Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Contact : Administrateur@henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 125 000 visiteurs 188 000 pages vues , merci de votre visite

contact :henry.darthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 
https://www.facebook.com/people/Henry-Darthenay/1649294905
 
Musique (un florilège d'oeuvres musicales) :
 
 http://www.youtube.com/user/henrydarthenay
 
 Vous êtes 95 000 a  avoir visité ce site, 170 000  pages ont été consultées ; je vous en remercie.

Recherche

5 mai 2015 2 05 /05 /mai /2015 08:16

cumul des crises, consommation, pic oil, énergies alternatives, technologies,

Repost 0
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 12:11

Arte propose un documentaire le 29 janvier 2012 à 20h40 sur la vie sauvage en France, àcette suite dansle cadre du projet "La France sauvage" une série sera diffusée sur son patrimoine naturel à travers l'exploration des 10 écosystèmes...

 

Repost 0
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 06:56

Jacques Ellul (sociologue) - Interview sur la propagande contemporaine via les techniques et technologies

 

 

 

Repost 0
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 06:11

Les alternatives au nucléaire, les nouvelles technologies de l'énergie, par Jean Pierre Petit (scientifique français spécialiste en mécanique des fluides, physique des plasmas, magnétohydrodynamique et en physique théorique ; il a été directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique en activité en tant qu'astrophysicien à l'Observatoire de Marseille)

 

Plusieurs pistes sont évoquées en toute simplicité par ce scientifique parfois controversé, mais ces dernières ont le mérite d'être entendues durant une partie de son interview (qui dura 5 h sur enquête-débat.fr)

 

Vous trouverez sur son site d'autres éléments Jean-Pierre Petit.org

 

Repost 0
14 août 2010 6 14 /08 /août /2010 09:42

Qui est donc Jean Marie Pelt :

 

D’abord professeur de biologie végétale et de cryptogamie à la Faculté de Pharmacie de Nancy jusqu’en 1972, il fonde en 1971 à Metz l’Institut européen d'écologie, et enseigne la botanique et la physiologie végétale à la Faculté des Sciences de l’Université de Metz.

 

Cofondateur en 1999 du Comité de recherche et d'information indépendantes sur le génie génétique (CRIIGEN), il est aujourd’hui très sollicité par les médias pour les questions de sécurité alimentaire, notamment celles concernant les organismes génétiquement modifiés (OGM) contre lesquels il s'oppose fermement.

 

Entretien de la Biodiversité 2008 :

 

  
Ensuite une conférence par Christian Vélot :
  
  
 
Docteur en Biologie et maître de conférences en génétique moléculaire à l’Université Paris-Sud 11. Il est responsable d'une équipe de recherche sur le Centre Scientifique d'Orsay. Membre du Conseil Scientifique du CRIIGEN (Comité de Recherche et d'Information Indépendantes sur le Génie Génétique et administrateur aux côtés de Jacques Testart de Fondation Sciences Citoyennes , il est aussi co-fondateur et Vice-Président d'un réseau de chercheurs européens engagés pour une responsabilité sociale et environnementale (réseau ENSSER)
OGM en Russie :
 
 
Etude du  Dr Alexey Surov et son équipe ont nourri pendant deux ans et d'une manière classique les petits mammifères, à l'exception près que certains d'entre eux ont été plus ou moins nourris avec du soja OGM (importé régulièrement en Europe) tolérant à un herbicide :
 
 
 
Ce qu'en dit infogm :
 
 
L'innocuité de la pomme de terre transgénique mise en cause  (article du Monde du 3 mars 2010)
 
 
Carte mondiale de la production d'OGM en 2005
L'affaire Arpad Pusztai (1999), corrollaire de l'étude russe d'Alexey Surov :
Repost 0
11 juillet 2010 7 11 /07 /juillet /2010 13:37

 

"Depuis ces dernières années, les populations mondiales d’abeilles domestiques (Apis mellifera) sont en déclin. Ces importants épisodes de disparition, encore mal expliqués, ont été baptisés « syndrome d’effondrement des colonies ». La mortalité hivernale a connu un pic important au cours des deux dernières années, touchant 30 à 50 % des colonies aux Etats-Unis, contre 5 à 10% en situation normale. Une crise également vécue par les apiculteurs français, même si le pourcentage de colonies touchées est redescendue à 8-10% l’hiver dernier, selon le CNDA (Centre national du développement apicole).

Plus de 80% des espèces végétales mondiales et les trois quart des plantes cultivées par l’homme dépendent des insectes pollinisateurs. Ces derniers, principalement des abeilles et des bourdons (Hyménoptères Apoïdes), transportent le pollen produit par les étamines jusqu’aux stigmates des fleurs, assurant ainsi la reproduction sexuée des plantes entomophiles. En échange de ce service, l’insecte y gagne du nectar, du pollen - ou se fait parfois leurrer par la plante ! En tout, il existe plus de 20.000 espèces d’abeilles dans le monde, dont 1000 espèces présentes en France.

Ce syndrome d’effondrement des colonies, qui touche aussi bien les espèces domestiques ou sauvages , pose de sérieuses questions quant à son impact sur l’agriculture. En effet, si les 25% de cultures ne dépendant pas de la pollinisation entomophile concernent les céréales, la plupart des cultures maraîchères concernées fournissent 35% de la production mondiale de nourriture"

 

 

 

Rapport scientifique

 

 :

Le mystère de la disparition des abeilles

Les causes de la mort des abeilles (La Cinq documentaire)

Siences et avenir article

 

 

 

Une solution pour l'instant : l'accord entre agriculteurs et apiculteurs, mettre les terres en jachères en partie en plantations mellifères avec un épanouissement étalé dans le temps des plantes afin de fournir aux colonies les ressources nécessaires pour alimenter les ruches, mais aussi stabiliser et renforcer leur immunités.

Ce processus est gagnant dans la mesure ou il favorise également la pollinisation à moindre frais.

Restera ensuite à définir quel est l'objectif agricole pour réajuster raisonnablement ce secteur façe aux enjeux de demain.

 

Repost 0

Pages