Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@Henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 171 541 visiteurs 276 832 pages lus et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.arthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 

Youtube 

 
Crowdbunker 

 
 

Recherche

réf.

16 décembre 2022 5 16 /12 /décembre /2022 17:23

La Vente d'Alstom en 2015 par Macron à la Compagnie Générale Electrique nous a fait perdre notre indépendance énergétique notamment pour ce qui concerne les turbines Arabelles :

"C'est désormais le groupe américain qui décidera à qui et comment vendre ces turbines. C'est lui aussi qui aura le dernier mot sur la maintenance de nos centrales sur le sol français... Nous avons donc délibérément confié à un groupe américain l'avenir de l'ensemble de notre filière nucléaire." 

 

S'apercevant de son erreur la France rachète pour le double soit un milliard Alstom à la CGE. Soit 500 millions de perte.

INCOMPETENCE ou CORRUPTION dans cette affaire ? En tout cas vous savez à qui vous devez l'augmentation du prix de l'énergie d'une manière ou d'une autre !

 

Henry

 

_________________________

 

 

Alstom, qui a développé une turbine exceptionnelle du nom d’Arabelle, turbine unique en son genre puisqu’elle se décline pour différents niveaux de production, a été vendue pour 500 millions à l’Américain General Electric (une paille) essentiellement à cause de la grande ignorance technique de nos élites.

Le cas d’Arabelle, d’Alstom et de Rosatom

Arabelle est aussi une clef de voûte pour des réacteurs étrangers, et surtout pour les réacteurs EPR, EPR2 et EPR1200, dont une bonne partie sont prévus à l’export (Inde, etc.) et six voire quatorze autres doivent être construits en France… entre autres pour nous libérer de l’emprise énergétique russe.

Notre impétueux État a donc décidé de forcer EDF à racheter Alstom à General Electric pour la modique somme de un milliard (les négociations détaillées sont encore en cours à ma connaissance).

On voit déjà nos fins stratèges à l’œuvre ! Ce sont 35 euros de perdus par famille française pour ramener une entreprise cruciale en France, entreprise qui n’aurait jamais dû quitter le territoire national.

Alors que les milliards de l’État coulent à flot pour l’éolien et le solaire qui sont inutiles en France métropolitaine, voilà que l’État se propose d’aller chercher 200 millions (20 % du prix d’Alstom) chez le Russe Rosatom en pleine crise ukrainienne !

Une menace pour notre indépendance

Il faut signaler la présence d‘Henri Proglio au conseil international de Rosatom, et le fait que Rosatom achète des turbines Arabelle pour ses réacteurs construits de par le monde compte également, mais tout de même…

Notre doctrine établie en 1973 d’être indépendant énergétiquement a été perdue de vue durant ces vingt dernières années durant lesquelles des gaspillages ont été faits sur les énergies dites renouvelables (qui sont intermittentes donc inadaptées au réseau électrique) et où a été abandonnée la construction du palier N4 et arrêté à la sauce écologiste Superphénix (20 ans d’avance technologique) et Fessenheim qui fonctionnait parfaitement.

Les mêmes bêtises vont-elles se répéter à l’heure où on annonce des pharaoniques projets éoliens en mer et solaire terrestres dont les conséquences écologiques sont immenses ?

Avons-nous donc perdu la raison ? Arabelle doit rester française à 100 % !

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Pages