Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 152 000 visiteurs 248 000 pages et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.darthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 
https://www.facebook.com/people/Henry-Darthenay/1649294905
 
Musique (un florilège d'oeuvres musicales) :
 
 http://www.youtube.com/user/henrydarthenay
 
 

Recherche

10 novembre 2019 7 10 /11 /novembre /2019 16:23

Les agences de notations sont souvent dans un système de conflits d'intérêts ç'est à dire juge et partie et de plus les gendarmes des  marchés financiers ne peuvent connaitre la manière d'appréciation de celles ci, donc nous sommes parfois proche de l'arbitraire voire de la plus totale fumisterie. Encore des conseilleurs vendeurs auto proclamés !

Partager cet article

Repost0
10 novembre 2019 7 10 /11 /novembre /2019 16:10

L'Amour est dans le prêt

 

Bienvenu dans la PONSI ECONOMY avec 188 000  milliards de dette mondiale.

système de Ponsi :

Devenus esclaves de la dette publique, sans compter la dette privée,  se rajoute  la fausse monnaie (pratiquement des assignats) et vous voilà mûrs pour une grande crise mondiale, qui va tous nous rincer.

Et comme il ne restera rien, et ne vaudra plus rien, à ce moment là certains rachèteront à bas prix, par exemple écoles, police, armée, hôpitaux, musées enfin le rêve de quelques multinationales qui ont placées leur argent dans des paradis fiscaux ou les plafonds de garanties bancaire n'existent pas ! et ce n'est pas de la Finance fiction

 

Partager cet article

Repost0
10 novembre 2019 7 10 /11 /novembre /2019 15:32

Pierro san Giorgio (survivaliste) interviewe Charles Sannat

 

Charles Sannat nous explique le rôle des banques centrales qui est officiellement de réguler l'économie ; en fait ce sont elles qui décident des périodes fastes et des crises. (vous pouvez commencer la lecture à 18 mn environ, sans le préalable de l'historique des crises)

Durant les périodes fastes on laisse les petits porteurs investir pour fourguer les produits financiers (actions, obligations, produits financiers) ça refinance après un crise et ensuite quand tout le monde de la vente de produits s'est bien gavé et que la situation n'est plus viable, les banques centrales décident d'une crise par le relèvement des taux ; les petits investisseurs sont rincés comme d'habitude et on recommence, on repropose des produits financiers pour refinancer la machine.

Les rincés d'il y a 10 a 15 ans ne remettent plus les pieds sur le marché et ce sont les petits nouveaux qui serviront de dindons de la farce.

Il explique la fumisterie totale de la machine au moment ou les techniques permettraient de déjouer ces fameuses crises, ce qui signifie aussi que la volonté n'est pas la pour aider l'économie, mais pour rincer les petits investisseurs en faveur des gros.

Charles Sannat nous explique qu'il vaut mieux investir dans des boites de raviolis cette année que de laisser son argent en épargne, car celles ci  augmentent de 5 % en un an.

il développe aussi la façon de construire des appareils plus récupérables, démontables, réparables ; il évoque l'exode rural vers les villes, alors que les cités sont actuellement une ineptie écologique ( à cause de la surconsommation d'énergie), nécessitant ainsi un réaménagement du territoire via la politique (notamment par la relocalisation des territoires campagnes nécessitant aussi moins de sécurité)

Une proposition d'un placement de 10 000 euros est évoquée, Charles Sannat déplore le fait que les conseilleurs soient aussi les vendeurs (position de conflits d'intérêts, soit juge et partie), entre autre les conseillés banquiers, assureurs, cabinet de placements etc... en effet les placements sont soumis à commissions et vos intérêts ne sont pas ceux des conseilleurs vendeurs.

qu'en faire alors, s'occuper soi même de son argent, car vous êtes le plus a même de savoir, de connaitre vos besoins, et si vous voulez placer : vendre à la hausse et acheter à la baisse, sauf si ç'est la fin du monde (méga krach millénaire sait on jamais !)

 

Pourquoi ! parce qu'il n'est pas nécessaire de renflouer des gens pour qui 10 000 euros ç'est de l'argent de poche alors que pour vous ç'est du nécessaire!

 

Si ce système perdure ç'est qu'il sert de base de profits à une élite de connivence avec les politiques, qui auraient depuis longtemps pu faire les réformes nécessaires à l'amélioration de la qualité de la vie et du pouvoir d'achat de ses citoyens ; citoyens  qui ont élus ces mêmes politique sur une supercherie la plupart du temps, au moyens d'élections financées assez souvent par des escroqueries. Aux USA on nomme ça la ponzi économy

 

Partager cet article

Repost0
9 novembre 2019 6 09 /11 /novembre /2019 16:38

jusqu'ici l'Allemagne refusait "La garantie de dépôts européens" prétextant qu'elle ne voulait pas que ses épargnants paient pour les pays du Sud de la zone européenne ; mais les temps changent, la Deutsch Bank n'en finit pas d'agoniser et ça sent la banqueroute à plein nez, alors au secours !

Remarquez que si la Deutsch Bank s'effondre ç'est tout le système européen puis mondial qui suit, rasés mais pas gratis, toutes vos éconocroques seront croquées d'un seul coup, d'un seul !

https://twitter.com/Bernard_Monot/status/1192776941893488641?ref_src=twsrc%5Etfw

je vous donne les liens surtout regardez les commentaires, au gratin !

 

Partager cet article

Repost0
8 novembre 2019 5 08 /11 /novembre /2019 16:22

Survalorisation des bonnes mais aussi des mauvaises entreprises, un risque supplémentaire !

L'année 2019 est pourtant pour l'instant la meilleure année pour le marché Parisien depuis 1929 ! Ben alors tout va bien !

Le rallye de fin d'année s'annonce et celui qui précède les élections américaines aussi, alors de quoi s'inquiète t on ?

Partager cet article

Repost0
8 novembre 2019 5 08 /11 /novembre /2019 15:45

Certains auront le plaisir de voir ou revoir le générique de Pépin la Bulle, mais pas celui des fonds indiciels après !

En tout cas ce qui est certains ç'est que plus la ou les bulles augmentent plus elles feront du bruit !

 

 

Partager cet article

Repost0
5 novembre 2019 2 05 /11 /novembre /2019 10:36

Une crise boursière s'anticipe par l'affolement des marchés, ce qui n'est tout a fait le cas, mais ce qui est sûr ç'est l'augmentation irraisonnée des de la bourse.

Seriez vous rassurés d'apprendre que les meilleurs traders de Wall Street sont les meilleurs joueurs de poker, et pourtant ç'est bien le cas. Votre argent est mis sur le tapis par des drogués aux jeux, poker menteur dit on, alors infos mensonges bien évidemment dispensées par les joueurs.

«La folie, c’est de se comporter toujours de la même manière en s’attendant à un résultat différent», aurait un jour déclaré Einstein, ne parlant pas spécialement du krach de 1929, mais on commence à remarquer la similitude des faits ; alors inquiétez vous ! La frénésie cupide sera similaire à l'affolement général en cas de chute.

 

Partager cet article

Repost0
5 novembre 2019 2 05 /11 /novembre /2019 10:20

Les faillites agricoles aux USA ont augmentées de 24 % aux USA. Pour ce qui concerne la France et l'Europe la situation n'est pas merveilleuse, mais en cas de crise majeure, seule l'agriculture locale permettra de nourrir les populations, cela évidemment dépendra de la gravité de la crise. Aussi que les agriculteurs ne désespèrent pas, l'avenir est devant eux, à condition de rester solidaire devant les banques. Merci de penser à eux !

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2019 1 04 /11 /novembre /2019 16:52

Eh oui quand les banques se transforment en Dalton, il ne faudra pas s'étonner qu'elles fassent un holdup sur vos avoirs, et ce n'est pas Lucky Luke qui fait la loi. Alors serrez les fesses !

Vers un holdup sur vos avoirs bancaires, par les banques elles mêmes !

Partager cet article

Repost0
24 octobre 2019 4 24 /10 /octobre /2019 17:40

Les Banques Françaises ont pour 124 milliards d'euros de créances douteuses dans leur comptes, soit 2,6 % du montant total de leurs crédits accordés .

En France, le classement est le suivant :

 

1/ BNP Paribas avec 30,3 %

2/ Le Crédit agricole (20,5 %),

3/ BPCE (18,75 %),

4/ La Société générale (16 %),

5/ CMG (12,5 %)

6/ La Banque postale (0,9 %).

 

 

"Le directeur des gestions d'Amundi, Pascal Blanqué, estime que le secteur de la gestion d'actifs pourrait être au bord d'une vaste crise de liquidité, après la chute voilà quelques jours du fonds britannique Woodford Investment Management." (source investir.lesechos.fr)

 

Encore une bonne nouvelle qui succède à de multiples autres du même acabit.

Partager cet article

Repost0

Pages