Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 152 000 visiteurs 248 000 pages et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.darthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 
https://www.facebook.com/people/Henry-Darthenay/1649294905
 
Musique (un florilège d'oeuvres musicales) :
 
 http://www.youtube.com/user/henrydarthenay
 
 

Recherche

1 septembre 2021 3 01 /09 /septembre /2021 18:23
Le journal “The Sovereign Independent” titrait à la une en 2011 : « Dépeuplement par vaccination forcée : la solution zéro carbone ! » ….

Photo d’un court article de Guy Boulianne inséré dans le VK d’Olivier Victor. J’ai pas su faire mieux mais les titres de plusieurs journaux datés de 2011 parlent de “Dépeuplement par vaccination forcée : la solution zéro carbone”. Ce titre est en parfaite adéquation avec la fameuse vidéo de Bill Gates qui démontrait ça par équation dans une conférence TEX de la même époque.

https://vk.com/photo634256232_457241937

Plusieurs sites Web de « Fact Checking » (Vérification des faits) tels que Reuters, Grass Factcheck et Australian Associated Press tentent depuis plusieurs mois de ridiculiser une publication du défunt journal britannique “The Sovereign Independent”, qui titrait à la une dans sa 4ième édition de juin 2011 : « Dépeuplement par vaccination forcée : la solution zéro carbone ! ». Le journal affichait la photo de Bill Gates et la citation de ce qu’il prononça durant la conférence TED en février 2010 : « Il y a 6,8 milliards de personnes dans le monde aujourd’hui. Nous devrions atteindre 9 milliards. Avec de très bons résultats sur les nouveaux vaccins, les soins de santé, le contrôle des naissances, nous pourrions peut-être la réduire de 10 ou 15 %, mais nous conserverons un facteur d’augmentation d’environ 1,3. »

À la page 10 du même journal se trouve un article intitulé « Philanthropie? Méfiez-vous des milliardaires porteurs de cadeaux ! », relatant une réunion secrète entre quelques-uns des plus grands milliardaires américains, dont Bill Gates, David Rockefeller Jr, Warren Buffet, Michael Bloomberg, George Soros et Ted Turner. Ceux-ci examinèrent comment leur richesse pourrait être utilisée pour « ralentir la croissance de la population mondiale et accélérer les améliorations en matière de santé et d’éducation ». L’AAP écrit que « “The Sovereign Independent” était un journal basé en Irlande qui publiait des théories du complot et d’autres informations erronées sur des sujets tels que les vaccins ». Pourtant, cette rencontre fut bel et bien réelle et fut relatée par les très sérieux “Sunday Times”, “Wall Street Journal”, “Chronicle of Philanthropy” et “The Guardian”. L’article du “Sovereign Independent” devançait donc et confirme aujourd’hui l’inquiétant article que je publiais moi-même le 20 mai dernier. (À lire)

Les vérificateurs des faits de Reuters écrivent que « la citation de Bill Gates à côté du titre sur le dépeuplement de la terre est une citation qui a été maintes fois sortie de son contexte », tandis que ceux de l’Australian Associated Press écrivent : « La publication comprend une capture d’écran de ce qui semble être une publication Instagram mettant en vedette une femme tenant un exemplaire d’un journal intitulé “Sovereign Independent”. (…) Cette femme extraordinaire l’a gardé pendant toutes ces années. Partagez le cul avec ça. » Étrange commentaire venant d’une agence supposément sérieuse et qui prétend être « le seul fil de presse national indépendant d’Australie à fournir un contenu d’information précis, fiable et rapide à l’industrie des médias, au gouvernement et au secteur des entreprises depuis 85 ans. »

Vous trouverez ci-dessous la traduction française de l’article qui parut dans la 4ième édition du mois de juin 2011 du journal irlandais “The Sovereign Independent”.

The Sovereign Independent - June 2011 (4th Edition) - 02
The Sovereign Independent - June 2011 (4th Edition) - 01

Dépeuplement par vaccination forcée : la solution zéro carbone !

Les médias internationaux ont publié en 2010 des reportages sur le programme philanthropique Bill Gates-Warren Buffett appelé « The Giving Pledge » (La promesse de don). Le 4 août, le Giving Pledge a révélé les noms de 40 personnes et familles qui se sont engagées à donner au moins la moitié de leur fortune de leur vivant ou à leur décès. Buffett et Gates ont jeté le gant à 70 à 80 du Forbes 400. Ils prévoient d’approcher le reste et de relever ce défi au-delà des États-Unis. Ils ont organisé un dîner à Pékin en octobre 2010 pour persuader les milliardaires chinois de participer à cette aventure.

La nouvelle du premier rassemblement de ce groupe (curieusement appelé “The First Supper” / « La Première Cène ») [N.D.É.: en moquerie à la dernière Cène] est apparue dans un rapport de l’éditeur new-yorkais Niall O’Dowd, le 18 mai 2009. Parmi les participants figuraient les Davids Rockefeller Snr et Jr, George Soros, Ted Turner, Michael Bloomberg, Chuck Feeney et Oprah Winfrey. Un black-out médiatique a fait en sorte que deux dîners ultérieurs n’ont pas été signalés et que des milliardaires timides ont pu parler ouvertement de leur fortune et de leurs idées de philanthropie. Le magazine Fortune a publié un article éclairé par Gates-Buffett le 16 juin 2010.

Le Giving Pledge promet une augmentation massive des fonds destinés à la philanthropie. Le magazine Forbes a estimé la valeur nette 2009 du Forbes 400 à 1,2 billion de dollars. Cinquante pour cent de la valeur nette de ces 400 équivaudraient à 600 milliards de dollars. C’est le montant minimum que Buffett et Gates ciblent.

Les philanthropes qui se sont engagés ont posté une lettre expliquant pourquoi ils l’ont fait. Le dénominateur commun était la conviction que la vie des très riches peut être vide si leur richesse ne fait rien pour faire avancer le plus grand bien.

Warren Buffett précise que bien que les montants promis soient importants, nous ne parlons pas de l’acarien de la veuve. En s’engageant à se départir de 99% de sa propre fortune, Buffett dit que lui et sa famille ne renonceront à rien dont ils ont besoin ou qu’ils veulent. Il dit que sa promesse « laissera mon style de vie intact ainsi que celui de mes enfants ».

Le Giving Pledge n’a pas été universellement bien accueilli. Les contribuables américains ont été contraints d’engager bien plus de 600 milliards de dollars dans des plans de sauvetage et de relance pour protéger une économie qui leur a causé beaucoup de difficultés et qui n’ont pas fonctionné, mais qui ont profité aux milliardaires. De nombreux commentaires publiés sur le site Web de Fortune sont critiques et en colère. Certains suggèrent que les milliardaires donnaient, craignant qu’Obama ne leur prenne de la richesse. Une affiche a déclaré que la cupidité réussie des milliardaires ne pouvait pas être compensée en contrôlant qui et quelle cause obtiendrait de l’aide. Des suggestions ont été faites pour que les milliardaires philanthropes agissent de manière indépendante afin qu’il y ait une diversité dans les causes qui en bénéficieraient.

Lire les 28 pages de ce document ICI

Cette dernière suggestion a un mérite considérable. Une obsession très particulière de MM. Gates, Buffett et Turner est le contrôle de la population. Le Sunday Times a rapporté le 24 mai 2010 que la « Première Cène » était une réunion secrète pour examiner comment la richesse des milliardaires pourrait être utilisée pour « ralentir la croissance de la population mondiale et accélérer les améliorations en matière de santé et d’éducation ». Le journal a rapporté que les philanthropes ont discuté d’unir leurs forces pour surmonter les obstacles politiques et religieux au changement. S’inspirant de Gates, le premier souper a décidé de se concentrer sur la surpopulation, et « un consensus s’est dégagé sur le fait qu’ils soutiendraient une stratégie dans laquelle la croissance démographique serait abordée comme une menace environnementale, sociale et industrielle potentiellement désastreuse ».

Bill et Melinda Gates ont donné des millions de dollars à des prestataires d’avortement comme International Planned Parenthood (dont Gates a déclaré que son père était un ancien chef). Bill Gates a officiellement soutenu des programmes de réduction de la population. L’Institut Gates pour la population et la santé reproductive offre des bourses d’avortement à l’Université Johns Hopkins. Dans une déclaration extraordinaire à la conférence TED en février 2010, Gates suggère que les vaccins ont un rôle à jouer dans la réduction de la population. Il est un grand partisan des programmes de vaccination.

Le département des sciences de la population et de la santé familiale de la Bloomberg School of Public Health à Baltimore, dans le Maryland, propose également des bourses d’avortement.

Ted Turner a officiellement appelé à une politique mondiale de l’enfant unique similaire à celle de la Chine qui pratique l’avortement forcé et la stérilisation coercitive. Turner a donné plus d’un milliard de dollars pour les programmes de l’ONU.

Warren Buffett n’a jamais parlé publiquement de son point de vue sur l’avortement. Le Wall Street Journal a rapporté que dans les années 1990, la Fondation Buffett a aidé à financer la recherche et le développement des pilules qui provoquent l’avortement. Sa fondation a également aidé à financer un procès visant à annuler l’interdiction de l’avortement par naissance partielle dans le Nebraska. Le New York Times a révélé en août 2010 que le programme de formation en résidence Kenneth J. Ryan, qui accorde deux ou trois ans de capital d’amorçage pour la formation à l’avortement pour les résidents en obstétrique-gynécologie des facultés de médecine sur 58 campus aux États-Unis et au Canada, et la famille Planning Fellowship, sont tous deux entièrement financés par la fondation Buffett. En 2006, Buffett a donné à la fondation environ 3 milliards de dollars. Les déclarations de revenus indiquent que le total des dons de la fondation est passé de 202 millions de dollars en 2007 à 347 millions de dollars en 2008. En 2008, la fondation a donné à Planned Parenthood et à ses filiales américaines environ 45 millions de dollars. Planned Parenthood International a reçu environ 8 millions de dollars. La fondation a versé environ 50 millions de dollars aux universités avec la Ryan ou la Family Planning Fellowship. Les dossiers fiscaux montrent que la plupart des dépenses sont consacrées aux questions d’avortement et de contraception. Buffett a également donné plus de 30 milliards de dollars d’actions à la Fondation Bill et Melinda Gates en 2006.

Le Financial Times a décrit la vision déclarée de Bill Gates de la fonction des milliardaires comme une fonction de prise de décision dans un nouvel ordre constitutionnel. La richesse donne-t-elle aux Gates non élus et à ses associés le droit de décider qui peut vivre ou mourir et la taille ou le teint de n’importe quelle population ?

Méfiez-vous des milliardaires porteurs de cadeaux. Ils faussent la démocratie.
Carnegie Medal of Philanthropy 2001
Carnegie Medal of Philanthropy 2001
Carnegie Medal of Philanthropy 2001
Certains des plus importants comploteurs de l’élite globaliste étaient réunis lors de la première cérémonie de remise des médailles Andrew Carnegie de la philanthropie en 2001 (Carnegie Medal of Philanthropy). On y aperçoit George Soros, David Rockefeller, Bill Gates Sr., Brooke Astor, Ted Turner et Anthony Fauci.

Source : Guy Boulianne

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2021 3 01 /09 /septembre /2021 18:17

Outre ces traitements expérimentaux, les pass vaccinaux sont appelés à devenir des systèmes de contrôles de la population. Tout est détaillé dans cette vidéo !

________________________________________________

 

Abonnez-vous à ces associations pour entrer dans la résistance :
https://reaction19.fr/

http://www.bonsens.info/
https://reinfocovid.fr/
https://www.divizio.fr/recours/
https://www.policiasporlalibertad.org/
https://policeforfreedom.org/
https://www.profession-gendarme.com/Questionnaire pour signaler des effets secondaires :
https://bonsens.info/actualites-bonsens-n-2021-21-du-24-mai-2021/
Regardez ces sites pour suivre tous les soldats digitaux :
https://infovf.com/

https://www.launetv.com/

 

 

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2021 3 01 /09 /septembre /2021 18:08

Deux des plus hauts responsables des vaccins de la FDA quittent leurs postes, soulevant de nouvelles questions sur l'administration Biden et la façon dont elle a mis la FDA à l'écart.

Marion Gruber , directrice de l'Office of Vaccines Research & Review de la FDA et vétéran de 32 ans de l'agence, partira fin octobre, et le directeur adjoint de l'OVRR, Phil Krause , qui travaille à la FDA depuis plus d'une décennie, partira en Novembre.

briser les hauts dirigeants de la fda démissionner

La signalisation est visible à l'extérieur du siège de la Food and Drug Administration (FDA) à White Oak, Maryland, États-Unis, le 29 août 2020. REUTERS /Andrew Kelly

 

La nouvelle, rapportée pour la première fois par BioCentury, est un coup dur pour la confiance dans la capacité de l'agence à réglementer les vaccins.

L'annonce de la bombe intervient à un moment particulièrement crucial, alors que les boosters et les coups d'enfants sont pesés par le régulateur.

 

Les départs surviennent également alors que l'administration a récemment devancé les examens de la FDA sur les injections de rappel, annonçant qu'elles pourraient être disponibles d'ici la semaine du 20 septembre.

Un ancien haut dirigeant de la FDA a déclaré à Endpoints qu'ils partaient parce qu'ils étaient frustrés que le CDC et son comité ACIP soient impliqués dans des décisions qui, selon eux, devraient appartenir à la FDA.

L'ancien fonctionnaire de la FDA a également déclaré avoir entendu dire qu'ils étaient mécontents du directeur du CBER, Peter Marks, pour ne pas avoir insisté pour que ces décisions soient conservées au sein de la FDA. Ce qui l'a finalement fait pour eux, c'est que la Maison Blanche a devancé la FDA sur les injections de rappel.

L'ancienne scientifique en chef par intérim de la FDA, Luciana Borio, a ajouté sur Twitter: "La FDA perd deux géants qui nous ont aidés à nous apporter de nombreux vaccins sûrs et efficaces au cours de décennies de service public."

«Ces deux sont les leaders de l'examen biologique (vaccin) aux États-Unis. Ils ont une grande équipe, mais ces deux-là sont les vrais dirigeants du CBER. Une énorme perte mondiale s'ils partent tous les deux », a écrit l'ancien directeur de BARDA Rick Bright, pesant sur l'actualité.

"Dr. Gruber est bien plus que le réalisateur. Elle est un leader mondial. Cerveau visionnaire derrière la science réglementaire clinique mondiale pour la grippe, Ebola, Mers, Zika, Sars-cov-2, bien d'autres.

 

Dans une lettre de Marks au personnel, il a expliqué :

annonce des marques

Janet Woodcock a déclaré à Endpoints qu'elle souhaitait bonne chance à Gruber et Krause et les remerciait pour leur service important.

 

Source : humansarefree

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2021 3 01 /09 /septembre /2021 18:06
 
 

 http://

 
 

 

 
Partager cet article
Repost0
1 septembre 2021 3 01 /09 /septembre /2021 17:44

Le pape de l'injection USA préconise la vaccination sur les enfants de moins de 12 ans, ç'est à cet homme de Le Prof. Delfraissy s'était plaint du sujet de l'hydroxychloroquine en France, (y était il venu prendre ses ordres) lors de sa prise de fonction au comité scientifique de l'Elysée. Fauci est surtout connu aux USA après enquête pour l'instauration d'un système quasi mafieux au sujet de la Santé ; aussi ne devrions nous pas nous étonner que cette mesure soit anticipée dans les mois à venir en France. (voir les articles ci-dessous en lien)

Le premier lien est l'interview du PDG de Pfizer Albert Bourla disant que la société mène une étude sur les enfants de 5 à 11 ans. (traduction automatique)

 

_____________________________________________________

S'adressant à CNN lisper Jake Tapper lors d'une récente apparition sur CNN, Fauci a expliqué comment tous les enfants, quel que soit leur âge, devraient se faire injecter les germes de la covid afin de protéger tout le monde contre la plandémie .

Les injections de protéines de pointe mortelles de la tyrannie de Fauci deviendront obligatoires pour tous les enfants de moins de 12 ans

« Je pense qu'exiger des vaccins pour que les enfants apparaissent à l'école est une bonne idée », a proclamé Fauci – regardez la vidéo ci-dessous .

Selon Fauci, mandater Donald « père du vaccin » pour les injections « Opération Warp Speed » de Trump n'est pas différent de forcer une injection de polio ou de ROR sur un enfant.

 

 

 

 

"Nous avons des mandats dans de nombreux endroits dans les écoles, en particulier dans les écoles publiques, que si vous voulez qu'un enfant entre – nous le faisons depuis des décennies et des décennies", a divagué Fauci.

"Ce ne serait pas quelque chose de nouveau nécessitant des vaccinations pour que les enfants viennent à l'école", a ajouté Fauci, déclarant clairement qu'il pensait que les vaccins contre la grippe de Wuhan "devraient être une condition pour fréquenter l'école publique ".

Fauci dit que les Américains «complètement vaccinés» devraient porter des masques à l'extérieur

Quant à continuer à porter un masque, Fauci le soutient également, même pour ceux qui sont considérés comme "complètement vaccinés".

Lorsque Tapper lui a demandé ce qu'il pensait de la réimposition par le gouverneur de l'Oregon Kate Brown d'un mandat de masque d'extérieur pour l'État du castor, Fauci a déclaré que certaines "circonstances" exigent que les personnes complètement injectées continuent de porter un masque même lorsqu'elles sont à l'extérieur .

De l'avis de Fauci, se faire piquer ne fait aucune différence en ce qui concerne le risque d'attraper ou de propager la grippe Fauci, donc tout le monde devrait probablement continuer à se masquer afin "d'aplatir la courbe".

Pendant ce temps, l'une des choses que nous savons est capable de guérir la maladie chinoise, l'ivermectine, reste presque interdite aux États-Unis et ailleurs car elle menace le programme plandémique des injections obligatoires et du port permanent de masques.

 

Fauci se soucie de votre vie et de celle de vos enfants à peu près autant qu'un meurtrier à la hache se soucie de ses victimes, en d'autres termes. Tout ce que Fauci veut, c'est que vous obéissiez à ses ordres psychopathes, peu importe à quel point ils sont fous, sinon vous détestez la «science».

Une bonne nouvelle dans tout cela, c'est que de plus en plus d'Américains prennent conscience de la vérité sur ce qui se passe, en particulier dans les régions du pays où le fascisme médical à part entière fait son apparition.

À New York, par exemple, une foule de milliers de manifestants a récemment convergé à Manhattan pour dénoncer la nouvelle exigence de « passeport vaccin » de la ville. Certains des manifestants – regardez ci-dessous – ont été vus avec des pancartes indiquant : « SHOVE THIS MANDATE UP YOUR A$$ », entre autres phrases savoureuses.

 

Il faut plus de ce genre de choses, et c'est nécessaire maintenant, pour empêcher la tyrannie de se répandre dans le reste du pays.

Il s'avère que les protestations sont un excellent « vaccin » qui aide à empêcher que sa ville ou sa ville ne soit infectée par la marque de fascisme médical de Fauci.

« Dieu déteste ceux qui font du mal aux enfants », a écrit un commentateur de Citizen Free Press à propos de Fauci, réservant quelques mots de choix pour cette goule gnome.

« De quel genre de rochers ces salauds pathologiques sortent-ils de dessous ? » demanda un autre. « Protégés par les médias et les autres élites maléfiques comme lui … ils ont tous besoin de ressentir la terreur pour eux-mêmes qu'ils semblent tous trop heureux de nous infliger. »

Un autre a souligné qu'aucun des chefs de Pfizer, de Moderna ou des autres sociétés de vaccins poussant actuellement ces vaccins ne s'était fait injecter. Pourquoi donc?

Source : humansarefree

Partager cet article
Repost0
31 août 2021 2 31 /08 /août /2021 18:51

La dictature commence... - Kazac

 

La prison pour les réfractaires non vaccinés... une mesure sanitaire pour Roselyne Bachelot, ce 30 août sur France Info : tous les gérants de centres culturels qui refuseraient d'imposer le pass sanitaire à leurs employés pourraient finir en taule.

 

 

Divagations de plastiques | Vu d'Ailleurs

Partager cet article
Repost0
30 août 2021 1 30 /08 /août /2021 19:36
Partager cet article
Repost0
30 août 2021 1 30 /08 /août /2021 19:22

Partager cet article
Repost0
30 août 2021 1 30 /08 /août /2021 19:18
 
 

 http://

Source

Partager cet article
Repost0
30 août 2021 1 30 /08 /août /2021 18:58

Pourquoi la croix de Lorraine incarne-t-elle la Résistance ...

 

A l’attention de l’Agence Régionale de Santé ou/et Directeur général de l'Assurance Maladie

Recommandé avec A.R.

Madame, Monsieur,

En réponse à votre demande de mise en conformité de ma situation au regard de la loi d'habilitation n° 2021-1040 du 5 août 2021,

A travers votre mail du 17/08/21 et des messages journaliers sur ma messagerie AMELIE PRO (en date du XX, du XXX, du XXX, du XXX…………….) j’ai bien reçu l’information me demandant de me mettre en conformité avec la loi, et m’imposant une obligation vaccinale contre la SRAS-CoV-2 pour pouvoir poursuivre mon activité professionnelle d’orthophoniste en tant que libéral de santé.

Avant de prendre une quelconque décision y étant relative, je souhaite que vous m’informiez en me répondant par écrit sur les questions suivantes listées dans le paragraphe « MES QUESTIONS » qui me semblent fondamentales.

Ce courrier est structuré en 4 parties :


1/ Présentation de mon contexte d’exercice professionnel en tant que libéral de santé orthophoniste et mes préoccupations

2/ Quelques rappels de lois rendant légitime ma démarche de questionnements

3/ Mes questions à votre attention pour réponse écrite avant le 14/09/2021

4/ Conclusion


-----------------------------------

1/ Présentation de mon contexte d’exercice professionnel en tant que libéral de santé orthophoniste et mes préoccupations

Je suis orthophoniste en libérale de santé depuis XXX et j’exerce seule dans mon cabinet située à XXXX. Je suis âgée de XX ans et suis mère de XX enfants âgés de XX, XX et XX ans.

Je suis vaccinée de tous les vaccins obligatoires dont l’hépatite B.

Je respecte à ce jour scrupuleusement toutes les mesures de protection covid en ayant notamment condamné depuis mars 2020 ma salle d’attente et en recevant mes patients (exclusivement des enfants et adolescents) au pas de la porte extérieure à l’entrée de mon cabinet à chaque rendez-vous, au-delà de toutes les désinfections d’usage entre chaque rendez-vous.

Mi-Août, je me suis associée à plus de 200 orthophonistes pour participer à la signature d’un courrier auprès de la Fédération Nationale des Orthophonistes expliquant notre incompréhension face à la brutalité de l’obligation vaccinale sans aucune pédagogie et argumentant sur les conditions d’exercice de l’orthophonie pouvant satisfaire à toutes les mesures de prévention de circulation du virus sous réserve, si nécessaire, de vérification sur site par toute autorité compétente.

Je vous invite à venir sur place à mon cabinet pour observer les mesures sanitaires en vigueur.

Je suis profondément choqué par l’obligation vaccinale et surtout la brutalité de la démarche gouvernementale imposant cela dans une loi du 05/08/21 dans un contexte estivale avec des délais de mise en conformité plus que restreinte au regard du peu d’informations en notre possession.

La violence de cette obligation vaccinale sans aucune pédagogie pourrait aboutir à des fermetures massives de cabinet de professionnels de santé dans un délai très rapide aggravant l’accès aux soins de nos patients, pire, créant des soudaines ruptures de parcours de soins dommageables pour beaucoup d’enfants déjà fragilisés par le contexte sanitaire actuel.

2/ Quelques rappels de lois rendant légitime ma démarche de questionnements

Selon la loi (au sens large), ainsi que selon une jurisprudence constante (décisions des juges), toute personne a le droit à une information claire, loyale et appropriée concernant le rapport bénéfice/risque de tel ou tel médicament (vaccin). Une telle information conditionne la validité du consentement qui doit être libre et éclairé. Ce consentement est au rang des libertés fondamentales. Il est protégé par un corpus juridique solide regroupant des textes nationaux (français), régionaux (européens) et internationaux ; et en particulier lorsque ledit médicament (vaccin) est encore en phase expérimentale (essais cliniques en cours).

CONSENTEMENT LIBRE ET ÉCLAIRÉ A LA VACCINATION

Libre signifie que mon consentement ne peut s’obtenir sous la contrainte, et encore moins sous la contrainte d’un traitement qui semble encore être en expérimentation de Phase 3. Eclairé signifie que je suis informée « sur les traitements ainsi que sur les risques fréquents ou graves normalement prévisibles et des conséquences éventuelles que celui-ci peut entraîner. » C’est l’article R4312-14 du Code la Santé Publique.

Je ne me sens pour l’heure ni libre, ni éclairée concernant l’obligation vaccinale exigée pour pouvoir pratiquer mon métier et j’ai besoin de votre éclairage précis en réponse à mes questions qui suivront.

CONCERNANT LA VACCINATION DITE « OBLIGATOIRE »

La résolution européenne 2361 du 27 janvier 2021 dit :

Article 7.3.1 : « de s'assurer que les citoyens et citoyennes sont informés que la vaccination n'est pas obligatoire et que personne ne subit de pressions politiques, sociales ou autres pour se faire vacciner, s'il ou elle ne souhaite pas le faire personnellement ; »

Article 7.3.2 « de veiller à ce que personne ne soit victime de discrimination pour ne pas avoir été vacciné, en raison de risques potentiels pour la santé ou pour ne pas vouloir se faire vacciner ; »

En recevant des messages de rappel quasiment journaliers de l’assurance maladie pour justifier de ma mise en conformité avec une obligation vaccinale décidée le 05/08/21, je vis en ce moment une forte pression psychique et psychologique.

3/ Mes questions à votre attention pour réponse écrite avant le 14/09/2021


QUESTION n° 1 :

Merci de me faire parvenir par retour, l'information concernant le schéma vaccinal qui me concernerait, ainsi que le nombre de doses requises conformément au (II) de l'article 12 de la loi n° 2021-1040 du 5 août 2021

En effet, l'article 12 de la Loi, après avoir défini quelles professions étaient soumises à l'obligation vaccinale dans un paragraphe I- précise dans un paragraphe II :

« II. - Un décret, pris après avis de la Haute Autorité de santé, détermine les conditions de vaccination contre la covid-19 des personnes mentionnées au I du présent article. Il précise les différents schémas vaccinaux et, pour chacun d'entre eux, le nombre de doses requises. Ce décret fixe les éléments permettant d'établir un certificat de statut vaccinal pour les personnes mentionnées au même I et les modalités de présentation de ce certificat sous une forme ne permettant d'identifier que la nature de celui-ci et la satisfaction aux critères requis. Il détermine également les éléments permettant d'établir le résultat d'un examen de dépistage virologique ne concluant pas à une contamination par la covid-19 et le certificat de rétablissement à la suite d'une contamination par la covid-19.

[…]

IV. - Un décret, pris après avis de la Haute Autorité de santé, peut, compte tenu de l'évolution de la situation épidémiologique et des connaissances médicales et scientifiques, suspendre, pour tout ou partie des catégories de personnes mentionnées au I, l'obligation prévue au même I. »

Or, j'ignore quand le Décret d'application prévu par cette loi a été publié : Les détails mentionnés dans ce texte ne figurent malheureusement pas dans le Décret du 7 août 2021. Merci de me donner la référence précise et du contenu du décret cité supra ainsi que de l'avis de la HAS.

QUESTION n° 2 :

Pouvez-vous me donner la liste complète des ingrédients des différents vaccins mis en circulation ?

QUESTION n° 3 :

Pouvez-vous m’affirmer que les essais cliniques, concernant le vaccin rendu obligatoire, sont terminés ; et que ce vaccin n’est donc plus en phase expérimentale ?

Selon la Convention d'OVIEDO en vigueur depuis le 1 avril 2012, qui possède une valeur juridique supérieure à la loi, et à plus forte raison au décret et selon l'article 55 de la Constitution, nul ne peut être obligé de suivre un traitement expérimental.

QUESTION n° 4 :

Pouvez-vous m’indiquer les autres traitements possibles pour lutter contre le SARS-Cov-2 en détaillant les avantages et les inconvénients de chaque traitement, au sein de l’article 2 du code de Nuremberg ?

QUESTION n° 5 :

En cas de vaccination, pouvez-vous m’affirmer que je ne pourrai plus contaminer « autrui » dans l’exercice de ma profession et dans ma vie personnelle ?

QUESTION n° 6 :

Merci de bien vouloir m’informer des clauses relatives à la responsabilité concernant des effets secondaires invalidants ou des réactions indésirables potentielles concernant cette vaccination obligatoire en vue de transmettre ces informations à mon assurance.

Sachant que les laboratoires ont décliné toute responsabilité, qui assumerait la responsabilité en cas de complication, d'accident, voire de décès post vaccinal ? L'Etat ? L'ARS ? Vous ?

QUESTION n° 7 :

L’injection d’un vaccin en phase 3 ayant obtenu une AMM temporaire et non définitive équivaut-elle à la participation à un essai clinique ou projet de recherche médicale qui pourrait rendre caduque nos assurances de prêts immobiliers ou professionels en cours en cas de décès ou arrêt de travail par suite d’un effet secondaire potentiellement grave et invalidant ?

QUESTION n° 8 :

La pratique exclusive en orthophonie en 100% télé soins lèverait-elle l’obligation vaccinale contre le Covid pour le praticien libéral de santé le temps d’avoir une autorisation définitive de mise sur le marché des vaccins Covid et d’avoir plus de données sur la qualité des injections proposées ?

Comme indiqué sur le site solidarites-sante.gouv.fr, Les sages-femmes, les orthophonistes, les ergothérapeutes, les psychomotriciens et les masseurs-kinésithérapeutes sont autorisés à exercer en télésanté

Dans une note du 02/04/2020, la Haute Autorité de Santé rappelait l’apport de la télésanté pour la prise en charge des patients dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de COVID-19. Dans une réponse rapide, elle soulignait l’intérêt de la téléconsultation et du télésoin qui, en période de nécessaire distanciation physique, permet :
D’assurer une prise en charge médicale et soignante à domicile pour les patients présentant les symptômes de l’infection ou reconnus atteints du COVID-19 ;
De faciliter l’accès aux soins de la population y compris en cas de besoin de prise en charge aigüe ;
D’assurer la continuité de la prise en charge des patients souffrant de maladie chroniques, et du suivi des femmes enceintes ;  
De protéger les professionnels de santé de l’infection ainsi que les patients qu’ils prennent en charge.

En télétravaillant à 100% par des télé soins, nous n’aurions pas ou peu de contact avec nos patients en face à face.


CONCLUSION

En l’absence de réponses aux questions évoquées ci-dessus, je ressens l’obligation vaccinale que vous m’imposez sous menace d’une fermeture de mon cabinet le 15/09/21 prochain comme :

- Du harcèlement en vue de m'inciter à commettre un acte de nature à mettre potentiellement ma vie et mes proches en danger

- Une volonté de réaliser directement ou indirectement une extorsion de consentement de nature à mettre en danger ma vie et mes proches

- Un abus de pouvoir et abus de faiblesse étant donné que l’intensité des messages et des campagnes d’informations ou d’injonctions que je reçois commence à atteindre sérieusement mon intégrité psychologique/psychique/mentale et qu'il suffit désormais de menacer de fermer mon cabinet avec des menaces de sanctions pénales ou de cesser les remboursements tiers-payants pour que je me place en position de faiblesse afin que je m’exécute et que je subisse des injections vaccinales sans aucune approche personnalisée pour avoir des réponses à mes questions légitimes.

Vous l’avez compris, en l'état actuel des informations, tant au sujet du produit que des garanties proposées, je refuse de donner mon consentement éclairé à une injection de l’un quelconque des produits anti-COVID proposés à ce jour en France, sans réponse de votre part à mes questions ci-dessus qui pourrait m’amener à accepter cette obligation vaccinale si je me sentais en sécurité, moi, mon entourage et mes patients après une telle démarche contraignante, fort de vos précisions.

Faute de m'apporter par écrit les réponses à mes questions ci-dessus demandées, je refuserai la vaccination obligatoire et fermerai mon cabinet d’orthophonie à compter du 15/09/21 en organisant la défense de mes droits par ailleurs.

ou

Outre vos réponses je compte continuer de m’informer de façon contradictoire par les indications données par les laboratoires et experts officiels du Gouvernement, mais aussi par des scientifiques indépendants et des témoignages de personnes ayant déjà été vaccinées.

Ce n’est que lorsque j’aurai recueilli toutes ces informations que je serai à même de vous remettre mon consentement libre et éclairée, après avoir évalué objectivement la balance bénéfice/risque.

Le cas échéant, je reviendrai vers vous, en ayant éventuellement sélectionné le vaccin qui me conviendrait le mieux.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, mes sincères salutations.

Partager cet article
Repost0

Pages