Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@Henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 171 541 visiteurs 276 832 pages lus et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.arthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 

Youtube 

 
Crowdbunker 

 
 

Recherche

réf.

16 juin 2022 4 16 /06 /juin /2022 19:27
 

Politologue et essayiste, Olivier Piacentini publie un nouvel ouvrage intitulé La chute finale – l’Occident survivra-t-il ? aux éditions Jean-Cyrille Godefroy.

Un essai dans lequel Olivier Piacentini analyse l’origine des maux qui frappent la civilisation occidentale ainsi que les menaces internes et externes auxquelles l’Occident fait face aujourd’hui.

Selon l’auteur, le sentiment de culpabilité, la perte de sens et de repères, le rejet de l’héritage de ceux qui nous ont précédés, la remise en cause des piliers de son identité, le refus de toute transcendance, le relativisme, l’égoïsme, le narcissisme, l’esprit de jouissance, la quête de plaisirs faciles et immédiats sont notamment à l’origine du déclin amorcé par l’Occident depuis plusieurs décennies.

Autant de carences qui ont plongé la civilisation occidentale en plein marasme et qui mettent désormais sa survie en péril.

Si l’effondrement moral et spirituel est l’un des traits les plus saillants du déclin de l’Occident pour Olivier Piacentini, l’essayiste évoque également le déclassement économique et politique qui afflige bon nombre de pays occidentaux.

Selon lui, les délocalisations et la désindustrialisation associées à l’endettement massif et à la planche à billets, ainsi que l’essor de la spéculation financière ont progressivement anéanti notre prospérité, faisant basculer notre économie sur la voie de la tiers-mondisation et conduisant les populations occidentales vers un appauvrissement croissant.

D’après Olivier Piacentini, la sécession des élites occidentales, acquises à l’idéologie mondialiste depuis le début des années 90, et l’abandon de la souveraineté des États au profit des banques, des multinationales et des Gafam mettent également l’Occident en grand danger et pourraient précipiter son effondrement au profit d’autres puissances.

Retrouvez l’analyse d’Olivier Piacentini dans la vidéo.

 

 
 

 

___________________________________________________

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Pages