Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 152 000 visiteurs 248 000 pages et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.darthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 
https://www.facebook.com/people/Henry-Darthenay/1649294905
 
Musique (un florilège d'oeuvres musicales) :
 
 http://www.youtube.com/user/henrydarthenay
 
 

Recherche

25 mars 2020 3 25 /03 /mars /2020 15:02

« The Wall Street Journal

– La Fed dévoile une expansion majeure de ses interventions sur les marchés.

– La banque centrale va commencer ses opérations de prêt pour désengorger les marchés de la dette des entreprises et des municipalités.

– La Fed a déclaré que les achats de titres du Trésor et de prêts hypothécaires qu’elle avait approuvés il y a une semaine étaient essentiellement illimités.

Elle a déclaré qu’elle achèterait 375 milliards de dollars de titres du Trésor et 250 milliards de dollars de titres hypothécaires cette semaine.

– La banque centrale a également déclaré qu’elle commencerait à acheter des titres adossés à des créances hypothécaires commerciales émis par des entités soutenues par le gouvernement, qui consistent principalement en dettes sur des immeubles à appartements locatifs.

La crise du CORONAVIRUS responsable de tout et surtout SUBTERFUGE ultime d'une équipe de malfrats de la finance capable de vous essorer pour dissimuler leurs forfaits !

Partager cet article

Repost0
25 mars 2020 3 25 /03 /mars /2020 14:48

L'après coronavirus sera pire que la pandémie elle même :

Certains économistes prévoient un recul de 10 points de PIB pour cette année,

"Le PIB mesure la valeur de l'ensemble des biens et services produits sur le territoire d'un pays donné au cours d'une période donnée (en général, une année, parfois un trimestre), quelle que soit la nationalité des producteurs présents sur ce territoire"

Autrement dit l'effondrement de la production va sérieusement impacter le reste de l'économie.

 

Ne mettons pas cela sur le dos du coronavirus, ça serait trop facile, ce dernier a été le révélateur d'une crise qui couvait depuis plusieurs années, et ce que nous allons subir ce ne sont que les temps de spéculations outrancières suite à la crise de 2008. 

Voir article

 

Les indices manufacturiers s'effondrent !

Partager cet article

Repost0
24 mars 2020 2 24 /03 /mars /2020 18:27

Charles Sannat nous alerte sur le manque de produits agricoles dans les semaines qui viennent faute de main d'oeuvre ou alors les produits seront hors de prix.

Au moment ou la FED créée une une réalité virtuelle économique pour soutenir les marchés et les entreprises défaillantes en "imprimant" de la monnaie.

Mais la FED ou la BCE ont elles la capacité de faire pousser des salades comme elles fabriquent des billets !

 

 

Partager cet article

Repost0
23 mars 2020 1 23 /03 /mars /2020 17:47
1,5 million de Milliards $ de produits dérivés  à risque
1,5 million de Milliards $ de produits dérivés  à risque
1,5 million de Milliards $ de produits dérivés  à risque

Je vous poste ces articles pour bien vous montrer que la situation n'est pas récente, d'ailleurs je vous incite fortement à regarder ma catégorie intitulée "Grande Crise"

Comme pour l'affaire du coronavirus il y a eut dans les pays occidentaux et de manière générale mondiale une complète impréparation à cette crise boursière, financière et économique ; en fait rien n'a été fait depuis 2008, malgré les incantations de meilleures gestion, tout à continué comme avant, en favorisant la spéculation à tout crins.

"Ne laissez pas un Banquier gérer vos affaires ; ç'est comme si vous laissiez la garde de votre cave à un alcoolique" Ce n'est pas de moi mais de J LV que je salue bien

L'image est plus frappante que le renard dans le poulailler, le renard agit par nécessité et non par mécanisme éducatif ou par  vice et plaisir.

 

Alors ne vous attendez pas a des miracles mais plutôt à avoir affaire à la cour des miracles

 

 

"Avec l’arrêt quasi-total de l’activité économique dans de nombreux pays, qui va certainement durer, comme au Royaume-Uni et aux États-Unis, la quantité de monnaie à imprimer sera inimaginable. Cela commencera par atteindre les centaines de milliards de dollars, mais à mesure que le système bancaire sera mis sous pression, le QE dépassera les milliers de milliards $. Quand Deutsche Bank, avec ses 50 000 milliards de produits dérivés, sera soumise à une réelle pression, ce qui arrivera bientôt, la Bundesbank et la BCE devront imprimer des centaines de milliers de milliards. N’oubliez pas que les contreparties feront faillite simultanément et que JP Morgan, par exemple, détient également environ 50 000 milliards $ de produits dérivés. Lorsque toutes les contreparties feront faillite, au moins 1,5 quadrillion de dollars seront à risque. "

Businessbourse du 23 mars 2020

 

" L’explosion de la dette mondiale a augmenté les risques de façon exponentielle, mais ce n’est pas le plus gros problème. La véritable bombe à retardement est le marché des produits dérivés. La BRI à Bâle et les banques rapportent certainement mal le total des positions sur produits dérivés, que nous estimons à 1,5 quadrillion $, voire plus de 2 quadrillions $. Lorsque la pression s’abattra véritablement sur le système, il n’y aura plus de liquidités sur le marché des dérivés et donc la plupart de ces instruments nucléaires d’autodestruction ne vaudront rien. À ce moment-là, le QE pourrait atteindre les quadrillions alors que l’hyperinflation fera des ravages et que la monnaie papier retournera à ZÉRO.

Les banques ayant les plus grosses positions sur produits dérivés sont Deutsche, JP Morgan, Citigroup et Goldman Sachs. Ensemble, ils détiennent environ 200 000 milliards $. La position réelle est probablement beaucoup plus élevée. Nous le découvrirons quand la crise commencera."

Businessbourse du 28 janvier 2020

 

 

Partager cet article

Repost0
23 mars 2020 1 23 /03 /mars /2020 17:29

Eh oui ! Pourquoi l'immobilier échapperait il a la tendance générale !

Le 16 mars déjà les prix sur Paris pouvaient varier de - 5 à -20 %

 

Thami Kabbaj analyse rapidement la situation :

La dégradation au niveau de l'emploi est une certitude, les emprunteurs risquent de ne plus pouvoir honorer leur crédits et de ce fait ce manque à gagner va plomber le marché immobilier de manière conséquente.

Par le biais d'un bilan rapide Thami Kabbaj nous explique que les défauts de paiements sur les prêts en cours viendront forcément gréver les placements bancaires. Pour ce faire il restera les fonds propres de la Banque pour atténuer ou amortir cette difficulté, alors en dernier lieu que reste t il : les dépôts de vos comptes bancaires.

 

Partager cet article

Repost0
20 mars 2020 5 20 /03 /mars /2020 17:57
La loi "urgence coronavirus" permet de revenir sur les congés payés et le temps de travail

Je viens de consulter vie-publique.fr et je vous donne texto les paragraphes concernants  les dispositions les plus sensibles capables d'affecter plus ou moins notre quotidien. (en bleu)

 

Un nouveau dispositif d'état d'urgence sanitaire

 

"Il est déclaré par un décret en Conseil des ministres, pris sur le rapport du ministre chargé de la santé. Sa prolongation  au-delà d'un mois doit être autorisée par une loi, qui fixe sa durée.

Dans le cadre de cet état d'urgence, le Premier ministre peut prendre par décret les mesures générales "limitant la liberté d’aller et venir, la liberté d’entreprendre et la liberté de réunion et permettant de procéder aux réquisitions de tout bien et services nécessaires". Il peut s'agir de mesures de confinement à domicile. Le ministre chargé de la santé peut, par arrêté, fixer les autres mesures générales et des mesures individuelles. Les préfets peuvent être habilités à prendre localement des mesures d'application."

 

Les mesures d'urgence économique et d'adaptation à la lutte contre l'épidémie de Covid-19

  • d'aider et de soutenir la trésorerie des entreprises afin de limiter les faillites et les licenciements (création d'un fonds de solidarité avec la participation des régions pour les petites entreprises, extension du champ du chômage partiel, capacité renforcée de la Banque publique d'investissement d'accorder des garanties, report des charges sociales et fiscales et sursis aux factures de loyers, de gaz et d'électricité pour les petites entreprises et les petits commerces...) ;
  • d'adapter le droit du travail pour permettre aux entreprises de faire face aux difficultés d'organisation auxquelles elles sont confrontées (modification des conditions d'acquisition des congés payés, possibilité pour le chef d'entreprise d'imposer unilatéralement les dates de prise d'une partie des jours de congé...) ;
  • de modifier le droit des procédures collectives et des entreprises en difficulté afin de mieux anticiper les défaillances d'entreprises ;
  • d'alléger le droit des sociétés (tenue simplifiée d'assemblées générales de toutes sortes, y compris des syndics de copropriété...) ;
  • d'adapter les procédures administratives et juridictionnelles à la crise sanitaire (sur les délais légaux, les règles de procédure pénale...) ;
  • de faciliter la garde des jeunes enfants dans le contexte de fermeture des structures d'accueil (ainsi tous les assistants maternels pourront temporairement accueillir jusqu'à six enfants en même temps) ;
  • de repousser au 31 mai 2020 la fin de la trêve hivernale pour les expulsions locatives ;
  • de continuer à protéger les publics fragiles (personnes handicapées, âgées, pauvres...) ;
  • de permettre le maintien des droits des assurés sociaux et leur accès aux soins afin d'éviter notamment des ruptures en cas d'impossibilité de remplir un dossier ;
  • d'assouplir les règles de fonctionnement des collectivités locales (délégation de pouvoir étendue confiée aux maires...).

L'examen du texte par les parlementaires

 

  •  le Premier ministre pourra prendre des mesures temporaires de contrôle des prix (comme celle du 5 mars 2020 sur les prix de vente des gels hydro-alcooliques) et toute autre mesure autorisant ou obligeant les professionnels à mettre à disposition des patients des médicaments contre l'épidémie ;
  • la police municipale, les gardes-champêtres et, à Paris, certains agents de la mairie ou de la préfecture de police, pourront contrôler le respect des obligations de confinement.

 

Mais je vous invite pour plus de détails à consulter le texte en ligne sur le lien ci dessous,

Merci !

 

Juste une remarque, le coronavirus masque si l'on peut dire la crise économique et financière, ces nouvelles dispositions vont permettre une flexibilité unilatérale de l'employeur en ce qui concerne les congés et la durée du travail,  dans un premier instant, il faut évidemment attendre les détails pour ce qui concerne les délégations de pouvoirs aux collectivités locales.

Ne serait ce pas les prémices des pleins pouvoirs !

Partager cet article

Repost0
19 mars 2020 4 19 /03 /mars /2020 16:51

Partager cet article

Repost0
18 mars 2020 3 18 /03 /mars /2020 16:34

Vous trouverez en lien ce que dit Philippe Béchade sur BFM  Business ce matin 18 mars 2020,

(Pour ce qui concerne le 19 mars, malgré l'injection massive de la BCE de 750 milliards d'euro, les bourses européennes ont du mal a retrouver l'équilibre à l'heure actuelle à 15 h elles sont environ à - 1%)

je pense que la vidéo ne va pas rester en ligne éternellement

 

Alors voilà le résumé :

"enrayer la crise ce sera no limit,.... ça fera gonfler les déficits...

qui va payer, comme les sommes engagées vont être tellement considérables, on parle aux états unis de 2 000 milliards pour éviter par exemple le krach obligataire, en fait le fourchette d'estimation pour ce qu'il faut mettre sur la table .... certains parlent de 5 000 milliards et on les mettra sinon ç'est l'effondrement complet de l'économie pas seulement l'effondrement des marchés, on parle là de l'effondrement systèmique de l'économie, on mettra ce qu'il faut et on sait très bien que ce ne sera jamais remboursé.... pour éliminer tout cet argent il y aura derrière un gros choc inflationniste et c'est l'inflation qui carbonisera toute cette monnaie papier que l'on va créer d'un clic de souris ;à moyen terme je vois un gros choc inflationniste après à court terme un choc déflationniste.... les marchés obligataires sont en train de pricer les augmentations de déficits (états)"

interview que j'ai tapé partiellement BFM Business "Intégrale placement" du mercredi 18 mars 2020 interview de Philippe Béchade par Guillaume Sommerer

 

en lien l'évolution des taux Français de la dette (rendement obligataire sur la dette souveraine de la France)

le taux Oat sur 10 ans Italie (taux rendement obligataire sur la dette Italienne)

le taux Oat sur 10 ans Allemagne (taux rendement obligataire sur le dette Allemande)

je vous reposte le VIX indice de la volatilité des marchés américains

VIX

 

Indice de volatilité du CAC 40

 

 

Ce que l'on peut retenir ç'est que les taux des dettes souveraines s'envolent très nettement, l'indice de volatilité US lui est à cette heure 18 mars 2020 18 h  à 80 %

on est dans l'ultra rouge, voire violine, si je peux exprimer une couleur.

 

Donc attendons nous a des injections massives de liquidités pour sauver le système financier et économique, il y aura probablement des rachats de titres d'entreprises privées au moins pour ce qui concerne les USA dans un premier temps pour éviter l'effondrement économique. Et comme l'a exprimé Philippe Béchade un choc inflationniste très très conséquent.

 

Ce que l'on  observe actuellement, ç'est la panique totale sur les marchés, certains investisseurs vendent tout ce qu'ils possèdent, dont l'or et aussi l'immobilier,

l'or chute à cause de ses ventes et l'immobilier pour ce qui concerne la France est déjà une chute de près de 5 à 20 % pour l'instant. (sources BFM Business du 18 mars 2020 présenté par Cedric Decoeur)

Vous trouverez les cours de la bourse de Paris, mais aussi les autres places boursières

CAC 40 Bourse Paris

au 18 mars 2020 la chute de la bourse de Paris est de 37 % par rapport au 1er Janvier

et elle est de - 25,40 % sur 5 ans

et de - 4,66 % sur 9 ans qui nous ramène vers les indices de 2008

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
14 mars 2020 6 14 /03 /mars /2020 18:17

Dans sa rubrique du magazine L’Express du 3 mai 2009 Jacques Attali, soit visionnaire ou bien informé annonçait :

 

« L’Histoire nous apprend que l’humanité n’évolue significativement que lorsqu’elle a vraiment peur : elle met alors d’abord en place des mécanismes de défense ; parfois intolérables (des boucs émissaires et des totalitarismes) ; parfois futiles (de la distraction) ; parfois efficaces (des thérapeutiques, écartant si nécessaire tous les principes moraux antérieurs). Puis, une fois la crise passée, elle transforme ces mécanismes pour les rendre compatibles avec la liberté individuelle et les inscrire dans une politique de santé démocratique. »

 

Pour Attali, « La pandémie qui commence pourrait déclencher une de ces peurs structurantes », car elle fera surgir, « mieux qu’aucun discours humanitaire ou écologique, la prise de conscience de la nécessité d’un altruisme, au moins intéressé. »

« Et, même si, comme il faut évidemment l’espérer, cette crise n’est pas très grave, il ne faudra pas oublier, comme pour la crise économique, d’en tirer les leçons, afin qu’avant la prochaine – inévitable – on mette en place des mécanismes de prévention et de contrôle, ainsi que des processus logistiques de distribution équitable des médicaments et de vaccins. On devra, pour cela, mettre en place une police mondiale, un stockage mondial et donc une fiscalité mondiale. On en viendra alors, beaucoup plus vite que ne l’aurait permis la seule raison économique, à mettre en place les bases d’un véritable gouvernement mondial. »

« C’est d’ailleurs par l’hôpital qu’a commencé en France, au XVIIe siècle, la mise en place d’un véritable Etat », avance-t-il pour conclure.

Solidarité & Progrès, le 13 mai 2009

Attali en 2009 : une petite pandémie permettra d’instaurer un gouvernement mondial !

Partager cet article

Repost0
14 mars 2020 6 14 /03 /mars /2020 10:57

"Les migrants ont de nouveau attaqué des officiers grecs pendant la nuit, mais cette fois-ci en utilisant des cocktails Molotov incendiaires, qui ont mis le feu à la clôture de la frontière dans la région d’Evros, selon un rapport de Remix News.

 

Les médias locaux indiquent que les attaques des migrants étaient soutenues par les forces de sécurité turques et qu’en plus d’utiliser des bombes incendiaires, les migrants ont utilisé des gaz lacrymogènes qu’ils avaient obtenus des Turcs. Ils l’ont utilisé pour tenter de distraire les forces de l’ordre pendant qu’ils abattaient la clôture. Les forces grecques ont répondu avec leurs propres gaz lacrymogènes. "

Voir article

 

 

Partager cet article

Repost0

Pages