Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 152 000 visiteurs 248 000 pages et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.darthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 
https://www.facebook.com/people/Henry-Darthenay/1649294905
 
Musique (un florilège d'oeuvres musicales) :
 
 http://www.youtube.com/user/henrydarthenay
 
 

Recherche

10 avril 2020 5 10 /04 /avril /2020 09:55

Cette enquête est à raccorder à l'enquête de Joshua Philipp de Epoch Times que j'ai mis en ligne avec documents pour preuves, les deux affaires sont liées. Le Centre est donc le laboratoire P4 de Wuhan et des virus ont été volés pour permettre d'améliorer un virus -Chimère crée en Wuhan par le Dr Shi Zhengli, voir le lien merci!

 

Après en enquête menée par le GreatgameIndia, de nouveaux éléments incontournables permettent de mieux comprendre pourquoi la piste d'une infiltration et de vol par des agents chinois dans le Laboratoire 4  de Winnipeg au Canada n'est invoqué directement par les médias, en effet cela provoquerait des graves dissensions au sein de la communauté internationale, voire l'équilibre fragile de la paix internationale.

Ce vol s'est soldé après enquête par la mort du Pr. Frank Plummer chercheur sur le HIV, il était selon ses confrères sur le point d'annoncer un vaccin sur cette dernière maladie.

"Le scientifique de renommée mondiale Frank Plummer de Winnipeg est décédé.

Plummer, 67 ans, était au Kenya, où il a été conférencier d'honneur lors de la réunion annuelle du centre collaboratif de l'Université de Nairobi pour la recherche et la formation sur le VIH / SIDA / IST.

Le Dr Larry Gelmon, qui a aidé à organiser cette réunion, a déclaré que Plummer s'était effondré et avait été transporté à l'hôpital de Nairobi, où il a été déclaré mort à son arrivée."

Il était responsable de recherche là ou a été volé le coronavirus Canadien de Winnipeg.

 

Je vous invite donc sérieusement à vous pencher sur les informations suivantes afin d'éclairer sous un nouveau Jour votre jugement.

 

A partir de ces documents, vous trouverez les liens nécessaires pour cette compréhension l'Inde traîne la Chine devant la Cour Internationale pour fait de guerre pour le Covid 19

 

Mais rappelons les faits :

"L'année dernière, une mystérieuse cargaison a été capturée en contrebande de coronavirus en provenance du Canada. Elle a été attribuée à des agents chinois travaillant dans un laboratoire canadien"

Les conclusions de cette enquête ont été corroborées par nul autre que l' expert en armes biologiques, le Dr Francis Boyle, qui a rédigé la loi sur la Convention sur les armes biologiques

l'échantillon original provient d'un SARS saoudien prelevé sur patient le 13 juin 2012, dans un hôpital privé de Jeddah en Arabie Saoudite.

Le virologue égyptien Dr Ali Mohamed Zaki a isolé et identifié un coronavirus inconnu dans ses poumons. Après que les diagnostics de routine n'aient pas identifié l'agent causal, Zaki a contacté Ron Fouchier, un virologue de premier plan au Centre médical Erasmus (EMC) à Rotterdam, aux Pays-Bas, pour obtenir des conseils.

Fouchié séquence le virus et le compare au coronavirus.

Dans le même temps cet échantillon de coronavirus a été acquis par le directeur scientifique, le Dr Frank Plummer (clé de l'enquête sur les coronavirus, Frank Plummer a récemment été assassiné en Afrique ) du Laboratoire national de microbiologie (LNM) du Canada à Winnipeg.

Ce laboratoire expérimenté essayait de trouver l'origine de ce nouveau virus et son moyen de véhicule par les espèces animales ; ç'est ainsi qu'il fût le cible d'espions Chinois à des fins bactériologiques.

En Mars 2019 le virus est décelé en Chine, les experts internationaux sont alertés et demandent au Canada pourquoi ce type de virus exceptionnellement virulent se retrouve en Chine ; les scientifiques du laboratoire Canadien agrée niveau 4 signifient que ç'est une bio arme potentielle.

Après enquête, en Juillet 2019 des chercheurs Chinois (dont un couple) sont évincés du laboratoire sous forte présomption d'espionnage. Le nom de Xiangguo Qiu est avancé.

Xiangguo Qiu est un scientifique chinois exceptionnel né à Tianjin. Elle a principalement obtenu son diplôme de docteur en médecine de la Hebei Medical University en Chine en 1985 et est arrivée au Canada pour des études supérieures en 1996. Plus tard, elle a été affiliée à l'Institut de biologie cellulaire et au Département de pédiatrie et de santé infantile de l'Université du Manitoba. Depuis 2006, elle étudie des virus puissants dans le LNM canadien. Elle a étudié par exemple les virus expédiés du LNM en Chine en 2014 (avec les virus Machupo, Junin, Rift Valley Fever, Crimean-Congo Hemorrhagic Fever et Hendra).

Elle est marié à un autre scientifique chinois - le Dr Keding Cheng, également affilié au LNM, en particulier le «Science and Technology Core». Le Dr Cheng est principalement un bactériologiste qui est passé à la virologie. Le couple est responsable de l'infiltration du LNM canadien avec de nombreux agents chinois en tant qu'étudiants d'une gamme d'installations scientifiques chinoises directement liées au programme de guerre biologique de la Chine , à savoir:

  1. Institut de médecine vétérinaire militaire, Académie des sciences médicales militaires, Changchun
  2. Centre de contrôle et de prévention des maladies, région militaire de Chengdu
  3. Institut de virologie de Wuhan, Académie chinoise des sciences, Hubei
  4. Institut de microbiologie, Académie chinoise des sciences, Pékin

Le Dr Xiangguo Qiu a effectué au moins cinq voyages au cours de l'année scolaire 2017-2018 au laboratoire national de biosécurité de Wuhan susmentionné de l'Académie chinoise des sciences, qui a été certifié BSL4 en janvier 2017. En outre, en août 2017, la Commission nationale de la santé de la Chine a approuvé des activités de recherche sur les virus de la fièvre hémorragique Ebola, Nipah et Crimée-Congo dans l'installation de Wuhan. Selon le journal Great game India le coronavirus aurait été subtilisé au Canada et aurait été modifié pour en faire une arme biologique.

D'après  Dany Shoham, un ancien officier de renseignement militaire israélien qui a étudié le biocombat en Chine . Il a dit. "Le SRAS est inclus dans le programme chinois de guerre bactériogolique.

Propos également corroboré par James Giordano, professeur de neurologie à l'Université de Georgetown et chargé de recherche en biowarfare à l'US Special Operations Command

Il dévoile cet argument : "La Chine ne cherche pas la guerre bactériologique"  «Mais ce qu'elle fait, c'est tirer parti de sa capacité à agir en tant que sauveur mondial, ce qui crée ensuite divers niveaux de dépendances macro et microéconomiques et de bioénergie.»

La Chine privilégierait la "victoire sans effusion de sang"

 

Conclusion : "OUVREZ LES YEUX ET N ECOUTEZ PAS LES BELLES HISTOIRES A DORMIR DEBOUT QUE L ON RACONTE AUX ENFANTS AVANT D ALLER SE COUCHER, REVEILLEZ VOUS !"

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pages