Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 152 000 visiteurs 248 000 pages et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.darthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 
https://www.facebook.com/people/Henry-Darthenay/1649294905
 
Musique (un florilège d'oeuvres musicales) :
 
 http://www.youtube.com/user/henrydarthenay
 
 

Recherche

2 août 2021 1 02 /08 /août /2021 17:57

Le pass sanitaire et la vaccination obligatoire sont au centre des revendications (photo d'illustration LLY).

GREVE GENERALE DES HOPITAUX DE LA REUNION

Hôpital. Dans un courrier adressé à la direction du CHU et du CHOR, la FAFPH (Fédération Autonome de la Fonction Publique Hospitalière) annonce avoir déposé un préavis de grève pour le 6 août prochain dans les établissements du CHU Nord et Sud, le CHOR et le GHER.

Pourquoi ce préavis ? Le syndicat défend depuis 2017 une "offre de soins publics ambitieuse répondant aux besoins de la population réunionnaise, et le respect dû à tous les professionnels hospitaliers". Il entend, dans le contexte actuel de crise sanitaire et sociale, défendre un “vrai service public ouvert à tous à La Réunion, région française et européenne dont plus de 40% des citoyens vivent en dessous du seuil de pauvreté." Parmi les revendications mises sur la table, en première place on retrouve l'application du pass sanitaire. "Suite aux annonces du gouvernement sur le projet de loi de gestion de crise sanitaire, la FAPH dit non au refus de soin en cas d'absence de pass sanitaire, non aux graves menaces sur le principe d'égalité d'accès aux soins publics hospitaliers, non au pass sanitaire dans les hôpitaux, non à la discrimination, mais oui à un service public hospitalier ouvert à tous les usagers sans discrimination." Pointé du doigt également, l'obligation vaccinale faite aux soignants. "Nous disons non à la stigmatisation des professionnels des établissements de santé à qui est imposée l’obligation vaccinale covid-19, sans choix possible, sans attente ; après les applaudissements de la première vague, il pleut des menaces indignes sur les professionnels hospitaliers. Non aux sanctions contre les agents hospitaliers, non aux menaces de suspension de salaire, non aux suspensions et fins de contrats, non aux conseils de discipline pour ces motifs.

La fédération réclame également le respect sur le libre choix de la vaccination, la sensibilisation du personnel et des patients à risque sur les formes graves du Covid-19, la reconnaissance en maladie professionnelle de la SARS-CoV-2 pour tous. Surtout, la FAFPH réclame des “moyens humains et matériels adaptés aux réels besoins en santé de la population réunionnaise au regard de ses spécificités, au regard du caractère insulaire de La Réunion et au fait que le CHU de La Réunion joue le rôle d’établissement de recours pour les autres établissements de santé publics, privés et les pays de la Commission de l’Océan Indien.

J.D

http://

Partager cet article
Repost0

commentaires

Pages