Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@Henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 171 541 visiteurs 276 832 pages lus et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.arthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 

Youtube 

 
Crowdbunker 

 
 

Recherche

réf.

18 mars 2022 5 18 /03 /mars /2022 19:17

La guerre qui a lieu en Ukraine n'est que la partie visible de l'iceberg, cela fait des années que la Russie, la Chine se séparent des bons du Trésor Américains ; le positionnement de ces derniers en Afrique n'a été qu'on long et lent positionnement de pions sur l'échiquier international.

Les USA ont préférées continuer une politique obsolète de guerres plus ou moins fabriquées dans des lieux ou régnait un équilibre certes fragile, mais existant, pour créer un chaos et des crises migratoires qui n'ont fait qu'affaiblir leurs alliés.

La politique forcenée de profits, de la surconsommation ont laisser apparaitre un libéralisme économique sans frein, et ouvert la porte pour ce qui concerne les élites dirigeantes à des hommes très peu précautionneux sur ce qu'est le bien commun, ou l'Etat. Bref les élites nouvelles affairistes et parvenues pour la plupart ont minées l'édifice de l'intérieur.

 

Au final, le dollar comme l'euro ont maintenus leur consommation et le pouvoir de leur élites par la production de monnaies, ceci ne pouvait perdurer qu'avec l'onction  de la majorité des Etats du monde. La surproduction de monnaie, l'affaiblissement intérieur, les guerres par intérêts commerciaux ont détruit l'onction des pays émergents.

Aujourd'hui çest l'abandon du dollar mais aussi de l'euro qui va signifier la fin de l'hégémonie Occidentale, cette fois l'affaire est sérieuse, on assiste bien a la redistribution des cartes géopolitiques mais aussi des hégémonies. L'Ukraine pourrait être le prétexte a un nouvel ordre mondial Occidental, mais uniquement qu'avec les pays Occidentaux, puisque les autres refusent une nouvelle forme de mise sous tutelle ; l'ancienne ayant été détruite par la cupidité.

 

___________________________________________________________

 

Alors que les pays occidentaux, dont notamment les États-Unis et l’Union européenne, ont décidés, en guise de représailles et dans le but de faire plier la Russie, de confisquer temporairement les réserves de la banque centrale russe ou encore de stopper l’accès au système de messagerie SWIFT de certaines banques russes comme nous avons eu l’occasion d’en discuter au cours de plusieurs vidéos, la question qui se pose désormais, c’est de savoir si l’hégémonie du dollar en tant que réserve mondiale pourrait être remise en question dans les années à venir.
En effet, on sait que l’accès de la banque centrale russe à son stock d’actifs, dont le montant s’élève à environ 630 milliards de dollars, a partiellement été gelé, puisque comme j’avais eu l’occasion de l’expliquer précédemment, lorsqu’une banque centrale achète des actifs autour de la planète, disons par exemple des dettes d’États, elle ne détient pas les titres directement. Elle dispose d’un droit de propriété, mais les titres sont déposés auprès de ce que l’on appelle un dépositaire qui se charge de la conservation des actifs.

Cela est d’ailleurs également le cas pour nous investisseurs qui plaçons notre argent dans des actions et d’autres actifs financiers soit dit en passant.

Autrement dit, sachant que sur les 630 milliards de dollars de réserves russes, environ la moitié est gelée, puisque composée d’actifs libellés en dollars, en livre sterling ou encore en euros, la Russie ne peut plus accéder qu’à l’équivalent de 140 milliards de dollars d’or ainsi que 145 milliards de dollars de renminbis.

Quelles conséquences à long terme ces sanctions économiques découlant de l’invasion de l’Ukraine auront sur l’ordre monétaire international ?

Le statut de monnaie de réserve mondiale du dollar est-il en danger et voué à s’effondrer ?

Autrement dit, et concrètement, l’hégémonie monétaire de la devise américaine est-elle en danger ?

Et bien c’est justement ce que nous allons voir aujourd’hui dans cette nouvelle vidéo !

 

Source : Businessbourse

Partager cet article
Repost0

commentaires

Pages