Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@Henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 171 541 visiteurs 276 832 pages lus et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.arthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 

Youtube 

 
Crowdbunker 

 
 

Recherche

réf.

31 octobre 2022 1 31 /10 /octobre /2022 17:44
La société du mari de Von Der Leyen qui a reçu 320 millions de l’UE était inactive !

 

 

Pris en flagrant délit, Heiko Von Der Leyen, mari de Ursula, renonce au poste de conseil de supervision d’un centre financé à 320 millions par la Commission Européenne… Mais son entreprise, le laboratoire « Orgenesis » dont il est le PDG, reste toujours maintenue dans ce projet ! Pourquoi n’y a-t-il pas plus d’indignation en France ?
Comment peut-on accepter que Madame von Der Leyen puisse refuser de dévoiler les conditions d’achats de ces milliards d’euros de vaccins ?

 

Lecourrier-du-soir.com avait promis à ses lecteurs de leur apporter du nouveau dans l’immense scandale de conflit d’intérêt dans lequel est impliquée Ursula Von Der Leyen dont le mari a bénéficié (à travers sa société Orgenesis INC) d’un financement de 320 millions d’euros de la Commission Européenne dirigée par Ursula.

 

 

 

L’affaire, relayée il y a deux jours par Lecourrier-du-soir.com, secoue la classe politique italienne et attise un intérêt particulier des médias d’investigation de ce pays qui veulent en faire une affaire d’Etat. Pour rappel, les 320 millions d’euros dont il est question ici concernent le financement d’un projet de thérapie génique de l’université de Padoue en Italie. Un projet dont fait partie Heiko Von Der Leyen (le mari de Von Der Leyen). Son laboratoire américain, Orgenesis, a été sélectionné.

 

Jusqu’à tout récemment, Heiko (mari de Von Der Leyen) siégeait dans le conseil de surveillance de ce projet ambitieux auquel participent plusieurs autres laboratoires dont Pfizer. Mais, l’affaire est beaucoup plus scandaleux qu’on ne le pense d’après les dernières informations fournies par les journalistes d’investigation.

 

Ainsi, à en croire le média italien PressKit.it qui reprend une information exclusive de la journaliste italienne Maddalena Roy, de graves manquements ont été constatés lors de la sélection de l’entreprise du mari de Von Der Leyen. Mais, alors, c’est quoi le problème? A cette question, la journaliste apporte une réponse claire et précise.

 

En effet, d’après Maddalena Roy, le plus scandaleux dans cette histoire est que la société Orgenenis Italy qui a été sélectionnée dans ce projet financé par la Commission Européenne est la branche du laboratoire Orgenesis INC, basé aux Etats-Unis, et dirigé par Heiko Von Der Leyen.

 

Et le scandale est là : la branche italienne de Orgenesis américain a été créée dans la ville d’Udine en Italie à la date du 14 janvier 2022. Mais, entre le 14 janvier et le 14 octobre 2022, Orgenesis Italy détenait une licence de constitution qui était inactive et ne pouvait pas facturer. Pourtant, malgré son inactivité, la société a pu prendre part à l’appel d’offres et sera même sélectionnée.

 

Les choses sont donc claires : pour la journaliste italienne, la société Orgenesis Italy a uniquement été créée pour participer à ce projet financé à hauteur de 320 millions d’euros.

 

Dans un documentaire publié ce 25 octobre par le média italien MediasInfinity, une journaliste a pu joindre Rosario Rizzuto qui fut l’ex recteur de l’université de Padoue et l’un des responsables du projet financé par l’UE. Interrogé sur le cas de Heiko Von der Leyen, sa réponse est hallucinante : “nous ne savions pas que c’était le mari de Von Der Leyen. Nous l’avons appris plus tard”, dit-il.

Source

Partager cet article
Repost0

commentaires

Pages