Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@Henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 171 541 visiteurs 276 832 pages lus et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.arthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 

Youtube 

 
Crowdbunker 

 
 

Recherche

réf.

29 janvier 2023 7 29 /01 /janvier /2023 19:42

Suite Affaire Pellerin (article Mediapart)

Dessin. Titre : Cocaïne : Le député Pellerin a été prévenu par Thierry Solère, conseiller du Président de la République, des investigations en cours. thierry Solère au téléphone : J’ai eu un coup de fil du ministère de la Justice. T’as les flics. Derrière lui Macron Trépigne. Solère ajoute : »Du coup, si t’as de la poudre de perlimpinpin chez toi, j’ai peut-être, un ami qui peut, euh… t’en débarrasser. Dessin d’Allan BARTE

FRANCE – ENQUÊTE

Pascale Pascariello et Antton Rouget 26 janvier 2023 à 17h27

Le député Emmanuel Pellerin, visé en septembre dernier par une enquête en lien avec sa consommation de cocaïne, a été prévenu des investigations en cours, pourtant censées rester secrètes. L’élu des Hauts-de-Seine affirme que l’information lui a été transmise par Thierry Solère qui lui aurait dit la tenir du ministère de la justice. Le conseiller politique du président de la République et Éric Dupond-Moretti démentent.

C’est un coup de fil qui risque de faire basculer l’affaire Pellerin dans une nouvelle dimension. Le député des Hauts-de-Seine Emmanuel Pellerin qui s’est retrouvé en septembre dernier au cœur d’une enquête judiciaire portant sur des faits liés à sa consommation de cocaïne, a été prévenu d’investigations judiciaires en cours, pourtant censées rester confidentielles s’agissant d’une enquête pénale couverte par le secret.

En octobre dernier, le député et avocat, qui fut membre de la commission « affaires publiques » du Conseil de l’ordre du barreau de Paris, a même affirmé, dans un courrier consulté par Mediapart, que l’information lui avait été confiée par une « source autorisée de l’exécutif », laquelle aurait été rancardée par la « Chancellerie », c’est-à-dire le ministère de la justice. 

Le courrier est d’une précision chirurgicale sur la fuite. Le coup de téléphone lui a été passé le « 13 septembre 2022 », à « 23 h 07 », est-il écrit dans ce document à en-tête de l’Assemblée nationale. La date ne peut qu’interpeller : la veille, le 12 septembre, une des ex-femmes d’Emmanuel Pellerin était justement auditionnée par la brigade territoriale de protection de la famille (BPF) des Hauts-de-Seine dans le cadre d’une enquête, ouverte trois jours plus tôt, en lien avec la consommation de cocaïne du député. Le dossier a été classé avec célérité, le 26 septembre, sans même que l’élu soit auditionné (voir notre précédent article).

Interrogé par Mediapart, Emmanuel Pellerin a d’abord refusé de donner le nom de son informateur. Après plusieurs relances, le parlementaire a fini par livrer l’identité de sa fameuse « source autorisée de l’exécutif » : il s’agit de son ami d’enfance, Thierry Solère, actuel conseiller du président de la République Emmanuel Macron.

C’est 23 heures et c’est la Chancellerie qui vient de l’appeler, ça, j’en suis certain.

Le député Emmanuel Pellerin

Emmanuel Pellerin assure avoir été prévenu sans en avoir fait la demande. Selon son récit, les informations qui lui ont été transmises portaient sur une enquête pour « harcèlement », en réalité inexistante, alors que des investigations, bien réelles celles-ci, venaient d’être ouvertes à Nanterre pour « provocation à l’usage de produits stupéfiants ».

Emmanuel Pellerin est formel sur l’origine de la fuite : « Je me rappelle très bien des mots “la Chancellerie” », déclare-t-il à Mediapart, avant d’insister : « C’est 23 heures et c’est la Chancellerie qui vient de l’appeler [Thierry Solère – ndlr], ça, j’en suis certain. » Des confidences confirmées par un courrier du mois d’octobre qui ne peuvent aujourd’hui que jeter le soupçon sur l’existence de manigances au sommet de l’État, dont le député ne semble même pas mesurer la gravité.

Les liens entre Emmanuel Pellerin et Thierry Solère ne sont pas que personnels. Ils sont également professionnels et politiques. Le premier a un temps été l’avocat du second, poursuivi dans le cadre d’une vaste enquête portant notamment sur des soupçons de détournements de fonds publics. Début 2022, Thierry Solère a ensuite adoubé Emmanuel Pellerin pour qu’il soit investi à sa place par la majorité présidentielle dans sa circonscription des Hauts-de-Seine et prenne ainsi sa succession à l’Assemblée nationale.

Thierry Solère a par ailleurs déjà été mis en cause dans le passé pour avoir été le destinataire, par la Chancellerie, d’informations confidentielles sur une enquête judiciaire en cours. En mai 2017, l’élu avait reçu une note confidentielle, transmise par le ministre de la justice de l’époque, le socialiste Jean-Jacques Urvoas, sur une enquête judiciaire le concernant personnellement. L’ex-ministre a depuis été condamné, en 2019, pour violation du secret professionnel, ce qui lui vaut le statut de premier garde des Sceaux condamné par la Cour de justice de la République (CJR). Thierry Solère, qui a toujours affirmé qu’il n’avait « rien demandé » à Jean-Jacques Urvoas, est, lui, mis en examen pour recel de cette violation.

Thierry Solère et le ministère de la justice contestent toute transmission d’information

Questionné par Mediapart, Thierry Solère a d’abord affirmé n’avoir jamais échangé avec son ami et successeur Emmanuel Pellerin sur sa situation personnelle, qu’il dit avoir ignorée jusqu’à nos révélations. « Je n’ai jamais prévenu Emmanuel Pellerin. La Chancellerie m’aurait prévenu de quoi ? Je ne sais pas qui vous raconte ça, mais c’est absolument faux », assure le conseiller élyséen.

Qui raconte cela ? Emmanuel Pellerin lui-même. « Emmanuel vous raconte ça ?!, s’étrangle Thierry Solère. Pas du tout ! Vous voyez la Chancellerie m’informer, moi, des enquêtes sur des parlementaires ? » Le conseiller élyséen poursuit : « J’étais au courant de problèmes avec son ex-femme, que je connais, je lui en ai parlé, mais je n’ai été destinataire d’aucune information sur une enquête derrière, ni par la Chancellerie ni par quelque autre canal que ce soit. » 

Également sollicitée par Mediapart, la Chancellerie se montre tout aussi « formelle » : « Ni le garde des Sceaux ni son cabinet n’ont eu de remontée d’information concernant cette affaire. » La direction des affaires criminelles et des grâces (DACG) du ministère, destinataire des informations sur les enquêtes sensibles (dont celles concernant les responsables publics), n’a pas été prévenue par le parquet général de Versailles, qui affirme n’avoir été avisé  de l’existence de l’enquête de Nanterre que ce 25 janvier à la faveur des révélations de Mediapart.

La question demeure donc : l’information a-t-elle pu remonter par un autre canal, judiciaire ou policier par exemple ? Le ministère de la justice l’affirme : « Depuis deux ans et demi que le garde des Sceaux est en poste, il ne s’est jamais affranchi du secret de l’enquête. »

À lire aussi Le député Pellerin : la cocaïne en toute impunité

À en croire son courrier d’octobre dernier, Emmanuel Pellerin pense que l’information sur une procédure le visant a pu être donnée par Me Antoine Vey, ancien associé du ministre de la justice Éric Dupond-Moretti. Problème : si Me Vey a bien conseillé une ex-femme du député Pellerin dans le cadre d’un contentieux personnel, celui-ci n’avait pas le moindre lien avec une procédure pénale et encore moins avec l’affaire de la cocaïne.

« Je ne peux pas empêcher les personnes de penser que j’échange sur des dossiers avec mon ancien associé, ce qui n’est pourtant pas le cas », rétorque Me Vey auprès de Mediapart. « Mais, en l’occurrence, je ne vois pas bien de quoi j’aurais parlé puisque aucune procédure n’était en cours », souligne sur le ton de l’évidence l’avocat.

Qu’a fait Emmanuel Pellerin de l’information qui lui a été transmise ? A-t-il tenté de prendre attache avec les autorités judiciaires ? Le député et le procureur de Nanterre, qui entretiennent des relations institutionnelles classiques, affirment tous les deux qu’ils n’ont jamais évoqué le dossier ensemble.

L’élu n’aurait pas non plus tenté de se rapprocher du service d’enquête : « Concernant la police, ça risque de réveiller un dossier qui dort naturellement. C’est la raison pour laquelle je ne suis pas allé au-delà. »

Réagissant à nos révélations, le parquet de Nanterre a annoncé au Parisien avoir ouvert, jeudi 26 janvier, une nouvelle enquête pour usage de produits stupéfiants à l’encontre du député. Le parti Renaissance doit pour sa part statuer sur le sort d’Emmanuel Pellerin, qui risque l’exclusion, lors du bureau exécutif qui se réunira lundi 30 janvier.

De son côté, le parlementaire a présenté, dans un communiqué de presse, ses excuses « pour l’image dégradante que [son] comportement a renvoyé ». Il a annoncé sa mise en retrait de son groupe politique et a indiqué qu’il se tenait à disposition de la justice.

Source : Mediapart

 

_____________________________________________________________

 

Nouveau scandale judiciaire à l’Élysée, repère des copains-coquins
Partager cet article
Repost0
29 janvier 2023 7 29 /01 /janvier /2023 18:25

La Floride va commencer à condamner à mort des pédophiles

 

Le gouverneur Ron DeSantis a annoncé son intention d'introduire la peine de mort pour toute personne reconnue coupable de pédophilie en Floride.

 

Dans un discours, DeSantis a présenté des plans pour que la peine capitale soit rétablie pour les agresseurs sexuels d'enfants.

 

 

Thepostmillennial.com rapporte : "Ils ont dit que la Constitution n'autorise pas la peine capitale pour autre chose qu'un homicide", a commencé DeSantis, faisant référence à une Cour suprême d'il y a dix ans.

"Le problème avec le fait que vous avez certains de ces prédateurs sexuels qui abuseront de ces très très jeunes enfants, faites-le habituellement, et je me dis simplement que vous ruinez la vie de ces enfants - ce sont des enfants innocents."

 

DeSantis a poursuivi en suggérant que la Cour suprême actuelle "ne confirmerait pas" la décision précédente, ainsi son administration commencerait "à explorer des moyens de faciliter" la peine capitale pour ces criminels, une proposition qui a été accueillie par une salve d'applaudissements de la part des personnes présentes. .

"Nous comprenons que ce sera un défi", a-t-il poursuivi, "mais je pense qu'il est temps pour nous de contester une décision qui n'a pas été bien réfléchie."

«Ce que nous savons que nous pouvons faire, quelle que soit la façon dont les affaires de la Cour suprême se déroulent, c'est que nous voulons nous assurer que la peine minimale pour ces prédateurs qui violent ces jeunes enfants, qu'ils obtiennent au moins la prison à vie parce qu'ils ré- offenser si vous les remettez dans la rue.

"Ces gens s'en fichent", a déclaré DeSantis à propos des criminels sexuels d'enfants, les qualifiant de "pires des pires".

« Ils sont impénitents, ils ne se soucient pas de ces enfants ; ils feront tout ce qu'ils peuvent pour se rassasier aux dépens de personnes très très vulnérables.

La Floride a actuellement certaines des peines et restrictions les plus strictes pour les délinquants sexuels du pays, avec la dernière annonce preuve que DeSantis est prêt à faire passer les choses au niveau supérieur. 

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2023 1 23 /01 /janvier /2023 18:26

Existe-t-il un réseau pédophile opérant aux plus hauts niveaux de la politique canadienne, et Justin Trudeau, une élite mondialiste multigénérationnelle, est-il intimement impliqué ?

 

Existe-t-il un réseau pédophile opérant aux plus hauts niveaux de la politique canadienne, et Justin Trudeau, une élite mondialiste multigénérationnelle, est-il intimement impliqué ?

 

La semaine dernière, nous avons rendu compte d'une confession explosive du frère de Trudeau, Kyle Kemper, qui a admis que le premier ministre canadien était compromis et faisait l'objet d'un chantage de la part du Forum économique mondial.

 

 

Ceux qui ont de bons souvenirs se souviendront que l'entrée de Trudeau en politique en 2008 a été marquée par un scandale sexuel datant de l'époque où il enseignait à l'élite West Point Grey Academy de Vancouver.

Nous avons maintenant découvert des preuves explosives qui révèlent que l'accusateur mineur de Trudeau était beaucoup plus jeune que ne le prétendaient les médias grand public à l'époque dans le but de balayer le scandale sous le tapis et d'ouvrir la voie au fils de l'ancien premier ministre Pierre Trudeau pour entrer en politique nationale.

 

Alors que les preuves continuent de s'accumuler et que les médias grand public et les vérificateurs de faits continuent de faire le tour des wagons et de protéger Trudeau d'un examen légitime, nous avons une faveur à vous demander. Si vous appréciez nos reportages d'investigation et pensez que nous fournissons un service essentiel, veuillez vous abonner à la chaîne et aimer cette vidéo afin que nous puissions travailler ensemble pour diffuser cette nouvelle à grande échelle.

Si les médias grand public refusent de faire leur travail, quelqu'un doit le faire. Mais nous ne pouvons pas le faire sans vous.

 

 

Les médias canadiens sont empêchés de rendre compte de cette histoire, et la plupart des médias américains sont contrôlés par des agences à trois lettres et l'élite mondialiste, alors le père de la victime de Trudeau a parlé au Buffalo Chronicle pour révéler qu'elle était beaucoup plus jeune au moment de leur relation. qu'on ne le pensait d'abord.

Certains dans le discours public ont fixé la jeune fille à 17 ans. Selon son père, c'est inexact.

"Elle était beaucoup, beaucoup plus jeune que ça", a déclaré l'homme d'affaires canadien à  The Chronicle . Il n'était pas partie à l'accord mutuel de non-divulgation et de non-dénigrement de 2,25 millions de dollars que sa fille a signé, en échange de son silence continu, le 9 octobre 2008.

Les termes de cet accord empêchent à la fois l'accusateur et Trudeau de reconnaître "tout aspect" de cette relation, sans déclencher une clause de dommages-intérêts à six ou sept chiffres. Cette pénalité commence à 500 000 $ et augmente en fonction de l'ampleur de la violation.

Trudeau et la jeune fille mineure se sont engagés dans une longue liaison sur et hors campus pendant que Trudeau enseignait le théâtre et le français à la West Point Grey Academy. Trudeau a été découvert par le père de la jeune fille dans leur maison familiale, ce qui a incité les administrateurs de l'école à exiger qu'il soit immédiatement démis de ses fonctions.

"Il y avait une" petite colonie "à l'époque", a déclaré le père de la jeune fille au Chronicle, mais a refusé de fournir des détails.

La relation a été découverte plusieurs mois après la mort de Pierre Trudeau . Il est décédé le 28 septembre et a été célébré par son fils le 3 octobre - un événement qui a fait du jeune Trudeau une étoile politique montante, autour de laquelle le Canada libéral s'évanouirait. Ses élèves étaient particulièrement flatteurs, disent des amis.

À l'époque, la famille a été informée que le contrat de travail standard de l'école comprenait des conditions de confidentialité qui lieraient Trudeau après son départ. Par principe, l'école ne commente pas les questions de personnel.

Les amis de Trudeau à l'époque ont déclaré que le jeune homme généralement extraverti et exubérant, qui aimait s'habiller en costume, souffrait d'une crise de dépression après la mort de son père en 2000 et celle de son frère en 1997. 

Ils ont affirmé que tout ce qui était inapproprié était probablement le résultat de son état émotionnel fragile à l'époque, et non à cause d'un trait de caractère néfaste.

"Il était seul et déprimé pendant des mois", a déclaré un ami à The Chronicle.

À l'époque, l'âge de consentement au Canada était de 14 ans.

En 2008, le premier ministre Stephen Harper a fait modifier cette loi, portant l'âge à 16 ans, où la loi siège aujourd'hui. Pourtant, le Canada interdit les relations sexuelles entre adultes et personnes de moins de 18 ans lorsque l'adulte est en position de responsabilité pour le bien-être de cet enfant.

Le comportement de Trudeau aurait été illégal à l'époque.

Ce qui est très intéressant à la lumière des récentes révélations de Kyle Kemper, le demi-frère de Justin Trudeau, qui a révélé que le premier ministre canadien n'écrit pas ses propres discours ou tweets, mais exécute plutôt des scripts écrits pour lui par ses suzerains mondialistes.

Trudeau ne « parle pas avec son cœur », a insisté son frère, qui a ajouté que « le chantage est un outil très puissant ».

Beaucoup d'entre nous ont parlé et rapporté comment le Forum économique mondial de Klaus Schwab pénètre les gouvernements et corrompt les dirigeants mondiaux. Prêt pour une validation que vous pouvez partager autour de vous ?

Si vous êtes canadien, prenez place. Le propre frère de votre premier ministre est sur le point d'expliquer pourquoi Justin Trudeau est si déterminé à ternir la nation canadienne. Si vous venez d'Amérique ou d'un autre pays, prenez une chaise et écoutez. C'est une leçon de signature sur la façon dont l'élite mondialiste tente de détruire le pays de l'intérieur.

Lorsqu'on lui a demandé pourquoi Trudeau était déterminé à ternir la nation canadienne, le frère de Trudeau a déclaré qu'il n'était qu'une marionnette du Nouvel Ordre Mondial et qu'il recevait des ordres directement de groupes tels que le Council on Foreign Relations et Bilderberger, tous contrôlés par le Forum économique mondial.

«Il est le visage et le principal porte-parole du gouvernement canadien, mais les politiques et les initiatives qui le dirigent et qui alimentent ce récit qu'il continue de pousser, qui, à mon avis, est anti-liberté et anti-canadien, sont en train de tomber. des plus hauts gradés, de groupes comme le Forum économique mondial, le Council on Foreign Relations et Bilderberg. Ils reconnaissent qu'ils ont besoin d'agents forts au sein des gouvernements et une chose que nous avons constatée au sein des gouvernements du monde entier, ce sont des dirigeants faibles capables d'agir en tant que porte-parole . "

Le frère de Trudeau a également déclaré que les politiques désastreuses et anti-liberté de Justin ne représentent pas sa vraie personnalité. En bref, il est contrôlé par les élites mondiales.

« Il ne parle pas avec son cœur. Je ne crois pas honnêtement… ce n'est pas franc, il n'y a pas de véritable discussion. Il n'est pas autorisé à s'engager réellement avec le Freedom Convoy et avec ces personnes, car il y a beaucoup à déballer ici et il y a beaucoup de questions sérieuses.

De plus, lorsque vous regardez l'histoire de personnes comme Jeffrey Epstein et quel était leur rôle, piéger les gens et les faire chanter, et que vous pensez à une vie d'opulence et d'opportunités, vous faites des erreurs et vous êtes contraint de faire quelque chose de mal."

Le chantage est un outil très puissant."

 

 

Kyle Kemper n'est pas un rien . Non seulement il est le demi-frère de Justin Trudeau et le fils de Margaret Trudeau, mais il a un portefeuille d'affaires. Il est fondateur et chef de la direction de Swiss Key, et auparavant directeur exécutif et conseiller stratégique à la Chambre de commerce numérique Canada. Il a obtenu son baccalauréat en commerce, commercialisation, de l'Université Dalhousie.

Alors maintenant, vous savez une vraie vérité sur Justin Trudeau. Pas de théorie ou de spéculation de loin. La vérité et rien que la vérité de la bouche de son propre frère. Justin est un outil de l'élite mondiale. Il n'a pas – et n'a jamais – servi le Canada.

Et cela ne devrait pas surprendre. Klaus Schwab se vante de la façon dont le WEF a pénétré les cabinets des gouvernements à travers le monde. Et selon Schwab, le Canada a été le premier pays à tomber sous son contrôle.

Mais c'est encore pire.

Comme si les allégations portées contre Trudeau par le père de la fille mineure n'étaient pas assez graves, les médias grand public se sont également entendus pour dissimuler un scandale de pédophilie impliquant le meilleur ami de Justin Trudeau à l'époque.

Christopher Charles Ingvaldson, enseignant à la West Grey Point Academy qui est également allé à l'université avec Trudeau, a été reconnu coupable d'accusations de pornographie juvénile après avoir été surpris en train de diriger un réseau international de pédophiles.

Ingvaldson a plaidé coupable devant le tribunal provincial de la Colombie-Britannique à Vancouver pour accès à de la pornographie juvénile et possession de pornographie juvénile. Il a également été initialement inculpé de deux chefs d'accusation d'importation ou de distribution de pornographie juvénile.

Au moment où il a été inculpé, la Gendarmerie royale du Canada a déclaré que 11 membres du réseau pédophile dans trois pays – le Canada, l'Australie et le Royaume-Uni – avaient également été arrêtés et inculpés.

Justin Trudeau et Ingvaldson sont étroitement liés depuis qu'ils étaient colocataires à l'université et, après avoir obtenu leur diplôme d'enseignement, ils ont tous deux reçu des offres d'emploi de la West Point Grey Academy .

Après être devenu premier ministre, Justin Trudeau a encouragé Ingvaldson à se présenter aux élections politiques en tant que membre du Parti libéral. Ingvaldson a annoncé son désir d'être le candidat député libéral dans la circonscription de Vancouver-Kingsway et a développé une page de médias sociaux annonçant son intention de se présenter.

Cependant, son arrestation et son emprisonnement subséquent pour pornographie juvénile et pédophilie ont mis fin à toute chance qu'avait Ingvaldson d'entrer en politique, même dans le Canada libéral de Trudeau.

La révélation que l'ami proche de Justin Trudeau est un pédophile n'a pas surpris les Canadiens qui surveillaient de près le premier ministre libéral. Ils soulignent que Trudeau a de nombreux liens inconfortables avec la pédophilie.

Jetons un coup d'œil à la Fondation Pierre Elliot Trudeau, du nom du père de Justin. Il prétend «soutenir les penseurs créatifs et critiques qui apportent une contribution significative à un problème social critique».

Mais selon un document du FBI publié par WikiLeaks, la Fondation Pierre Elliot Trudeau a l'habitude d'utiliser des symboles pédophiles flagrants.

Un bon exemple est cette image tirée du rapport annuel 2015-16 de la Fondation Pierre Elliot Trudeau. L'utilisation de ce symbole semble cependant un choix étrange pour la fondation compte tenu de ce que dit le document du FBI concernant sa véritable signification.

 

 

 

Ce lien possible avec la pédophilie institutionnalisée offre une explication alternative à certains événements mystérieux qui se sont produits autour de Trudeau et de ses amis en disgrâce plus tôt dans leur vie.

Comme mentionné précédemment, avant que Justin ne suive les traces de son père en politique, il était enseignant à la West Point Grey Academy, une école d'élite de la maternelle à la 12e année – une école qui avait de manière choquante deux groupes de parents distincts abattus pendant qu'il enseignait. Les responsables ont qualifié les meurtres de «meurtres de gangs» à l'époque.

Gardez à l'esprit que cette «violence de gangs» se produisait apparemment chez des parents envoyant leurs enfants dans une école préparatoire privée canadienne incroyablement chère. Les meurtres sont également arrivés à des parents sans casier judiciaire, mais qui ont été soudainement qualifiés d'usuriers de la mafia après leur mort violente et inattendue.

Personne associé à l'école n'a cru à l'excuse du « gang » à l'époque, et ils ne le font toujours pas.

Bien que chacun soit libre de tirer ses propres conclusions sur la base de ces faits, il y a au moins une chose que nous savons avec certitude. Qu'il n'y a eu aucune mort violente parmi les élèves ou leurs familles depuis qu'Ingvaldson et l'actuel Premier ministre ont quitté l'école.

Existe-t-il un réseau de pédophiles opérant aux plus hauts niveaux de la politique canadienne, et le premier ministre actuel, un chef d'élite multigénérationnel, est-il impliqué ?

Le temps nous le dira. Le monde prend conscience de la vérité sur l'élite mondialiste et les soi-disant «théories du complot» sont exposées comme des faits complotistes à un rythme alarmant.

Ici, à La Voix du Peuple, nous sommes déterminés à continuer de faire des reportages sur les problèmes qui comptent vraiment. Après tout, si les médias traditionnels refusent de le faire, quelqu'un doit le faire. Veuillez vous abonner à la chaîne et aimer la vidéo si vous souhaitez vous joindre à notre campagne pour éduquer les masses sur la réalité des structures de pouvoir qui gouvernent notre monde. Nous sommes tous là dedans.

 

 

Baxter Dimitri
 
 
Baxter Dmitry est écrivain chez News Punch. Il couvre la politique, les affaires et le divertissement. Dire la vérité au pouvoir depuis qu'il a appris à parler, Baxter a voyagé dans plus de 80 pays et a remporté des arguments dans chacun d'eux. Vivre sans peur.
Courriel : baxter@newspunch.com
Partager cet article
Repost0
23 janvier 2023 1 23 /01 /janvier /2023 18:10

Un réseau de pédophiles découvert opérant au sein de la Met Police au Royaume-Uni

 

La presse et le gouvernement britanniques ont été accusés d'avoir dissimulé les preuves d'un vaste réseau de pédophiles opérant au sein de la police métropolitaine.

 

Deux officiers de police à la retraite du Met ont été inculpés en lien avec l'énorme réseau de pédophiles, qui a également été lié à la mort suspecte d'un inspecteur en chef en exercice.

 

 

Richard Watkinson, un officier de police de West London Met, a été retrouvé mort à son domicile dans le Buckinghamshire la semaine dernière.

Selon The Telegraph : L'homme de 49 ans devait répondre d'une caution le jour où il a été retrouvé mort et devait être inculpé d'une série d'infractions liées à l'image sexuelle d'enfants.

 

Deux anciens officiers de Scotland Yard ont également été inculpés dans le cadre de la même enquête et doivent comparaître devant le tribunal le mois prochain.

Jack Addis, 63 ans, un ancien officier des armes à feu du Met, qui vit maintenant dans le Perthshire, en Écosse, et Jeremy Laxton, 62 ans, qui a également servi avec le Met, comparaîtront au Westminster Magistrates 'Court le jeudi 9 février.

M. Addis est accusé de complot en vue de distribuer ou de montrer des images indécentes d'enfants, tandis que M. Laxton est accusé de complot en vue de distribuer ou de montrer des images indécentes d'enfants, de trois chefs d'accusation de prise de photos indécentes d'un enfant, de possession d'images interdites d'un enfant, de possession d'images pornographiques extrêmes et intentionnellement encourageant ou aidant à l'inconduite dans la fonction publique.

Les deux anciens officiers ont pris leur retraite de la police métropolitaine il y a plus de dix ans. Les infractions alléguées ont eu lieu entre le 1er janvier 2018 et le 20 septembre 2021.

Le corps de M. Watkinson a été retrouvé chez lui jeudi dernier après qu'il ne se soit pas présenté au poste de police où il devait être inculpé.

Le Crown Prosecution Service avait autorisé des accusations de complot en vue de distribuer ou de montrer des images indécentes d'enfants, trois chefs d'accusation de prise de photos indécentes d'un enfant, de voyeurisme et deux chefs d'inconduite dans la fonction publique.

Il a été initialement arrêté en juillet 2021 par des enquêteurs du Bureau indépendant pour la conduite de la police assistés par l'unité spécialisée dans les abus et l'exploitation sexuels d'enfants en ligne et la direction des normes professionnelles du Met.

Le commandant Jon Savell de Scotland Yard a déclaré: «L'inspecteur en chef Watkinson faisait face à des accusations extrêmement graves et préoccupantes, à la suite d'une enquête policière minutieuse et approfondie.

«Avant que cette affaire ne soit révélée, nous n'avions aucune information préalable sur ces allégations ou pour indiquer que l'officier posait un risque pour le public.

«Il n'avait fait face à aucune autre affaire criminelle ou de conduite au cours de sa carrière au Met. Il avait été suspendu de ses fonctions depuis son arrestation.

"Deux autres hommes ont également été arrêtés au cours de l'enquête et ont été inculpés, leurs affaires vont maintenant progresser devant les tribunaux."

La police de Thames Valley a décrit sa mort comme inexpliquée mais pas suspecte.

 

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2023 5 13 /01 /janvier /2023 17:46

"AU SECOURS ! Sortez moi de  là !"

 

Pétition · NON A L'OUVERTURE D'UNE MAISON CLOSE ZOOPHILE AU DANEMARK !!! · Change.org

 

 

 

 

Un modèle OnlyFans populaire avec des centaines de milliers d'adeptes s'est présenté comme "transcanin" et discute ouvertement de sa vie sexuelle avec des chiens, alors que le mouvement pour ajouter un Z à l'arc-en-ciel LGBTQI+ continue de prendre de l'ampleur.

 

KnottyFairy a provoqué l'indignation sur Twitter à la suite des commentaires qu'elle avait faits et des vidéos présumées qu'elle avait publiées à propos de ses relations sexuelles avec des chiens.

 

 

Rapport DailyStar : Le 2 janvier, elle a dit à ses 185,8k abonnés qu'elle avait pris la décision de "sortir" en tant que "transcanine", affirmant qu'elle avait été avec six chiens au cours de l'année écoulée et seulement deux hommes dans sa vie.

Elle a défendu sa position auprès d'un critique en disant: "Je suis trans canine, je ne peux pas abuser de ce que je suis."

 

Elle a continué à choquer les abonnés avec ses tweets qui comprenaient un message déclarant que "le foutre de chien dans le café est meilleur, plus crémeux, et cela vous aide à avoir une peau claire".

Il semble que même ses parents lui aient tourné le dos, dans un tweet bizarre, elle a dit : « Quand j'ai regardé le film de Jésus pour la première fois, alors qu'il était accroché à la croix, il a demandé « Père, pourquoi m'as-tu abandonné. Je comprends maintenant ce qu'il a dû ressentir. Mes propres parents veulent que je parte. J'ai littéralement fait la vaisselle hier. Pourquoi sont-ils ingrats ?

KnottyFairy a dit à ses 185 800 abonnés qu'elle avait une relation sexuelle avec divers chiens
Le créateur populaire d'OnlyStars fait partie d'un mouvement plus large de zoophiles travaillant à normaliser les relations sexuelles avec des animaux dans la société en général

Outraged OnlyFans star Alana Evans, qui s'est engagée dans une guerre des mots sur la plate-forme avec KnottyFairy, a déclaré qu'elle avait déposé une plainte auprès de PETA et a encouragé les autres à faire de même.

"Les animaux ne peuvent pas consentir", a-t- elle déclaré

"Elle est vile et doit être arrêtée."

 

 

La vice-présidente des programmes de PETA Royaume-Uni, Elisa Allen, a déclaré : « Les relations sexuelles consensuelles ont toujours lieu entre des membres de la même espèce qui s'y livrent volontairement, ce qui ne peut jamais être le cas lorsqu'un humain et un autre animal sont impliqués.

Mais le mouvement de normalisation de la zoophilie prend de l'ampleur. Les zoophiles pensent qu'il est acceptable d'avoir une intimité sexuelle avec un animal et souhaitent que le mouvement arc-en-ciel LGBTQ+ ajoute un Z à son nom.

Des zoophiles allemands sont descendus dans la rue pour protester contre les lois interdisant les relations sexuelles avec des animaux. Selon les manifestants, les citoyens allemands devraient avoir le droit d'avoir des relations sexuelles avec des animaux, y compris des chiens de compagnie.

En vertu des lois sur la protection des animaux qui s'appliquent dans tous les pays civilisés du monde, il est illégal de s'engager dans des rapports sexuels avec un animal. soutien de la majorité dominante.

Les manifestants pro-bestialité ont distribué des pamphlets aux passants qui auraient dit : « Nous aimons les animaux. Nous rejetons toute forme de force, de violence et d'abus et cela fait mal à nos âmes de voir les animaux souffrir. Nous sommes pro-animaux, mais nous sommes néanmoins discriminés.

La brochure conclut en suggérant que la bestialité est désormais un comportement normal, acceptable, génétiquement héréditaire et irréversible.

"Nous ne pouvons rien faire contre le fait d'être zoophiles, et nous essayons donc de gérer (sic) nos inclinations de manière responsable" , déclare la brochure.

 

 

Dans une interview publiée par RUPTLY, l'un des marcheurs de la fierté zoophile défend le concept de relations sexuelles avec des animaux. Selon le marcheur de la fierté, les relations sexuelles avec des animaux devraient être dépénalisées car "il est beaucoup plus facile de construire une relation avec des animaux qu'avec des humains".

Le manifestant a également amené son chien à la marche pour "partager l'amour" et a déclaré à l'intervieweur que le premier chien avec lequel il avait eu des relations sexuelles était un mâle, mais qu'il entretient actuellement une relation sexuelle avec une  "chienne de berger allemand".

La principale raison pour laquelle beaucoup sont catégoriques sur le fait que les zoophiles ne devraient pas être acceptés par la société en général concerne la question du consentement. Certains pensent que cela équivaut à la maltraitance des enfants, où la domination est imposée à une partie plus faible qui est incapable de donner son consentement.

 

 

Baxter Dimitri
 
 
Baxter Dmitry est écrivain chez News Punch. Il couvre la politique, les affaires et le divertissement. Dire la vérité au pouvoir depuis qu'il a appris à parler, Baxter a voyagé dans plus de 80 pays et a remporté des arguments dans chacun d'eux. Vivre sans peur.
Courriel : baxter@newspunch.com
Partager cet article
Repost0
8 janvier 2023 7 08 /01 /janvier /2023 18:26

 

L'ancienne enfant star de Disney, Bella Thorne, a dénoncé le réseau pédophile d'Hollywood, alléguant qu'elle avait été agressée et maltraitée pendant ses années en tant qu'enfant star, et révélant qu'un réalisateur hollywoodien l'avait sexualisée alors qu'elle n'avait que 10 ans, affirmant qu'il l'avait accusée. d'essayer de "flirter" avec lui.

 

Bella Thorne a révélé l'incident présumé, mais n'a pas identifié le réalisateur, lors d'une interview sur le podcast de la célébrité Emily Ratajkowski.

 

"J'ai eu un réalisateur qui m'a fait part de ses commentaires une fois et j'avais dix ans et ils ont appelé le directeur de casting, qui a appelé mon agent, et mon agent a appelé ma mère. Et ils disent : « Alors elle n'avance pas parce que le réalisateur avait l'impression qu'elle flirtait avec lui et ça le mettait vraiment mal à l'aise » », se souvient Thorne. Avertissement : langage explicite.

 

 

Thorne a déclaré qu'il lui aurait été impossible de flirter avec le réalisateur.

 

"Vous êtes dans une session de réalisateur, vous ne pouvez pas vraiment dire ou faire grand-chose. Vous faites la scène, vous dites bonjour, vous sortez – il n'y a pas le temps d'aimer, 'Laissez-moi aller m'asseoir sur vos genoux ou comme, vous mettre mal à l'aise.'

Ratajkowski a répondu: «Le mettre sur un enfant de 10 ans et le faire comme s'il mettait un homme adulte mal à l'aise est insensé. Et puis cela a été transmis à un directeur de casting qui était heureux de transmettre cela à votre mère. Comme si vous aviez besoin d'une histoire plus merdique sur Hollywood et comme la pédophilie et la sexualisation des enfants, comme si je ne savais pas qu'il y en avait une.

Comme indiqué , Bella Thorne a allégué qu'elle avait été "molestée" et "maltraitée physiquement" pendant ses années en tant qu'enfant actrice dans l'industrie du divertissement, de l'âge de six à 14 ans, affirmant que son entourage "n'avait rien fait" à ce sujet.

 

L'ancienne enfant star a également expliqué dans une récente interview qu'elle avait été agressée sexuellement de 6 à 14 ans alors qu'elle travaillait pour Disney . 

Dans l'interview, la starlette Thorne a été interrogée par un membre du public sur la transition entre le fait d'être étroitement contrôlée par Disney et l'endroit où elle peut maintenant s'exprimer librement.

Thorne a déclaré :

« La transition, c'est décidément difficile. Mais c'est ce que c'est. C'est comme n'importe quoi dans ma vie. Si vous lisez le livre, vous vous direz : 'Haha, passer de Disney à ça a été f ****** facile.' Je ne sais pas. Être molesté pour f ****** à partir du moment où vos six à vos quatorze ans semble être des circonstances bien plus difficiles. Vous êtes constamment maltraité physiquement. Cela semble être une situation beaucoup plus difficile que de se faire suivre par des paparazzis depuis l'âge de douze ans. Euh, je ne sais pas. J'étais encore agressé alors que les paparazzi me suivaient encore. Donc, c'est assez difficile dans mon esprit de penser à ces grandes photographies de lampes de poche, et tout le monde pense qu'ils me connaissent et parlent de moi, mais n'ayant aucune idée du type de mauvais traitements que j'étais encore confronté à ce moment-là.Que tout le monde autour de moi a vu et n'a rien fait. Donc, je ne sais pas si vous me dites ce qui est si difficile. Parce que pour moi, c'est bien plus difficile que n'importe quelle autre merde à laquelle je fais face quotidiennement.

Non seulement Bella Throne a affirmé qu'elle avait été abusée sexuellement à un très jeune âge alors qu'elle travaillait pour Disney. Mais elle affirme également dans sa déclaration que les gens savaient ce qui se passait et n'ont rien fait pour arrêter les abus.

Ces dernières années, Thorne s'est essayé à OnlyFans et a réalisé un film porno pour le site Pornhub.

 
 
Baxter Dmitry est écrivain chez News Punch. Il couvre la politique, les affaires et le divertissement. Dire la vérité au pouvoir depuis qu'il a appris à parler, Baxter a voyagé dans plus de 80 pays et a remporté des arguments dans chacun d'eux. Vivre sans peur.
Courriel : baxter@newspunch.com
 
 
Un sénateur américain introduit une loi qui légalise la pédophilie chez les homosexuels
 
 
 
Partager cet article
Repost0
8 janvier 2023 7 08 /01 /janvier /2023 18:02
Un réseau de pédophiles sataniques a enfermé les victimes dans un four, les a forcées à tuer des animaux et les a filmées en train d'être violées par un gang

abus sur mineur

 

Un tribunal de grande instance en Écosse a appris qu'un réseau pédophile satanique impliquant sept hommes et quatre femmes avait torturé des enfants en les mettant dans un four, les forçant à tuer des animaux et à les violer collectivement.

 

Le groupe est accusé d'avoir abusé de trois jeunes enfants sur une période de 10 ans dans la ville de Glasgow, alors qu'ils tentaient de "faire appel aux esprits et aux démons".

 

Le Mail Online rapporte: Deux filles – dont l'une aurait été enfermée dans un micro-ondes, un réfrigérateur, un four et un congélateur dans une tentative de la tuer – et un garçon ont été forcés de tuer des animaux et d'avoir été abusés sexuellement par le groupe, c'est revendiqué.

 

 

Les membres du groupe ont été inculpés de 43 infractions, parmi les plus graves étant la tentative de meurtre et le viol de jeunes enfants.

 

Iain Owens, 44 ans, Elaine Lannery, 38 ans, Lesley Williams, 41 ans, Paul Brannan, 40 ans, Marianne Gallagher, 38 ans, Scott Forbes, 49 ans, Barry Watson, 46 ans, Mark Carr, 49 ans, Richard Gachagan, 45 ans, Leona Laing, 50 ans, et John Clark, 46 ans, nient tous les infractions.

Quatre autres personnes qui auraient été impliquées dans le ring – Maureen Goudie, Steven McHendrie, Robert Brown, James McLean et Douglas Gachagan – sont décédées depuis, selon des documents judiciaires.

La Haute Cour de Glasgow a été informée vendredi que les infractions avaient eu lieu entre janvier 2010 et mars 2020 à plusieurs adresses dans la ville.

Le groupe aurait fait passer un fauteuil roulant sur les jambes de l'une des filles et lui aurait mis un sac en plastique sur la tête.

On prétend qu'elle a été obligée de manger de la nourriture pour chat, ainsi que de prendre de la drogue et de l'alcool, l'autre fille étant également obligée de manger de la nourriture pour animaux de compagnie.

La deuxième fille aurait été poursuivie par un adulte portant un masque de diable et pendue par son pull à un clou accroché au mur.

Cela a abouti à ce qu'elle soit poussée et piégée à l'intérieur d'un micro-ondes, d'un four, d'un réfrigérateur-congélateur et de divers placards, a déclaré le tribunal.

On prétend que l'une des filles a été menacée d'être envoyée en Turquie avec un inconnu, tandis que le garçon a été mis dans un bain qui, selon eux, était rempli de sang.

Le garçon et la fille aînée auraient été obligés de participer à des "séances (et) d'utiliser une planche Ouija… pour faire appel aux esprits et aux démons".

Les enfants étaient également impliqués dans la « sorcellerie », les laissant croire qu'eux-mêmes s'étaient « métamorphosés en animaux ».

On dit en outre que les 11 ont porté des capes et des cornes de diable, ce qui a également poussé le jeune garçon à poignarder une perruche à mort.

Le groupe est également accusé d'avoir tué un certain nombre de chiens, notamment d'avoir poussé les enfants à attaquer les animaux.

On prétend que les trois enfants ont été violés et agressés sexuellement par des membres du réseau, avec des acclamations et des applaudissements lors de l'enregistrement des infractions.

Les procureurs allèguent que certains membres du groupe ont payé les « services sexuels » de trois des enfants.

 
Rédactrice chez NewsPunch
 
_______________________________________________________________________

Le bureau de l'inspecteur général des écoles publiques de Chicago a publié la semaine dernière son rapport annuel, déclarant qu'il a étayé des milliers d'allégations de viol d'élèves pour l'année scolaire 2021-22.

 

Le chien de garde des écoles de Chicago découvre un réseau massif de pédophiles

 

Selon un nouveau rapport, des centaines d'enseignants et de responsables scolaires de Chicago faisaient partie d'un vaste réseau de pédophiles où des milliers d'enfants ont été violés.

 

Rapports de Foxnews.com : Une enquête de l'OIG a conclu qu'un enseignant avait soigné et agressé sexuellement un élève de 17 ans à trois reprises. Cet enseignant a été accusé de plusieurs chefs d'agression sexuelle. Après un procès en novembre 2022, l'enseignant a été acquitté de tous les chefs d'accusation, selon le rapport, malgré les preuves fournies par les dossiers des élèves et des médias sociaux.

 

 

Une autre enquête a révélé qu'un ancien membre du personnel du JROTC avait eu des relations sexuelles avec une lycéenne au cours d'une année alors qu'elle avait 16 ou 17 ans, selon le rapport. La jeune fille a également reçu de l'alcool et de la marijuana et lui a acheté de la marijuana, a déclaré l'OIG.

 

Le couple a également échangé des centaines de SMS et d'appels.

"Je suis prêt à f— en ce moment … Je ne vais pas être gentil non plus", lit-on dans un message, selon le rapport.

Lorsque le membre du personnel a appris qu'il risquait de faire l'objet d'une enquête, il aurait menacé de tuer la jeune fille et sa famille. Il a été arrêté et finalement condamné à une peine purgée et à quatre ans de probation après avoir plaidé coupable d'agression sexuelle et d'abus sexuels criminels.

Un professeur de lycée aurait échangé 4 000 SMS avec une étudiante, dont 400 en une journée. L'enseignant a dit qu'il était dans un mariage ouvert et qu'il était "attiré par les autres".

Parmi les autres incidents, un professeur de gymnastique au lycée s'est exposé à une étudiante.

Un administrateur d'école à charte a emmené un lycéen à une pièce de Broadway au centre-ville de Chicago lorsqu'il lui a touché la jambe pendant la représentation, selon le rapport. Après le spectacle, alors qu'il conduisait l'étudiant chez lui, il "a glissé sa main à l'intérieur du devant du pantalon de l'étudiant et a touché ses parties génitales".

L'administrateur a également emmené l'étudiant en voyage à Las Vegas, Los Angeles, Londres, Ibiza et les Bahamas, a déclaré l'OIG. L'administrateur a démissionné après que l'OIG a recommandé son licenciement.

Dans une déclaration à Fox News Digital, Mary Fergus, directrice exécutive des relations avec les médias du district scolaire, a déclaré que les responsables de l'éducation soutenaient le "travail d'enquête sur tous les problèmes d'inconduite parmi les 40 000 membres de notre équipe".

"En tant que district, nous prenons au sérieux notre responsabilité de servir nos familles avec intégrité et de traiter les personnes qui enfreignent les politiques du CPS et la confiance du public et de les tenir responsables", a-t-elle déclaré. «CPS continuera de veiller à ce que les politiques et procédures de notre district soutiennent les normes éthiques les plus élevées afin de garantir que les précieux membres de notre équipe agissent dans le meilleur intérêt de nos étudiants.»

Elle a noté que le district a pris des mesures contre les personnes impliquées dans des actes répréhensibles.

Sean Adl-Tabatabaï
 

 

Le Guardian fait l’éloge du Temple satanique dans sa lutte pour le « droit à l’avortement »

 

 

Documentaire sur le trafic d’enfants et les réseaux pédo-satanistes

 

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2022 3 14 /12 /décembre /2022 19:32

La victime d'Epstein publiera une cassette vidéo montrant des élites mondialistes violant et assassinant des enfants

 

L'une des victimes de trafic sexuel d'enfants de Jeffrey Epstein a déclaré à un tribunal qu'elle avait fait des copies de bandes montrant des élites VIP violant des enfants et commettant d'autres crimes odieux.

 

La déposition récemment publiée de Sarah Ransome a révélé qu'Epstein avait fait plusieurs bandes de certains de ses amis les plus puissants et les plus riches – et qu'elle en avait fait des copies et les avait stockées dans des endroits sécurisés partout dans le monde.

 

Ransome a affirmé dans la déposition prise dans le cadre d'une action en justice intentée par  Virginia Giuffre  contre l'enfant proxénète d'Epstein,  Ghislaine Maxwell  , qu'elle avait vu des images de plusieurs amis d'Epstein ayant des relations sexuelles avec des victimes sexuelles d'enfants.

 

 

Rapports de Dailymail.co.uk : Ransome poursuit en affirmant que les images qu'elle a vues vont « me hanter pour le reste de ma vie » et que les visages des deux hommes étaient clairement visibles. Elle n'identifie pas ces hommes.

 

Ransome prétend même avoir des copies qu'elle a stockées dans plusieurs endroits sécurisés à travers l'Europe et dit qu'elle craint les représailles d'Epstein même s'il est mort.

L'affirmation de la bombe donne un nouvel aperçu de la théorie de longue date selon laquelle Epstein a fait chanter ses riches amis masculins avec des vidéos secrètement enregistrées d'eux ayant des relations sexuelles avec des filles mineures qu'il a fournies.

Ransome, qui est né en Afrique du Sud et a déménagé en Écosse à l'âge de 14 ans, a été attiré sur le Web d'Epstein par l'un de ses recruteurs après être venu à New York pour devenir mannequin.

Epstein a affirmé qu'il avait des relations avec FIT, l'université de mode de New York, et Ransome dit qu'il "a utilisé mon éducation comme un moyen pour moi d'échanger mon âme avec le diable et de devenir un esclave sexuel pour payer mes études".

Bien que le placement à l'université ne se soit jamais matérialisé, le fait de ne pas accepter d'avoir des relations sexuelles avec Epstein l'amènerait à refuser de la soutenir, laissant Ransome sans le sou et sans aucune perspective d'en faire un modèle, affirme-t-elle.

Parmi les documents nouvellement descellés figurent des courriels envoyés par Ransome expliquant l'existence des bandes.

Ransome écrit: «Lorsque mon ami a eu des rapports sexuels avec (expurgé) et (expurgé), des sex tapes ont en fait été filmées à chaque occasion par Jeffrey.

"Dieu merci, elle a réussi à obtenir des images des sex tapes filmées qui identifient clairement les visages de (expurgé) et (expurgé) ayant des rapports sexuels avec elle".

Epstein n'apparaît pas dans la vidéo, ce qui, selon Ransome, montre à quel point il était "intelligent".

L'amie a envoyé à Ransome certaines des images "impliquant" les deux hommes et elle écrit qu'elle a vu "de mes propres yeux la preuve de ces actes sexuels".

Ransome écrit: "Je serai plus que disposé à jurer sous serment et à témoigner devant le tribunal au sujet de ces sex tapes… cela brisera votre cœur en un million de petits morceaux lorsque vous regarderez ces images."

Ransome affirme qu'elle a sauvegardé les images sur plusieurs clés USB qu'elle a stockées à divers endroits en Europe.

Une seule autre personne sait où se trouve la séquence "au cas où quelque chose m'arriverait avant la diffusion de la séquence", écrit Ransome.

L'affirmation de la bombe donne un nouvel aperçu de la théorie de longue date selon laquelle Epstein a fait chanter ses riches amis masculins avec des vidéos secrètement enregistrées. Les documents Epstein est vu assis sur un quad tout en regardant la caméra
Ransome a déclaré dans la déposition: «Lorsque mon ami a eu des rapports sexuels avec (expurgé) et (expurgé), des sex tapes ont en fait été filmées à chaque occasion par Jeffrey. "Dieu merci, elle a réussi à obtenir des images des sex tapes filmées qui identifient clairement les as (expurgés) et (expurgés) ayant eu des rapports sexuels avec elle"

La théorie sur les bandes a été alimentée par deux des victimes d'Epstein, Maria Farmer et Giuffre, qui affirment avoir vu une pièce remplie de moniteurs de vidéosurveillance dans le manoir d'Epstein à 65 millions de dollars à New York – dont certaines montrant des caméras dans les toilettes.

Lorsque la police a fait une descente dans le manoir d'Epstein en 2019, ils ont trouvé des dizaines de cassettes de filles dans une bibliothèque tordue que le financier en disgrâce gardait. 

Maxwell semble avoir admis l'existence des bandes après avoir été trompé par un journaliste de l'émission télévisée 60 Minutes, lui disant: "Je ne sais pas où elles se trouvent".

Selon la déposition, parmi les hommes avec lesquels Ransome prétend avoir été forcée d'avoir des relations sexuelles se trouvait l'ancien avocat d'Epstein, Alan Dershowitz.

Elle l'a décrit comme "un homme assez âgé, portant des lunettes, assez pâteux, à la peau pâteuse".

Ransome a déclaré: «Pas bien, je suppose, pas bien du tout. Peau pâteuse, ridée. Je ne l'ai pas fait – j'ai essayé de lui prêter le moins d'attention possible. 

On a demandé à Ransome si elle avait vu ou non du sang sortir du pénis de Dershowitz – elle a dit non.

Ransome a dit qu'elle "ne ravissait pas son corps" et "n'était pas allée courtiser" quand elle l'a vu nu. Elle a ajouté: "J'essayais de fermer les yeux et de le faire pour pouvoir rentrer chez moi et regarder la télévision, vraiment."

En réponse, Dershowitz a déclaré: "Je veux que le FBI enquête sur moi, tous ceux qui m'ont accusé et les avocats." Et j'espère que cela arrivera encore. Peut-être que la révélation de ces documents amènera le FBI à ouvrir une enquête pour parjure et [une] poursuite impliquant à la fois des accusateurs et des avocats, et de nombreuses personnes qui se sont enrichies grâce à ces dossiers ». 

Ransome a déclaré qu'elle avait été recrutée par l'un des associés d'Epstein qu'elle avait rencontré dans un club de rock.

Racontant sa première rencontre avec le financier, elle raconte qu'ils sont allés au cinéma avec 10 autres filles et que peu après il l'a invitée sur son île.

Dans l'avion, elle l'a vu avoir des relations sexuelles avec l'une de ses autres filles et bientôt Ransome a été invité à donner des massages sexualisés à Epstein, devenant l'une des filles mises en "rotation" pour lui.

Dès qu'elle partirait, sa madame Ghislaine Maxwell amènerait une autre fille avec qui Epstein aurait des relations sexuelles, a déclaré Ransome dans la déposition.

Ransome a qualifié Maxwell de « monstre », de « tyran » qui était « très dictatorial ».

Selon Ransome, il était évident qu'elle "avait pris les décisions" dans l'opération d'Epstein.

Lors d'un voyage de retour en Afrique du Sud en 2007, Epstein et Maxwell ont donné à Ransome un «ultimatum»: elle réduirait son poids à 114 livres ou ils ne la reverraient plus jamais.

Maxwell "m'a massivement intimidé à propos de mon poids", dit Ransome.

Ransome, désespérée d'aller au FIT – le Fashion Institute of Technology – a suivi le régime Atkins à la suggestion d'Epstein, même si cela a fait des ravages sur son corps.

Parmi les documents rendus publics figure une photo de Ransome prise sur l'île privée des Caraïbes d'Epstein, Little St James.

Elle dit dans la déposition: «C'était moi quand j'étais nue, en fait, et j'avais une serviette autour de moi. Donc je pense que je venais de me faire masser par Jeffrey parce que j'étais nu sous la serviette'.

Ransome a été interrogée sur d'autres photos similaires où elle porte une serviette et sourit et a déclaré: "Vous pouvez dire que j'ai l'air vraiment, vraiment heureuse d'être sortie de là…"

D'autres photos publiées avec les documents montrent Maxwell souriant alors qu'elle vérifie son téléphone sur l'île d'Epstein.

Epstein est également vu assis sur un quad tout en regardant la caméra.

Ransome n'était pas l'une des victimes dont les preuves ont aidé à condamner Maxwell lors de son procès l'année dernière.

Mais elle a parlé lors de la condamnation et a déclaré que la mondaine britannique l'avait laissée se sentir comme un "jouet sexuel" pour le plaisir d'Epstein.

Maxwell, 60 ans, purge actuellement une peine de 20 ans de prison dans une prison fédérale de Tallahassee, en Floride.

Epstein s'est pendu en prison à New York en 2019 en attendant son procès pour trafic sexuel. Il avait 66 ans.

Les documents faisaient partie de dizaines qui ont été descellés au fur et à mesure et qui proviennent d'un procès en diffamation intenté par Virginia Giuffre, l'accusatrice du prince Andrew, contre Maxwell.

Giuffre, aujourd'hui âgée de 39 ans, a d'abord affirmé qu'elle avait été forcée d'avoir des relations sexuelles avec le professeur de droit de Harvard, Dershowitz, mais elle a fait marche arrière de manière sensationnelle le mois dernier, affirmant qu'elle "avait peut-être fait une erreur" sur son identité.

"J'ai longtemps cru que Jeffrey Epstein m'avait vendu à Alan Dershowitz. Cependant, j'étais très jeune à l'époque, c'était un environnement très stressant et traumatisant », a-t-elle déclaré dans un communiqué.

"Je reconnais maintenant que j'ai peut-être commis une erreur en identifiant M. Dershowitz."

Giuffre, qui vit maintenant en Australie, a accepté d'abandonner une poursuite en diffamation contre Dershowitz qui avait affirmé qu'il l'avait diffamée en disant qu'elle mentait. Au même moment, Dershowitz, 84 ans, a retiré une contre-poursuite contre Giuffre.

Maxwell a réglé le procès, mais après les demandes des médias, des documents précédemment scellés sont rendus publics.

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2022 2 13 /12 /décembre /2022 10:39
Musk : Les échecs de la pédopornographie sur Twitter sont « un crime »

Jeudi, trois membres du Trusty & Safety Council de Twitter ont quitté l'entreprise en colère , affirmant dans une chape tweetée que "la sécurité et le bien-être des utilisateurs de Twitter sont en déclin" depuis qu'Elon Musk a pris le relais.

 

Les personnes en question - Anne Collier, Eirliani Abdul Rahman et Lesley Podesta ( nièce de John Podesta) - ont écrit sur la façon dont elles ont travaillé sans relâche sur la "sécurité numérique" - Rahman servant fièrement au sein du Conseil "L'exploitation sexuelle des enfants (CSE) Groupe consultatif de prévention."

 

Sauf que - ces trois phares de la vertu n'ont apparemment pas fait grand-chose en ce qui concerne les pédophiles sévissant sur la plate-forme - ce qui a conduit plusieurs grandes marques à lancer des campagnes avec la société peu de temps avant l'acquisition de Musk.

"Vous appartenez tous à la prison", a tweeté le commentateur Mike Cernovich, en lien avec un article du New York Post décrivant comment Twitter a refusé de supprimer la pédopornographie parce qu'il "n'a pas trouvé de violation".

Ce à quoi Elon Musk a répondu : " C'est un crime qu'ils aient refusé d'agir contre l'exploitation des enfants pendant des années ! "

L'ancien PDG de Twitter, Jack Dorsey, a répondu à Musk en disant "C'est faux", ce à quoi Cernovich a répondu " Comment cela s'est -il passé? " pour supprimer des vidéos pédopornographiques .

Yoel et tous étaient très concentrés sur la censure des points de vue avec lesquels ils ne sont pas d'accord ", a poursuivi Cernovich, faisant référence à l'ancien responsable de "Trust and Safety" de Twitter, Yoel Roth. "Existe-t-il un moyen d'auditer en interne la façon dont les membres de l'"équipe de sécurité" passent leur temps ?"

Roth a notamment écrit sa thèse de doctorat sur l'application de sexe gay Grindr, dans laquelle il a minimisé les préoccupations de sécurité concernant les mineurs exposés à du contenu sexuel en ligne.

 

 

 

Après le départ de Roth, Musk a commencé à nettoyer la pornographie juvénile sur la plate-forme.

En septembre, l'inaction de Twitter contre la pédopornographie a poussé de grandes marques - dont Dyson, Mazda, Forbes et PBS Kids - à suspendre leurs campagnes de marketing ou à supprimer les publicités de "parties de Twitter" parce que leurs promotions figuraient à côté de tweets sollicitant de la pédopornographie . Reuters a rapporté à l'époque.

DIRECTV et Thoughtworks ont également déclaré à Reuters mercredi soir qu'ils avaient suspendu leur publicité sur Twitter.

Des marques allant de Walt Disney Co, NBCUniversal et Coca-Cola Co à un hôpital pour enfants figuraient parmi plus de 30 annonceurs apparus sur les pages de profil des comptes Twitter colportant des liens vers le matériel d'exploitation, selon un examen Reuters des comptes identifiés dans de nouvelles recherches sur les abus sexuels d'enfants en ligne par le groupe de cybersécurité Ghost Data. -Reuters

Des mots clés facilement filtrés, notamment "viol" et "adolescents", ont été présentés aux côtés des tweets promus d'annonceurs d'entreprise, selon une étude de Reuters .

Dans un cas, une publicité de Cole Haan est apparue à côté d'un tweet dans lequel un utilisateur sollicitait du contenu "échange adolescent/enfant".

Nous sommes horrifiés ", a déclaré le président de la marque Cole Haan, David Maddocks. "Soit Twitter va résoudre ce problème, soit nous le ferons par tous les moyens possibles, y compris en n'achetant pas de publicités Twitter."

Dans un autre exemple, un utilisateur a tweeté à la recherche du contenu "Yung girls ONLY, NO Boys", qui a été immédiatement suivi d'un tweet promu pour le Scottish Rite Children's Hospital basé au Texas. Scottish Rite n'a pas renvoyé plusieurs demandes de commentaires. -Reuters

Twitter a offert une réponse passe-partout, indiquant à Reuters que l'entreprise "a une tolérance zéro pour l'exploitation sexuelle des enfants" et investit davantage de ressources dédiées à la sécurité des enfants, ajoutant que l'entreprise travaille en étroite collaboration avec les annonceurs et les partenaires pour enquêter et éviter d'embarrasser les entreprises clientes dans l'avenir.

Les problèmes de pédopornographie de Twitter ont été notés par The Verge à la fin du mois d'août , provoquant le recul des annonceurs qui sont essentiels au flux de revenus de l'entreprise.

Après que Reuters a présenté à Twitter un échantillon de 20 comptes faisant la promotion de la pédopornographie jeudi dernier, la société a supprimé environ 300 comptes supplémentaires du réseau, mais plus de 100 sont restés sur la plateforme le lendemain , selon Ghost Data et Reuters.

Et tandis que la pornographie juvénile sévissait sur Twitter, la bien connectée Leslie Podesta était militante pour la vaccination et détestait absolument Donald Trump .

Comme Portfolio Armor , contributeur de ZeroHedge , l'a écrit le mois dernier ,

Que faisait le personnel de Twitter avant ?

Le fait que Twitter aurait été en mesure de sévir contre la pédopornographie avec son personnel squelettique actuel (à la suite des licenciements d'Elon Musk et des démissions qui ont suivi) soulève la question de ce que les milliers d'employés de Twitter, y compris son département "Trust & Safety", faisaient auparavant. Ils pourraient dire qu'ils ont protégé le monde de Donald Trump en utilisant Twitter pour inciter à la violence. Sauf que maintenant qu'Elon Musk a rétabli le compte de Trump, tout le monde peut voir que Trump avait utilisé la plateforme pour appeler à la paix le 6 janvier 2021.

Il semble que, lorsqu'ils ne désolaient pas les opposants politiques, la plupart des anciens employés de Twitter n'étaient pas du tout productifs. Il y a quelques semaines, le compte autrefois déplateforme @LibsofTiktok a partagé une vidéo TikTok d'une employée de Twitter partageant sa "journée dans la vie" au siège de Twitter à San Francisco. Cela a commencé avec elle en buvant un thé matcha glacé sur la maison et s'est terminé avec elle en buvant du vin gratuit sur le toit.

En parlant de pédopornographie, Paul Krugman est-il jamais allé au fond des choses ?

 

 

_______________________________________________

 

La Californie a libéré plus de 7 000 pédophiles qui ont purgé moins d'un an de prison

Un sénateur américain introduit une loi qui légalise la pédophilie chez les homosexuels
 
 
Un producteur de CNN qui a déclaré que les filles de 7 ans étaient les "salopes les plus sales possibles" plaide coupable d'abus sexuels sur des enfants

Un producteur senior de longue date de CNN qui a affirmé que des filles aussi jeunes que 7 ans étaient des « putains aveugles » dans leur cœur et s'est vanté d'avoir des filles mineures « entraînées sexuellement » , a plaidé coupable à de viles accusations de pédophilie devant un tribunal fédéral. , selon l'Associated Press.

 

Selon l'acte d'accusation non scellé, Griffin a déclaré qu'il croyait qu'il y avait une "putain dévergondée" au "cœur de toute" femme et qu' "une femme est une femme quel que soit son âge ", selon les messages inclus dans l'acte d'accusation. 

 

Griffin a envoyé des SMS à une mère de deux filles, âgées de 9 et 13 ans, qui déclaraient: «L'un des gros mensonges de cette société est que les femmes sont de délicats anges innocents et qu'elles sont en réalité, naturellement, les salopes les plus sales possibles, dans CHAQUE métrique."

 

 

Le producteur de CNN aurait également envoyé un texto à la mère : « Lorsqu'elle est manipulée de manière appropriée, une femme est une femme quel que soit son âge » et a exhorté la mère à s'assurer que sa fille de 13 ans était « correctement formée ».

 

Fox rapporte que l'acte d'accusation indiquait qu'il avait "des filles formées sexuellement dès l'âge de 7 ans" et a informé une mère que sa fille de 14 ans "serait une bonne candidate pour une telle formation". Il aurait proposé que la formation commence sur un chat vidéo où il "prévoyait de demander à la jeune fille de 14 ans et à sa mère de retirer leurs vêtements et de se toucher" et a finalement déclaré que les réunions en personne incluraient la "fessée" et "c". –k culte.

L'ancien producteur principal de CNN, John Griffin, risque au moins dix ans de prison à perpétuité après avoir plaidé coupable à de vils délits sexuels sur des enfants devant un tribunal fédéral

Le gouvernement fédéral a abandonné deux des trois accusations portées contre Griffin dans le cadre de l'accord. Selon l'AP, il "doit verser une restitution intégrale aux victimes, un montant qui sera déterminé par le tribunal" et "a accepté de confisquer un véhicule Tesla, des objets électroniques et de reverser la moitié du produit de la vente de son Maison du Vermont et la vente prochaine d'un véhicule Mercedes au greffe du tribunal.

Griffin, 45 ans, risque un minimum de 10 ans de prison à vie et une amende pouvant aller jusqu'à 250 000 $. Sa condamnation est prévue pour mars 2023. 

Un acte d'accusation fédéral a accusé le résident de Stamford, dans le Connecticut, d'avoir contraint des parents à autoriser leurs filles mineures dès l'âge de sept ans à se livrer à des activités sexuelles dans sa maison de ski du Vermont.

 

Le vétéran de CNN a été initialement inculpé par un grand jury du Vermont "de trois chefs d'accusation d'utilisation d'une installation de commerce interétatique pour tenter d'inciter des mineurs à se livrer à des activités sexuelles illégales".

Le bureau du procureur américain du Vermont a écrit dans un communiqué en décembre dernier que Griffin "cherchait à persuader les parents de lui permettre d'entraîner leurs filles à être sexuellement soumises". 

«Griffin a ensuite transféré plus de 3 000 $ à la mère pour des billets d'avion afin que la mère et sa fille de 9 ans puissent voler du Nevada à l'aéroport Logan de Boston. La mère et l'enfant se sont envolés pour Boston en juillet 2020, où Griffin les a récupérés dans sa Tesla et les a conduits dans sa maison de Ludlow. À la maison, la fille a reçu l'ordre de se livrer et s'est livrée à des activités sexuelles illégales », déclaré le bureau du procureur américain du Vermont. 

Griffin était producteur de l'émission matinale "New Day" de CNN, désormais annulée . Il avait travaillé au réseau pendant huit ans. CNN l'a licencié peu de temps après son arrestation. 

L'ancien producteur de CNN a déjà été giflé par une poursuite civile de 15 millions de dollars par une "Jane Doe" de 9 ans.

 

 

Baxter Dimitri
 
 
Baxter Dmitry est écrivain chez News Punch. Il couvre la politique, les affaires et le divertissement. Dire la vérité au pouvoir depuis qu'il a appris à parler, Baxter a voyagé dans plus de 80 pays et a remporté des arguments dans chacun d'eux. Vivre sans peur.
Courriel : baxter@newspunch.com
Partager cet article
Repost0
5 décembre 2022 1 05 /12 /décembre /2022 19:16

Lydia Lerma, maman du Colorado, se sent frappée lorsqu'elle entend le nouveau terme à la mode "personne attirée par les mineurs". Rien que de penser aux dommages qu'un pédophile a infligés à son fils, qui avait six ans à l'époque, ça fait mal.

Une version éditée de l'une des publicités controversées de Balenciaga mettant en scène des ours en peluche et des enfants. Le visage du modèle enfant a été flouté pour ce rapport. (Jam Press/Balenciaga)
 

Créer un terme à consonance polie pour désigner une personne sexuellement attirée par les enfants la met en colère.

Toute poussée pour normaliser la pédophilie ou la désigner comme une autre orientation sexuelle à tolérer est « inadmissible », a déclaré Lerma à Epoch Times.

« C'est un tas de [juron] ! », a-t-elle déclaré à propos des universitaires poussant à l'acceptation de la pédophilie.

« Ils vont faire face à la plus grande résistance qu'ils aient jamais vue. La société ne laissera pas cela se produire. 

Lydia Lerma du Colorado a lancé une organisation à but non lucratif qui aide les familles à traquer les pédophiles fugitifs. (Photo avec l'aimable autorisation de Lydia Lerma)

Mais dans les milieux universitaires, certains ont commencé à soutenir que la pédophilie devrait être considérée comme une autre orientation sexuelle, et non comme un trouble mental.

Et un thérapeute qui traite les pédophiles a déclaré à Epoch Times qu'il pensait que la pédophilie était en passe de se normaliser.

"Comme toute autre orientation sexuelle"

En 2018, l'étudiante en médecine Mirjam Heine, qui a déclaré avoir une formation en psychologie, a fait une présentation intitulée "La pédophilie est une orientation sexuelle naturelle" lors d'un événement TEDx à l'Université de Würtzberg en Allemagne. Un guide de programme pour TEDx a déclaré qu'elle était principalement guidée par les travaux du professeur Dr. Klaus Michael Beier, directeur de l'institut de sexologie et de médecine sexuelle de l'hôpital universitaire de Berlin, et du réseau de prévention "Kein Täter Werden".

Dans ses remarques, Heine a déclaré que la pédophilie est une "  orientation sexuelle immuable ", tout comme l'hétérosexualité.

« Personne ne choisit d'être pédophile ; personne ne peut cesser d'en être un », a expliqué Heine lors de son discours. "La différence entre la pédophilie et les autres orientations sexuelles est que vivre cette orientation sexuelle se terminera par un désastre."

La plupart des pays du monde, y compris les États-Unis, interdisent aux adultes d'avoir des contacts sexuels ou des rapports sexuels avec des enfants dans la plupart des situations.

Le terme personne attirée par les mineurs a fait la une des journaux après que le professeur Allyn Walker l'ait utilisé lors d'une discussion sur les pédophiles en novembre 2021. Walker, une femme qui est passée à la vie d'homme, parlait de son livre : et leur poursuite de la dignité.

Dans l'  interview  avec la Prostasia Foundation - une organisation de San Francisco axée sur les abus sexuels sur les enfants - Walker a déclaré qu'il était moins stigmatisant d'utiliser le terme personne attirée par les mineurs que pédophile lorsqu'il s'agit de personnes "qui n'agissent pas selon leur envie d'avoir des relations sexuelles avec enfants."

L'interview a suscité de vives critiques. En quelques semaines, Walker a démissionné de son poste de professeur adjoint de sociologie et de justice pénale à l'Université Old Dominion en Virginie.

Après avoir démissionné, Walker a déclaré dans une déclaration préparée que ses recherches avaient été "mal interprétées" par certains médias. Walker a imputé le tollé public à l'intolérance de son identité transgenre et a déclaré que la recherche visait à prévenir les abus sexuels sur les enfants.

Plus tard, l'Université Johns Hopkins a embauché Walker pour travailler au Moore Center for Prevention of Child Sexual Abuse à Baltimore. Elle n'a pas immédiatement répondu à un e-mail d'Epoch Times via le Moore Center demandant un commentaire.

 

La chanteuse américaine Cardi B est présentée comme le visage de la marque de mode Balenciaga sur un panneau d'affichage sur un mur du musée du Louvre à Paris le 1er septembre 2020. (Stephane De Sakutin/Getty Images)

Deux anciens collègues d'Old Dominion ont défendu Walker dans le journal de l'American Society of Criminology.

"Notre amie et collègue, le Dr Allyn Walker, a été victime d'une attaque à la traîne contre ses recherches et sa personne, qui a entraîné la perte de son poste à l'Université Old Dominion (ODU)", ont écrit Ruth Triplett et Mona Danner.

Les attaques, ont-ils écrit, étaient « centrées sur la désinformation et les liens avec l'identité du Dr Walker en tant que non binaire, transgenre et juif ».

Acceptation culturelle croissante

La maison de couture Balenciaga a récemment fait face à un contrecoup après avoir lancé une campagne publicitaire représentant des petites filles tenant un ours en peluche portant des vêtements de bondage. Une annonce affiche des pages d'une décision de justice relative à la pornographie juvénile. Balenciaga s'est ensuite excusé pour l'annonce.

Un titre de novembre d'une critique de théâtre du Washington Post disait : « 'Downstate' est une pièce sur les pédophiles. C'est aussi brillant. « La pièce off-Broadway caractérise les pédophiles comme des victimes compliquées et troublées de punitions sévères.

Jon Uhler est un conseiller vétéran de 30 ans qui a travaillé avec des délinquants sexuels dans les systèmes pénitentiaires de Pennsylvanie et de Caroline du Sud. Tout au long de sa carrière, il a évalué des centaines de pédophiles.

Uhler, membre de l'Association pour le traitement des agresseurs sexuels (ATSA), a déclaré qu'il craignait que la pédophilie ne soit sur la voie de la normalisation.

Les spécialistes du traitement des délinquants sexuels sont désormais formés pour considérer les délinquants sexuels comme des victimes de traumatismes , a-t-il déclaré.

L'idée est que les pédophiles reproduisent leur traumatisme en choisissant une victime de l'âge qu'ils avaient lorsqu'ils ont été maltraités, a déclaré Uhler. Mais ce n'est pas exact, a-t-il ajouté.

Les chercheurs tirent des informations d'entretiens avec des pédophiles et les considèrent comme vraies, au lieu de se rendre compte qu'ils ont affaire aux "plus grands trompeurs du monde", a déclaré Uhler.

Même ainsi, les idées de Walker ont imprégné les cercles de traitement des délinquants sexuels, a-t-il déclaré. Walker a pris la parole lors de la conférence ATSA de cette année.

Création d'une classe protégée

La normalisation de la pédophilie pourrait finalement conduire à un changement culturel majeur, élevant la pédophilie au rang de classe protégée.

"Ils vont faire pression pour qu'elle soit reconnue comme une orientation sexuelle, ce qui lui accorderait le statut de droits civiques", a déclaré Uhler.

Si cela se produit, les employeurs ne pourraient plus discriminer les pédophiles dans des domaines tels que l'emploi, a-t-il déclaré.

Et si les adolescents ont le droit légal de décider s'ils veulent subir une opération de changement de sexe ou prendre des hormones pour essayer d'apparaître comme l'autre sexe, cela pourrait aider à rendre légal pour les pédophiles d'agir sur leurs pulsions sexuelles, a-t-il prédit.

Si les enfants peuvent légalement décider ce qu'ils peuvent faire de leur corps, alors les pédophiles pourraient faire valoir qu'ils devraient pouvoir consentir à une relation sexuelle, a-t-il déclaré.

"Ce sont des chacals qui se nourrissent des carcasses de ces enfants", a-t-il déclaré. "L'intérêt du prédateur est finalement d'abaisser l'âge du consentement."

Le grand public ne comprend pas ce qui se passe, a-t-il dit. C'est l'un des problèmes déterminants de notre époque, a-t-il ajouté.

Scott Clark, un pasteur qui enseigne l'histoire de l'Église et la théologie historique au Westminster Seminary en Californie, a qualifié la déstigmatisation de la pédophilie de la dernière étape de la «révolution sexuelle néo-païenne».

Clark héberge le podcast Heidelcast et écrit The Heidelblog . Les deux abordent les problèmes religieux et moraux auxquels la société moderne est confrontée.

« Il y a un mouvement assez évident pour normaliser la pédophilie », a-t-il dit. « Cet invariable vient des adultes. Cela ne vient pas des enfants.

Lire la suite ici...

 

 

0
Partager cet article
Repost0

Pages