Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 152 000 visiteurs 248 000 pages et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.darthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 
https://www.facebook.com/people/Henry-Darthenay/1649294905
 
Musique (un florilège d'oeuvres musicales) :
 
 http://www.youtube.com/user/henrydarthenay
 
 

Recherche

4 mars 2021 4 04 /03 /mars /2021 17:42
"Nous, les Tanzaniens, ne nous sommes pas enfermés et nous ne nous attendons pas à nous enfermer", a déclaré précédemment le président tanzanien.
Mer 3 mars 2021 - 15 h 07 HNE
L'image sélectionnée
Drapeau de la Tanzanie Shutterstock

Big Tech nous censure. Abonnez-vous à notre liste de diffusion et ajoutez LifeSiteNews.com à vos favoris pour continuer à recevoir nos nouvelles.  Abonnez-vous maintenant.

DODOMA, Tanzanie, 3 mars 2021 ( LifeSiteNews ) - Le pays d'Afrique de l'Est, la Tanzanie, continue de s'opposer à la tendance mondiale à répondre au COVID-19. Le ministre tanzanien de la Santé a soutenu l'opposition du président John Magufuli aux vaccins expérimentaux.

La ministre de la Santé Dorothy Gwajima a doublé l' opposition du président Magufuli aux injections de COVID-19 , affirmant que le pays suivrait ses propres protocoles lors du test et de l'administration des médicaments.

«Le ministère a sa propre procédure sur la façon de recevoir les médicaments et nous le faisons après nous être satisfaits du produit», a déclaré Gwajima . «Le ministère n'a pas l'intention de recevoir des vaccins contre le COVID-19», a-t-elle poursuivi , avant de recommander des remèdes plus naturels contre le virus, comme une attention accrue à l'hygiène personnelle, à l'exercice, à manger des «aliments nutritifs» et à boire «beaucoup d'eau». "

Gwajima a mentionné que des traitements naturels se sont avérés bénéfiques pour le traitement du virus: «Par l’intermédiaire du chimiste en chef du gouvernement, le ministère s’efforce d’inspecter un certain nombre de remèdes naturels qui répondent aux normes de sécurité d’utilisation, sont déjà utilisés et ils ont aidé les Tanzaniens, y compris moi et ma famille.

Des données récentes de COVAX (la collaboration internationale entre Gavi, l'Alliance du Vaccin, l'OMS et la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations) ont révélé que les vaccins expérimentaux étaient distribués dans plus de 130 pays, mais la Tanzanie ne figurait pas sur la liste - bien qu'elle soit éligible pour recevoir les vaccins COVAX.

Les commentaires du ministre de la Santé soutiennent les propres propos de Magufuli contre les vaccins, car il a exprimé sa profonde suspicion au sujet des injections. «Si l'homme blanc était capable de proposer des vaccins, alors des vaccins contre le sida auraient été apportés, la tuberculose serait une chose du passé, des vaccins contre le paludisme et le cancer auraient été découverts», avait-il déclaré précédemment .

D'une manière qui a alarmé les autorités telles que l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Magufuli a également refusé de faire de même et de fermer le pays. Bien qu'il y ait eu une fermeture initiale affectant les écoles, les sports et la frontière, les marchés, les entreprises et les églises du pays sont restés ouverts contrairement à la plupart des autres pays qui ont signalé la présence du virus.

«Nous, les Tanzaniens, ne nous sommes pas enfermés et nous ne nous attendons pas à nous enfermer», a déclaré Magufuli. «Je ne m'attends pas à annoncer un verrouillage parce que notre Dieu est vivant et qu'il continuera à protéger les Tanzaniens.»

Le pays n'a communiqué aucune information sur le COVID-19 à l'OMS depuis le 29 avril 2020. Ce jour-là, 509 cas et 21 décès ont été signalés. En juin, Magufuli a déclaré que le pays avait éradiqué le virus. Il a attribué l'événement à une intervention divine, prononçant un discours dans une église de la capitale de Dodoma, où il a déclaré: «Je tiens à remercier les Tanzaniens de toutes confessions. Nous avons prié et jeûné pour que Dieu nous sauve de la pandémie qui a affligé notre pays et le monde. Mais Dieu nous a répondu.

Une telle réponse a été qualifiée de «pénible» par le journal médical The Lancet , et les grandes sociétés de presse ont constamment utilisé un ton hostile pour rendre compte de la décision d'infliger des restrictions relativement mineures à la vie normale et à l'économie.

Pendant ce temps, l'OMS a intensifié sa pression sur le pays pour qu'il rejoigne le giron et participe à la réponse de l'organisation à l'infection. Le Directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a publié une déclaration «exhortant la Tanzanie à intensifier les mesures de santé publique contre le COVID-19 et à se préparer à la vaccination».

Qualifiant la situation de «préoccupante», il a réitéré son appel à participer au déploiement mondial de la vaccination, ajoutant que la Tanzanie «mettait en œuvre les mesures de santé publique dont nous savons qu'elles contribuent à briser les chaînes de transmission». Il n'a pas mentionné les mesures particulières qui, selon lui, seraient efficaces pour empêcher la propagation de l'infection.

- L'article continue sous Pétition - pétition pour le Canada soit près 1 million de signature
PÉTITION: Non à la vaccination obligatoire contre le coronavirus
 
942 669 ont signé la pétition.
Passons à 1 000 000 !
 
 
Partager cet article
Repost0
4 mars 2021 4 04 /03 /mars /2021 17:32

Une théorie ou une vérité à vous de voir :

Makia Freeman pour Humansarefree déploie ici sa théorie sur la fabrication du Nouvel Ordre Mondial par des êtres non humains, elle évoque la destruction générale de la planète, de sa faune et sa flore ; la modification de la nature humaine organique en parties électroniques, informatiques ; ce que l'on nomme le transhumanisme.

Cette théorie prend son relief dans le contexte actuel ou l'on assiste à une mise en condition mentale pour un esclavagisme de masse au travers des informations officielles.

 

Je vous laisse seul juge de cet exposé, mais j'ai tenu quand même à vous le poster ! Merci

 

___________________________________________

 

L' agenda anti-humain qui sous-tend le NWO ( Nouvel Ordre Mondial ) est en train de se concrétiser avec l'avènement de l'escroquerie COVID (Operation Coronavirus) et de ses outils expérimentaux de destruction d' ARNm nano-infusés qu'ils appellent des «vaccins».

Sous tout le chaos, il y a un plan froidement calculé et effrayant qui est un programme entièrement anti-humain.

l'agenda anti-humain de la nwo accéléré par l'opération coronavirus

COVID a accéléré l'agenda anti-humain derrière le NWO, mais il a toujours été là.

 

J'ai déjà fait allusion à cet agenda dans mes articles précédents, comme dans ma série d'articles de 2015 « Tout est faux » et dans mon article de 2016 « L'agenda synthétique: le cœur déformé du nouvel ordre mondial » où je décris le même concept de base , à savoir que notre état d'être et du monde naturel est attaqué et usurpé par une fausse version synthétique de la réalité qui cherche à la dépasser et la supplanter.

COVID a mis en évidence cet agenda anti-humain. Pointe du chapeau à David Icke pour sa récente vidéo sur ce thème.

 

Bill Gates: à la tête de la charge

Bill Gates anti humain

Source de l'image: Pinterest

Bill Gates est non seulement devenu le leader du NWO, mais il est également devenu un méchant aux proportions de dessin animé, avec son doigt apparemment dans chaque tarte.

Gates investit, finance ou contrôle directement les cultures OGM , les animaux OGM (par exemple les moustiques ), les aliments synthétiques , la recherche eugénique sur la fertilité (par exemple , les contraceptifs qui détruisent les testicules , les micropuces qui fournissent des contraceptifs et durent jusqu'à 16 ans , ou la stérilisation directe campagnes , ainsi que des campagnes de dépopulation ), chemtrails / géo-ingénierie , vaccins ( regardez Bill Gates admettant que son investissement de 10 milliards de dollars dans les vaccins lui a rapporté 200 milliards de dollars ), les médias , la propagande artificielle sur le changement climatique , les simulations de pandémie(c.-à-d. planification et orchestration de pandémie ), des organisations modélisant des pandémies comme l'Imperial College et l'IHME (Institute for Health Metrics and Evaluation), de grandes organisations internationales de santé comme l' OMS , GAVI et CEPI, et bien plus encore - tout en achetant plus de terres agricoles aux États-Unis que toute autre personne seule .

L'idée farfelue la plus récente de Gates est de combiner les moustiques génétiquement modifiés et les vaccins pour produire des seringues volantes - des moustiques génétiquement modifiés qui vous injecteraient. Son hypocrisie est stupéfiante quand on considère comment il vole à travers le monde dans des jets privés [en possède une flotte et il vient de faire une offre pour acheter une entreprise de jets privés en janvier de cette année] tout en donnant des leçons aux gens sur leur empreinte carbone, tout autant d'autres conspirateurs du NWO le font .

Gates a même eu l'audace récemment de montrer son amour des hamburgers au bœuf tout en disant à tout le monde qu'ils vont bientôt devoir manger de la viande synthétique, fabriquée en laboratoire . '

En attendant, que pensez-vous que Gates va faire de toutes ces terres agricoles [ qu'il vient d'acheter ]?

Toutes ces choses que Gates touche sont impliquées, d'une manière ou d'une autre, avec le remplacement du réel par le faux:

 

• Au lieu de la vraie nourriture, il fait la promotion de la fausse nourriture.
• Au lieu d'une vraie santé, il favorise la fausse santé ou plus simplement la maladie.
• Au lieu d'informations réelles, il promeut de fausses informations ou plus simplement de la propagande.
• Au lieu de la vraie science, il promeut la fausse science de l'AGW (réchauffement climatique anthropique) ou du changement climatique d'origine humaine.
• Au lieu de la recherche sur l'amélioration de la fertilité qui affirme la vie, il encourage la recherche destructrice de la vie pour augmenter l'infertilité.

L'agenda anti-humain: la diabolisation du carbone

fermes de CO2

Ferme CO2: parcelles expérimentales au centre agricole Maricopa de l'Université de l'Arizona

Un reflet révélateur de l'agenda anti-humain peut être vu dans la diabolisation incessante du carbone . L'humanité est une forme de vie basée sur le carbone. Souvent, les ordinateurs sont appelés formes de vie à base de silicium . J'ai même vu des matchs d'échecs homme contre machine encadrés comme des tournois «carbone contre silicium».

Le carbone est au cœur de notre identité, mais il est ciblé et décrié. Pourquoi?

L'article Anti-Human Push To De-Carbonize The World de l'ONU explique comment ceux qui dirigent le culte du changement climatique (et poussent l' idée non scientifique de l'AGW ) diabolisent tout le carbone - pas seulement le dioxyde de carbone ou le CO2 - en ciblant toute la «pollution par le carbone» et faire pression pour un monde où une telle pollution par le carbone n'existe pas.

L'article rapporte le chef de l'ONU Antonio Guterres et sa nouvelle phrase:

«Le chef des Nations Unies appelle les pays à mettre fin à ce qu'il appelle une guerre contre la nature et à embrasser plutôt un avenir sans pollution par le carbone qui déclenche le réchauffement climatique. Alors qu'une année extrême pour les ouragans, les incendies de forêt et les vagues de chaleur touche à sa fin, le chef des Nations Unies a mis au défi les dirigeants du monde de faire de 2021 l'année où l'humanité met fin à sa «guerre contre la nature» et s'engage pour un avenir sans carbone qui réchauffe la planète. la pollution."

Patrick Wood, rédacteur en chef de Technocracy.news, a fait le commentaire astucieux suivant:

«La guerre irrationnelle de l'ONU contre le carbone est une guerre contre l'humanité elle-même. Cependant, si le dépeuplement est le but ultime, alors cela est parfaitement logique car le corps humain contient 12% de carbone. Le cycle du carbone dans la production alimentaire et la nutrition humaine nécessite du CO2, et en abondance. »

Il est absurde de déclarer la guerre à un élément du tableau périodique, en particulier à un élément aussi abondant et essentiel que le carbone, à moins d'être vu du point de vue de l'agenda anti-humain. Le dioxyde de carbone est loin d'être un ennemi; il est essentiel à toute vie végétale (c'est leur équivalent en oxygène), et en effet, plus nous avons de CO2, plus la planète devient verte, ce qui se traduit par plus d'avantages pour nous.

De nombreux scientifiques diffusent cette information, comme le Dr William Happer, professeur de physique à l'Université de Princeton. Happer a exposé les arguments des alarmistes du changement climatique - le «culte du carbone» comme il les appelle. Nous devons AUGMENTER le niveau de CO2 sur la planète et non le diminuer .

[Les niveaux actuels de 400 parties par million (ppm) sont proches des niveaux les plus bas en 600 millions d'années .]

Happer explique pourquoi la pollution par le carbone est le mythe principal qui sous-tend les arguments des alarmistes. Les données de millions d'années montrent que le climat a toujours changé (soit en se réchauffant, soit en se refroidissant).

Plus vous injectez de CO2 dans une zone fermée avec des plantes (par exemple une serre), plus les plantes poussent . Les plantes adorent le CO2 et y prospèrent; à mesure que la population augmente, le CO2 augmente, générant une planète plus verte et plus de nourriture. C'est un système étonnant et durable si nous le laissons simplement faire plutôt que de le falsifier.

Le soleil est également diabolisé

chine anti soleil

Photo: capture d'écran YouTube

Ce n'est pas seulement le carbone qui est ciblé; d'autres aspects du monde naturel, comme le soleil lui-même, sont également diabolisés. Oui, une exposition excessive aux rayons du soleil peut être nocive, en particulier dans les régions tropicales, mais une peur délibérée du soleil est engendrée chez les humains. Le soleil est responsable du cancer et du réchauffement climatique.

L'une des expériences de géo-ingénierie folles de Gates consistait à tenter de bloquer les rayons du soleil .

La vérité est que la peau humaine transforme la lumière du soleil en vitamine D via la synthèse du cholestérol . Ce n'est pas par hasard que le cholestérol, bien qu'il soit un nutriment gras essentiel du corps humain, a également été diabolisé pendant des décennies .

J'ai couvert la propagande insensée contre le cholestérol dans cet article de 2015 Huiles plastiques vs graisses saturées: briser la propagande où j'ai souligné qu'il s'agit d'une molécule de graisse synthétisée par tous les animaux car c'est un composant structurel crucial de nos cellules. Le cholestérol aide à résoudre les problèmes respiratoires et gastro-intestinaux, crée de la vitamine D et fait partie du mécanisme de guérison de notre corps.

Parce que certains d'entre nous ont peur du soleil, nous sommes encouragés à utiliser des produits chimiques cancérigènes (écran solaire ) sur notre peau; parce que certains d'entre nous craignent le cholestérol, nous sommes encouragés à utiliser des statines toxiques; Dans tous les cas, le résultat est le même: la maladie, la douleur et même la mort prématurée qui découle du fait de tourner le dos au réel et d'embrasser le faux.

Transhumanisme

transhumanisme satanique

Source de l'image: Petermclarke.medium.com

Cet agenda anti-humain cherche à changer le corps humain de l'intérieur vers l'extérieur. C'est la force motrice du transhumanisme , la fusion de l'homme avec la machine pour faire de l' Humain 2.0 , un surhumain prétendument amélioré avec des capacités spéciales mais vraiment un sous-humain qui a été coupé de sa puissance naturelle.

Une étude scientifique de 2015 a trouvé des nanotubes de carbone (minuscules tubes mesurés en nanomètres) dans les poumons de chaque personne testée. Ces nanotubes peuvent facilement être utilisés comme biocapteurs, vous suivant de l'intérieur.

Une étude scientifique de 2017 intitulée «Nouvelles enquêtes de contrôle de la qualité sur les vaccins: micro- et nanocontamination» a révélé que les vaccins étaient déjà fortement contaminés (ou saturés) par des nanoparticules. Ensuite, il y a toutes les particules qui nous ont plu à cause de la pulvérisation de chemtrail depuis des décennies maintenant, qui sont sûrement entrées dans les poumons de beaucoup, sinon de presque tous, sur Terre.

Il semblerait que l'humanité ait déjà été infiltrée dans une certaine mesure. Ces nanotubes, nanocapteurs et nanoparticules ne sont-ils pas seulement en nous mais dans toute vie biologique? Et cela nous amène aux «vaccins» COVID d'édition de gènes et de recâblage de l'ADN qui ne sont pas des vaccins ...

COVID: une accélération de l'agenda anti-humain

La technologie Mrna Covid 19 n'est pas un vaccin

Il est vraiment étonnant de voir à quel point la scamdemic COVID a fait progresser la déshumanisation du monde. Les non-vaccins expérimentaux d'ARNm COVID frappent au cœur de l'agenda anti-humain, transformant nos gènes et manipulant notre ADN, le modèle de notre humanité.

Les verrouillages sont anti-humains, car ils nous empêchent d'être pleinement dans notre humanité en nous touchant, en socialisant, en nous mêlant et en interagissant. Des tests COVID suspects d'accès au cerveau peuvent également affecter notre humanité, en accédant à notre plaque cribriforme sensible qui mène au cerveau.

Les masques font partie du culte et du rituel déshumanisants du COVID en privant notre corps et notre cerveau de niveaux essentiels d'oxygène vital, en supprimant notre individualité, en détruisant l'expression libre et unique, en nous faisant paraître robotique et bien plus encore.

Il y a tellement d'agenda anti-humain dans l'opération Coronavirus, qu'il s'agisse des aspects déshumanisants des masques, de la distanciation sociale, des interactions sans contact couvertes de plastique, de la mise en quarantaine forcée à vos frais ou de l'interdiction d'être avec les aînés lorsqu'ils meurent.

groupe de musique pour enfants règles de covid 1

groupe de musique pour enfants règles de covid 2

L'agenda anti-humain de COVID: les écoliers obligés de se couvrir de plastique pour la pratique d'un groupe de musique. Comme tout cela est absolument dégradant et absurde!

Pourquoi feraient ils cela?

À ce stade, il est logique de se demander: pourquoi diable les conspirateurs du NWO feraient-ils tout cela, alors qu'ils souffrent aussi? Pourquoi détruiraient-ils leur propre santé, se donneraient-ils de la nourriture frelatée (ou «phude»), altéreraient-ils leur propre fertilité et empoisonneraient leur propre air?

La meilleure réponse à cette question est donnée par David Icke et d'autres, et c'est simplement ceci: le noyau interne du NWO n'est pas entièrement humain , donc toute la destruction du monde ne les affecte pas de la même manière qu'elle nous affecte .

Cette perspective confère également du crédit à la théorie selon laquelle, au cours de sa fabrication de plus en plus fausse et synthétique, la Terre est terraformée pour la rendre plus adaptée à la fréquence quelle que soit la force derrière cela, et moins vitale pour l'humanité.

Icke l'explique en comparant ce qui se passe sur Terre au film Avatar , où le peuple Navi à la peau bleue locale a été envahi, et la méthode d'invasion consistait à ce que les envahisseurs (humains) habitent les corps Navi (connus sous le nom d'avatars) afin que pour se lier d'amitié et être accepté par les habitants , avant d'utiliser ce pied-à-terre pour les détruire:

«Une force non humaine, avec une forme extérieure apparemment humaine, a infiltré la société humaine, a détourné les positions de pouvoir et de prise de décision, et est dans la phase finale de la prise de contrôle de la société complètement humaine et de la transformation littérale des humains en son IA. -connecté, IA-perception a livré des esclaves à une échelle [où] le mot esclave ne suffit pas pour le décrire.

J'ai donné un aperçu de la compréhension de cette force non humaine, que les gens ont appelée les Archontes , les Djinn et plus encore, dans cet article ici .

Qu'il suffise de dire que la racine de l'agenda anti-humain est cette force anti-humaine, et cette force n'a pas d'étincelle créatrice ou de volonté propre, mais comme un parasite ne peut s'accrocher qu'à l'énergie créatrice existante d'autres organismes, alors les détourner.

Si cette force avait pu entrer et prendre le relais, elle l'aurait déjà fait. Il doit nous tromper et détourner notre attention, nécessite donc notre coopération et notre consentement à un certain niveau - et c'est la clé exacte pour le vaincre.

À lire absolument sur le sujet: le nouvel ordre du jour mondial est l'agenda extraterrestre

Conclusion: reconnaître l'ordre du jour

Les chamans et les chefs spirituels de différentes cultures du monde entier à travers les âges ont parlé de cette force avec des mots différents et symbolisés de différentes manières, mais c'est la même force. La plandémie COVID a incontestablement fait avancer ce programme anti-humain à un rythme rapide.

Nous devons reconnaître les éléments en jeu ici et la situation dans son ensemble. Les délires et les distractions au niveau des spectacles de marionnettes comme la gauche contre la droite, les virus tueurs ou les arrestations massives présumées imminentes de pédophiles disparaissent dans l'oubli lorsque l'on considère l'horrible déshumanisation qui nie la vie que la scamdemic a accélérée.

L'agenda anti-humain est au cœur du NWO. Ce qui compte le plus, c'est que nous puissions le voir et faire tout ce qui est en notre pouvoir pour défendre et maintenir notre humanité fondamentale.

Par Makia Freeman , écrivain invité, HumansAreFree.com

 
 
 
 
Partager cet article
Repost0
4 mars 2021 4 04 /03 /mars /2021 17:22

Governor Struggles to Lead as Texas Republicans Splinter ...

 

Le gouverneur du Texas, Greg Abbott (Répuplicain) a annoncé mardi que toutes les entreprises de l'État pouvaient rouvrir à 100% et a mis fin au port de masque à l'échelle de l'État.

Il était temps.

«Alors aujourd'hui, je publie un nouveau décret qui annule la plupart des décrets précédents», a déclaré Abbott. «À compter de mercredi prochain, toutes les entreprises de tout type sont autorisées à ouvrir à 100%…. Aussi, je mets fin au port du masque à l'échelle de l'État», a déclaré Abbott de Lubbock.

«En aucun cas, quelqu'un ne peut être puni pour ne pas porter de masque», a-t-il déclaré.

 

http://

Partager cet article
Repost0
3 mars 2021 3 03 /03 /mars /2021 18:58

Bon ! Je suis particulièrement méfiant vis à vis des politiciens, mais je vous poste cette vidéo ou Florian Philippot qui je le pense est tout à fait juste en pensée !

Par contre que tout revienne à la normale je ne le pense pas parce que le plan mondial est en route et il faudra les obliger à renoncer à ce plan par de multiples moyens (pacifiques évidemment si ç'est possible)

 

 

Partager cet article
Repost0
3 mars 2021 3 03 /03 /mars /2021 18:44

 

 
Cette vidéo traduite par Ivermectine-covid.ch est un extrait d'un podcast entre Trish Wood et le docteur Marik.
 
 La journaliste indique qu'une revue de médicaments COVID évaluée par des pairs et attirant l'attention du monde entier a été retirée de la publication - sans aucune explication. Le médicament à faible coût, l'ivermectine, pourrait changer la donne du COVID et pourtant l'un des auteurs de la revue, le Dr Paul Marik, dit qu'il n'a reçu aucune raison pour cette annulation déroutante. Selon lui, "des forces obscures sont à la manœuvre".
 
Le Dr Marik détaille pour Trish les conclusions de son équipe selon lesquelles l'ivermectine sauve des vies.
 
 
Selon le dr Tess Lawrie: "Des personnes ou des organisations très puissantes empêchent la diffusion d'informations au sujet de l'ivermectine".
 
 
Voir également ces vidéos sur les l'intérêt de l'ivermectine pour le COVID.

Ville de Mexico: chute des courbes épidémiques suite à l’adoption de l’ivermectine!
 
 
Le Dr Mobeen Syed nous explique les mécanismes d’action de l’ivermectine sur le sars-cov-2 en 6 minutes!
 
 
 
Evidemment, la France n'est toujours pas intéressée par ce médicament et préfère remettre en route des confinements locaux (en attendant le confinement national qui devrait suivre tôt ou tard).
 
 Dans le même temps, l'ANSM a récemment autorisé l'utilisation du Bamlanivimab du groupe Lilly, un médicament à base d'anticorps monoclonaux à 2000€ la dose. Véran semble enthousiaste par ce médicament qui (comme le Remdesivir) n'a pourtant pas fait la preuve de son efficacité.
 
 Curieusement, le gouvernement n'est pas aussi prudent pour les nouveaux médicaments à prix d'or que pour les anciens médicaments repositionnés qui coûtent une bouchée de pain et pour lesquelles on dispose déjà d'une quarantaine d'études positives
 
 
 
Liens connexes:
 
Partager cet article
Repost0
3 mars 2021 3 03 /03 /mars /2021 18:37

Eh oui ! Question de bon sens !

 

Partager cet article
Repost0
3 mars 2021 3 03 /03 /mars /2021 18:06

Terre promise (homonymie) — Wikipédia

Moise devant la terre promise

 

 

«C'est un nouvel Holocauste» - Haim Yativ et le Dr Seligmann

par Brian Shilhavy

 

Nous avons précédemment rapporté comment Israël a rapidement vacciné le pourcentage le plus élevé de sa population avec des vaccins COVID expérimentaux après que le gouvernement israélien a conclu un marché avec Pfizer pour obtenir des millions de doses de leurs vaccins COVID à ARNm .

Vera Sharav a écrit :

 

«Il est étonnant que le gouvernement d'Israël ait confié la santé du peuple à Pfizer; en concluant un contrat secret qui engageait la population israélienne à devenir des sujets de recherche, à leur insu ou sans leur consentement.

À ce jour, Israël a vacciné plus de 53% de sa population, soit le double du pourcentage de la nation la plus proche, la Grande-Bretagne, avec 26,9%.

pourcentages de doses pays

Source de l' image

Les «nouvelles officielles» publiées par les médias d'entreprise affirmant que les vaccins ont été efficaces pour réduire les taux de COVID en Israël ont été scrutées et examinées par le Dr Hervé Seligmann de l'Unité des maladies infectieuses et tropicales émergentes d'Aix-Marseille Université et l'ingénieur Haim Yativ, qui a publié ses résultats sur un site Web de forum de discussion appelé « Nakim ».

L'information est rapidement devenue virale et a maintenant été traduite en plusieurs langues et diffusée sur divers sites d'information à travers le monde, y compris Arutz Sheva 7, IsraelNationalNews.com .

Mordechai Sones écrit :

Un article en première page est paru dans le journal FranceSoir sur les découvertes du site Nakim concernant ce que certains experts appellent «la mortalité élevée causée par le vaccin».

 

L'article interroge le Dr Hervé Seligmann de l'unité des maladies infectieuses et tropicales émergentes de la Faculté de médecine de l'Université d'Aix-Marseille et l'ingénieur Haim Yativ au sujet de leurs recherches et de leur analyse des données.

Ils affirment que le tir de Pfizer provoque «une mortalité des centaines de fois plus élevée chez les jeunes par rapport à la mortalité par coronavirus sans vaccin, et des dizaines de fois plus chez les personnes âgées, lorsque la mortalité documentée par coronavirus est à proximité de la dose de vaccin, ajoutant ainsi une plus grande mortalité par crise cardiaque, accident vasculaire cérébral, etc. »

Le Dr Hervé Seligmann travaille à l'Unité de recherche sur les maladies infectieuses et tropicales émergentes, Faculté de médecine, Aix-Marseille Université, Marseille, France. Il est de nationalité israélo-luxembourgeoise. Il a un B. Sc. En biologie de l'Université hébraïque de Jérusalem, et a écrit plus de 100 publications scientifiques.

FranceSoir écrit qu'ils suivent les publications, les analyses de données et les retours d'expérience de différents pays sur la vaccination, et se sont donc intéressés à l'article de Nakim, demandant à les interroger afin de comprendre leur analyse et ses limites.

Les auteurs de l'article déclarent n'avoir aucun conflit ou intérêt autre que d'avoir des enfants en Israël.

Après une présentation, les auteurs ont discuté de leur analyse des données, des validations effectuées, des limites, et surtout, de leurs conclusions qu'ils comparent avec les données reçues via une demande de la loi sur la liberté d'information du ministère de la Santé.

Leurs conclusions sont:

  • Il existe un décalage entre les données publiées par les autorités et la réalité sur le terrain.
  • Ils disposent de trois sources d'informations, en plus des courriels et des rapports d'événements indésirables qu'ils reçoivent via Internet.
  • Ces trois sources sont le site d'information israélien Ynet, la base de données du ministère israélien de la Santé et la base de données fédérale américaine VAERS (Vaccine Adverse Event Reporting System).
  • En janvier 2021, il y avait 3000 enregistrements d'événements indésirables vaccinaux, dont 2900 pour les vaccins à ARNm.
  • Par rapport aux autres années, la mortalité est 40 fois plus élevée.
  • Le 11 février, un article de Ynet présentait des données liées à la vaccination. Les auteurs de l'article de Nakim affirment avoir démystifié cette analyse sur la base de données publiées par Ynet lui-même:
  • «Nous avons pris les données en regardant la mortalité pendant la période de vaccination, qui s'étend sur 5 semaines. En analysant ces données, nous sommes arrivés à des chiffres surprenants qui attribuent une mortalité importante au vaccin. »
  • Les auteurs affirment que «les vaccinations ont causé plus de décès que le coronavirus n'en aurait causé au cours de la même période.»
  • Haim Yativ et le Dr Seligmann déclarent que pour eux, «c'est un nouvel Holocauste», face à la pression de l'autorité israélienne pour vacciner les citoyens.

Ils invitent également des spécialistes à compléter leurs analyses et entendent poursuivre le suivi juridique de leur découverte. Le ministère de la Santé n'était pas disponible pour commenter une requête de FranceSoir concernant les résultats.

Les auteurs ont également déploré «le fait de ne pouvoir communiquer sur ces informations vitales» à leurs concitoyens.

Article complet ici .

Mordechai Sones a également sa propre émission radio en Israël, et il y a quelques semaines, il a commencé son émission en lisant les noms de 28 personnes décédées suite aux injections expérimentales d'ARNm de COVID de Pfizer .

La liste commence par quelques rabbins âgés, mais comprend également des jeunes qui n'auraient pas eu de problèmes de santé et sont décédés subitement, y compris une femme de 25 ans.

Après avoir lu ces 28 noms, Mordechai déclare:

"La liste se poursuit, mais ne peut pas être présentée ici dans son intégralité en raison de contraintes de temps."

Un Israélien qui a publié cette lecture sur YouTube a déclaré :

«J'ai réalisé cette courte vidéo avec une émission audio de Mordechai Sones; afin que je puisse transmettre l'information selon laquelle de nombreuses personnes ici en Israël sont en train de mourir après avoir reçu le vaccin Pfizer Covid-19.

Mais aucune de ces informations ne semble être diffusée dans les principaux médias.

J'appelle tout le monde à prier et à chercher le Seigneur pour que cette mauvaise chose cesse immédiatement.

La radio locale rapporte: `` De nombreux mourants '' en Israël suite aux injections expérimentales d'ARNm de Pfizer

Vidéo ci-dessous intégrée de Bitchute:

Partager cet article
Repost0
1 mars 2021 1 01 /03 /mars /2021 19:56

Alors là je dis : Bravo VICTORIA !

 

 

Victoria Abril : Ses fils sont des femmes au foyer ...

 

MALAISE – La comédienne espagnole a créé la polémique après avoir tenu des propos conspirationnistes (selon l'auteur de l'article ci dessous) lors de la cérémonie de remise des prix Feroz du cinéma espagnol, à Madrid.

Ses propos ont du mal à passer. Le 25 février dernier, alors qu'elle était à Madrid pour recevoir un prix d'honneur à la cérémonie des Feroz (remis par l'association des informateurs cinématographiques d'Espagne), Victoria Abril en a profité pour dire ce qu'elle pensait vraiment du coronavirus. "Ce n'est pas le Covid, c'est un coronacircus. Assez de cette farce ! On ne peut pas vivre dans la peur. Il y a quelque chose de pire que de perdre la vie, c'est de perdre la raison de vivre. Alors ça suffit, non ?", a balancé la comédienne âgée de 61 ans, comme le rapporte La Vanguardia

 

 
 
 

Venue à l'événement sans masque, la comédienne de Clem qui fut une des égéries de Pedro Almodovar, s'est lancée dans un long monologue, comparant la crise sanitaire à un feuilleton télé. "Il y a la première vague, la deuxième, on en est à la troisième avec le variant anglais, il va y avoir le variant californien, le sud-africain, qui est plus grave, le brésilien…", a-t-elle fustigé alors que l'Espagne compte à ce jour près de 70.000 morts et plus de 3 millions de personnes contaminées par le virus.

"Ils nous ont transformés en cobayes, nous donnant des vaccins qui ne sont pas testés et qui ne fonctionnent pas"- Victoria Abril
 

Elle s'en est ensuite prise à Emmanuel Macron pour avoir attaqué les "libertés fondamentales", expliquant qu'en France "on ne va pas au restaurant, pas à une exposition, pas danser. On ne peut pas se rencontrer depuis un an". "Maintenant, ils nous ont transformés en cobayes, nous donnant des vaccins qui ne sont pas testés et qui ne fonctionnent pas. Au lieu de cela, nous avons plus de cas positifs, plus de malades et plus de décès !".

Alors que la réalisatrice María Guerra essayait de l'arrêter, l'actrice a protesté. "Laissez-moi parler. Ils nous empoisonnent. Si je dois passer pour une complotiste, alors soit", a martelé Victoria Abril. 

 

Partager cet article
Repost0
25 février 2021 4 25 /02 /février /2021 19:15

Oui "Faites vous des moutons et les loups vous mangeront". Mais alors "Faites vous des lions et les loups trembleront"  ceci est en vous même et non en autrui ! La peur changera de camps rapidement croyez moi !

 

 

______________________________________________________________________

 

 

Techniques de propagande et de contrôle de l'esprit conçues pour nous faire trembler avant la tyrannie de Covid-19
HAF 25 février 2021
 

L'utilisation continue de techniques de manipulation psychologique et de contrôle de l'esprit pour nous faire trembler devant le Covid-19 et les futures pandémies fabriquées et illusoires et leur comportement d'intimidation

Quelques citations pertinentes:

techniques de propagande et de contrôle de l'esprit conçues pour nous faire trembler devant la tyrannie du Covid 19

Source de l'image: Peter Brookes, The Times

 

«Si vous dites un mensonge assez gros et continuez à le répéter, les gens finiront par le croire. Le mensonge ne peut être maintenu que pendant le temps où l'État peut protéger le peuple des conséquences politiques, économiques et / ou militaires du mensonge. Il devient donc d'une importance vitale pour l'État d'utiliser tous ses pouvoirs pour réprimer la dissidence, car la vérité est l'ennemi mortel du mensonge, et donc par extension, la vérité est le plus grand ennemi de l'État. - Joseph Goebbels

Recette pour un mensonge efficace qui sera alors perçu comme une vérité:

 

1. Gros mensonge
2. Simple mensonge: composé de seulement quelques points
3. Mensonge persuasif: plus facile avec les gens qui manquent de connaissances et de sagesse
4. Laissez-les se plonger complètement dans les idées
5. Répétez les mensonges
6. Perpétrez les mensonges pendant longtemps périodes de temps
7. Rendez les gens attirés par vos mensonges.

«Il ne serait pas impossible de prouver avec une répétition suffisante et une compréhension psychologique des personnes concernées qu'un carré est en fait un cercle. Ce ne sont que des mots, et les mots peuvent être modelés jusqu'à ce qu'ils habillent les idées et se déguisent. - Joseph Goebbels ( Réf. )

propagande covid 19

Avec l'aimable autorisation de Amplifier et Das Frank

Le jeu de la covidocratie

Plus les mensonges et la propagande sont grands, plus la peur et l'hystérie sont grandes.

Plus la peur et l'hystérie sont grandes, plus le nombre d'hypocondriaques stressés qui se présenteraient immédiatement pour être testés pour Covid-19 en utilisant les écouvillons méchants et nocifs et le protocole RT-PCR (Ritual).

Plus le nombre de candidats au test est élevé, plus le nombre de personnes ayant donné des résultats faussement positifs et réputées avoir Covid-19 est élevé.

Plus le nombre de personnes qui passent les tests est élevé, plus elles ont de chances de devoir subir des tests supplémentaires pour confirmer ou contester les résultats des tests existants.

 

Plus le nombre de personnes qui testent de faux positifs est élevé, plus le nombre de personnes qui auraient peur de mourir de la maladie de l'imaginaire est grand.

Plus le nombre de personnes terrifiées est grand, quels que soient les résultats de leurs tests, plus grand est le nombre de personnes qui deviendraient accros à avoir plus de tests.

Plus le nombre de personnes terrifiées est élevé, plus le nombre de personnes qui succomberaient au désir de se faire vacciner avec une variété de vaccins toxiques obligatoires est grand.

Plus le nombre de personnes qui testent de faux positifs est élevé, plus le nombre de personnes qui seront étiquetées, garanties, surveillées et surveillées sera grand.

Plus le nombre de personnes bénéficiant d'une garantie est élevé (rester à la maison et s'isoler), plus grand est le nombre de personnes qui seraient enfermées dans des centres de détention / hôtels pendant des semaines et à leurs frais.

Plus le nombre de personnes corallées est élevé, plus des tests séquentiels leur seront imposés et moins il y aura de personnes qui pourraient conserver leurs libertés, leurs libertés et leurs droits humains.

Plus vous vous faites tester à l'avenir, plus vous avez de chances d'être trouvé positif.

Plus le nombre de personnes jugées faussement positives est élevé, plus grand est le nombre de personnes qui seraient contraintes de se faire vacciner.

Plus le nombre de personnes qui reçoivent les vaccins obligatoires est élevé, plus le nombre de personnes susceptibles de tomber malades et de mourir à cause des vaccins toxiques est élevé et plus l'attribution des causes aux nouvelles variantes du même virus, aux différentes souches de le même virus, d'autres espèces virales, les comorbidités existantes, «nos constitutions faibles et nos gènes défectueux», etc.

C'est la technique de projection psychologique qui déplace le blâme et rejette la honte sur les destinataires des abus.

Plus le nombre de personnes recevant les vaccins obligatoires est élevé, plus grande est la possibilité d'un plus grand nombre de résultats de tests positifs pour une variété de «tests diagnostiques» présents et futurs sous prétexte d'avoir attrapé soit les variantes d'un virus existant, soit le de nouveaux microbes.

Plus le nombre de personnes vaccinées donnant des résultats de test positifs pour les nouveaux virus est grand, plus la possibilité que les autorités exercent la force sur eux pour avoir d'autres tests et plus de vaccinations à l'avenir avec un approvisionnement sans fin de différents vaccins pour différents microbes pandémiques fabriqués. Ces politiques s'inscrivent parfaitement dans les approches paternalisantes et totalitaires de la «santé publique».

Plus le nombre de personnes susceptibles de tomber malades ou de mourir à cause des vaccins est élevé, plus grandes sont les chances que les pourvoyeurs de mensonges et de tromperies essaient de nous laver le cerveau pour penser que ces maladies et ces décès causés par les vaccins ont été causés par les souches mutées de un virus existant ou même un tout nouveau catalogue de microbes illusoires.

Ceux qui sont encore en vie seraient persuadés ou mandatés de recevoir de nouvelles vaccinations afin de se protéger et protéger les autres contre tout préjudice.

Plus le nombre de personnes testées, recherchées, vaccinées et traitées est élevé, plus le petit nombre de personnes qui composent la cabale corrompue gagnerait d'argent.

Si les gens souhaitent bien avoir des toxines dans leur corps, c'est malheureux, mais tant que mes libertés et mes droits ne sont pas bafoués. Tant que les droits de la majorité collective n’éteignent pas les droits de la minorité.

Une offre infinie de clients et une augmentation exponentielle du montant d'argent à gagner.

Ce Mary Go Round est un cercle visqueux et s'appelle une boucle de contrôle de régulation à rétroaction positive qui se nourrit sans fin.

À mon avis, chaque injection d'un vaccin donné ensemencerait et amorcerait nos immunités avec un cocktail de produits chimiques étrangers désagréables qui ont été délibérément conçus non seulement pour nous mutiler et nous tuer, mais aussi peut-être pour créer d'autres résultats de test positifs à chaque fois. on est testé.

Une fois que vous autorisez l'entrée d'ADN / ARN étranger dans votre corps, vous serez interprété comme un hybride, une mosaïque composée d'éléments humains et mécaniques.

Bill Gates et ses cohortes ont breveté leurs vaccins, leurs équipements et instruments de détection Covid-19 et leurs inventions «d'identification numérique».

Ils pourraient percevoir tous ceux qui ont accepté avec complaisance leurs nano-puces comme leurs esclaves de l'intelligence artificielle pour être manipulés, surveillés et peut-être supprimés.

L'incidence et la prévalence de la maladie actuelle présumée ou des maladies pandémiques futures (épidémiologie) en termes de taux d'infection, de taux de mortalité et de taux de transmission pourraient être fabriquées pour suivre différentes tendances souhaitées et prédéterminées qui ne conviendraient qu'aux auteurs de tels crimes. contre l'humanité.

Tout cela est probablement la plus grande arnaque au monde, à mon avis.

Nous ressentons tous le resserrement progressif et constant de l'étau autour de notre cou.

Comment les chefs français cuisinent-ils leurs grenouilles?

Ils placent la pauvre grenouille dans une casserole d'eau froide et mijotent lentement le contenu. La malheureuse grenouille est incapable de sentir la catastrophe imminente car la température de l'eau augmente lentement, progressivement et seulement imperceptiblement afin de minimiser l'intolérance et la sensibilité. Toute pensée d'un comportement inné, réflexe, de survie (réaction et opposition) envers les actes horribles perpétrés contre elle serait ainsi annulée.

Affaires perpétuelles comme d'habitude.

Preuve ultime: Covid-19 était prévu pour inaugurer le nouvel ordre mondial

Poursuivre = Chasser = Tracer = Piste = Chien = Poursuivre

Ceux qui sont incapables d'analyse indépendante et critique, ceux d'entre nous qui sont facilement manipulés, inculqués et orientés dans une certaine direction sont ceux qui pourraient aussi croire aux sombres pseudosciences de la mentalité et de l'immunité des troupeaux; théories qui ne servent qu'à hypnotiser inévitablement les gens pour qu'ils agissent comme une unité cohésive et hypnotisée d'esclaves contrôlés par l'esprit, tous alignés et suivant les traces et les directives de la Chèvre de Judas .

 

Une fois que la majorité de la population a été effectivement soumise au lavage de cerveau et endoctriné, ces mêmes personnes pourraient alors commencer à imposer leur propre tyrannie. Maintenant, nous devons affronter les tyrannies combinées des gouvernements et de la majorité induite en erreur.

La majorité pourrait souhaiter être testée, adultérée et vaccinée; à plusieurs reprises et à l'infini.

Cette même majorité pourrait heureusement soutenir et appliquer les décrets de leurs gouvernements et ensuite imposer leur volonté collective à la minorité.

Quand la pièce va-t-elle tomber si jamais pour certaines personnes?

Par le Dr Freedom (pseudonyme)

Partager cet article
Repost0
25 février 2021 4 25 /02 /février /2021 19:08

De quoi se réjouir évidemment, mais fichez vous en  puisque Biden vient d'allonger 4 milliards pour les indemnités d'accidents vaccinaux covid19 ; en espérant que vous ne soyez pas trop nombreux ça va réduire les parts du gâteau (empoisonné)

 

________________________________________________________

 

 

Gouvernement britannique: plus de 240 décès, 8 fausses couches et plus de 100000 effets secondaires signalés peu de temps après avoir reçu l'injection d'ARNm expérimental COVID
HAF 25 février 2021
 

par Dorothy Cummings McLean

Un examen de la sécurité des vaccins du gouvernement britannique a révélé que 244 personnes, dont 8 bébés à naître, sont décédées en Grande-Bretagne peu de temps après avoir reçu l'un des deux vaccins contre le coronavirus.

gouvernement britannique plus de 240 décès, 8 fausses couches et plus de 100000 effets secondaires signalés peu de temps après avoir reçu l'injection expérimentale de mrna de covid

Source de l'image: Shutterstock

 

Le gouvernement a déclaré qu'il ne croyait pas que les vaccinations étaient responsables.

Un rapport détaillé produit par le gouvernement britannique aujourd'hui a détaillé tous les effets secondaires suspectés [plus de 100 000 au total], y compris les décès, signalés par le personnel médical ou les personnes ayant reçu au moins un vaccin Covid-19 entre début décembre 2020 et le 31 janvier, 2021 [février non inclus].

 

Les deux vaccins actuellement utilisés au Royaume-Uni sont le Pfizer / BioNTech et l'Université d'Oxford / AstraZeneca. Ils ont été autorisés par l'Agence de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA) du pays.

Selon le rapport :

«La MHRA a reçu 143 rapports britanniques de suspicion d'effets indésirables du vaccin Pfizer / BioNTech dans lesquels le patient est décédé peu de temps après la vaccination, 90 rapports pour le vaccin Université d'Oxford / AstraZeneca et 3 pour lesquels la marque du vaccin n'était pas spécifiée. La majorité de ces rapports concernaient des personnes âgées ou des personnes atteintes d'une maladie sous-jacente. L'examen des rapports individuels et des modèles de déclaration ne suggère pas que le vaccin a joué un rôle dans le décès. »

Le rapport incluait dans ses documents auxiliaires les informations selon lesquelles 5 fausses couches ont été signalées après l'utilisation du vaccin Pfizer et 3 après le vaccin d'Oxford.

La MHRA surveille la sécurité des vaccins tels qu'ils sont utilisés sur le public, et à cette fin, ils ont introduit un «système de carte jaune» pour recueillir les rapports de tout effet secondaire suspecté.

20 319 rapports Carton jaune, y compris un total de 59 614 effets indésirables suspectés, ont été faits concernant le vaccin Pfizer. 11748 ont été faites concernant le vaccin AstraZeneca, qui n'a été déployé que le 4 janvier 2021. 72 rapports Carton jaune ne précisaient pas quel vaccin était utilisé.

 

Le rapport du gouvernement indique qu'il y a eu 3 à 4 rapports de carton jaune pour 1 000 doses et souligne que la grande majorité des inoculations n'ont pas été signalées comme ayant des effets secondaires.

Au 31 janvier, selon les estimations, 6,6 millions de premières doses du vaccin Pfizer et environ 3 millions de premières doses du vaccin Oxford avaient été administrées. En outre, un demi-million de secondes doses, principalement du vaccin Pfizer, ont été utilisées.

Le rapport explique également que le nombre de cartons jaunes soumis n'était pas inhabituel pour un nouveau vaccin que le public et les professionnels de la santé ont été encouragés à examiner.

Il indique également qu'il n'y a pas eu autant de cartons jaunes pour l'utilisation publique du vaccin que de rapports d'effets indésirables au cours des essais cliniques.

Pour les vaccins Pfizer et Oxford, il y en avait plus d'un sur 10. Fait intéressant, les effets secondaires des deux vaccins seraient «plus légers» et «moins fréquents» chez les personnes âgées de plus de 75 ans.

Le déploiement britannique a jusqu'à présent touché principalement les personnes âgées britanniques de plus de 75 ans, les professionnels de la santé et les collègues de travail. Le rapport Yellow Card indique que «l'écrasante majorité» des effets secondaires surviennent peu de temps après la vaccination et n'entraînent pas de complications:

«Pour les deux vaccins, l'écrasante majorité des rapports concernent des réactions au site d'injection (bras douloureux par exemple) et des symptômes généralisés tels que des maladies« grippales », des maux de tête, des frissons, de la fatigue (fatigue), des nausées (mal au cœur), de la fièvre. , étourdissements, faiblesse, douleurs musculaires et rythme cardiaque rapide. En général, ils surviennent peu de temps après la vaccination et ne sont pas associés à une maladie plus grave ou durable. »

Cependant, il y a eu des rapports de dommages plus graves associés au vaccin, notamment l'anaphylaxie et la paralysie de Bell. Aujourd'hui, 130 «effets indésirables spontanés associés à l'anaphylaxie ou aux réactions anaphylactoïdes» en Grande-Bretagne ont été signalés pour le vaccin Pfizer, et 30 pour le vaccin d'Oxford.

La paralysie de Bell, qui implique une paralysie faciale ou un affaiblissement des muscles faciaux, a été signalée 99 fois pour le vaccin Pfizer et 15 fois pour le vaccin Oxford. La MHRA dit que parce que cette maladie «peut également se produire naturellement, une association avec le vaccin n'est pas encore confirmée.»

Le rapport indique qu'une «gamme» de «rapports isolés ou séries de rapports» d'autres effets indésirables graves soupçonnés ont été signalés.

Il a également déclaré, cependant, qu'il n'y avait «actuellement aucune indication de modèles ou de taux de notification spécifiques» suggérant que les vaccins en étaient responsables.

Mais ses liens vers des rapports spécifiques attachés à chaque vaccin montrent une image claire de centaines, voire de milliers de réactions particulières qui seraient désagréables à vivre.

Effets indésirables suspectés après avoir reçu le vaccin Pfizer / BioNTech

Un total de  59 614 effets secondaires suspectés ont  été enregistrés après l'utilisation du vaccin Pfizer / BioNTech .

Le lien avec l'analyse du vaccin Pfizer  montre clairement que  1 437 troubles sanguins  ont été rapportés après l'inoculation, dont 1 204 étant des lymphadénopathies (ganglions lymphatiques hypertrophiés ou enflés). 712 troubles cardiaques  ont été rapportés, notamment des palpitations (303) et une accélération du rythme cardiaque (230). 445 troubles de l'oreille  ont été signalés, dont des vertiges (146), des douleurs auriculaires (122) et des niveaux variables de perte auditive (31).

Il y avait  823 références à des troubles oculaires , dont 145 signalements de douleur oculaire, 126 de vision trouble et 5 de cécité. 6 605 commandes gastro-intestinales  ont été signalées, parmi lesquelles 2 889 cas de nausées, 924 cas de diarrhée, 775 cas de vomissements et 283 cas de douleurs abdominales hautes.

Sur les  19 354 «troubles généraux»  signalés 4 007 étaient des cas de fatigue, 3 665 des fièvres, 2 310 des frissons, 773 des douleurs au site de vaccination, 491 des «maladies de type grippal». Il y avait 308 troubles du système immunitaire , principalement des réactions d'hypersensibilité (146) et anaphylactiques (116).

Ironiquement, on a  signalé 1 186 infections , dont 308 cas (y compris des «cas suspects») de Covid-19 lui-même, 231 cas de grippe et 154 infections des voies respiratoires supérieures.

Il y a eu  224 blessures  signalées et  357 troubles métaboliques , dont 252 étaient une perte d'appétit. 8 129 troubles musculaires et tissulaires  ont été mentionnés, dont 2 690 douleurs musculaires et 1 704 douleurs articulaires. 11 160 troubles nerveux  ont été signalés, dont 5 506 céphalées, 1 546 cas d'étourdissements, 45 convulsions, 15 cas de paralysie et 1 cas de syndrome de verrouillage. Il y a eu  5 fausses couches  signalées.

Sur les  830 troubles psychiatriques  signalés, 162 étaient de l'insomnie, 112 cas de confusion et 73 épisodes d'anxiété. Sur les  120 troubles rénaux et urinaires , 35 étaient des douleurs rénales et 12 étaient de l'incontinence urinaire. Il y avait  187 troubles de la reproduction et du sein  mentionnés, dont 31 étaient des douleurs mammaires et 22 des ménorragies (règles abondantes).

Il y a eu  2 397 troubles respiratoires  signalés, dont 520 cas de difficultés respiratoires, 483 maux de gorge et 426 cas de toux. 3 947 troubles cutanés  ont été signalés, dont au moins 796 éruptions cutanées et 776 cas de démangeaisons. Les  676 troubles vasculaires  enregistrés comprenaient 182 bouffées de chaleur.

Effets indésirables suspectés après avoir reçu l'Université d'Oxford / AstraZeneca

Un total de  42 649 effets secondaires suspectés ont  été enregistrés après l'utilisation du vaccin Université d'Oxford / AstraZeneca. 

Le lien avec l'analyse du vaccin d'Oxford  indique que  202 troubles sanguins  ont été signalés après l'inoculation, dont 171 cas de ganglions lymphatiques modifiés. 406 troubles cardiaques  ont été rapportés, notamment des palpitations (214) et une accélération du rythme cardiaque (141). 203 troubles de l'oreille  ont été signalés, dont des douleurs auriculaires (88), des vertiges (41) et des niveaux variables de perte auditive (31).

Il y avait  456 références à des troubles oculaires , dont 191 rapports de douleur oculaire, 53 comptes de vision trouble et 8 de cécité. 4 693 commandes gastro-intestinales  ont été signalées, parmi lesquelles 2 320 cas de nausées, 479 cas de diarrhée, 862 cas de vomissements et 235 cas de douleurs abdominales.

Sur les 15  644 «troubles généraux»  signalés 2658 étaient de la fatigue, 4562 étaient de la fièvre, 2971 étaient des frissons, 100 étaient des douleurs au site de vaccination, 579 étaient des «maladies de type grippal». Il y avait  90 troubles du système immunitaire , encore une fois principalement des réactions d'hypersensibilité (39) et anaphylactiques (28).

Avec le vaccin Oxford, 695 infections ont été  signalées , dont 42 cas (dont 2 «cas suspects») de Covid-19 lui-même, 358 cas de grippe et 74 infections des voies respiratoires supérieures.

112 blessures  ont été signalées et  491 troubles métaboliques , dont 430 étaient une perte d'appétit. Il y avait 5 427 troubles musculaires et tissulaires , dont 1 983 cas de douleurs musculaires et 1 281 de douleurs articulaires. 9 328 troubles nerveux  ont été signalés, dont 5 112 céphalées, 1 207 cas d'étourdissements, 40 convulsions et 5 cas de paralysie.

Il y a eu 3  fausses couches .

748 troubles psychiatriques  ont été signalés, dont l'insomnie (195), l'état confus (92) et les hallucinations (64). 112 troubles rénaux et urinaires  ont été signalés, dont des douleurs rénales (48) et des mictions fréquentes (22). Il y a eu  83 troubles de la reproduction et du sein  rapportés.

Sur les  1 030 troubles respiratoires  signalés, 282 étaient des cas de difficulté à respirer, 209 des maux de gorge et 169 des cas de toux. 2 052 troubles cutanés  ont été signalés, en particulier une transpiration excessive (615), des éruptions cutanées (271) et des démangeaisons (224. Les  337 troubles vasculaires  enregistrés comprenaient 121 bouffées de chaleur.

Références: Gov.uk ; Assets.publishing.service.gov.uk ; Assets.publishing.service.gov.uk

Partager cet article
Repost0

Pages