Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@Henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 171 541 visiteurs 276 832 pages lus et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.arthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 

Youtube 

 
Crowdbunker 

 
 

Recherche

réf.

25 janvier 2022 2 25 /01 /janvier /2022 18:51
Partager cet article
Repost0
25 janvier 2022 2 25 /01 /janvier /2022 18:45

 

À partir du 1er février prochain, le pass sanitaire sera nécessaire pour l’équivalent italien du RSA français ainsi que pour l’accès à Pôle emploi et aux services publics.

 

En Italie, le gouvernement de Mario Draghi a procédé à un nouveau tour de vis sanitaire. À partir du 1er février prochain, les Italiens et les Européens basés en Italie et éligibles au revenu de citoyenneté, l’équivalent italien du RSA français, devront avoir leur pass sanitaire pour continuer à bénéficier d’une aide financière. Au même moment, l’entrée à Pôle emploi et aux services publics sera interdite sans celui-ci, comme le rapporte le quotidien italien La Repubblica.

Selon les derniers chiffres communiqués par le ministère de l’Emploi, environ 100 000 personnes non vaccinées bénéficient de cette allocation. Pour continuer à toucher leur chèque mensuel, les non-vaccinés seront dans l’obligation de se faire tester régulièrement, tests qui leur seront facturés. Les restrictions sont encore plus sévères pour les non-vaccinés de plus de 50 ans. Ces derniers seront exclus de leur lieu de travail et leur salaire sera suspendu après cinq jours d’absence, qui sera considérée comme non justifiée.

En Italie, les pouvoirs publics n’en finissent plus de durcir les restrictions sanitaires. Le 29 décembre, le gouvernement avait déjà décidé d’exiger à partir du 10 janvier le pass vaccinal dans les transports, les hôtels, les terrasses de restaurants, les foires et congrès ainsi que les piscines et salles de gym. Le 5 janvier, le gouvernement de Mario Draghi a décidé d’instaurer l’obligation vaccinale pour toutes les personnes âgées de plus de 50 ans.

De nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer le caractère discriminatoire des nouvelles restrictions sanitaires mises en place par le gouvernement. Le 14 janvier, Amnesty International Italie a exhorté le gouvernement italien à revenir sur certains aspects de sa politique sanitaire, afin d’éviter des discriminations envers les non-vaccinés. « Le gouvernement doit continuer à veiller à ce que l’ensemble de la population puisse jouir de ses droits fondamentaux, tels que le droit à l’éducation, au travail et aux traitements médicaux, en accordant une attention particulière aux patients non covidés qui ont besoin d’une intervention chirurgicale urgente », a déclaré l’ONG.

Source : francais.rt.com

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2022 2 25 /01 /janvier /2022 18:41
Vera Charave rescapée d’Auschwitz -Similitude avec le régime nazi. entretien exclusif
 
 
Partager cet article
Repost0
25 janvier 2022 2 25 /01 /janvier /2022 18:37
Écroulement de la valeur boursière de Moderna dans le silence absolu des médias ! Tant va la cruche à l'eau qu'a la fin elle se casse
 
 
 

130 milliards de dollars de pertes en quelques semaines...

Le krach boursier de Moderna s’intensifie : les pertes dépassent 130 milliards de dollars après que les scientifiques ont découvert que les boosters Covid n’arrêtent pas les infections à Omicron.

 

Source: Forbes  

 

Laurent Ozon: Le krach boursier Moderna s’intensifie: Selon Forbes, « les pertes sont supérieures à 130 milliards de dollars après que les scientifiques ont trouvé que les boosters de COVID-19 n’arrêtent pas les infections à Omicron.

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2022 2 25 /01 /janvier /2022 18:30
Oui ç'est bien la gestion calamiteuse des hôpitaux qui a eut raison de la raison elle même. Cette pandémie n'aura servie qu'a couvrir les réductions budgétaires du service hospitalier pour les transférer vers des cabinets, des agences qui n'ont aucune légitimité dans une affaire de santé publique.
 

Dr Gérald KIERZEK: « si l’hôpital craque ce n’est ni à cause du covid ni à cause des non vaccinés… les plans blancs sont là pour des problèmes d’erreurs managériales… on a demandé 3 milliards de plus de dépenses aux hôpitaux… on vient de les cramer en 2 mois ! »

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2022 2 25 /01 /janvier /2022 18:24

Dr Zelenko : « Il s’agit d’un brevet qui prouve qu’il y a des nanotechnologies dans les vaccins…En 2026, chaque être humain aura une identification numérique en lui ! Toutes vos données pourront être transmises à une tiers personne !!! »

 

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2022 2 25 /01 /janvier /2022 18:17

 

Béatrice Rosen: « Plus personne ne parle d’Israël, triple et quadruple dosé. Record de cas, hospis très hautes. Va-t-on continuer cette folle stratégie ? Où a-t-elle fonctionné ? Quelqu’un a un exemple de pays où notre stratégie a marché ? Il faudrait sortir des postures dogmatiques. »

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2022 2 25 /01 /janvier /2022 18:11

Le régulateur britannique des médicaments a confirmé que sur une période de douze mois, les vaccins Covid-19 ont causé cinq fois plus de décès que le nombre total de décès dus à tous les autres vaccins disponibles combinés au cours des 21 dernières années. Une demande d’accès à l’information a été faite par courrier électronique à l’Agence de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA) le 6 août 2021 dans laquelle un M. Anderson a posé à la MHRA les questions suivantes :

  • Combien de décès y a-t-il eu de tous les vaccins contre le Covid-19 ?
  • Existe-t-il d’autres systèmes de surveillance du système d’IA de signalement comme le système de carton jaune?
  • Les vaccins contre le Covid-19 sont-ils encore à l’essai ?
  • Combien de décès y a-t-il eu au cours des 20 dernières années par les vaccins précédents sans vaccins Covid-19?
  • Que se passe-t-il s’il y a un nouveau vaccin ou un nouveau médicament? Par quel processus et quel suivi passent-ils?
  • Quel point limite la MHRA dira-t-elle qu’un vaccin ou un médicament est dangereux pour les humains?

La MHRA a répondu par l’habituel « nous ne détenons pas cette information », comme on l’a vu à maintes reprises dans les ministères du gouvernement.

Cependant, ils ont confirmé qu’ils utilisaient d’autres études épidémiologiques, des dossiers de santé électroniques anonymes basés sur des médecins généralistes et une expérience internationale pour surveiller de manière proactive la sécurité parallèlement aux rapports spontanés reçus via le système de carton jaune. La MHRA a également confirmé que les vaccins covid-19 actuellement proposés au Royaume-Uni ne font l’objet que d’une autorisation temporaire et que ces autorisations ne constituent pas une autorisation de mise sur le marché.

En réponse à la question posée sur le nombre de décès dus à tous les autres vaccins au cours des vingt dernières années, la MHRA a fourni la réponse robotique habituelle sur la qualité des vaccins Covid-19 et sur le fait qu’ils constituent le « traitement le plus efficace pour prévenir les maladies graves dues au Covid-19 », mais ce qu’ils n’ont pas fait, c’est dire qu’ils « ne détiennent pas cette information ». Au lieu de cela, ils ont révélé qu’ils avaient reçu un total de 404 effets indésirables signalés à tous les vaccins disponibles (à l’exclusion des injections de Covid-19) associés à une issue fatale entre le 1er janvier 2001 et le 25 août 2021 – un délai de 20 ans et 8 mois.

Mais comment cela se compare-t-il au nombre d’effets indésirables signalés à tous les vaccins Covid-19 temporairement autorisés associés à une issue fatale ? Eh bien, depuis que l’injection de Pfizer a été déployée en décembre 2020, 684 décès ont été signalés au 5 janvier 22, ce qui signifie qu’en seulement 12 mois, ce « vaccin » à lui seul dépasse le nombre de décès dus à tous les autres vaccins combinés au cours des 20 dernières années.

Cependant, l’injection de vecteur viral AstraZeneca s’est beaucoup moins bien comportée avec 1 182 décès signalés à la MHRA depuis janvier 2020, soit près de trois fois plus de décès que ce qui a été signalé en raison de tous les autres vaccins au cours des 20 dernières années.

Il y a également eu 29 décès signalés dus au vaccin Moderna depuis sa première administration en juin 2021, et 37 décès où la marque du vaccin Covid-19 n’a pas été spécifiée dans le rapport.

Par conséquent, jusqu’au 5 janvier 2022, un total de 1 932 décès ont été signalés à la MHRA en tant que réactions indésirables à tous les vaccins Covid-19 disponibles au Royaume-Uni depuis le début de l’année.

Cela signifie qu’il y a officiellement eu près de 5 fois plus de décès en seulement 12 mois dus aux vaccins Covid-19 qu’à tous les autres vaccins disponibles combinés depuis l’année 2001.

Source : France Médias Numérique

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2022 2 25 /01 /janvier /2022 17:49

Toujours intéressantes ces vidéos, je vous propose donc un résumé par cette interview.

 

Qu'est ce monde, quelles sont les puissances en jeux. Le présent et les futurs potentiels par le biais de l'hypnose régressive. Bien sûr ce n'est pas une affirmation, une réalité scientifique. Mais il découle un conjugaison mélodique unique et finale celle que nous sommes seuls à décider de nous mêmes. La libération ne viendra que par cette prise de conscience, nous ne pouvons et ne devons en aucun cas déléguer notre souveraineté à quiconque et nous laisser intimider ou impressionner par les détenteurs d'autorités qu'ils nous savamment subtilisés. Nous en sommes les détenteurs réels et de ce fait par la pensée, par nos actions, notre union et notre solidarité pouvons agir sur la conduite du monde. Croyez le ou pas ! Cependant ne rejetez pas d'emblée une interview qui fait appel à l'être primordial qui est en vous.

 

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2022 5 21 /01 /janvier /2022 19:14

Partager cet article
Repost0

Pages