Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@Henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 171 541 visiteurs 276 832 pages lus et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.arthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 

Youtube 

 
Crowdbunker 

 
 

Recherche

réf.

11 janvier 2023 3 11 /01 /janvier /2023 17:38

Une action en justice déposée aujourd'hui par Robert F. Kennedy, Jr., et plusieurs autres plaignants, allègue la Trusted News Initiative, un "partenariat industriel" autoproclamé lancé en mars 2020 par plusieurs des plus grandes organisations de presse au monde, en partenariat avec des entreprises Big Tech pour censurer collectivement les nouvelles en ligne.

 

 

RFK Jr. poursuit la BBC pour avoir dissimulé le nombre de décès dus au vaccin

 

Robert F. Kennedy Jr. et le groupe de défense Children's Health Defence (CHD) ont annoncé un procès historique contre la BBC et d'autres médias traditionnels pour avoir dissimulé illégalement le nombre de morts associés aux vaccins toxiques Covid.

 

Déposée mardi devant le tribunal de district américain du district nord du Texas-Division Amarillo, la poursuite désigne Trusted News Initiative comme défendeur. L'organisation comprend des médias grand public tels que la BBC, le Washington Post et l'Associated Press.

 

 

Justthenews.com rapporte : Les plaignants poursuivent sur une base anti-trust, alléguant que "le TNI est un boycott de groupe classique : 'une tentative concertée par un groupe de concurrents' pour 'désavantager [d'autres] concurrents' en 'interrompant l'accès' à une 'installation ou un marché nécessaire pour permettre à l'entreprise ou aux entreprises boycottées d'être compétitives' ».

"Alors que la 'Trusted News Initiative' prétend publiquement être une 'police de la vérité' autoproclamée extirpant la 'désinformation' en ligne, en fait, elle a supprimé les reportages tout à fait exacts et légitimes dans l'intérêt économique de ses membres", a déclaré le convenir à d'autres états.

 

Parmi les plaignants figurent de nombreuses personnes qui prétendent avoir été déclassées pour avoir épousé des positions contraires à celles que le bloc a approuvées en relation avec COVID-19.

« Le TNI n'a pas seulement empêché les internautes de faire ces réclamations ; il a fermé les éditeurs de nouvelles en ligne qui ont simplement signalé que de telles affirmations étaient faites par des sources potentiellement crédibles, telles que des scientifiques et des médecins », affirment-ils en outre.

Les plaignants demandent des dommages-intérêts triples, une ordonnance du tribunal déclarant les efforts des points de vente illégaux et une interdiction de poursuivre leur action de cette manière.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Pages