Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@Henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 171 541 visiteurs 276 832 pages lus et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.arthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 

Youtube 

 
Crowdbunker 

 
 

Recherche

réf.

28 octobre 2022 5 28 /10 /octobre /2022 16:36

 

"Travaillez ! Prenez de la peine ; ç'est le fond qui manque le moins..." (le Laboureur et ses enfants)  Oui travaillez, subissez mille peines pour engraisser  le peu scrupuleux et très démocrate Zelensky et ses sbires. 

Vous ne serez évidemment pas récompensés, ni honorés et encore moins médaillés, comme à l'habitude vous subirez le flot de mépris et de condescendance qui va avec votre don financier !

 

La différence entre un mendiant et un maître chanteur ç'est la hauteur de la somme !

 

Mais temps que vous ne direz mots vous consentez à ce jeu de dont vous êtes la dupe !

 

 

Chef de l'UEE Président de l'Ukraine

 

Le président de la Commission de l'Union européenne a annoncé que  le bloc donnerait à Kiev 18 milliards d'euros l'année prochaine tout en continuant à combattre la Russie

 

Ursula von der Leyen a fait cette promesse lors de la deuxième journée du sommet des dirigeants européens à Bruxelles, où un soutien supplémentaire à l'Ukraine est en cours de discussion, selon un rapport de Reuters  vendredi . 

 

"Il est très important pour l'Ukraine d'avoir un flux de revenus prévisible et stable", a-t-elle déclaré, ajoutant que Kyiv estimait ses besoins mensuels à 3-4 milliards d'euros "pour l'essentiel".

 

 

Rapports anti-guerre : Jusqu'à présent, cette année, le bloc a fourni à Kiev 19 milliards d'euros. Dans la perspective de 2023, l'UE s'engage à donner à Kiev  1,5 milliard d'euros par mois . Le bien-être mensuel restant pour le gouvernement ukrainien devrait provenir des poches des contribuables américains et des institutions internationales, selon von der Leyen.

 

Alors que les Américains et les Européens luttent contre la montée en flèche de l'inflation et la flambée des prix de l'énergie, leurs gouvernements semblent déterminés à continuer à verser des dizaines de milliards de dollars en Ukraine pour financer son  gouvernement corrompu  et maintenir la guerre par procuration de l'OTAN. "Il est très important pour l'Ukraine d'avoir un flux de revenus prévisible et stable", a déclaré von der Leyen.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s'est adressé aux dirigeants de l'UE lors du sommet et a fait plusieurs demandes. Il veut que de « nouvelles sanctions puissantes » soient prises contre la Russie et l'Iran. Zelensky blâme Téhéran pour les attaques de drones de Moscou, mais il n'y a aucune preuve définitive que les Iraniens aient vendu ces armes à Moscou. Malgré  les dénégations répétées  de la Russie et de l'Iran, l'UE ainsi que le Royaume-Uni  ont imposé  cette semaine de nouvelles sanctions à l'Iran suite aux allégations selon lesquelles la Russie aurait bombardé l'Ukraine avec des drones iraniens.

De plus, Zelensky a demandé à l'UE davantage de systèmes de défense aérienne et antimissile. Ces dernières semaines,  Berlin  a envoyé  le premier des quatre systèmes de défense aérienne IRIS-T et Paris a promis plus de systèmes anti-aériens . Zelensky a également averti que l'augmentation des attaques aériennes de Moscou contre les infrastructures civiles en Ukraine, qui est provoquée par  des attaques terroristes ukrainiennes répétées et des bombardements à l'intérieur de la Russie , conduira à une crise des réfugiés en Europe.

"La terreur russe contre nos installations énergétiques vise à créer autant de problèmes que possible d'électricité et de chaleur pour l'Ukraine cet automne et cet hiver afin qu'autant d'Ukrainiens que possible s'installent dans vos pays", a déclaré Zelensky lors du sommet. L'UE cherche maintenant des moyens d' aider l'Ukraine à rétablir l'approvisionnement en électricité, en électricité et en eau , a déclaré von der Leyen.

Parallèlement, le parlement allemand a  approuvé  un plan de sauvetage massif de 200 milliards d'euros (195 milliards de dollars) pour aider les ménages et les entreprises à faire face à la crise énergétique causée par la campagne de sanctions dirigée par Washington contre la Russie. Avant le début de la guerre, la Russie fournissait environ un tiers du gaz européen et l'Allemagne dépendait de Moscou pour plus de la moitié de ses approvisionnements en gaz. Après le sabotage des pipelines Nord Stream, le président russe Vladimir Poutine  a proposé  d'expédier du gaz vers l'Europe via une ligne en bon état dans Nord Stream 2. Cette offre a été rapidement rejetée par Berlin.

 
Rédactrice chez NewsPunc
Partager cet article
Repost0

commentaires

Pages