Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@Henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 171 541 visiteurs 276 832 pages lus et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.arthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 

Youtube 

 
Crowdbunker 

 
 

Recherche

réf.

21 octobre 2022 5 21 /10 /octobre /2022 17:04

Comment se protéger des vampires énergétiques - PREUVES DU PARANORMAL

Fausse pandémie, injections empoisonnées, crise bancaire, guerre mondiale, pénuries, esclavage numérique..., nous vivons une période pré-apocalyptique propice aux bouleversements et à d’étonnantes révélations. Le terme apocalypse signifie " révélation de la nature véritable des êtres et des choses ". Ce qui était alors caché se dévoile.
"L’apocalypse de Jean, écrit Alain Daniélou, présente une vision analogue à celle des Purânas dont la tradition n’était certainement pas inconnue de son temps puisque c’est seulement en 304 de notre ère que saint Grégoire fit détruire, entre autres, les deux temples hindous construits en Arménie sous le règne d’un monarque Arsacide, en 149 et 127 avant J.-C."

Qui sont les véritables maîtres du monde ? Ce secret, longtemps jalousement gardé, est désormais entrevu par les personnes qui se donnent la peine de sortir des sentiers battus.

Des hiérarchies rétrogrades ont fait main basse sur les principales institutions politiques, scientifiques, religieuses... Le lamaïsme par exemple est sous leur contrôle depuis la création de l’institution des dalaï-lamas. Les mystiques errants du plateau tibétain, au mode de vie comparable à celui des sannayasins hindous indépendants et gyrovagues, se soumirent aux hiérarques guélougpas qui les parquèrent dans des monastères. Depuis des siècles, des milliers de moines, assujettis au cléricalisme centralisé et hiérarchisé de la secte des bonnets jaunes, se livrent à une magie collective qui n’a rien en commun avec la voie libératrice du Bouddha.

Les masques tombent durant cette période de grand chambardement cyclique. Ainsi, avant de mourir, le célèbre Carlos Castaneda révéla l'existence de redoutables prédateurs à son héritier spirituel Armando Torres.

"Carlos affirmait que les êtres humains sont les otages d’un groupe d’entités cosmiques qui se dédient à la prédation et que les sorciers appellent "les Flyers".

Il déclara que ce sujet avait été tenu secret par les anciens voyants, mais que suite à un présage, il avait décidé qu’il était temps de le révéler. Ce présage était une photographie que son ami Tony, un chrétien bouddhiste, avait prise. Sur cette photo apparaissait nettement l’image d’un être obscur et menaçant, flottant au-dessus d’une multitude de fidèles réunis sur le site des pyramides de Teotihuacan…

Lorsque j’en eus l’opportunité, je lui demandai de m’en dire un plus à propos des "Flyers", et il me raconta l’un des aspects les plus terrifiants du monde de don Juan : nous sommes prisonniers d’êtres venus des confins de l’Univers, qui nous utilisent comme nous utilisons des poulets. (Don Juan fut le premier initiateur de Carlos Castaneda au chamanisme des Naguals.)

Carlos expliqua : " La portion de l’Univers qui nous est accessible est le champ opérationnel de deux formes de conscience radicalement différentes.

Celle qui inclut les plantes, les animaux et aussi les êtres humains, est une conscience blanchâtre, jeune et génératrice d’énergie. L’autre est une conscience infiniment plus ancienne et parasite, possédant une quantité énorme de connaissance.

En plus des hommes et des autres êtres qui habitent cette Terre, il y a dans l’Univers une immense gamme d’entités inorganiques. Elles sont présentes parmi nous, et à certains moments sont visibles. Nous les appelons fantômes ou apparitions.

L’une de ces espèces, que les voyants décrivent comme d’énormes silhouettes volantes de couleur noire, arriva un jour de la profondeur du Cosmos et rencontra une oasis de conscience sur notre planète. Elles se sont spécialisées dans la "traite" des êtres humains.

- C’est incroyable ! m’exclamai-je.

- Je sais, mais c’est la plus pure et la plus terrifiante vérité ! Ne t’es-tu jamais questionné sur les hauts et les bas émotionnels énergétiques des gens ? Ce sont les prédateurs qui viennent périodiquement prélever leur quota de conscience. Ils nous laissent juste ce qu’il faut pour que nous puissions continuer à vivre, et parfois même pas ça.

- Que voulez-vous dire ? Parfois ils prennent trop et la personne tombe gravement malade, et peut même en mourir.

Je n’arrivais pas à croire ce que j’entendais.

- Voulez vous dire par là que nous sommes dévorés vivants ?

Carlos sourit.

- Bon, ils ne nous "mangent" pas littéralement, ce qu’ils font c’est un transfert vibratoire. La conscience est énergie et ils peuvent s’aligner avec nous. Puisque par nature ils sont perpétuellement affamés et que nous, en revanche, exsudons de la lumière, le résultat de cet alignement peut être décrit comme une prédation énergétique.

- Mais, pourquoi font-ils cela ?

- Parce que sur le plan cosmique, l’énergie est la devise la plus forte, nous la recherchons tous, et les humains sont une race vitale, riche en aliments. Chaque chose vivante en mange une autre et c’est toujours le plus puissant qui gagne. Qui a dit que l’homme était au sommet de la chaîne alimentaire ? Cette vision ne peut venir que d’un être humain. Pour les êtres inorganiques, nous sommes des proies.

Je commentai qu’il m’était inconcevable d’accepter que des entités, même plus conscientes que nous, parviennent à un tel degré de prédation.

- Il répliqua : Mais qu’est-ce que tu crois que tu fais quand tu manges une laitue ou un beefsteak ? Tu manges de la vie ! Ta sensibilité est hypocrite. Les prédateurs cosmiques ne sont ni plus ni moins cruels que nous. Lorsqu’une race plus forte en consomme une autre, inférieure, elle aide à ce que son énergie évolue. Je t’ai déjà dit que dans l’Univers il n’y avait que la guerre. Les confrontations entre êtres humains ne sont qu’un reflet de ce qui se passe là, dehors. Il est normal qu’une espèce cherche à en consommer une autre. Un guerrier ne se lamente pas à ce sujet, il essaie de survivre.

- Et comment nous consomment-ils ?

- Au travers de nos émotions, incessamment occasionnées par notre dialogue intérieur. Ils ont dessiné l’environnement social de telle façon que nous sommes en permanence en train de projeter des ondes d’émotions qui sont immédiatement absorbées. Ce qu’ils aiment par-dessus tout, ce sont les attaques de l’ego ; pour eux c’est une bouchée exquise. De telles émotions sont identiques en n’importe quel endroit de l’Univers où ils sont présents et ils ont appris à les métaboliser.

Certains nous consomment pour notre luxure, notre peur ou notre colère ; d’autres préfèrent les sentiments plus délicats, comme l’amour et la tendresse. Mais tous sont intéressés par la même chose. Leur voie d’attaque normale est la tête, le cœur ou le ventre, là où nous emmagasinons la plus grande partie de notre énergie.

- S’attaquent-ils aussi aux animaux ?

- Ces êtres utilisent tout ce qui est disponible, mais ils préfèrent la conscience organisée. Ils drainent les animaux et les plantes dans la partie de leur attention qui n’est pas trop fixée. Ils attaquent aussi la plupart des êtres inorganiques, sauf que ceux-ci les voient et les esquivent comme nous faisons avec les moustiques. Les seuls qui tombent totalement dans leur piège sont les être humains !

- Comment est-il possible que tout cela se passe sans que nous ne nous en rendions compte ?

- Parce que nous héritons de cet échange avec ces êtres comme s’il s’agissait d’une condition génétique, et cela nous semble naturel. Lorsque quelqu’un naît, la mère l’offre en nourriture sans même s’en rendre compte, car son esprit est lui aussi contrôlé. Baptiser l’enfant, c’est comme signer un contrat. Dès ce moment, la mère s’efforce de lui inculquer des modes de conduite acceptables ; elle l’apprivoise, réduit son côté guerrier et le convertit en une brebis docile.

Lorsqu’un enfant a suffisamment d’énergie pour rejeter cette imposition, mais pas assez pour entrer sur le chemin du guerrier, il devient un rebelle ou un délinquant. L’avantage des "Flyers" provient de la différence entre nos niveaux de conscience. Ce sont des entités très vastes et puissantes ; l’idée que nous avons d’eux est équivalente à celle qu’une fourmi peut avoir d’un être humain.

Cependant leur présence est douloureuse et peut se mesurer de différentes manières. Par exemple, lorsque nous faisons face à des attaques de rationalité ou de méfiance, ou quand nous sommes tentés de violer nos propres décisions. Les fous peuvent les détecter très facilement, trop facilement dirais-je, parce qu’ils sentent physiquement comment ces êtres se posent sur leurs épaules, générant des paranoïas. Le suicide est le sceau des "Flyers", car leur esprit est potentiellement homicide.

- Vous avez dit qu’il s’agissait d’un échange, mais que gagnons-nous d’un tel pillage ?

- En échange de notre énergie, les "Flyers" nous ont donné notre mental, nos attachements et notre ego. Pour eux, nous ne sommes pas des esclaves mais une espèce d’ouvriers salariés. Ils accordèrent ces privilèges à une race primitive et lui donnèrent la faculté de penser, laquelle nous fit évoluer. En fait ils nous ont civilisés. Sans cela, nous serions encore cachés dans des grottes ou en train de faire des nids au sommet des arbres.

Les "Flyers" nous contrôlent au travers de nos traditions et de nos coutumes. Ils sont les maîtres de la religion, les créateurs de l’Histoire. Nous écoutons leur voix à la radio et nous lisons leurs idées dans les journaux. Ils dirigent tous nos moyens d’information et nos systèmes de croyance. Leur stratégie est magnifique. Par exemple, il exista un jour un honnête homme qui parla d’amour et de liberté ; ils le transformèrent en auto-compassion et en servilité. Ils le font avec tout le monde, même avec les Naguals. C’est pour cette raison que le travail d’un sorcier est solitaire.

Durant des millénaires, les "Flyers" ont concocté des plans pour nous collectiviser. Il y eut une époque où ils furent tellement effrontés qu’ils étaient même vus en public, et les gens en firent des représentations de pierre. Ces temps étaient obscurs, ils pullulaient partout. Mais à présent leur stratégie est devenue tellement subtile que nous ne savons même plus qu’ils existent.

Dans le passé, ils nous tenaient par notre crédulité, aujourd’hui ils y parviennent par le matérialisme. Ils sont responsables de l’ambition de l’homme moderne à ne plus penser par lui-même. Observe juste combien de temps une personne pourra tolérer le silence !

- Pourquoi ont-ils changé leur stratégie ?

- Parce qu’en ce moment, ils sont en train de courir un grand risque. L’humanité est en contact constamment et rapidement, et l’information peut atteindre tout le monde. Ou ils nous remplissent la tête et nous bombardent jour et nuit de tous types de suggestions, ou certains commenceront à réaliser ce qui se passe et avertiront les autres.

- Que se passerait-il si nous parvenions à repousser ces entités ?

- Nous récupérerions en une semaine toute notre vitalité et nous serions à nouveau brillants ! Mais, en tant qu’êtres humains ordinaires, nous ne pouvons envisager cette possibilité parce qu’elle impliquerait que nous allions contre tout ce qui est socialement acceptable…"
 
Source

 

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2022 5 21 /10 /octobre /2022 16:29

Ce n'est pas pour faire du sensationnel, vous êtes assez peu de visiteurs, et je vous remercie de votre fidélité.

 

Donc voilà, je suis allé sur le net et je vous transmet ces quelques informations étonnantes, vous pouvez si vous le voulez les corréler au dossier "abus et crimes rituels" ça a beaucoup de résonnances.

Il s'agit bien d'être alerté de pratiques de magie noire, sorcellerie, à vocation démoniaques qui sont en cours dans de nombreux pays et ou dans certains pays comme aux USA, des églises noires, telle l'église de Satan ont pignon sur rue.

 

La pratique occulte de sorcellerie noire est souvent lié par les sacrifices de pouvoir à  l'obtention de biens matériels tels que l'argent, la célébrité, l'autorité (politique, financière, matérielle, ou parfois spirituelle (dans les domaines concernés) par le biais de sacrifices animaliers ou humains et notamment de jeunes enfants, voir de nouveaux nés (lisez les articles assez bien renseignés sur le dossier "abus et crimes rituels") Pour ceux qui sont encore réticents souvenez vous de l'affaire des poisons à la Cour de Versailles sous Louis XIV, ou une partie de la noblesse était trempée dans des messes noires, ainsi que des affaires de poudres de successions ç'est à dire de poisons !

 

Ces affaires sont liées non seulement à des sacrifices, mais également des actes sexuels ; et l'on s'aperçoit comme à Versailles que l'élite n'y est pas indifférente à son plus haut niveau !

 

Merci 

Source : Maghreb-observateur.com

 

On appelle enfants zouhris, au Maroc et en Algérie, des enfants présentant un morphotype et des caractéristiques bien particuliers. En effet, ce sont souvent des enfants roux aux yeux bleus ou blonds aux yeux clairs et ils doivent présenter une ligne continue qui traverse la paume de la main. Ces enfants zouhris sont dits « Chanceux » car ils permettraient d’accomplir des miracles et en particulier de découvrir des trésors enfouis.

 

 

Ces enfants zouhris sont systématiquement recherchés et kidnappés pour être ensuite revendus aux Fkihs pour une somme allant de 1000 dirhams à 450.000 dirhams. Ils seront ensuite sacrifiés aux djinns sur l’autel de Satan dans le cadre d’un rituel censé permettre la découverte de trésors enfouis sous terre depuis des siècles. Les enfants Zouhris sont enlevés et égorgés pour faire une offrande aux djinns qui sont les gardiens des trésors. Ces djinns exigeraient une certaine quantité du sang de ces enfants pour permettre aux chercheurs de déterrer des trésors.

Ce sont des faits véridiques régulièrement jugés dans les tribunaux car ce sont bien sûr des pratiques criminelles de la sorcellerie.

La psychose s’empare maintenant de l’Algérie car dans plusieurs régions du pays ce phénomène prend des dimensions alarmantes. Les auteurs de rapts vont même plus loin encore car une fois l’enfant égorgé et son sang récupéré pour les besoins du rituel, ils vont jusqu’à extraire ses organes pour alimenter un trafic d’organes international. On est en présence, certainement, de réseaux maffieux de trafic d’organes évoluant en réseaux organisés, et pour lesquels le gain est au-dessus de toute considération humaine.

Qui sont les Fkihs Soussis ?

Selon la légende soussie, les terres, les puits et les cimetières faisaient autrefois office de « cachettes secrètes » pour la richesse de nombreuses familles car les banques n’existaient pas.

Ces personnes emportaient généralement leurs secrets dans la tombe et ces trésors disparus devenaient à jamais la propriété des Djinns.

Les Fkihs Soussis pratiquent une magie noire, très courante au Maroc, pour retrouver ces trésors. Mais pour cela ils ont besoin des enfants zouhris. Ils estiment en effet que la découverte et l’exhumation de ces trésors cachés nécessite une offrande au Djinn-gardien afin qu’il parte et abandonne le trésor. La cérémonie d’exhumation de trésors se déroule en présence de plusieurs escrocs qui viennent généralement avec un croquis indiquant la description du lieu du trésor. Les Fkihs marocains appellent l’emplacement du trésor du terme « takyéda ».

Commencent alors le rituel magique qu’ils appellent « taâzima ». C’est une sorte de pacte satanique entre le fkih et le diable. Le but est d’appeler le djinn gardien du lieu pour ensuite le chasser et avoir accès au trésor. Le rituel ce compose d’une série d’oraisons connues des seuls Fkihs Soussis. On prétend que ce sont les hébreux qui leur auraient apprises. Le djinn invoqué demande alors un enfant Zouhri en guise d’offrande. C’est à ce moment que les fkihs égorgent l’enfant sur le lieu du trésor imaginaire. La direction prise par l’écoulement du sang désigne l’emplacement exact du trésor.

Les légendes marocaines attestent de cette forme de sorcellerie. Ces « Fkihs Soussis » seraient tous originaires de la région de Souss, au Maroc. Dans les années soixante, beaucoup d’entre eux ont sillonné le sud-ouest et l’ouest de l’Algérie pour rechercher des trésors perdus. Les personnes âgées s’en souviennent encore et témoignent qu’on les appelait « ben-nas-nas ». Beaucoup de disparitions d’enfants avaient été signalées à cette époque, dont nombreux présentaient les caractéristiques des « enfants Zouhris ».

Une affaire récente de rapt d’enfant : Hamani Yacine

Le 21 septembre 2016, les services de sécurité de Tissemsilt retrouvent Hamani Yacine, âgé de 9 ans. Huit personnes ont été arrêtées dont quatre membres de la famille de l’enfant.

Hamani Yacine avait été retrouvé, 36 heures après son enlèvement, dans une zone isolée de la commune de Sidi Abed dans un état critique. Il avait subi de nombreuses blessures à l’arme blanche sur plusieurs parties de son corps et avait une hémorragie.

Le journal El Khabar indique que l’enfant vivait chez son grand-père à Tissemsilt et qu’il avait été enlevé pour organiser des rituels visant à découvrir un trésor dans la région de Sidi Abed où vivaient ses parents.

Les personnes arrêtées sont âgées entre 27 et 64 ans. On dénombre parmi elles le père de l’enfant et son oncle. Ils ont tous été inculpés pour association de malfaiteurs et tentative d’homicide avec préméditation, de kidnapping et de torture pratiquée sur un être humain.

L’enfant avait été laissé à l’abandon dans un champ et on peut réellement le qualifier d’enfant « chanceux » car il a été découvert rapidement par les services de sécurité.

Une véritable hécatombe en Algérie et au Maroc

On peut citer les assassinats de Haroun et Ibrahim à Constantine, de Sanaa à Sebdou et de tant d’autres enfants innocents, ainsi que les tentatives avortées du rapt d’enfants à Hennaya, à Azzedine (Béni Saf), à Sidi Ahmed, dans la commune de Remchi, et la liste est encore longue.

On se rappelle qu’en mai 2008, les services de la gendarmerie de Maghnia avaient mis hors d’état de nuire un réseau de trafic international d’organes dans lequel était impliqué un Marocain, S. M., âgé de 30 ans, qui a tenté d’enlever un enfant de 2 ans à Maghnia et qui avoua, lors de son audition par les enquêteurs de la Gendarmerie nationale, qu’il appartenait à un important réseau de trafic d’organes implanté à Oujda, au Maroc, où un certain Abdeljalil Amar les attendait pour transférer l’enfant dans une clinique privée.

A Bab El Assa, ville algérienne frontalière avec le Maroc, quatre enfants sont embarqués à bord d’un véhicule de type J5. Ils ont heureusement réussi à échapper à leurs ravisseurs qui se sont évaporés dans la nature. Voici les témoignages recueillis auprès des citoyens de la ville :

« Les enfants étaient certainement drogués par les malfaiteurs et devaient être conduits vers le Maroc. Profitant d’un arrêt au niveau d’une station d’essence, les enfants sont sortis du véhicule et ont pu être sauvés des mains de ces criminels qui ont pris la fuite ».

Les enfants devaient-ils être eux aussi conduits à la clinique de Oujda ? Selon D. Abdelkader, un trabendiste connu à Bab El Assa et très au fait de ce qui se passe à Oujda, « la clinique appartient à un juif, mais les enfants sont aussi enlevés pour leurs particularités physiques qu’on appelle les Zouhris que les ravisseurs vendent à des prix excessivement élevés. »

On a rapporté que plusieurs enfants de moins de six ans, portés disparus, ont été affreusement mutilés dans les régions rurales marocaines où la sorcellerie, le charlatanisme et les actes sataniques de la magie noire ont jeté l’effroi sur l’ensemble du territoire chérifien. A Adjelmous, région de Khenifra, des dizaines d’enfants ont été enlevés entre 1999 et 2003 par des adeptes de la magie noire. On a retrouvé leurs corps mutilés dans la forêt toute proche.

L’un des enfants victimes a été retrouvé, selon les témoignages, sans les yeux. Ceci corrobore la thèse selon laquelle ces enfants roux aux yeux clairs sont aussi enlevés pour leurs organes, notamment la cornée.

Suite de celle d'avant, mais avec le témoignage sur des choses suspectes à La Défense  !

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2022 3 19 /10 /octobre /2022 17:46
Partager cet article
Repost0
19 octobre 2022 3 19 /10 /octobre /2022 17:40

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2022 3 19 /10 /octobre /2022 17:31

L'euro et la Livre sterling se maintiennent pour l'instant face au dollar

Ainsi que le rouble 

https://www.xe.com/fr/currencycharts/?from=RUB&to=USD

 

Mais le Franc Suisse, le Yen et le Yuan Chinois continuent de s'effondrer

 

https://www.xe.com/fr/currencycharts/?from=CHF&to=USD

 

https://www.xe.com/fr/currencycharts/?from=JPY&to=USD

 

https://www.xe.com/fr/currencycharts/?from=CNY&to=USD

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2022 3 19 /10 /octobre /2022 17:21
Cette vidéo est protégée contre la censure.
Ursula von der Leyen doit être virée immédiatement sans condition de toutes ses fonctions comme Présidente de la Commission européenne» en raison de l’enquête ouverte (https://www.eppo.europa.eu/en/news/ongoing-eppo-investigation-acquisition-covid-19-vaccines-eu ) par le Bureau du procureur européen», l’EPPO, a lancé le 17 octobre 2022 l'eurodéputé roumain au Parlement de l’UE. Il dénonce les clauses cachées dans les contrats juteux et ultra avantageux pour Pfizer... Ces clauses ne resteront pas secrètes très longtemps, si les médias ne mettent pas de bâton dans les roues, la vérité va exploser. Agora TV, le 19/10/22
Pétition nationale française et européenne
à la Présidente du Parlement européen Madame Roberta METSOLA

Sous initiative du CSAPE – Collectif des Syndicats et Associations Professionnels Européens

Sur fondement des textes légaux et notamment du règlement interne de l’U.E.

Concernant :
La levée de l’immunité de la présidente de la Commission européenne Von Der LEYEN pour corruption passive
La démission de l’ensemble de la Commission européenne pour complicité de corruption passive de fait
Certains membres du parlement européen commencent à découvrir ce qui a été dénoncé depuis plusieurs mois par le CSAPE, concrètement argumenté dans la plainte déposée devant la Cour pénale internationale, enregistrée le 02 juillet 2021 sous le numéro OTP-CR-271/21, appuyée par plus de 370 preuves non contestables, appelant à une ouverture d’enquête pour crime contre l’humanité contre le gouvernement français et ses institutions complices, contre la présidente de la commission européenne Von Der LEYEN et autres protagonistes. D’autre part, personne ne peut ignorer que les laboratoires s’imposent par pots-de-vin et sontcoutumiers d’escroqueries lourdement condamnées.

Les révélations de l’audience Covid :

Lors de l’audience Covid au Parlement européen, la responsable Janine SMALL déléguée en l’absence du patron de PFIZER, Albert BOURLA, a reconnu que le laboratoire n’a pas testé l’efficacité de ses « vaccins » contre la transmission du virus avant leur autorisation de mise sur le marché.


En conséquence :


Toute la propagande consensuelle sur l’ « obligation vaccinale », termes d’autant plus impropres dans la mesure où il est avéré qu’il s’agit en réalité d’une injection expérimentale en phase d’essais cliniques, est uniquement et délibérément fondée depuis décembre 2020 sur le mensonge et la manipulation.
En outre, au vu des statistiques, ces injections sont non seulement inutiles mais de plus présentent des effets gravement nocifs.
Toutes les mesures contraignantes prises en matière de « passe-sanitaire » d’ « obligation vaccinale », de discrimination, de suspension des personnels soignants, non seulement ont été imposées sans aucun fondement scientifique, mais de plus ont porté atteinte à l’intégrité physique et morale des personnes.


Mise en cause :


La part essentielle des doses achetées pour plusieurs milliards par l’Europe a été directement négociée entre le PDG Albert BOURLA de PZFIZER et la présidente de la Commission européenne Ursula Von Der LEYEN en situation factuelle de conflits d’intérêts.
En suite de l’audition parlementaire Covid et s’appuyant sur un rapport de la Cour des comptes de l’union européenne, la députée européenne pour la France, Virginie JORON, suivie par d’autres députés de la Communauté européenne, envisagent de saisir le Parquet européen aux fins de l’ouverture d’une enquête sur les conditions d’une décision prise unilatéralement par la présidente de la Commission européenne en faveur de l’industrie pharmaceutique sans aucune garantie ni contrepartie sérieuse. La députée appelle les citoyens à engager la même action.


Cependant, tous les membres de la Commission bénéficient d’une immunité liée à l’exercice de leur fonction.
Toute plainte déposée ne peut produire un effet contre le responsable d’un crime tant que ce responsable dispose d’une immunité.
Mme Von der LEYEN étant parfaitement consciente qu’il n’avait été procédé à aucun test sur les produits expérimentaux, elle a néanmoins décidé de l’achat et de la diffusion de ces produits n’hésitant pas à mentir afin de faciliter des intérêts privés et personnels financiers ayant entrainé la mort et des handicaps graves sur des millions de personnes civiles.Les présents signataires de la pétition adressent à la Présidente du Parlement européen, Sur le fondement de la Décision 2006/313/PESC et la Décision 2011/168/PESC du Conseil relatives à la conclusion de l’accord entre la Cour pénale internationale et l’Union européenne en ce qui concerne la coopération et l’assistance et selon cet Accord publié au JO L 115 du 28.4.2006, p. 50-56, une demande :
* En vertu de l’article 12, d’employer tous les moyens pour lever les privilèges et l’immunité de Mme Von der LEYEN.
Article 12
« Privileges and immunities
If the Court seeks to exercise its jurisdiction over a person who is alleged to be criminally responsible for a crime within the jurisdiction of the Court and if such person enjoys, according to the relevant rules of international law, any privileges and immunities, the relevant institution of the EU undertakes to cooperate fully with the Court and, with due regard to its responsibilities and competencies under the EU Treaty and the relevant rules thereunder, to take all necessary measures to allow the Court to exercise its jurisdiction, in particular by waiving any such privileges and immunities in accordance with all relevant rules of international law. »
* De saisir la Cour pénale internationale
* De saisir la Cour de justice de l’union européenne
* De dissoudre immédiatement la commission par le vote d’une motion de censure à la majorité des 2/3 des voix exprimées et à la majorité de ses membres (art. 234 TFUE).
* De constituer une commission temporaire d’enquête à la demande d’un quart de ses membres afin
d’examiner les allégations d’infraction ou de mauvaise administration dans l’application du droit de l’Union
(art. 226 TFUE).
Tout ceci relevant des attributions de la Présidente du Parlement européen, y compris cette pétition.

Nom, prénom et signature

 

 


Siège social : Les Tricolores, 15, rue des Halles – 75001 PARIS – FRANCE

– site : www.csape.international

– E.mail : csape.sg@hotmail.com

ATTENTION – TRES IMPORTANT – Au vu de ce qui se passe entre le Parlement européen et la Commission européenne et afin de soutenir la position courageuse de Virginie JORON, députée européenne pour la France et ses rares collègues, je vous invite à signer la pétition jointe et à la retourner à l’adresse e.mail suivante : rafa14@hotmail.fr  en prévision d’un envoi groupé par LRAR. C’est le moment d’agir fort.

Diffusez cette pétition avec l’adresse du retour. Nous sommes à un moment qui peut permettre un basculement non seulement au plan européen mais également par effet induit au plan national. Merci à chacun de se concentrer sur cette action concrète essentielle. Simultanément à cette action nous déposons une procédure de levée d’immunité à l’appui de la plainte pour crime contre l’humanité enregistrée à la CPI.  

En pièce jointe ci-dessous, le fichier (PDF) de la pétition. 

Comptant sur votre participation. 

Patrice LEPILLER – S.G. du CSAPE 

Pétition française et européenne
La levée de l’immunité de la présidente de la Commission européenne Von Der LEYEN pour corruption passive
La démission de l’ensemble de la Commission européenne pour complicité de corruption passive de fait
TRES IMPORTANT – Au vu de ce qui se passe entre le Parlement européen et la Commission européenne et afin de soutenir la position courageuse de Virginie JORON, députée européenne pour la France et de ses rares collègues des autres pays européens, je vous invite à signer la pétition jointe et à la retourner à l’adresse e.mail suivante, rafa14@hotmail.fr , en prévision d’un envoi groupé par LRAR à la Présidente du Parlement européen.
C’est le moment d’agir fort. Diffusez cette pétition avec l’adresse du retour. Nous sommes à un moment qui peut permettre un basculement non seulement au plan européen mais également par effet induit au plan national. Merci à chacun de se concentrer sur cette action concrète essentielle.
Simultanément à cette action nous déposons une procédure de levée d’immunité à l’appui de la plainte pour crime contre l’humanité enregistrée à la CPI (OTP-CR-271/21)
Comptant sur votre participation.
Patrice LEPILLER – Secrétaire général du CSAPE
Pour télécharger la pétition en français, voici le lien : http://gofile.me/6yJnx/G793Z4fo

French and european petition
The lifting of immunity for the President of the European Commission Von Der LEYEN for passive corruption
The resignation of the entire European Commission for complicity of passive bribery, de facto

VERY IMPORTANT – In view of what is happening between the European Parliament and the European
Commission and in order to support the courageous position of Virginie JORON, european deputy for France and of her rare european colleagues, I invite you to sign the attached petition and to return it to the following e. mail address, rafa14@hotmail.fr, in anticipation of a group shipment by register letter to the President of the European Parliament.
Now is the time to act strong. Distribute this petition with the return address. We are at a time that can allow a shift not only at European level but also by induced effect at national level. Thank you to everyone for focusing on this essential concrete action.
Simultaneously with this action, we are filing a procedure for the waiver of immunity in support of the
complaint for a crime against humanity registered at the ICC (OTP-CR-271/21).
Counting on your participation.
Patrice LEPILLER – S.G. of the CSAPE
Link to download the petition in English : http://gofile.me/6yJnx/yxJVE78n

Link to download the petition in English : http://gofile.me/6yJnx/yxJVE78n

Christine Anderson, députée, alerte sur la commission d'enquête UE Pfizer

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2022 3 19 /10 /octobre /2022 17:04
Affaire Boiron : prostitution ou libertinage ?
 
affaire boiron
Thierry Barbion et Sabine Boiron, principaux prévenus de cette affaire.
Dix personnes comparaissent au tribunal correctionnel ces 27 et 28 août pour trafic d'ice, prostitution et corruption de mineurs. Des soirées où des jeunes filles mineures et en fugue étaient impliquées dans des parties fines où il y avait champagne et ice à volonté.
Prostitution ou libertinage ? C’est tout l’enjeu de ce procès.

En 2011 et 2012, Sabine Boiron, alors maîtresse de l'homme d'affaires Thierry Barbion, aurait présenté de jeunes filles à ses amis de la jet set : des hommes d’affaires, des perliculteurs ou un ancien notaire.

Des soirées à l'étage du bar Ute Ute, dans le bureau de Thierry Barbion ou à son domicile, où champagne, ice et parties fines se seraient mêlées. "Barbion me traitait comme une reine. Il me donnait 100.000 Fcp à chaque fois qu'on se voyait. C'était très rare qu'on fasse l'amour juste lui et moi. C'était toujours à plusieurs," déclare-t-elle aux enquêteurs.

Mais à la barre ce matin, Sabine Boiron reste vague et perd la mémoire. "Elle était totalement sous influence, défend son avocat, Me Jean-Dominique Des Arcis. Sous influence de ses connaissances et de la dogue. Elle prenait à l'époque 1 gramme d'ice par jour." "Aujourd'hui, je pense être plus victime qu'auteure et je suis choquée de voir ce qui s'est passé," déclare-t-elle à la barre.

Sabine Boiron, également cousine de l'épouse de Thierry Barbion, s'était mise en disponibilité de son métier d'enseignante. Elle a hébergé au moins une mineure en fugue à son domicile : nourrie, logée, vêtue...et droguée à l'ice : « Sabine, c’est une diablesse, » avait-elle déclaré aux enquêteurs. "C'était pour des trips ice et sexe, rétorque Sabine Boiron.Pas de la prostitution. Ma notoriété faisait que certaines personnes cherchaient ma compagnie pour des trips jet set." Et puis, il y a les SMS lus par le Président à l'audience, envoyés par Sabine Boiron à un numéro non identifié : "Je viens de ramasser une moule en jupette au bord de la route." Réponse : "C'est qui la moule ? Elle est fraîche ?"

Parfois, les jeunes filles pouvaient également servir de baby-sitter pour le jeune fils de Sabine Boiron, pendant que cette dernière participait aux parties fines.

 

Prostituées à 12 et 16 ans

Marc Ramel, ancien gérant du Ute Ute, est absent au procès. C'est son associée (et épouse depuis avril 2019) qui vient témoigner en sa faveur. Elle présente à la Cour la pièce d'identité d'une des jeunes filles âgée de 14 ans à l'époque des faits. Une carte d'identité falsifiée pour pouvoir rentrer en boîte de nuit et que l'actuelle gérante du bar lui a dérobé il y a 4 ans. La carte d'identité volée devient alors une pièce à conviction.
Marc Ramel a eu une relation de deux mois avec cette jeune fille de 14 ans. Il aurait également distribué des bonbons à la fraise, remplis d'acide lors de soirées à l'étage de son bar.

Puis, vient le tour de Gérardo Lozano, déjà condamné dans des affaires de stupéfiants par le passé et mis en examen dans l'affaire du Motel Papa Raymond. L'enquête a, un temps, pointé le viol d'une des jeunes filles mineures, défoncée à l'ice, dans une chambre de l'hôtel Royal Tahitien. La jeune fille raconte alors : "Je l'ai repoussé deux fois. J'ai dit 'non'. Il a dit 'C'est pas grave, personne ne saura." Mais l'enquête a finalement abouti à un non-lieu, faute d'éléments à charge.

En revanche, Gérardo Lozano est accusé d'avoir ramassé deux mineures en errance âgées de 12 et 16 ans, dans le centre-ville de Papeete. Il aurait alors eu un rapport sexuel avec la jeune fille de 16 ans, pendant que celle-ci tenait la main de sa copine de 12 ans : "J'avais mal. Je ne pouvais pas bouger, il était trop fort. C'est la première fois que je me prostituais, j'étais vierge." Il leur a donné 4.000 F selon elles. 10.000 Fcp, selon le prévenu.

Le justice lui reproche aussi d'avoir fourni de l'ice à volonté à ces jeunes filles, souvent à l'hôtel Royal Tahitien, parfois lors de soirées privées chez des amis. A la barre, il se défend : "C'est elles qui se sont proposées. Il faisait sombre, je n'ai pas vu qu'elles étaient jeunes."

Frère d'Esteban Lozano et Mercedes Dubaquier, déjà condamnés eux aussi dans des affaires d'ice, il assure à la Cour n'avoir "jamais discuté [drogue ndlr] avec eux."

 

 « Ça a basculé »

La justice reproche à Thierry Barbion d'avoir eu des relations sexuelles tarifées avec des mineures, parfois devant d'autres mineures (corruption de mineurs).

A la barre, Thierry Barbion dit regretter cette période, « l’aboutissement d’une phase personnelle douloureuse ». Après la tentative de suicide de sa femme en 2009, il raconte avoir passé "deux ans dans les hôpitaux" et s'être "occupé seul de ses 4 enfants". "J'ai eu besoin de lâcher la bride, ça a basculé", mais "ça n'a duré que 3 semaines," assure-t-il.

Pour lui, il s’agissait de libertinage avec de simples strip teaseuses de l’ancien Barramundi de Papeete : "elles ont été obligées d'avouer leur libertinage nocturne. Certaines étaient en couple et n'étaient pas prêtes à l'assumer. [...] Ces femmes veulent me faire chanter pour de l'argent.

L'une d'entre elles a raconté aux enquêteurs avoir été violée par Thierry Barbion, dans son bureau, "ceinturée" par Sabine Boiron qui l'aurait forcée à boire. La justice n'a pas poursuivi, faute d'éléments à charge.

Une jeune fille raconte aux enquêteurs : « Il y avait du cul partout [...] Sabine, cette pute, m’a forcée. Elle a baissé mon pantalon de force, j’étais bourrée, j’ai refusé. Elle m’a poussé sur le divan et Barbion m'a pénétrée. Il a fini par se retirer, car je disais ‘non’. »

Quant à l’argent qu'il remettait à Sabine Boiron, c'était pour "la dépanner". Il affirme avoir deux principes : "pas de drogue, pas de mineurs".

"On vit l'enfer avec ma famille depuis 7 ans. Mon visa aux Etats-Unis a été révoqué, suite à la publication de l'ordonnance de renvoi dans la presse locale. Mes filles n'invitaient personne à leurs anniversaires." "Et les conséquences pour ces jeunes filles, vous y avez pensé ?" demande le président. "Quand on lit les PV, ça peut paraître glauque, mais c'était des soirées où l'on s'amusait beaucoup," conclut Thierry Barbion qui a aujourd'hui quitté la Polynésie, mais y gère encore de nombreuses promotions hôtelières et immobilières.

Sur les six jeunes filles citées, une seule s'est portée partie civile. "Elles préfèrent oublier leur passé," explique Me Thierry Jacquet, avocat des parties civiles.

À l’ouverture du procès, la défense demande le huis-clos total, refusé par la Cour : le procès est donc public.

En tout, dix personnes comparaissent pour trafic de drogue, prostitution ou corruption de mineurs. Les témoignages de viols ne sont pas poursuivis, le juge d’instruction ayant estimé qu’il n’y avait pas assez d’éléments à charge.
Demain, les prévenus doivent continuer de se succéder à la barre.

 

Source

_______________________________________________________________________

 

À Mayotte, l'inquiétante prostitution des mineurs mahorais

Dans le département le plus pauvre et le plus jeune de France, la prostitution d'enfants et d'adolescents est désormais une réalité. Un constat glaçant sur lequel alerte une fédération de parents d'élèves. Ils appellent à la vigilance.

 

Source 

 

 
Partager cet article
Repost0
18 octobre 2022 2 18 /10 /octobre /2022 17:36

Quand on vous dit que vous êtes garantis de retrouver votre argent en Banque, mais est ce bien si sûr !

 

Voyez le cas ING !!

"Tout a disparu": la banque ING ferme, une centaine de clients à la recherche de leur argent
Amélie Rosique, Elise Denjean et Joanna Chabas
Partager cet article
Repost0
18 octobre 2022 2 18 /10 /octobre /2022 17:34

 

Les violentes secousses qui, depuis trois semaines, agitent les marchés financiers outre-Manche ont été provoquées par d’obscurs produits utilisés par les fonds de pension. Un phénomène qui peut se répliquer ailleurs.

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2022 2 18 /10 /octobre /2022 17:12

NON !!!!

Partager cet article
Repost0

Pages