Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@Henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 171 541 visiteurs 276 832 pages lus et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.arthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 

Youtube 

 
Crowdbunker 

 
 

Recherche

réf.

17 novembre 2023 5 17 /11 /novembre /2023 19:01

Quelques précisions sur une situation déjà évoquée.

26 GENDARMES QUI SURVEILLAIENT LE DOMICILE DE MANUEL VALLS ONT FAIT IRRUPTION AU BATACLAN ARMÉS DE FAMAS ET ONT EXTRAIT UN OTAGE, PUIS ILS ONT REÇU L’ORDRE :
– de sortir du bataclan
– de cesser d’intervenir
– le GIGN sur place a aussi reçu l’ordre de ne pas intervenir le 13 Novembre…


Source : VK le 18 novembre 2023

Note de la rédaction de Profession-Gendarme :

Depuis les attentats du 13 novembre 2015 nous avons publié de très nombreux articles concernant ce drame et sur l’intervention des gendarmes de l’Escadron de Reims qui se trouvait en service de protection du domicile du 1er ministre de l’époque, Emmanuel VALLS, rue Keller, située au sud du Bataclan.

Vous pouvez retrouver nombre de nos articles sur Google en suivant ce LIEN

Quelques uns de nos articles (importants) sur les liens suivants :

  • La Vérité sur le Bataclan : Patrick JARDIN, Ronald GUILLAUMONT et Alexandre JUVING-BRUNET dans cet article vous trouverez les déclarations du Directeur Général de la Gendarmerie Nationale de l’époque, qu’il a fait dans une revue « interne » gendarmerie (Gendcom) ainsi que l’analyse que nous faisons de ses déclarations, avec photos à l’appui de nos affirmations. Comparez la médaille de la Sécurité Intérieure et la médaille de la Défense Nationale. Il ne peut pas y avoir « confusion » sur ce point et vous comprendrez… Sur un site internet « gendarmerie »(Gendcom) le 18 octobre 2016  nous pouvions lire : « …/ 28 personnels de l’escadron 31/7 de Reims ont reçu la médaille de la sécurité intérieure (8 échelon or, 15 échelon argent et 3 échelon bronze) pour leur action lors des événements du BATACLAN /… » Le 16 novembre 2016 ce même site précisait : « Des progressions tactiques ont été effectuées, dans le seul but d’évacuer la place de la République et protéger les civils. Ces actions de sécurisation ne sont à aucun moment entrées en interférence avec les opérations de police menées notamment au Bataclan. L’engagement de l’escadron 31/7 de Reims a été immédiatement salué par le directeur général qui s’est assuré du suivi psychologique de l’unité. Par la suite, une cérémonie a eu lieu à la caserne des Célestins, à l’occasion de laquelle les militaires de cette unité ont été décorés de la médaille de la défense nationale avec citation en présence, entre autres, du directeur général et du major général. » Si le communiqué du 18 octobre 2016 vient confirmer l’action des militaires de l’escadron 31/7 de Reims, en revanche celui du 16 novembre 2016 vient y mettre « un bémol ». Aujourd’hui nous nous interrogeons toujours : Pourquoi le Rapport FENECH ne mentionne-t-il pas l’intervention de nos camarades de l’escadron de Reims ? Nous aimerions savoir qui leur a donné l’ordre de cesser leurs actions sur le Bataclan ?
  • Face aux Gilets Jaunes : Révélations sur le Bataclan. + Notes de la rédaction de Profession-Gendarme. Dans cet article de nombreux liens et photos. Nous reprenons une partie de nos arguments cités ci-dessus. Vous constaterez aussi que le général Thibault Morterol, patron des gendarmes de la zone de défense Est, témoignait sur le journal L’Union : « Ils étaient au premier rang sur les événements du Bataclan », « Ils se sont rendus sur les lieux. Ils ont porté les premiers secours, mis en sécurité un certain nombre de gens…/ » (il parle des 26 gendarmes de l’escadron de Reims).
  • Bataclan : 26 gendarmes présents sur les lieux ont reçu ordre de ne pas intervenir au Bataclan
  • 13 Novembre… Second anniversaire du drame du BATACLAN D’autre part je doute très fortement que mes camarades venant de la rue Keller à 600m au sud du Bataclan soient passés devant ce lieu sans s’arrêter, alors que cela mitraillait, pour aller 1000m plus au nord pour «évacuer la place de la République et protéger les civils» au moment même où d’autres civils, à l’intérieur du Bataclan, se faisaient massacrer… Dans cet article vous trouverez La carte des attentats du 13 novembre à Paris, visiblement la place de la République ne semble pas concernée.

Et si vous avez le désir de Vérité nous vous invitons à consulter le Rapport FENECH Tome 1 et Tome 2 que vous trouverez sur ce lien : Rapport FENECH. Plus de 3000 pages que nous avons consulté sans que l’action des gendarmes y soit mentionné.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Pages