Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 152 000 visiteurs 248 000 pages et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.darthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 
https://www.facebook.com/people/Henry-Darthenay/1649294905
 
Musique (un florilège d'oeuvres musicales) :
 
 http://www.youtube.com/user/henrydarthenay
 
 

Recherche

31 octobre 2018 3 31 /10 /octobre /2018 18:31

La Russie liquide la quasi-totalité de sa dette américaine et commence à acheter de l'or, les avoirs Russes en obligations du Trésor Américain ont chutés de 81 milliards de dollars en Juillet.

La Russie en détenait 180 milliards.

Les avoirs Chinois emboitent le pas, le Japon, la Turquie et l'Inde suivent la même ligne.

 

Article suivant, hausse des achats d'or par de nombreux pays.

 

 

Partager cet article

Repost0
31 octobre 2018 3 31 /10 /octobre /2018 18:21

Les actions bancaires grecques s'effondrent, un nouveau défaut de paiement Grec est a prévoir

 

Voir article de Bloomberg https://www.bloomberg.com/opinion/articles/2018-10-17/greek-banks-can-t-break-with-their-past

Partager cet article

Repost0
24 octobre 2018 3 24 /10 /octobre /2018 17:28

J'ajoute ce lien : mais je ne sais pas si vous le trouverez en permanence,  : "Les derniers jours de Lehman Brothers"

 

Partager cet article

Repost0
24 octobre 2018 3 24 /10 /octobre /2018 17:14

"Le marché européen des produits dérivés  est très dynamique . Les montants notionnels des CDS, swaps de taux, futures sur matière premières et autres Contracts for difference ont progressé de 9 % en 2017 pour atteindre 660.000 milliards d'euros en notionnel. Telle est l'une des conclusions du rapport publié jeudi par l'Esma, l'Autorité européenne des marchés financiers."

"Credit default swap

Les couvertures de défaillance1 ou dérivés sur événement de crédit2 ou permutations de l'impayé, plus connus sous leur nom et abréviation anglais credit default swaps (CDS), sont des contrats de protection financière entre acheteurs et vendeurs, qui furent développés à partir de 1994 au sein de la banque JP Morgan. L'acheteur de protection verse une prime3 ex ante annuelle calculée sur le montant notionnel de l'actif à couvrir souvent dit de référence ou sous-jacent (ce montant étant également appelé encours notionnel du CDS), au vendeur de protection qui promet de compenser ex post les pertes de l'actif de référence en cas d'événement de crédit précisé dans le contrat. Il s'agit donc, sur le plan des flux financiers, de l'équivalent d'un contrat d'assurance."

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2018 7 14 /10 /octobre /2018 17:57

Une augmentation des taux italiens risque d'amener le pays au défaut de paiement.

En effet les banques italiennes détiennent de 200 à 250 milliards de créances irrécouvrables sur 300 milliards de dettes pourries soit 13 % du PIB italien. Une augmentation des taux de la dette italienne mettra a genoux les banques.

 

Partager cet article

Repost0
11 octobre 2018 4 11 /10 /octobre /2018 13:04

Le FMI et les experts en régulation financière de Terra Nova tirent le signal d'alarme.

 

"La prochaine crise viendra d'un problème de liquidités et on ne pourra plus compter sur les banques centrales !" selon Didier Saint-Georges (Carmignac)"

Mais oui ! bon sang m'est ç'est bien sur ! - Ce sont les contribuables qui paieront ! - Ca me rappelle le fameux "Responsables mais pas coupables !"

 

Surendettement massif : défaut de paiement ou  guerre ! à nous de choisir quand même !

Partager cet article

Repost0
11 octobre 2018 4 11 /10 /octobre /2018 12:24

Un petit tour sur l'Italie :

Le coût de la dette Italienne s'envole,

Les banques Italiennes en difficultés,

Le désaccord de Bruxelles,

Les Banques Françaises impactées par une crise en Italie

Un probable effet de contagion européen

 

BNP Paribas, Crédit Agricole et Société Générale sont les principales banques visées en cas de crise Italienne :

"BNP détient, via sa filiale transalpine BNL, pour 20 milliards d’euros d’actifs en bons du Trésor italien. Quant au Crédit agricole, très présent via sa filiale de gestion d’actifs Amundi, il pourrait perdre des plumes sur des obligations d’Etat et actions italiennes, en particulier sur les valeurs bancaires. Société générale serait aussi affectée, notamment du fait de ses liens (sur des projets constructions ferroviaires par exemple…) avec le géant bancaire italien Unicredit et la banque IntesaSanPaolo (considérée comme systémique par le FMI)…", relève ainsi Laurent Geronimi.

 

Partager cet article

Repost0
11 octobre 2018 4 11 /10 /octobre /2018 12:12

La Banque Centrale Chinoise vient de baisser pour la quatrième fois les réserves obligatoires des banques (100 points en moins) soit environ 110 milliards d'équivalent $. ceci succédait à une émission de bons du Trésor pour financer des infrastructures pour un montant de 200 milliards........

Partager cet article

Repost0
11 octobre 2018 4 11 /10 /octobre /2018 12:00

Les biens étrangers en Turquie vont ils être nationalisés, quels en seront les conséquences surtout dans le contexte actuel, au moment ou la livre Turque a perdue 40 % de sa valeur.

La remontée des taux américains à plus de 3 % augmente considérablement la dette Turque en $ ; hors cette dette a été acquise par l'intermédiaire de banques européennes (en $), notamment Espagnoles, Françaises et Italienne.

Le mécanisme est expliqué, hors remarques, cela est intéressant

Partager cet article

Repost0
11 octobre 2018 4 11 /10 /octobre /2018 11:45

La Turquie, l'Argentine, l'Afrique du Sud, le Mexique, l'Indonésie, le Brésil et L'Inde en difficultés.

Ces quelques pays émergents connaissent tous une crise importante, soit financière, soit monétaire.pour l'instant il n'apparait pas de contagion aux pays les jouxtant, cependant elle  pourrait apparaitre par le bais du commerce international.

Cette stratégie favorise l'afflux de capitaux vers les pays dits riches, notamment les USA avec des taux rémunérateurs intéressants, bien sûr au détriments des pays émergents, dont la Chine, la Russie et le Thaïlande font partie, cependant, ces derniers s'ils ont des rapports complexes avec les pays riches (guerre commerciale, embargos) ne sont pas comptabilisés pour l'instant dans les émergents en crise puisqu'ils pourraient devenir systémiques.

Partager cet article

Repost0

Pages