Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@Henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 171 541 visiteurs 276 832 pages lus et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.arthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 

Youtube 

 
Crowdbunker 

 
 

Recherche

réf.

21 octobre 2022 5 21 /10 /octobre /2022 18:19
Le retour des Républicains au Congrès Américain peut changer la donne au niveau International ; non seulement sur l'Ukraine (Trump avait faillit être destitué pour avoir fait enquêter sur les activités de Hunter Biden au sein de la société gazière Ukrainienne Burisma)
Mais également avec les soutiens démocrates européens.
On remarque déjà que le groupe Blackrock dirigé par Larry Fink s'est vu retiré une somme de près d'un milliard de dollars pour ses investissements par les états Républicains.
 
Voir le lien "les raisons et l'ampleur de l'inéluctable défaite des démocrates aux élections de mi-mandat" par le Général Delawarde

 

_______________________________________________________

Kiev "choquée" par les menaces républicaines de suspendre l'aide américaine

par infowars

 

Le chef de la minorité à la Chambre, McCarthy, promet que l'Ukraine n'obtiendra pas de "chèque en blanc" pour son aide si le GOP reprend le Congrès

 

 

Davyd Arakhamia, le négociateur de l'Ukraine lors des pourparlers de paix avec la Russie, qui sont maintenant au point mort, a déclaré que Kiev était "choquée" lorsque les républicains ont averti qu'ils couperaient l'aide américaine à l'Ukraine en cas de victoire électorale.

Mardi, le chef de la minorité à la Chambre des États-Unis, Kevin McCarthy, a promis que si les républicains obtenaient la majorité des sièges à la chambre basse du Congrès lors des élections de mi-mandat,  l'Ukraine n'obtiendrait pas de "chèque en blanc" pour l'aide  étant donné la récession imminente aux États-Unis . .

 

"Nous avons été choqués d'entendre ces commentaires de M. McCarthy, honnêtement", a déclaré mercredi Arakhamia au Financial Times.

Arakhamia a noté qu'il avait rencontré McCarthy lors d'une récente visite à Washington et qu'il était convaincu que les États-Unis continueraient à soutenir Kiev.

"Il y a quelques semaines à peine, notre délégation s'est rendue aux États-Unis et a rencontré M. McCarthy... On nous a assuré que le soutien bipartite de l'Ukraine dans sa guerre contre la Russie restera une priorité absolue même si elle gagne aux élections", a ajouté Arakhamia.

Le porte-parole du ministère ukrainien des Affaires étrangères, Oleg Nikolenko, a noté que Kiev comptait sur le "soutien bipartisan continu" des États-Unis pour son rôle dans le conflit.

Les  États-Unis tiendront leurs élections de mi-mandat en novembre , à la suite desquelles une nouvelle composition de la Chambre des représentants et un tiers du Sénat seront formés. Des élections présidentielles sont prévues en 2024.

La semaine dernière, Washington a annoncé un autre  programme d'assistance militaire de 725 millions de dollars pour l'Ukraine  , qui comprend plus de munitions pour les systèmes de roquettes d'artillerie à haute mobilité (HIMARS) et des obus d'artillerie supplémentaires de 155 mm. Le 12 octobre, le président des chefs d'état-major interarmées américains, le général Mark Milley, a déclaré que Washington fournirait à l'Ukraine un système intégré de défense antimissile aérienne pour couvrir les installations les plus importantes du pays, appelant les alliés à participer.

 

Depuis que la Russie a lancé une opération militaire en Ukraine le 24 février, les pays occidentaux fournissent à Kiev une aide militaire et financière. Moscou a dénoncé le flux d'armes vers l'Ukraine en provenance de ses alliés occidentaux, affirmant qu'il ajoutait de l'huile sur le feu et avertissant que toute livraison d'armes sur le territoire ukrainien serait des "cibles légitimes" pour les forces russes.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Pages