Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@Henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 171 541 visiteurs 276 832 pages lus et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.arthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 

Youtube 

 
Crowdbunker 

 
 

Recherche

réf.

17 novembre 2023 5 17 /11 /novembre /2023 19:03
 
"Comment reconnaître les personnes faisant partie de l’opposition contrôlée ? Ce sont des personnes instruites, souvent cultivées, bien installées dans la vie, ayant une situation assez confortable. Leur contact est plutôt facile, elles sont polies, courtoises et apparemment bienveillantes. Ces personnes défendent — ouvertement, en apparence — une cause contraire à la politique gouvernementale. Elles s’évertuent à inspirer confiance et à communiquer beaucoup, de façon à être repérées et identifiées comme des personnes actives de l’opposition. Elles cherchent à nouer le maximum de contacts avec de vrais opposants et leur expriment leur sympathie et le fait qu’elles partagent leurs convictions et leur combat. Mais leur communication n’est jamais très véhémente, elle fait preuve de retenue. Ces personnes se retiennent de critiquer ouvertement tel ou tel personnage public, telle ou telle décision ou action gouvernementale. Leur communication et leurs actions opposantes ne mettent jamais en péril leur situation professionnelle ni leur famille. Elles mènent des actions le plus possible médiatisées, en faveur de l’opposition, mais dont elles savent qu’elles n’aboutiront pas et c’est leur objectif : faire du bruit médiatique, se faire connaître, inspirer confiance, rallier de vrais opposants et les entraîner dans des actions vouées à l’échec. Elles produisent souvent des clivages dans l’opposition, ce qui fait partie de leurs objectifs intermédiaires. Leur véritable but est de contrecarrer l’opposition, la contenir et l’affaiblir. Cette stratégie de l’opposition contrôlée est tout à fait redoutable : elle procède de ce que l’on appelle aujourd’hui l’ingénierie sociale. C’est bon à savoir, mais difficile à reconnaître et à combattre."
Partager cet article
Repost0

commentaires

Pages