Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 152 000 visiteurs 248 000 pages et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.darthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 
https://www.facebook.com/people/Henry-Darthenay/1649294905
 
Musique (un florilège d'oeuvres musicales) :
 
 http://www.youtube.com/user/henrydarthenay
 
 

Recherche

9 septembre 2020 3 09 /09 /septembre /2020 14:02

Encore une fois les lobbys Pharmaceutiques ont obtenus gains de causes, le Parlement Européen fait voter des dispenses de précautions pour la fabrication du vaccin covid 19, sans discussions préalables au sein de l'Assemblée.

 

"Le Parlement européen a adopté le 10 juillet 2020 une proposition de la commission européenne visant à alléger les exigences préalables aux démarrages d’essais cliniques avec des médicaments consistant ou contenant des OGM. Le texte a été adopté à une large majorité de 505 voix pour, contre 67 et 109 abstentions. Nous sommes près de 10 % des membres du Parlement européen à avoir voté contre, dont la quasi-totalité des eurodéputés français EELV.

Ce texte dangereux, dispense notamment les fabricants de ces traitements et vaccins basés sur des OGM à fournir l’étude d’évaluation des risques environnementaux et de biosécurité préalable à tout demande d’essai clinique et de mise sur le marché de tels médicaments que demandait jusqu’ici la législation OGM.

La Commission précise que cela ne concerne que les essais cliniques, n’est valable que dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, et tant que celui-ci est classé comme une pandémie ou considérée comme une urgence de santé publique. Il n’empêche que cette proposition de dérogation à la législation OGM pour des médicaments OGM expérimentaux anti Covid19 est pour nous, les Verts, un très mauvais signal contraire au principe de précaution.

Ce qui est aussi terrible, c’est que ce vote s’est déroulé sans aucun débat politique, sans laisser la possibilité aux députés de poser des questions."

Lire la suite sur l'article de France Soir

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pages