Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 152 000 visiteurs 248 000 pages et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.darthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 
https://www.facebook.com/people/Henry-Darthenay/1649294905
 
Musique (un florilège d'oeuvres musicales) :
 
 http://www.youtube.com/user/henrydarthenay
 
 

Recherche

29 juin 2021 2 29 /06 /juin /2021 17:26

 

 

 

 

 Les membres d’un réseau pédophile VIP d’Hollywood, dont Jeffrey Epstein et un certain nombre de ses clients célèbres, ont violé à plusieurs reprises une fillette de 7 ans et plusieurs autres enfants, selon un témoignage retentissant dans un procès contre Pornhub.

Le procès intenté à MindGeek, la société mère de Pornhub, et à d’autres organisations connexes révèle qu’un « réseau d’hommes d’Hollywood et de financiers de New York, dont Jeffrey Epstein » s’est livré au viol, au trafic et à l’exploitation de jeunes filles. L’une des accusatrices, Jane Doe No. 1, affirme qu’elle n’avait que sept ans lorsque tout a commencé et s’est poursuivi pendant 21 ans.
 
 

 



Selon le procès :


"À partir de l’âge de 7 ans et pendant plus de 21 ans, Jane Doe No. 1 a été violée, victime de trafic et exploitée par un réseau d’hommes d’Hollywood et de financiers new-yorkais, dont Jeffrey Epstein. Ces interactions étaient souvent enregistrées et, depuis 2007 au plus tard, elles sont largement et continuellement diffusées sur Pornhub.

Le premier enregistrement a été réalisé dans un garage du Maryland en 2001-2002 environ, alors que Jane Doe No. 1 avait 10 ans. L’année suivante, Jane Doe No. 1 a été « vendue » à un autre trafiquant à New York. Elle a été exploitée par cet homme et son organisation dans différents États de la côte Est, et a été contrainte de fournir des services d’escorte et de tourner des vidéos pornographiques et des livestreams. Les vidéos étaient produites dans divers entrepôts.

En 2004, Jane Doe No. 1 a été transportée en Floride, où elle a été présentée à Jeffrey Epstein et à d’autres hommes. Jane Doe No. 1 a reçu l’ordre de faire des « massages » à Epstein, ce qui, selon le New York Times, était un mot de code connu pour désigner des relations sexuelles dans les cercles proches d’Epstein. Elle était transportée dans les propriétés d’Epstein à New York, à Palm Beach, en Floride, et sur son île privée, Little St. James, dans les îles Vierges américaines, qu’elle a visitée à plusieurs reprises. Cela a duré tout au long de ses années de collège et de lycée et s’est terminé juste avant qu’elle ne commence l’université.

Jane Doe No. 1 a connaissance d’au moins sept vidéos explicites d’elle sur Pornhub entre 2011 et 2016, ainsi que d’au moins un enregistrement d’un livestream. Les vidéos ont été filmées dans des entrepôts situés à plusieurs endroits en Californie. Les sept vidéos ont été téléchargées plusieurs fois sur Pornhub. Dans certains cas, les trafiquants de Jane Doe No. 1 l’ont obligée à télécharger et à retélécharger d’anciennes vidéos d’elle-même en guise de punition.

Le thérapeute de Jane Doe No. 1 l’a aidée à faire des demandes de retrait, mais elle n’a pas réussi à les faire toutes retirer.

Les années d’abus et d’exploitation sexuels ont fait que Jane Doe No. 1 a souffert de troubles alimentaires et de toxicomanie. Ces conditions ont obligé Jane Doe No. 1 à prendre un congé de l’université. Elle continue à recevoir un traitement médical pour la détresse émotionnelle qu’elle a subie."

Thelibertydaily.com rapporte : Pour le contexte, voici le rapport de NBC News :
 



Jeudi, plus de 30 femmes ont intenté un procès à Pornhub, l’accusant d’avoir violé les lois fédérales sur le trafic sexuel, d’avoir distribué de la pornographie enfantine, d’avoir pratiqué le racket et d’avoir commis d’autres crimes.

La plainte allègue que la société mère de Pornhub, MindGeek – et sa constellation de marques pornographiques – est une entreprise criminelle qui achète, blanchit et télécharge des contenus illégaux souvent obtenus par le biais de la traite des êtres humains et d’agressions sexuelles.

Les femmes affirment dans leur plainte que MindGeek a utilisé des contenus non consensuels pour « devenir la société dominante de la pornographie en ligne dans le monde ». Les femmes ont été victimes d’exploitation sexuelle, de viol et de traite, et elles ont été « victimisées d’abord par leur agresseur initial, puis à plusieurs reprises par les défendeurs dans cette affaire », affirme la plainte.

Serena Fleites et plus de 30 inconnus affirment dans leur plainte qu’ils ont été victimes de vidéos non autorisées téléchargées et diffusées par Pornhub. Pornhub a nié ces allégations, les qualifiant d’absurdes et d’imprudentes.

Pendant plus de deux ans, les médias grand public et les grandes entreprises technologiques se sont efforcés d’étouffer les lanceurs d’alerte qui veulent sauver les enfants, en prétendant qu’il s’agissait d’une folle théorie du complot. Ces femmes et ces filles ne sont pas théoriques. Combien ne sont pas aidées à cause des préjugés des médias ?
Partager cet article
Repost0
4 mai 2021 2 04 /05 /mai /2021 17:15

La police allemande a détruit un site pédophile géant surnommé «Boystown» le mois dernier à la suite d'une vaste enquête multi-juridictionnelle qui s'est étalée sur plusieurs mois, a révélé la police lundi.

La police allemande ferme la plateforme d'abus sexuels sur les enfants `` Boystown ''

Image: Yahoo.com

Le site «darknet», qui était actif depuis juin 2019 et comptait plus de 400 000 membres , «offrait un espace permettant aux utilisateurs de partager des enregistrements d'abus sur mineurs, y compris« des abus sexuels les plus graves sur de jeunes enfants »», selon Deutsche -Welles .

 

 

 

Après avoir travaillé avec Europol et des enquêteurs aux États-Unis, aux Pays-Bas, en Suède et en Australie, l'Office fédéral de la police criminelle d'Allemagne a mené un certain nombre de raids en avril contre quatre Allemands soupçonnés d'être des administrateurs de plate-forme, arrêtant au moins un homme au Paraguay qu'ils ont également believe est un administrateur et le plus grand contributeur du site.

«La plate-forme comprenait plusieurs canaux de communication pour les utilisateurs», rapporte DW.

 

«Les membres ont également reçu des conseils des administrateurs de la plate-forme sur la manière d'accéder au site de la manière la plus sécurisée et sur la meilleure façon d'éviter la détection et les poursuites pénales qui en découlent.»

La police a déclaré qu'elle avait réussi à fermer le site et d'autres plates-formes de discussion connexes.

La journaliste de DW Janina Semenova a célébré les arrestations comme «une sensation majeure pour les enquêteurs allemands», mais a averti que «lorsqu'une plate-forme a été supprimée dans le passé, les utilisateurs en ont simplement formé une nouvelle».

Source : humansarefree

Partager cet article
Repost0
19 mars 2021 5 19 /03 /mars /2021 13:00

Des rumeurs persistantes courent sur Hollywood sur des crimes sataniques ou l'on pratiquerait la torture et la cannibalisme notamment sur des enfants. On y parle d'adrénochrome. Des enquêtes sont en cours, petit à petit des témoignages percent. Pour ce qui concerne Armie Hammer arrière petit fils d'un magnat américain du pétrole, également philanthrope et collectionneur d'art Armand Hammer, la gloire et le succès ne semblent plus au rendez vous.

Un physique attrayant dissimule parfois une âme noire, la célébrité, les facilités d'usages, la course aux plaisirs multiples, comme on peut en connaitre dans le milieu de la chanson internationale (drogues notamment...) ne concourent certainement pas à un équilibre mental ou un équilibre spirituel tout court. Aussi sans vouloir le juger je pense qu'il nous faut remercier le destin de n'avoir pas eu à subir ou a pratiquer ce genre de parcours ou l'on peut facilement se perdre.

 

Les personnalités dites médiatiques qui sont sous le feu des projecteurs sont facilement repérables ç'est une sorte de rançon du succès, mais la question à se poser est que ceci n'est pas attaché a une catégorie sociale, mais bien a un style de vie que l'on dit privilégié et de conclure que la haute finance, la politique, les élites sont soumises aux mêmes contraintes et facilités que celle des acteurs sauf que cela se voit moins.

Dites moi donc : confieriez vous le pouvoir à un homme ou des hommes dont les pratiques particulières sont disons pour le moins étonnantes. Posez vous la question sur qui vous élisez d'une manière générale.

 

En ce domaine les apparences sont plus que trompeuses et l'on s'ingéniera à vous les dissimuler à l'envie.

 

__________________________________________________________________

 

 

 

https://images.midilibre.fr/api/v1/images/view/60113f153e45463313527306/large/image.jpg?v=1

 

 

 

Les scandales ne semblent pas s'arrêter pour Armie Hammer, une ancienne partenaire de l'acteur l'accuse à présent de viol. La jeune femme, qui se fait appeler Effie, a tenu une conférence de presse jeudi 18 mars, accompagnée de son avocate Gloria Allred. Elle y a révélé avoir subi de nombreuses violences sexuelles de la part d’Armie Hammer, lors de leur rencontre en 2017. « Le 24 avril 2017, Armie Hammer m'a violemment violée pendant plus de quatre heures à Los Angeles. Au cours desquelles il m'a giflé à plusieurs reprises la tête contre un mur et m'a meurtri le visage. Il a également commis d'autres actes de violence contre moi auxquels je n'ai pas consenti », a-t-elle affirmé. La jeune femme a déclaré « je pensais qu’il allait me tuer » avant d’expliquer que l’acteur était « parti sans soucis de mon bien-être ».

 

C’est la forte emprise mentale que la star exerçait sur la jeune femme, alors âgée de 20 ans, qui a poussé Effie à ne rien dire. « J'espère qu'en parlant des abus que j'ai subis par Armie Hammer, il en sera tenu responsable. Je ressens une immense culpabilité de ne pas m'être exprimée plus tôt, parce que j'ai le sentiment que j’aurais pu sauver d’autres femmes de ses agissements. En m'exprimant aujourd'hui, j'espère empêcher d'autres personnes de devenir ses victimes », a expliqué la jeune femme.

 

Les avocats de l'acteur ont par la suite répondu aux accusations d'Effie. « La propre correspondance d'Effie avec M. Hammer sape et réfute ses allégations scandaleuses. Pas plus tard que le 18 juillet 2020, "Effie" a envoyé des sms explicites à M. Hammer lui disant ce qu'elle voulait qu'il lui fasse. M. Hammer a répondu en indiquant clairement qu'il ne voulait pas maintenir ce type de relation avec elle. […] Cela n’a jamais été l’intention de Mr Hammer d'embarrasser ou d'exposer les envies ou les désirs sexuels d’ "Effie", mais elle a maintenant porté cette affaire à un autre niveau en embauchant un avocat civil pour organiser une conférence de presse publique. Avec la vérité de son côté, M. Hammer se réjouit de l'occasion de remettre les pendules à l’heure. Dès le premier jour, M. Hammer a soutenu que toutes ses interactions avec "Effie" - et toutes ses autres partenaires sexuelles d'ailleurs - ont été complètement consensuelles, discutées et convenues à l'avance, et mutuellement participatives. La demande d'attention et l'offre juridique malavisée d' "Effie" ne rendront que plus difficile pour les vraies victimes de violence sexuelle d'obtenir la justice qu'elles méritent ».

 

Un communiqué où les avocats de l’acteur affirment avoir des preuves mettant à mal les révélations d’Effie. De son côté, l’avocate de la jeune femme, Gloria Allred, a « mis au défi » Armie Hammer de présenter toutes ses communications entre lui et la plaignante, et d’accepter de répondre directement aux questions du service de police de Los Angeles. Cette dernière a d'ailleurs confirmé avoir ouvert une enquête à ce sujet.

 

Depuis le mois de janvier dernier, l'acteur de Call Me By Your Name est au cœur d'un immense scandale. Plusieurs femmes affirment qu'Armie Hammer les aurait abusées sexuellement mais aussi mentalement. Dans les échanges révélés par ses victimes présumées, l'acteur y révèle notamment des penchants pour le cannibalisme. Les révélations ont fait l'effet d'une bombe à Hollywood. Depuis, Armie Hammer a déjà du se retirer de deux projets, dont le film Shotgun Weeding, avec Jennifer Lopez

 

Source : vanityfair.fr

 

L'acteur Armie Hammer est depuis plusieurs jours au cœur d'un scandale qui ébranle le tout Hollywood. Des témoignages accablants évoquent ses inquiétants penchants cannibales. Paige Lorenze, son ex-copine, l’accuse de l’avoir également traumatisée avec des pratiques sexuelles extrêmes.

Les révélations chocs sur l'acteur américain Armie Hammer pourraient bien lui coûter sa carrière à Hollywood. Alors qu'il est depuis quelques semaines accusé de cannibalisme et de pulsions sanguinaires par des femmes avec lesquelles il aurait échangé des messages. Voilà maintenant que l'une de ses ex-copines l'accable un peu plus avec un témoignage glaçant.

Relayés sur Twitter, les précédents échanges avec ses "chatons" (ses conquêtes NDLR) aux relents cannibales avaient choqué : "J'aimerais te marquer, te tatouer, te raser la tête et garder tes cheveux avec moi. Te couper un bout de peau et te demander de le cuisiner pour moi... Te dire de t’ouvrir les veines et d'utiliser le sang comme lubrifiant." peut-on par exemple lire dans Le Figaro.

#ArmieHammer more screenshots incase yall still don't believe it: pic.twitter.com/j2j79BkRUR

— jas\u2728 (@irrelevantjas) January 12, 2021

 

"Obsédé par le sang, les os et les veines"

Déjà évincé du tournage de "Shotgun Wedding" mi-janvier, suite à la publication de ces échanges, c'est au tour de l'influenceuse et mannequin Paige Lorenze, son ex-copine, d'enterrer un peu plus l'acteur de 34 ans. Interviewée par le journal Britannique le Sun, la jeune femme en dit plus sur les quatre mois qu'elle a passé aux côtés de l'acteur star de "Call Me By Your Name". 

Elle affirme que Armie Hammer était "obsédé par le sang, les os et les veines". En plus de vouloir lui "dévorer les côtes", la mannequin de 22 ans affirme qu'il aurait, à l'aide d'un couteau, gravé la lettre "A" au-dessus de son os pubien, avant de lécher la plaie sanglante.

"Il me disait qu’il voulait un morceau de ma peau pour le manger. Parfois, il me mordait si fort que ma peau se déchirait», précise la jeune femme traumatisée qui révèle en plus des pratiques sadomasochistes

 

Source : Midi Libre

 

Armie Hammer cannibale ? Le témoignage accablant d’une ex l'enfonce
 

Le 10 janvier dernier, Armie Hammer était au cœur du scandale. Des femmes révélaient avoir échangé des messages avec l’acteur de Call me by your name, fraîchement divorcé, dans lesquels il confirmait ses penchants pour le cannibalisme. Des faits de nouveau confirmés par une ex-conquête.

Le mythe Armie Hammer est-il en train de s’effondrer ? Depuis le 10 janvier dernier, des révélations inquiétantes circulent sur les réseaux sociaux. De nombreuses femmes dévoilent leurs échanges avec le comédien de Call me by your name et le contenu fait froid dans le dos. Tous laissent penser qu’Armie Hammer est un cannibale, lui-même semble l’admettre : « J'imagine tenir ton cœur entre mes mains et le contrôler quand il bat. Je suis à 100% un cannibale. J'ai envie de te manger. Merde. C'est effrayant de l'admettre. Je ne l'ai jamais avoué avant. J'ai déjà découpé le cœur d'un animal vivant auparavant et je l'ai mangé alors qu'il était encore chaud », aurait-il notamment dit à l’une d’entre elles. Quelque temps après son divorce d’Elizabeth Chambers, la mère de ses enfants, Armie Hammer aurait donc laissé aller sa nature sanguinaire. A ses risques et périls. Mais tout finit par se savoir, c’est exactement ce qui est en train d’arriver à l’américain de 34 ans.

« Il m’a dit qu’il avait des mannequins dans la cave »

Une semaine plus tard, l’une de ses ex, Courtney Vucekovich, dénonçait également l’obsession d’Armie Hammer pour le cannibalisme : « Il m'a dit qu'il voulait me casser une côte pour la cuire en barbecue et la manger. C'était étrange. Il me disait : ’Je veux croquer un morceau de toi’. Si j'avais une petite coupure sur ma main, il voulait la sucer ou la lécher. C'était aussi bizarre que ça ».

C’est une autre ancienne conquête qui est sortie du silence. Paige Lorenze, influenceuse, a entretenu une liaison avec Armie Hammer. Une relation durant laquelle elle a fait d’inquiétantes découvertes sur l’acteur. Il lui aurait notamment affirmé son penchant pour le viol, affirmant qu’il s’entraînait sur des mannequins dans sa cave pour la pratique du bondage. Il lui aurait même gravé l’initiale de son prénom sur la peau pendant l’acte. Sur son compte Instagram, Paige Lorenze a donc livré sa vérité pour avertir toutes les femmes susceptibles de tomber sour le charme du comédien : « Un homme qui a des fantasmes de viol, de briser le corps d’une femme, de la manger et de la couper est un danger pour toutes les femmes, a-t-elle notamment écrit. Il m’a dit qu’il avait des mannequins dans la cave de sa maison, où Elizabeth [la femme dont il vient de divorcer, ndlr] et lui vivaient pour s’entraîner à attacher des corps avec des cordes. Ça m’a fait flipper ». Une peur qui peut se comprendre…

 

Source : Voici.fr

 

Partager cet article
Repost0
25 février 2021 4 25 /02 /février /2021 13:42

Pratiques hollywoodienne dans les années 30 (activez le traducteur en bas à droite, mettre sous titre et ensuite dans la liste traduire, mettez le langage que vous désirez!)

Partager cet article
Repost0
22 février 2021 1 22 /02 /février /2021 17:57

Toujours sur le même thème, mais cette fois ci en France, ce qui est assez exceptionnel comme révélations, ça nous en dit assez long sur tout ce beau monde qui prétend nous faire la morale !

Partager cet article
Repost0
22 février 2021 1 22 /02 /février /2021 17:52

Une vidéo sur deux articles que j'ai mis en ligne auparavant, ça complète les autres vidéos et les documents que j'ai mis en ligne dans le dossier "abus et crimes rituels" on peut y noter la disparation d'enfants aux USA en nette hausse ; en France ç'est une omerta !

Partager cet article
Repost0
22 février 2021 1 22 /02 /février /2021 17:48

Excellente vidéo qui raconte les us et coutumes hollywoodienne !

 

Was Lady Gaga's Super Bowl Halftime Show Satanic?

 

Happening Marina Abramovic "Spirit cooking"

 

L'art contemporain ou certains artistes contemporains flattent comme autrefois le Prince (ici l'acheteur), dans ce qui le touche profondément ;  ici durant  un happening  les invités pouvaient déguster des mets en forme de corps humains qu 'elle avait composé. A t on touché le fonds !

Partager cet article
Repost0
22 février 2021 1 22 /02 /février /2021 17:37

Encore une théorie que certains diraient "complotiste", mais combien de témoignage faudra t il pour prendre conscience qu'une certaine partie de nos élites est corrompue jusqu'au tréfonds de leurs âmes ; à partir de ce point là il faut bien envisager que ces hommes là sont donc capables de tout et donc du pire et ç'est bien ce qui commence à se faire jour ! N'est ce pas !

Partager cet article
Repost0
10 février 2021 3 10 /02 /février /2021 17:34
#SciencesPorcs: « Les IEP regorgent de violeurs, d’agresseurs et de harceleurs…» (MàJ)
SciencesPorcs: des étudiantes d’IEP dénoncent les viols qu’elles auraient subis

10/02/21


09/02/21

Des témoignages publiés par Anna Toumazoff, militante féministe qui s’était fait connaître en 2019 en dénonçant les agressions vécues par des femmes lors de voyages en Uber.

«J’ai été violée.» «Ils m’ont traitée comme de la merde et ils ne m’ont pas crue.» «Tu m’as laissée pleurer dans tes bras, me parler de tes souffrances, et tu m’as violée.» Hier soir, la militante féministe Anna Toumazoff, qui s’était notamment fait connaître en 2019 en dénonçant les agressions vécues par des femmes lors de leurs trajets avec des chauffeurs Uber, a publié sur Twitter et Instagram toute une série de témoignages d’étudiantes d’Instituts d’études politiques (IEP) racontant les viols qu’elles auraient subis de la part d’autres élèves.

Tout commence le 4 février dernier: une enquête du journal Libération révèle qu’une dizaine d’étudiantes de l’IEP de Bordeaux racontent avoir été victimes d’agressions sexuelles ou de viols en accusant leur établissement de les avoir «abandonnées». Dans la foulée, Juliette, une étudiante de Sciences Po Toulouse publie une lettre ouverte sur le groupe Facebook de son école dans laquelle elle décrit également les viols dont elle aurait été victime. «Les IEP regorgent de violeurs, d’agresseurs et de harceleurs. Leur présence est confortée et favorisée par les événements de nos écoles (intégrations, campagnes pour les bureaux, CRIT…) et par l’omerta», accuse-t-elle, annonçant par la même occasion qu’elle a porté plainte samedi dernier.

etudiant.lefigaro.fr

Partager cet article
Repost0
10 février 2021 3 10 /02 /février /2021 17:07
Trois acteurs de Netflix de `` Cheer '' arrêtés sur des accusations de pédophilie

Trois stars de l'émission Netflix 'Cheer' ont été arrêtées pour agression sexuelle sur des enfants.

 

L'année dernière, une autre star de la série cheerleading, Jeremiah «Jerry» Harris, a été poursuivie pour avoir agressé sexuellement des frères jumeaux qui n'avaient que 13 ans à l'époque - puis arrêtée une semaine plus tard pour avoir «incité un mineur à produire sexuellement explicite vidéos et photos de lui-même. »

 

Harris a été accusé d'un chef d'accusation de production de vidéos de viol d'enfants et de sept chefs d'accusation de sollicitation sexuelle d'enfants.

Thegatewaypundit.com rapporte: Mercredi, une autre star de l'émission, Mitchell Ryan, 23 ans, a été arrêtée au Texas pour «agression sexuelle grave d'un enfant». Law Enforcement Today  rapporte  que l'agression aurait eu lieu le 24 juin 2020.

Robert Joseph Scianna Jr., un pom-pom girl professionnel de 25 ans qui figurait également dans l'émission, a été arrêté le 3 février et accusé de «prendre des libertés indécentes avec un enfant et d'utiliser un appareil de communication électronique pour solliciter des relations sexuelles». Il avait envoyé un message à quelqu'un qu'il croyait être un garçon de 14 ans et avait tenté d'organiser une réunion en personne.

 

«Espérons que s'il y a d'autres victimes là-bas qui pour une raison quelconque, peut-être à cause de sa stature, ne voulaient pas se manifester, qu'elles contactent le service de police afin que nous puissions enquêter plus avant», Sergent Winfred Lewis du Chesterfield Le département de police du comté de Virginie a déclaré à Law Enforcement Today.

Partager cet article
Repost0

Pages