Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 152 000 visiteurs 248 000 pages et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.darthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 
https://www.facebook.com/people/Henry-Darthenay/1649294905
 
Musique (un florilège d'oeuvres musicales) :
 
 http://www.youtube.com/user/henrydarthenay
 
 

Recherche

31 mars 2020 2 31 /03 /mars /2020 07:45

Oui, beaucoup d'informations circulent sur le coronavirus, notamment sur sa nature est il naturel ou bien modifié en laboratoire.

En vidéo en effet nous avons cette démonstration par la RAI Léonardo en 2015 sur un virus potentiellement dangereux étudié à WUHAN.

Cette vidéo est ressortie récemment à l'occasion de l'apparition du CoVid19 laissant penser que le virus aurait pu être modifié et échappé du laboratoire P4 de Wuhan.

A priori il semble que le virus soit d'origine animale par étude des génomes, mais cela ne prouve pas qu'il ne se soit pas échappé du laboratoire P4 de Wuhan. Donc il est bien difficile en cas de dire qu'il provient du laboratoire puisqu'il n'y a pas de signature à priori de manipulation.

Cependant je vais remettre en ligne plusieurs liens qui permettent de mettre en doute cette allégation de non fuite du laboratoire.

une étude scientifique chinoise sur justement le SARS-COV-2 ou l'on signale :

" Le coronavirus du SRAS (SARS-CoV) est l'agent étiologique du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), un syndrome pulmonaire aigu qui, lorsqu'il est apparu à l'hiver 2002-2003, a entraîné la mort d'environ 800 personnes, près de 10% des personnes infectées ( Drosten et al , 2003 ; Fouchier et al , 2003 ; Ksiazek et al , 2003 ; Kuiken et al , 2003 ). Malgré la crainte que le SRAS-CoV ne réapparaisse, l'hiver dernier (2003-2004), seule une poignée d'individus ont été trouvés infectés par le virus. Ces individus semblaient présenter des symptômes beaucoup moins graves et aucune transmission secondaire n'a été observée ( Liang et al , 2004 ; Peiris et al , 2004 ; Song et al , 2005 ). De graves cas de SRAS ont également été signalés en 2004, mais ils étaient dus à des infections de laboratoire ( Normile, 2004 ). "

source : https://www.embopress.org/doi/full/10.1038/sj.emboj.7600640

Donc cette étude montre bien qu'il y a eut des fuites dues à des infections de laboratoire

Vous trouverez joints plusieurs articles concernant les fuites virales de laboratoires en Chine.

Dans un autre article du French.China.org.cn du 20/02/2020

Il est signalé :

" Etabli en 1956, l’Institut de virologie de Wuhan est une agence de virologie majeure en Chine, qui abrite un laboratoire de biosécurité du plus haut niveau en Asie. Depuis le début de l’épidémie, il a fait l’objet de rumeurs selon lesquelles le virus aurait été créé artificiellement et fuité de son laboratoire P4. Ces accusations visent également les dirigeants et le personnel de l’institut. Elles prétendent que le patient zéro serait l’un des étudiants de deuxième cycle travaillant sur le site et remettent en cause la compétence de son directeur. "

"Lundi, Chen Quanjiao, une chercheuse de l’Institut, a réfuté une théorie du complot postée sur Sina Weibo par un utilisateur répondant au pseudonyme « Weiketiezhi », qui affirmait qu’elle avait dénoncé la vente d’animaux de laboratoires par le directeur de l’institut, Wang Yanyi, ce qui aurait permis au virus de fuiter. « Je n’ai jamais fourni aucune information de ce type et je suis en colère contre ceux qui ont usurpé mon identité pour fabriquer un faux message », a-t-elle fait savoir dans une déclaration publiée sur le site de l’Institut. La chercheuse a affirmé qu’elle poursuivrait en responsabilité la personne répandant ces rumeurs.

Mercredi, le Bureau régional de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour la Méditerranée orientale a fait savoir lors d’une conférence de presse, que le virus provenait d’un animal et qu’il n’y avait aucune preuve permettant d’affirmer qu’il était issu d’un laboratoire.

Lundi, les autorités locales de la sécurité de la province du Jiangsu ont publié un communiqué, indiquant qu’elles avaient remonté le compte répandant ces rumeurs jusqu’à une adresse IP située à l’étranger et correspondant à une organisation spécialisée dans la propagation de contenus diffamant la Chine. « Les internautes doivent garder l’œil ouvert et ne pas se laisser induire en erreur », ont-elles rappelé.

« Il s’agit soit d’une mauvaise intention soit d’une ignorance absurde, qui a mené certains individus et médias à publier des déclarations à sensation, suggérant que le nouveau coronavirus serait une arme biologique ayant fuité du laboratoire », a déclaré Geng Shuang, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, lors d’une conférence de presse organisée jeudi en ligne."

Source : http://french.china.org.cn/china/txt/2020-02/21/content_75730359.htm

 

Donc une rumeur évoque la vente d'animaux du laboratoire à l'extérieur

 

Dans les Observateurs.ch du 16/03/2020

Il est précisé :

" Les Chinois ne révèlent pas quelles étaient les expériences réalisées. A-t-on le droit de se poser une question sans aucune idée complotiste ?Oui, le P4 est, semble-t-il, indiscutablement protégé. Mais qu’en est-il de son alimentation en animaux d’expériences ? Il faut aussi noter que les responsables concernés, à Wuhan, ont été démis de leurs fonctions. Pékin a dépêché sur place la générale de division Chen Wei (qui est une experte en chef de la défense contre les armes biochimiques) pour prendre le contrôle des opérations.

Source : https://lesobservateurs.ch/2020/03/16/coronavirus-lorigine-dune-pandemie/

 

Donc on voit la réaction du gouvernement Chinois qui démissionne les responsables du laboratoire pour envoyer la générale de division Chen Wei (experte en chef de la défense contre les armes biochimiques. Curieux non !

 

Alors aux vues des informations on est capable de se poser des questions, évidemment les intérêts en jeux sont conséquents, d'autant plus que se mêlent des intérêts internationaux !

 

Informations complémentaires :

 
Crashdebug.fr :
 
 
Partager cet article
Repost0
29 mars 2020 7 29 /03 /mars /2020 16:02

Une petite vidéo qui explique la réaction ou la réaction tardive de nos gouvernements pour des raisons économiques. Mais ces raisons pourrons donner lieu a des véritables catastrophes sanitaires !

 

Partager cet article
Repost0
29 mars 2020 7 29 /03 /mars /2020 15:14

Je vous poste cette vidéo très explicite sur le Covid19 ou le Sars Cov2

Une re contamination peut être extremement dangereuse, écoutez bien cette vidéo, elle est essentielle dans la compréhension du comportement de ce virus. Elle également essentielle pour votre protection.

Partager cet article
Repost0
28 mars 2020 6 28 /03 /mars /2020 14:20

Je vous poste ce reportage télévisé de la chaine Italienne RAI LEONARDO de 2015

Dans cette vidéo, signée Maurizio Menicucci, a est affirmé que les Chinois avaient créé un "supervirus pulmonaire à partir de chauves-souris et de souris" à des "fins d'étude". Une protéine de surface SHCO de la chauve souris a été rajoutée a un virus qui provoque le SRAS à la souris est qui est transmissible à l'homme.

Ce supervirus pourrait être selon cette vidéo comme la source de contagion du SARS-COV-2 qui aurait échappé aux expérimentation du laboratoire de Wuhan.

Je vous poste deux liens sur une même vidéo pour vérification de sources indispensables. L'une de Jim que je remercie ! et l'autre la source informative originale

Je vous poste ensuite un lien d'une étude scientifique chinoise sur justement le SARS-COV-2 ou l'on signale :

" Le coronavirus du SRAS (SARS-CoV) est l'agent étiologique du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), un syndrome pulmonaire aigu qui, lorsqu'il est apparu à l'hiver 2002-2003, a entraîné la mort d'environ 800 personnes, près de 10% des personnes infectées ( Drosten et al , 2003 ; Fouchier et al , 2003 ; Ksiazek et al , 2003 ; Kuiken et al , 2003 ). Malgré la crainte que le SRAS-CoV ne réapparaisse, l'hiver dernier (2003-2004), seule une poignée d'individus ont été trouvés infectés par le virus. Ces individus semblaient présenter des symptômes beaucoup moins graves et aucune transmission secondaire n'a été observée ( Liang et al , 2004 ; Peiris et al , 2004 ; Song et al , 2005 ). De graves cas de SRAS ont également été signalés en 2004, mais ils étaient dus à des infections de laboratoire ( Normile, 2004 ). "

source : https://www.embopress.org/doi/full/10.1038/sj.emboj.7600640

Récepteurs et déterminants viraux de l'adaptation du coronavirus du SRAS à l'ECA2 humaine
EMBO J (2005) 24: 1634-1643 https://doi.org/10.1038/sj.emboj.7600640
 
 
Merci de votre attention

Pour faire bonne part je vous partage également cet autre lien qui attaque cette controverse.

Pour ma part, aux vues de l'apparition du coronavirus et des circonstances j'opterai plutôt pour un échappement de laboratoire soit inopiné soit volontaire, par d'autres tractations ; à savoir ensuite à qui profite le crime disons cela ! Egalement je pense qu'une autre vague est probable et plus mortelle que celle ci, celle ci étant volontaire, l'autre moins pour un groupe nettement plus restreint d'individus. Alors restez vigilants !

"Un hasard? Un cas typique de complot de réseau? Cependant, il est impossible de ne pas remarquer l'incroyable service du Tg Leonardo, l'étude scientifique de RaiTre, diffusée le 16 novembre 2015, intitulée "Le Super Virus".

«Les scientifiques chinois créent un super virus pulmonaire à partir de chauves-souris et de souris: il n'est nécessaire qu'à des fins d'étude, mais il existe de nombreuses protestations. Vaut-il le risque? " c'est le boulon du service de Maurizio Menicucci. Tout voir.

Aussi parce que le 12 février dernier (et ici nous ne sommes plus dans le domaine des hypothèses et des prévisions, mais en réalité) l'Istituto Superiore di Sanità a publié l'article suivant intitulé "CovidD-19, un rôle très probable pour les chauves-souris".

Pendant ce temps, le journal en ligne Open a publié un article intitulé la vidéo de TGR Leonardo de 2015 et le coronavirus conçu en laboratoire: ce n'est pas Sars-cov-2.

Avec ces conclusions:

Ne vous inquiétez pas, on ne peut pas dire que le service TGR Leonardo soit tombé sur un faux car c'est l'étude qui était connue, notamment dans la communauté scientifique, en 2015 lorsque le service lui-même a été diffusé. Enfin, le virus mentionné dans le rapport n'a rien à voir avec le nouveau coronavirus et ne prouve pas que l'actuel Covid-19 est né en laboratoire."

Partager cet article
Repost0
24 mars 2020 2 24 /03 /mars /2020 16:52
 

"Didier Raoult , la chloroquine et le gouvernement"

Une fable à la Jean De La Fontaine :

Un professeur qui en 2003 disait :

« La France apparaît comme l’un des moins bien préparés à un problème d’épidémie massive »

«Il y a eu démission, accuse ce spécialiste de bactériologie-virologie, parce que l'Etat n'a jamais fait des maladies infectieuses une priorité.» (premier article)

 

Alors suivons en les conséquences :

 

Covid-19 : l’infectiologue Didier Raoult accusé de fake news par les Décodeurs du Monde (voir deuxième article)

 

Didier Raoult n’a pas obtenu d’Yves Lévy (alors patron de l’Inserm et époux de l’ex-ministre de la Santé Agnès Buzyn), le label qui lui aurait donné une reconnaissance indiscutable (article 3)
 
 

Novartis, Mylan et Teva vont fournir des dizaines de millions de doses de chloroquine pour lutter contre le COVID-19 (cliquez sur le lien (article 4 en anglais)

 

MOTIF DE LA DISCORDE ENTRE le Professeur Raoult  et Yves Lévy :

"

Yves Lévy est un médecin reconnu, spécialiste dans le domaine du VIH. En 2014, il a pris la tête de l’Inserm. Cette institution est placée sous la cotutelle des ministères de la santé et de la recherche. Lorsque sa femme, Agnès Buzyn, a été nommée ministre de la santé en mai 2017, des soupçons de conflits d’intérêts ont émergé. Dès la prise de fonctions de cette dernière, un décret avait été pris pour retirer au ministère de la santé la cotutelle de l’Inserm. Mais la situation a continué à créer l’embarras, poussant M. Lévy à retirer en 2018 sa candidature pour un second mandat.

Entre Didier Raoult et Yves Lévy, il y a bien eu un différend. L’infectiologue marseillais a été l’un des premiers à dénoncer un possible conflit d’intérêts entre l’Inserm et le ministère de la santé. Il s’est aussi montré très critique envers l’institution, comme l’explique le journaliste Hervé Vaudoit, auteur de L’IHU Méditérranée Infection. Le défi de la recherche et de la médecine intégrées (éd. Michel Lafon, 2018) : « Avec des articles (…) pour déplorer que l’Inserm ait, depuis trente ans, fait sortir la recherche médicale des hôpitaux universitaires, il pouvait difficilement espérer le soutien indéfectible d’Yves Lévy. »

Le conflit s’est cristallisé autour des statuts et labels de l’IHU de Marseille. Ces instituts hospitalo-universitaires bénéficiaient, depuis leur création en 2010, d’un statut de fondation de coopération scientifique, qui leur accordait une large autonomie et liberté de recherche. Or Yves Lévy plaidait pour l’abandon de ce statut, selon le journaliste Hervé Vaudoit. Quand Mme Buzyn a annoncé vouloir changer ce statut en septembre 2017, l’annonce a provoqué la colère de M. Raoult, qui s’en est ému dans la presse. Matignon a été contraint d’intervenir.

Autre motif de courroux, en 2018, l’Inserm et le CNRS ont retiré leur label aux unités de recherche de l’IHU de Marseille. Une conséquence de cette bataille engagée entre les deux hommes, selon le camp Raoult. L’Inserm explique au Monde que cette décision n’émanait pas d’Yves Lévy seul :

« Les projets d’unités de recherche sont évalués par le Haut Conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur, puis par les instances d’évaluation de l’Inserm : commissions scientifiques spécialisées et conseil scientifique. Ces dernières émettent un avis sur lequel la direction de l’Inserm se base pour accepter ou non la création ou le renouvellement de l’unité avec un label Inserm. La décision a été prise à la suite du processus décrit. »

 

Source :

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/03/27/coronavirus-et-hydroxychloroquine-le-couple-buzyn-levy-cible-de-publications-mensongeres_6034663_4355770.html

 

Alors juste une interrogation : Est ce que dire la vérité est capable d'entraver une carrière utile au bien public ?

Partager cet article
Repost0
13 mars 2020 5 13 /03 /mars /2020 14:44

Un reportage allemand très complet et court, qui met en lumière plusieurs faits sur le Coronavirus et notamment le Covid 19, ainsi qu'un certain Soros, qui est toujours dans les bons coups !

 

Faites partager svp, pour infos

 

Ensuite Soros et la politique Française, le financement de la campagne électorale de Macron à hauteur de 2 365 910,16 €

 

Le financement de la migration vers l'Europe via L’Open Society de George Soros et le think tank américain "Migration Policy Institute"

 

Une question importante à se poser à quoi joue t il ? ou que cherche t il ? et surtout pour qui agit il ? Une réponse quoiqu'il en soit : Pourquoi paierions nous les lubies d'un milliardaire mégalomane au niveau européen !

 

Partager cet article
Repost0

Pages