Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@Henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 171 541 visiteurs 276 832 pages lus et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.arthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 

Youtube 

 
Crowdbunker 

 
 

Recherche

réf.

25 avril 2019 4 25 /04 /avril /2019 17:37
Deux vidéos que j'ai eu un peu de mal a trouver,
Lors de l'incendie de Notre Dame de Paris il y avait tout près une architecte et un ingénieur en bâtiment, leur conclusion est plus qu'intéressante :
Un emploi d'un réactif nommé thermite, employé pour la soudure des rails de chemins de fer, mais surtout utilisé dans l'armée récemment amélioré sous forme de nano particules nommé nanothermite nettement plus efficace.

 

Sa réaction génère une chaleur intense équivalente à 2400 °, qui peut faire fondre du métal par exemple (echafaudage notamment au centre)

 

Sa réaction provoque une couleur jaune tout à fait caractéristique, une fumée colorée, son allumage nécessite l'emploi d'un cordon de magnésium, qui produit un éclair à l'allumage.

 

Pour ceux qui connaissent le chêne, ce bois a tendance a température d'un foyer normal a l'air libre telle un cheminée a charbonner, ici les plus petites sections de chênes employées dans la structure de la charpente était d'une largeur de 40 cm.  Un départ de feu pour un foyer avec des buches de chêne nécessite une chaleur ardente préalable et aussi un amas de bois conséquent pour maintenir une chaleur constante au départ sinon le feu a tendance à s'éteindre.

 

Donc voici les quatre vidéos ; à vous de juger !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Pages