test introduit pour la première fois en février 2020 pour détection du SRAS-CoV-2.

La plupart du public ne sait probablement pas que, de manière similaire aux injections actuelles de COVID-19 qui ne sont pas encore approuvées par la FDA, mais qui ne reçoivent qu'une autorisation d'utilisation d'urgence, les centaines de tests de diagnostic censés détecter le COVID-19 ne sont également PAS approuvés par la FDA, mais uniquement autorisé via un EUA.

Quelle est la raison pour laquelle le CDC retire sa demande d'EUA pour le panel de diagnostic RT-PCR en temps réel ?

En vue de ce changement, le CDC recommande aux laboratoires cliniques et aux sites de test qui ont utilisé le test CDC 2019-nCoV RT-PCR de sélectionner et de commencer leur transition vers un autre test COVID-19 autorisé par la FDA.

Le CDC encourage les laboratoires à envisager l'adoption d'une méthode multiplexée pouvant faciliter la détection et la différenciation du SRAS-CoV-2 et des virus de la grippe. ( Source .)

Caitlin McFall, écrivant pour Fox News , est la seule dans les médias d'entreprise que j'ai pu trouver qui a même rapporté cela, et les quelques rapports que j'ai trouvés dans les médias alternatifs jusqu'à présent ont été pour la plupart inexacts.

Rapports McFall :

Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) ont exhorté les laboratoires cette semaine à stocker dans les cliniques des kits pouvant tester à la fois le coronavirus et la grippe à l'approche de la "saison de la grippe".

Le CDC a annoncé mercredi qu'il retirerait sa demande d'« autorisation d'utilisation d'urgence » de kits de tests de diagnostic en temps réel, qui ont été utilisés à partir de février 2020 pour détecter les signes du coronavirus, d'ici la fin de l'année.

« Le CDC fournit ce préavis aux laboratoires cliniques afin qu'ils disposent de suffisamment de temps pour sélectionner et mettre en œuvre l'une des nombreuses alternatives autorisées par la FDA », a déclaré l'agence.

Les États-Unis ont signalé plus de 34,4 millions de cas de coronavirus depuis le début de la pandémie en 2020 et plus de 610 000 décès.

Mais alors que les cas de COVID-19 montaient en flèche dans tout le pays, les hospitalisations et les décès causés par la grippe ont diminué.

Selon les données publiées par le CDC plus tôt ce mois-ci, les taux de mortalité due à la grippe étaient nettement inférieurs en 2020 par rapport aux années précédentes.

Il y a eu 646 décès liés à la grippe chez les adultes signalés en 2020, alors qu'en 2019, le CDC a estimé qu'entre 24 000 et 62 000 personnes sont décédées de maladies liées à la grippe.

Le CDC a exhorté les laboratoires à «économiser du temps et des ressources» en introduisant des kits capables de déterminer et de distinguer un test positif pour le coronavirus et la grippe. ( Source .)

Lire l'article complet ici…

Fox News :  https://www.foxnews.com/health/cdc-labs-covid-tests-differentiate-flu

En septembre 2020, le New York Times a examiné les données des tests PCR compilées par des responsables du Massachusetts, de New York et du Nevada et a déterminé que jusqu'à 90 % des personnes testées positives ne portaient aucun virus ou une quantité si faible qu'elle ne présentait aucun danger. . De plus : « La plupart de ces personnes ne sont probablement pas contagieuses… »  https://needtoknow.news/2020/09/yikes-new-york-times-estimates-90-of-positive-covid-test-results-really -sont-négatifs/

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2021 2 27 /07 /juillet /2021 13:02
Appel à la Résistance et à la Désobéissance Civile de la Gendarmerie – A diffuser massivement

AGORA TV NEWS 4 Lors de la seconde émission de la UNETV, un haut gradé de la gendarmerie française a lancé un appel à la désobéissance civile et à la résistance.

Les chaines YouTube Agora TV 2 et 3 sont bloqués par des agents néonazis d’un gouvernement mondial illicite qui interdisent la liberté d’expression et désormais se rendent coupable de crimes en empêchant la population de s’informer sur les traitements et en mentant, en affirmant que l’Ivermectine serait du poison, le motif de suppression de notre dernière vidéo. il nous reste que cette chaîne active pour le moment, abonnez vous à cette chaîne merci. Les employés de YouTube collabos à ce régime néo nazi seront jugés pour crime contre l’humanité par cette censure illégale sur des vidéos d’information.

Source : Youtube

En cas de censure la vidéo ci-dessus est également visible ici :

https://m.vk.com/video634041650_456239189

A défaut nous vous conseillons d’utiliser ce nouveau Médicament qui ces derniers temps a fait ses preuves :

 

 
Valérie Bugault s’adresse aux Forces de l’ordre

Après 20 ans de recherches et de travaux comme analyste de géopolitique juridique, j’ai créé ce site pour mettre à votre disposition l’intégralité de ces travaux sous forme d’articles et de vidéos.

Le temps n’est plus au constat mais à la reconstruction. C’est pourquoi vous trouverez une description complète et non exhaustive de la REFORME DES INSTITUTIONS que ces 20 années m’ont permis de modéliser.

La page d’accueil vous présente un extrait des différentes parties que vous pouvez consulter en naviguant sur les pages du site.
Merci pour votre visite. N’oubliez pas de partager.

Valérie Bugault

le site de Valérie Bugault : https://valeriebugault.fr/

Source : Rumble

Note de la rédaction de Profession-Gendarme :

ATTENTION !!! Valérie Bugault nous signale qu’un ou des escrocs ont usurpé son identité en ouvrant une page Facebook à son nom. Ces escrocs réclament de l’argent ou proposent des placements douteux.

Valérie Bugault nous adresse le présent texte :

Si vous pouviez diffuser sur votre site cette usurpation de mon identité afin que personne ne s’abonne à fb à mon nom, ça serait très gentil de votre part et ça permettrait de participer à éviter que des gens se fassent arnaquer en donnant de l’argent ou en souscrivant à des placements douteux en croyant que je suis à l’origine de ces propositions…

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2021 2 27 /07 /juillet /2021 13:00

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2021 2 27 /07 /juillet /2021 12:58

Vidéo IMPORTANTE de staff médical sur l'action du gouvernement et sur ses mensonges. Des solutions possibles

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2021 2 27 /07 /juillet /2021 12:55

PLUS D’UN MILLION DE MANIFESTANTS DANS TOUTE LA FRANCE

LE PEUPLE SE REVEILLE ENFIN : VIVE LA FRANCE ET SES DRAPEAUX

Ils étaient des milliers, des centaines de milliers dans toutes les grandes villes de France et dans les plus petits villages. Vaccinés, non vaccinés, ensemble, ils ont défendu la liberté, ont chanté la Marseillaise sur les Champs Elysées. Ils ont tous compris que le pass sanitaire n’était qu’un tour de passe-passe pour nous voler nos libertés, toutes nos libertés, et très vite nos lois sur le travail, nos allocations chômage, nos protections sociales, nos retraites, et le droit de respirer sous peu.

Les députés l’ont avoué maladroitement en refusant de voter la fin du pass avec la fin de l’épidémie. Quel bel aveu doublé du refus de permettre aux non vaccinés d’entrer dans les bureaux de vote. Mais les Français ne sont pas les veaux ni les moutons que l’on craignait, et le mythe du variant delta mortel qui ne donne qu’un gros rhume est progressivement tombé, en même temps que la journée symbolique internationale de l’ivermectine a rappelé l’existence depuis le début de cette crise dite sanitaire, de traitements précoces très efficaces encore interdits par nos gouvernants actuels. [1]

STOP AU TOUR DE PASSE-PASSE, MANIFESTONS (la suite sur le lien ci-dessous)

Partager cet article
Repost0

Pages