Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@Henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 171 541 visiteurs 276 832 pages lus et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.arthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 

Youtube 

 
Crowdbunker 

 
 

Recherche

réf.

17 novembre 2022 4 17 /11 /novembre /2022 16:20

Je me pose la question, puisqu'ils sont tant acharnés à vouloir démonter toute opposition à favoriser la délation contre les complotistes ; pourquoi n'y a t il pas autant d'acharnement à interdire les sites pédopornographiques, (Il y a ceux du dark Web aussi !) 

 

Pédophilie et église catholique : ça bouge

 

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2022 4 17 /11 /novembre /2022 15:57

La restructuration qui obsède le WEF est un système socialiste mondial basé sur les concepts de Schwab de la 4e révolution industrielle, de l'économie partagée et du capitalisme des parties prenantes (gouvernance d'entreprise). 

 

Il ne dit pas grand-chose en termes de planification dans son discours au G20, mais il laisse entendre que si la fragmentation est nécessaire, une trop grande fragmentation pourrait être gênante. 

En d'autres termes, le chaos contrôlé est précieux pour l'agenda mondialiste, mais un chaos incontrôlé serait désastreux pour eux.

Dans d'autres nouvelles, Bill Gates, qui est également présent au G20, a été filmé en train d'avouer à son entourage que le changement climatique et l'énergie verte sont une arnaque du WEF. Regardez:
A la suite Gates au G20 préconise des groupes d'évaluation afin d'euthanasier les malades en fin de vie ou les malades qui ont des frais médicaux trop élevés.

 

Gates a poursuivi en expliquant que "un manque de volonté de dire, vous savez, dépense un million de dollars pour les trois derniers mois de la vie de ce patient, serait-il préférable de ne pas licencier ces dix enseignants et de faire ce commerce- hors frais médicaux.

 

 

 
 
 
 
 
 
BILL GATES - discussing his idea of Death Panels, where money used to keep poor & sick people alive for a few extra months, could be better spent on Teachers! Unelected Gates is now at the G20 with world leaders, ‘discussing’ your life. twitter.com/loffredojeremy
Partager
 
 
 
 

Les plans de Bill Gates pour les « panneaux de la mort » reflètent le langage utilisé par le Forum économique mondial concernant l'euthanasie et la nouvelle solution diabolique du gouvernement canadien pour résoudre l'inflation, l'itinérance, la montée en flèche de la criminalité et les pénuries alimentaires : l'euthanasie pour les pauvres.

 

Le régime Trudeau dit qu'il propose maintenant de payer pour euthanasier les personnes «trop pauvres pour continuer à vivre dans la dignité».

 

 

 

Mais que venaient faire Ursula von der Leyen, Klaus Schwab, et Bill Gates, car ils ne représentent aucun pays particulier; voici qui a été dit et notamment l'intervention de Klaus Schwab !

 

________________________________________

 

Klaus Schwab fait désormais partie du G20 et le voilà qui donne officiellement ses instructions à nos dirigeants « Restructuration systémique profonde de notre monde… Et le monde sera différent une fois que nous aurons traversé ce processus de transition»

 

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2022 4 17 /11 /novembre /2022 11:19
En quelques heures, le dossier était plié. Les Américains décidaient qu'il n'y aurait pas de surenchère anti-russe sur les missiles tombés en Pologne. J'ai demandé à Alexandre N. de nous décrypter cette rapidité inhabituelle à "innocenter" les Russes. C'est moins dû à un souci de la vérité qu'au constat du rapport de forces réel, sur le terrain. Le Pentagone sait que la supériorité aérospatiale russe est bien réel et le Ministère de la Défense américain n'a pas envie de se livrer à une escalade qui se finirait par une défaite piteuse : depuis le début de la guerre, tous les systèmes de défense antiaérienne fournis par les Occidentaux à l'Ukraine, ont été mis en échec par les armes aérospatiales russes.
J’aime toujours m’entretenir avec Alexandre N. parce que “ça décape”.  Toutes les erreurs de stratégie sont passées au crible. Russes ou occidentales. A travers l’histoire. Mais récemment, la balance penche du côté occidental. Et, ce matin, Alexandre était particulièrement sarcastique : 
 
Avez-vous remarqué la vitesse à laquelle les Américains ont douché l’enthousiasme des Polonais à déclencher l’antépénultième guerre mondiale ? La vitesse à laquelle soudain on a extrait de terre des bouts de ferraille avec des marquages ukrainiens ? Du jamais vu !
 
C’est d’autant plus vrai que sur Nordstream,  par opposition, c’est silence radio depuis des semaines. Comme quoi, quand on veut, du côté américain, on peut aller très vite vers la vérité. Mais quelle est la motivation américaine? Hier soir, on avait un scénario où Zelenski faisait des bonds en réclamant une punition sévère de la Russie. Le gouvernement polonais tendait à dramatiser. Et on avait même Associated Press qui avait interrogé une “gorge profonde” du renseignement américain qui était sûre de son coup : les projectiles incriminés étaient le résultat d’un tir russe.  Et puis ce matin tous les médias occidentaux marchent au pas. Une, deux, une deux: on vous dit que c’est une erreur ukrainienne. 
 

“La DCA occidentale est complètement dépassée. Il faut calmer le jeu.”

 
Pour Alexandre N.:
 
Le problème est simple : il faut calmer le jeu avec la Russie parce que la DCA occidentale est complètement dépassée et que, par conséquent, aucune capitale de l’OTAN n’est plus protégée“.
 
Non seulement Kiev mais Varsovie, Berlin, Paris, Londres. Et même Washington. Mon interlocuteur ajoute :
 
Aucun des systèmes n’a résisté : IRIS-T SLM allemand, Arrow-3 israélien, crotale français, … Les missiles russes ont tout percé, avec un ratio de pertes minimal. 
De plus, les stocks occidentaux ont été stupidement épuisés
La raison en est tout simplement une vaste erreur de stratégie des moyens : les Occidentaux ont mal anticipé la menace aérienne “future” ( en particulier l’impact des drones et l’émergence des armes hypervéloces ) et ce n’est absolument pas réparable dans les 10 années qui viennent. Donc personne n’a envie de s’engager dans une escalade avec la Russie“.
 
Il y a suffisamment d’esprits lucides dans les états-majors occidentaux. Et ils savent ce que les sociétés occidentales ne doivent pas percevoir : l’OTAN s’est engagé imprudemment dans un bras de fer avec la Russie. 
 

La journée du 15 novembre a montré l’impuissance ukrainienne (et donc OTANienne)

 
Il est vrai qu’il n’y a pas que des aigles dans les états-majors de l’OTAN. “On a eu droit à un méchant désaveu par le réel :
 
Le 15 novembre au matin, la propagande américaine, reprise par les Ukrainiens et les médias européens,  expliquait que les Russes étaient en rupture de stock pour les missiles et les drones. Dans les heures qui suivent, l’Ukraine subit des attaques comme jamais!
 

En effet, le bilan de la journée du 15 novembre est terrible. A se demander si la montée en épingle des missiles tombés en Pologne n'avait pas pour objectif de faire oublier les destructions infligées par les Russes aux infrastructures ukrainiennes, sans que les Kiéviens puissent riposter. 

À la suite de dizaines de frappes dans diverses régions d’Ukraine, le courant a été coupé à Kiev, Kharkov, Jytomyr, Khmelnytsky, Soumy, Lvov, Rivne, Odessa et Izyum.
Il y a également eu des frappes sur Vinnitsa, Krivoy Rog, Kovel, Krementchoug, Ivano-Frankivsk, Zaporozhye, etc. etc.
Regardez les photos/vidéos et autres détails des frappes sur la chaîne https://t.me/boris_rozhin et vous aurez une idée de la disproportion des forces, alors que l’Ukraine est entraînée par l’OTAN depuis des années“.

Et Alexandre N. surenchérit suite à ma question :

 

Lorsque Rybar expliquait ironiquement, à la fin de l’après-midi, “Dans la soirée, nous attendons des histoires sur le fait que les 120% des missiles volant vers l’Ukraine ont été abattus”, il nous donne une des clés de la polémique sur les missiles tombées en Pologne. Il y avait une tentative de diversion de la part des Ukrainiens et des Polonais”

 

Les Américains ne veulent pas engager de missiles Patriot en Pologne 

Mais les Américains n’ont pas voulu entrer dans ce jeu : 
 
Probablement la prudence américaine s’explique-t-elle par la volonté de ne pas engager les Patriot en Pologne. On sait déjà (expérience yéménite) qu’ils ne sont pas performants. Je le sais pour ma part depuis 1992 où je l’ai vu en action sur un terrain d’essai américain. Ce missile a une vice de conception. Il ne fait pas le poids face aux missiles russes“. 
 
Est-on arrivé à un point d’inflexion, demandé-je pour finir à mon interlocuteur ?
 
Il est clair que le Pentagone ne veut pas de guerre. Pour moi, les Russes commencent donc à jouer pour que l’Etat profond  nous fasse un remake de “règlement de compte à OK Corral” entre ceux qui veulent la guerre et ceux qui ne la veulent pas“.
 
Partager cet article
Repost0
17 novembre 2022 4 17 /11 /novembre /2022 11:01

 

 

____________________________________________________

 

Vaccin contre la Polio à l'origine de l'épidémie de bronchiolite !
 

 

 

Une épidémie de bronchiolites très médiatisée frappe les enfants actuellement.

Même le ministre de la Santé, François Braun, admettait ce 9 novembre 2022 face à l’Assemblée nationale que les services pédiatriques étaient plus que saturés.

La conséquence logique à tout cela est que le 10 novembre une pédiatre alertait sur la pratique du tri des patients.

 

De son côté, le personnel soignant doit porter tout ce petit monde. « Nous sommes débordés parce que les services manquent de médecins et surtout d’infirmières, ils sont donc obligés de fermer des lits », dit également Stéphane Dauger. Souvenez-vous du personnel licencié pour cause de non-vaccination anti-covid… Cela vient s’ajouter à toutes les autres mesures de restrictions budgétaires et de surcharge du personnel en place. Un peu partout, ce personnel hospitalier sous-estimé, voire harcelé, démissionne en masse. A relever qu’à cette période le personnel lui-même peut être malade comme tout un chacun.

Une stratégie sanitaire qui intègre la fermeture de lits en toutes circonstances

Saviez-vous que malgré la crise Covid on continue de fermer des lits?

On va fermer les urgences la nuit et même demander aux patients à ce qu’ils composent le 15. L’objectif est que tout citoyen puisse avoir accès à un service d’urgences à moins de 30mn de chez lui et ce ne sera plus le cas. François Braun semble avoir oublié qu’il était médecin.

Christophe Prudhomme – Porte-parole de l’Association des médecins urgentistes de France https://actu.fr/politique/pourquoi-la-nomination-de-francois-braun-en-tant-que-ministre-de-la-sante-fait-polemique_52243880.html

Bébés et enfants soignés dans les corridors.

Plus choquant, nous apprenions il y a quelques jours qu’à Nantes la réanimation des petits patients se faisaient dans les couloirs de l’hôpital. Selon le Pr Christèle Gras Le Guen, tous » les lits sont occupés depuis des semaines, avec plus de 100% d’occupation. On fait de la réanimation dans les couloirs. On pousse des enfants aux urgences dans des petits coins pour pouvoir leur administrer de l’oxygène en attendant qu’une place se libère. L’autre nuit encore, on a transféré un enfant à Rennes. Le manque de lits en soins critiques est criant. »

Un virus qui devient plus agressif

Une ampleur exceptionnelle

De l’aveu du ministre de la Santé, le taux d’hospitalisation dû à l’épidémie actuelle est « sans précédent depuis 10 ans ». Il faut dire qu’il y a une nouveauté : cette maladie qui touchait principalement les moins de 2 ans et les personnes fragiles s’est étendue aux grands enfants. Ceux-ci sont actuellement à risque d’hospitalisation pour un virus qui jusque-là se présentait comme un simple rhume. Pourquoi cette amplification ? Le virus a-t-il muté ? Si oui comment et pourquoi ?

Qu’est-ce que la bronchiolite, infection due au SRV/VRS pour virus respiratoire syncytial

Le virus respiratoire syncytial, Human orthopneumovirus, (VRS, ou HRSV pour Human Respiratory Syncytial Virus ; de syncytium) est la cause la plus fréquente, dans le monde, d’infections respiratoires des jeunes enfants. Très contagieux, ce virus infecte principalement les nourrissons âgés de moins de deux ans. Chez l’adulte, l’infection à VRS est rare, bénigne (sauf chez le sujet âgé), elle est responsable d’une rhinite ou d’un syndrome pseudogrippal. (Wikipédia)

Résumons. Nous sommes confrontés à un virus qui a élargi son impact. Il semble devenir plus virulent et a d’ores et déjà élargi sa population-cible.

Qu’en dit l’influenceur mondial de la Santé publique?

Qui dit virus, dit la Fondation Gates. Ils sont, avec la Wellcome Trust Foundation, les chefs d’orchestres de la Santé publique mondiale. Il est donc normal qu’ils s’expriment sur le sujet. Voici un papier publié par Keith Klugman – Directeur Pneumonie de la Fondation Bill & Melinda Gates.

Le Dr Klugman confirme ce que l’on savait déjà. Le virus respiratoire syncytial, ou VRS, est un virus courant, dont de nombreuses personnes n’avaient jamais entendu parler jusqu’à récemment, à l’exception des parents et des pédiatres.

Mais une augmentation précoce et inhabituellement importante des cas à travers le monde a sensibilisé et suscité de nombreuses questions sur le virus.
En 2019, le VRS a envoyé 3,6 millions de personnes dans les hôpitaux du monde entier. Ses effets sont particulièrement dévastateurs pour les enfants qui n’ont pas accès aux soins médicaux.
Mais le VRS peut être mortel et, contrairement au COVID-19, le fardeau de la mort pèse sur les jeunes enfants.
La recherche a montré que les nourrissons qui sont hospitalisés avec un VRS grave au cours des six premiers mois de leur vie sont plus susceptibles de contracter une pneumonie plus tard.
Le VRS a également été associé à des lésions pulmonaires à long terme.
Une étude a révélé que les enfants d’un an qui avaient eu une pneumonie au cours des six premiers mois de leur vie, même s’ils s’étaient rétablis, respiraient plus vite que les enfants qui n’avaient pas eu de pneumonie, ce qui indique qu’ils avaient des poumons plus faibles. 

Keith Klugman,
https://www.gatesfoundation.org/ideas/articles/rsv-explained-four-things-to-know-about-this-surging-virus

Le vaccin, LA réponse au SRV….

Un vaccin avait été testé dans les années 60. L’expérience s’est soldée par un échec qu’admettent les rédacteurs de Wikipédia. voici ce qu’en dit une scientifique qui commentait les velléités d’éradication de la Polio par la vaccination promue par les Gates.

Le vaccin contre le VRS développé à la fin des années soixante a clairement échoué. Fulginiti et al. (1969). Immunisations contre les virus respiratoires. I. Un essai sur le terrain de deux vaccins à virus respiratoires inactivés… Am J Epidemiology ; 80 (4): 435-448) et d’autres ont montré que le vaccin était inefficace, induisant une réponse clinique exagérée et altérée… provoquant une maladie à VRS nécessitant des hospitalisations parmi les vaccins et une hypersensibilité cutanée retardée.

(Source:https://www.bmj.com/content/344/bmj.e2398/rr/599724 – Respiratory virus immunization. I. A field trial of two inactivated respiratory virus vaccines; an aqueous trivalent parainfluenza virus vaccine and an alum-precipitated respiratory syncytial virus vaccine)
Pourtant le Dr Klugman de la fondation Gates met tous ses espoirs dans le vaccin salvateur.

Il n’existe pas encore de vaccin contre le VRS qui puisse protéger les nourrissons. Mais…

Mais il y a de bonnes nouvelles sur le front des vaccins. La semaine dernière, dans un communiqué de presse, Pfizer a annoncé les premières données de l’essai clinique de phase III de son candidat-vaccin bivalent à préfusion contre le VRS.

Keith Klugman

Un timing parfait. Extraordinaire sens de l’anticipation avec des résultats quasi parfaits!

Les données ont montré une réduction de 81,8 % des cas graves de VRS chez les nourrissons au cours des 90 premiers jours de vie et une réduction de 69,4 % chez les nourrissons de moins de six mois.

Keith Klugman

Et comme dans le cas du Covid, les résultats n’ont pas encore été évalués par des pairs, mais ils sont prometteurs. Les résultats réels seront à scruter dans quelques années. Quand l’essentiel des enfants auront dû se faire vacciner.

Gates finance les vaccins contre le SRV

L’un des principaux objectifs de [la subvention de la fondation] est le développement d’un flacon multidose abordable pour l’administration du vaccin contre le VRS dans les pays à faible revenu.

KK

M Klugman écrit qu’en septembre (donc AVANT la fameuse épidémie), ils avaient annoncé une subvention pour soutenir le développement de ce vaccin candidat potentiellement salvateur et pour en faciliter l’accès dans les pays à faible revenu s’il reçoit l’approbation réglementaire appropriée. L’un des principaux objectifs de cette subvention est le développement d’un flacon multidose abordable pour la livraison du vaccin contre le VRS dans les pays à faible revenu où l’espace de réfrigérateur nécessaire pour conserver les vaccins au frais est extrêmement limité.

Nous sommes optimistes que ce vaccin pourrait être disponible pour les pays à faible revenu à un prix abordable d’ici 2024.

… Les industriels sont d’ores et déjà prêts

Et voilà que dans un timing parfait, les industriels financiarisés de BigPharma sont DÉJÀ prêts. Enfin aussi prêts qu’ils l’ont été pour le vaccin Covid.

Pfizer
« Nous sommes ravis de ces données car il s’agit du tout premier vaccin expérimental qui aide à protéger les nouveau-nés contre les maladies respiratoires graves liées au VRS dès la naissance », a déclaré Annaliesa Anderson, Ph.D., vice-présidente principale et directrice scientifique, Recherche et développement de vaccins, Pfizer.
« Ces données renforcent la volonté de Pfizer d’apporter son expertise dans la recherche et le développement de vaccins innovants pour répondre aux besoins critiques de santé publique en utilisant de nouvelles approches et technologies.
Nous sommes impatients de travailler avec la FDA et d’autres organismes de réglementation pour proposer ce vaccin candidat aux femmes enceintes afin de les aider à protéger leurs nourrissons contre le VRS grave au cours de leurs six premiers mois de vie les plus vulnérables, qui représentent le fardeau le plus élevé de la maladie à VRS chez les nourrissons.
Sanofi a signé en 2019 un partenariat avec… AstraZeneca
Et Moderna avec … un vaccin à ARN messager

Voici ce que Moderna a dans le pipeline. Tout est à base de ARNm. Vous constaterez que le vaccin contre la bronchiolite viendra en combinaison avec d’autres vaccins, notamment celui du Covid. Bref, les vaccins semblent devoir remplacer le système immunitaire naturel de l’individu.

 

Les vaccins à ARNmessager peuvent entrer dans les noyaux des cellules et les modifier !

L’avenir des vaccins sera à base de génétique ARNm. Et pour ceux qui ne croient pas que cela pénètre les noyaux, voici la publication qui le prouve. nous l’avions déjà publiée :

Les études précliniques du vaccin à ARNm COVID-19 BNT162b2, développé par Pfizer et BioNTech, ont montré des effets hépatiques réversibles chez les animaux ayant reçu l’injection de BNT162b2. De plus, une étude récente a montré que l’ARN du SRAS-CoV-2 peut être rétrotranscrit et intégré dans le génome des cellules humaines. Dans cette étude, nous avons étudié l’effet de BNT162b2 sur la lignée de cellules hépatiques humaines Huh7 in vitro. Les cellules Huh7 ont été exposées à BNT162b2 et une PCR quantitative a été réalisée sur l’ARN extrait des cellules. Nous avons détecté des niveaux élevés de BNT162b2 dans les cellules Huh7 et des changements dans l’expression génique de l’élément nucléaire 1 intercalé long (LINE-1), qui est une transcriptase inverse endogène. L’immunohistochimie utilisant la liaison d’anticorps à la protéine de liaison à l’ARN du cadre de lecture ouvert LINE-1 (ORFp1) sur des cellules Huh7 traitées avec BNT162b2 a indiqué une distribution accrue du noyau de LINE-1. La PCR sur l’ADN génomique des cellules Huh7 exposées à BNT162b2 a amplifié la séquence d’ADN unique à BNT162b2. Nos résultats indiquent une absorption rapide de BNT162b2 dans la lignée de cellules hépatiques humaines Huh7, entraînant des modifications de l’expression et de la distribution de LINE-1. Nous montrons également que l’ARNm de BNT162b2 est transcrit de manière intracellulaire en ADN en aussi peu que 6 h lors de l’exposition à BNT162b2. https://www.mdpi.com/1467-3045/44/3/73

Voici une publication où nous alertions sur la chose dès 2021.

 

Dernière chose à savoir sur le RSV et non des moindres

Ce que je vous écris là vient de la scientifique présentée ci-dessus. Tous ses commentaires, en réponse à la volonté de la Communauté internationale menée par les Gates d’éradication de la Polio, s’appuient sur des sources vérifiables. On peut supposer que le journal scientifique qui a maintenu son commentaire l’approuve. https://www.bmj.com/content/344/bmj.e2398/rr/599724

Avant juillet 1960, les virus grippaux et parainfluenza prédominaient dans les infections respiratoires épidémiques infantiles; en juillet 1961, le schéma a changé brusquement avec une augmentation soudaine des bronchiolites et des bronchites, peu fréquentes auparavant. 58% avaient moins de 12 mois et les patients de moins de 4 ans prédominaient. Les nourrissons atteints de bronchiolite et de bronchite sévère ont présenté des ACR, non isolés auparavant. Des décès sont survenus.

Beem et al. (1960. Association de l’agent du virus du coryza du chimpanzé avec une maladie respiratoire aiguë chez les enfants. NEJM; 263 (11): 523-539) ont isolé le virus chez des patients hospitalisés et ambulatoires au Bobs Robert Memorial Hospital for Children (Université de Chicago) au cours de la hiver 1958-1959, en association avec une maladie respiratoire aiguë humaine. Le virus (nommé Randall) avait un effet cytopathique inhabituel caractérisé par de vastes zones syncytiales et des cellules géantes. Bientôt, 48 agents similaires ont été isolés chez 41 patients. Il y avait des similitudes antigéniques entre les souches RV et Long et Sue de CCA; il provoquait des maladies chez l’homme (la tranche d’âge de 3 semaines à 35 ans) : maladies respiratoires aiguës, croup, bronchiolite, pneumonie et asthme allant du coryza léger à la bronchiolite mortelle.

Chanock et Finberg (1957. Recovery from infants with swimming disease of virus related to chimpanzee coryza agent. II. Am J Hyg; 66 : 291-300) ont rapporté deux isolements d’agents similaires chez des nourrissons atteints d’affections respiratoires inférieures graves (bronchopneumonie, bronchiolite et laryngotrachéobronchite). Les deux virus étaient indiscernables d’un agent associé à l’épidémie de coryza chez les chimpanzés (virus CCA) étudié par Morris et al. (1956). Une personne travaillant avec les chimpanzés infectés a ensuite présenté une infection respiratoire avec une augmentation des anticorps CCA pendant la convalescence. Ils ont proposé un nouveau nom pour cet agent « virus respiratoire syncytial » (VRS).

Le VRS s’est propagé via des vaccins antipoliomyélitiques contaminés comme une traînée de poudre dans le monde entier et continue de provoquer de graves infections des voies respiratoires inférieures chez les nourrissons.

26 August 2012
Dr Viera Scheibner (PhD)

Vaccin contre la Polio et épidémie de bronchiolite

Ce qui précède est confirmé par le Directeur scientifique de Children Health Defense. Dans un article où le site relève la concordance de timing entre la flambée de bronchiolites et l’arrivée des vaccins, on peut lire que » Comme indiqué précédemment par The Defender, « le SRV lui-même est originaire de singes hébergés dans un établissement du Maryland où ils ont été utilisés pour mener des recherches sur le vaccin contre la poliomyélite.

« Il est incroyable que l’industrie du vaccin puisse créer une maladie – le VRS du vaccin contre la polio – puis créer un autre vaccin pour ‘ prévenir’ cette maladie. Tu parles d’une proposition commerciale ! » Brian Hooker, directeur scientifique de CHD

LHK

Rappel

Source

 

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2022 4 17 /11 /novembre /2022 10:44

Michèle RIVASI interpelle les syndicats aux Parlement Européens  sur les 130 000 suspendus toutes professions confondus :

 

"Qu'avez vous fait pour défendre le droit des travailleurs et leur dignité !"

 

OUI ! Une question essentielle tout de même

 

Et coup de gueule sur le même registre par Anny Duperey contre le gouvernement au sujet des travailleurs suspendus sans salaire depuis deux ans et souvent sans chômage ou minima social (puisque certains départements ont refusés de les intégrer dans le cadre du RSA)

 

Coup de gueule à souligner pour son courage, car peu de personnes du milieu artistique se sont mouillées, et celles qui l'ont fait ont été le plus souvent des femmes.

Comme disait Pascal Praud dans son émission sur CNEWS "il n'y a que des coups de bâtons à prendre !"

OUI ç'est sûr ! Mais l'accumulation des affaires, scandales, manipulations, mensonges etc... ça commence à faire beaucoup ! Comme le dit le proverbe "Tant va la cruche à l'eau qu'a la fin elle se casse !"

 

Henry

 

 

A la suite La France Insoumise veut faire réintégrer les soignants suspendus mais sous conditions de tests de dépistage et d’équipements de protection alors que les soignants ayant contractés le Covid peuvent travailler 

 

 

Elle est bien bonne celle là !

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2022 2 15 /11 /novembre /2022 19:28

Un millionnaire de 19 ans s'offre une prothèse de bras inspirée du Docteur Octopus

Un grand plan est avancé par le  Forum économique mondial  (WEF).

Son nom, « The Great Reset », traduit la portée de cette entreprise. Parmi ses  nombreux objectifs audacieux , il "offrira des informations pour aider à informer tous ceux qui déterminent l'état futur des relations mondiales, l'orientation des économies nationales, les priorités des sociétés, la nature des modèles commerciaux et la gestion d'un bien commun mondial".

 

C'est clairement tout pour le bien. Mais quels sont les détails ? Un certain nombre de chercheurs étonnamment différents ( James Corbett ,  Catherine Austin Fitts ,  Patrick Wood ,  Whitney Webb  2 ,  Tessa Lena  2 et  Jay Dyer ) ont articulé une image remarquablement cohérente à un niveau détaillé. Le plan a trois piliers : le socialisme technocratique dirigé par un petit cercle d'élites, une  vision malthusienne  de la population et le transhumanisme.

Le programme socialiste commence par la propriété de toutes les propriétés privées par le WEF lui-même ou ses sociétés mandataires. Les gens ordinaires loueront des biens du WEF à court terme selon leurs besoins. Cela comprendrait des éléments d'usage courant tels que votre salon, vos moyens de transport et vos espaces de réunion. Le travail salarié ne sera pas nécessaire car les humains qualifiés seront remplacés par des robots et une IA encore plus qualifiés.

L'une des choses les plus étranges à propos de ce plan est que les élites s'attendent à avoir un accès continu, tout comme aujourd'hui, à des biens ordinaires tels que l'électricité à partir d'une prise murale et de grands espaces de vie, mais aussi à des produits de luxe tels que les hôtels, les voyages en avion, les smartphones et ce que nous appelons maintenant l'électronique grand public. (Ces biens ne seront plus appelés produits « de consommation » car seules les élites en auront.)

Le trou béant dans cette réécriture technocratique de toute la société est  le calcul économique . Cela a été un problème pour toutes les versions antérieures du communisme. Le remplacement du conseil central de planification par la technocratie ne le résout pas. Sans prix fixés par la concurrence, il n'y aurait aucun moyen d'allouer des ressources à la production de différentes choses. Cela est également vrai pour la production de masse et pour les produits d'élite. Il n'y a pas de monde dans lequel les produits de luxe pourraient être produits en petites quantités sans une base de consommateurs de masse.

Ce n'est pas un problème uniquement pour les biens consommés directement par les élites pour un usage personnel. Les technologies de pointe nécessaires pour faire fonctionner le réseau de contrôle nécessitent une économie de marché avancée. La grille de contrôle technocratique dépend fortement des infrastructures de haute technologie. Sans la propriété privée et un système de prix compétitif, nous n'aurions pas de réseaux 6G, de centres de données, de réseau électrique, de téléphones portables, de puces implantables, d'interfaces esprit-cerveau ou de tout autre gadget technocratique du cadre photo Great Reset.

Ces technologies sont le produit d'un marché concurrentiel entrepreneurial avec des enchères gratuites et la découverte des prix, à la fois du côté du financement et du côté entrepreneurial par le biais de start-ups et d'entreprises établies. Les personnes qui fabriquent les biens n'auraient pas pu le faire sans des marchés du travail libres. Et enfin, il doit y avoir un marché concurrentiel des biens de consommation pour les produits finaux.

 

La Grande Réinitialisation n'a pas pu favoriser le développement des compétences de la main-d'œuvre. Les personnes qui produisent des technologies complexes acquièrent des compétences en participant au marché du travail pendant des décennies. Personne n'entre sur le marché du travail avec les compétences nécessaires pour diriger une entreprise comme celle qui fabrique des puces ou des téléphones portables (Intel ou Apple). Les gens acquièrent des compétences en entrant et en sortant d'une série d'emplois. Ce processus prend des décennies et peut nécessiter des déplacements, une relocalisation et, parfois, un recul pour aller de l'avant en changeant d'industrie ou de rôle. Les cadres de ces entreprises ont développé des compétences en gestion sur une période de plusieurs années en progressant lentement dans la hiérarchie de gestion en concurrence avec d'autres gestionnaires.

Les réseaux de personnes et d'institutions qui transfèrent des compétences dans des domaines complexes comme l'ingénierie minière et la conception de semi-conducteurs nécessitent une ouverture pour que les gens se rencontrent, interagissent et apprennent les uns des autres. L'arrêt covid des voyages et la dégradation de la socialisation ont ralenti le développement des compétences sur l'ensemble du marché du travail.

Les anciennes versions du communisme prévoyaient un conseil ou un comité central de planification. Dans la grande réinitialisation technocratique, le planificateur central est l'intelligence artificielle. Le WEF a publié  une vidéo  (avec une musique de fond effrayante) sur « l'économie post-croissance » (05:00). Lorsqu'il n'y aura plus assez de ressources pour produire tout ce que nous faisons actuellement, les systèmes économiques devront «réduire la production de choses jugées moins nécessaires. Mais cela soulève d'autres questions. Qui décidera de ce qui est moins nécessaire ? Comment résoudrons-nous les désaccords inévitables ? Pourrions-nous vraiment nous débarrasser d'industries entières ? L'animation se termine par un appel aux systèmes d'IA. Il est sous-entendu que l'IA peut prendre ces décisions.

Dans sa critique de la planification centrale, Ludwig von Mises a souligné la nécessité d'une concurrence entre différents entrepreneurs, qui valorisent différemment chaque ressource productive, selon leurs propres meilleures idées sur la manière dont cette ressource pourrait être utilisée. Il doit y avoir plusieurs esprits, car les gens voient les choses différemment. Le problème avec la planification centrale est qu'elle tente de remplacer la concurrence entre plusieurs par un plan unique. L'évaluation des usages alternatifs par le biais d'offres et d'offres monétaires concurrentes est retirée du tableau, car un plan central ne peut pas se concurrencer lui-même. Mises a soutenu qu'un seul esprit ne peut pas  formuler un plan central de production :

De plus, l'esprit d'un seul homme, si rusé soit-il, est trop faible pour saisir l'importance d'un seul parmi les innombrables biens d'un ordre supérieur. Aucun homme seul ne peut jamais maîtriser toutes les possibilités de production, aussi innombrables soient-elles, pour être en mesure de porter d'emblée des jugements de valeur évidents sans l'aide d'un système de calcul. La répartition entre un certain nombre d'individus du contrôle administratif sur les biens économiques dans une communauté d'hommes qui participent au travail de leur production et qui s'y intéressent économiquement entraîne une sorte de division intellectuelle du travail qui ne serait pas possible. sans système de calcul de la production et sans économie.

La vision du transhumanisme de The Great Reset voit le remplacement des humains par un hybride homme-machine. Cet objectif sera atteint grâce à l'injection dans le corps de terminaux informatiques sans fil implantables. Les implants connecteront directement le cerveau des porteurs à un réseau de personnes ; ils seront comme des nœuds dans des réseaux sans fil omniprésents. Le but des implants sera à la fois de surveiller et de contrôler l'esprit.

Des pensées qui amélioreront le score de crédit social de la personne seront suggérées, quelque chose comme la façon dont les invites de saisie semi-automatique lors d'une recherche sur le Web. Si les implants fonctionnent comme prévu, contrôlant les pensées et les croyances des receveurs, alors les humains seront devenus des robots. Les robots n'ont pas de volonté propre ; ce sont des extensions de l'esprit unique du planificateur central de l'IA.

Oui, des personnes peuvent être remplacées par des logiciels  dans  certaines tâches . Mais comment les ressources sont-elles réparties entre une gamme de choix possibles ? Comment les méthodes de production sont-elles choisies afin d'utiliser efficacement les ressources rares ? Qui décide quels biens valent la peine d'être produits et lesquels ne le sont pas ? Les serfs contrôlés par l'esprit guidés par des implants cérébraux deviennent une autre version de l'esprit unique du planificateur central.

Les enquêteurs susmentionnés ont montré qu'un petit groupe de milliardaires psychotiques mais économiquement analphabètes ont élaboré un plan pour un remplacement complet de l'humanité par des machines. Que se passerait-il s'ils essayaient de mettre leur plan à exécution ? Ce jour-là, la propriété privée et l'économie de marché, toute production de choses utiles, cesseraient. Où cela nous mènerait-il ? Pourtant, nous savons que leur monde alternatif est impossible. Une chose qui est impossible ne peut pas arriver, mais une immense destruction sera causée dans l'épreuve.

 

Source : infowars

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2022 2 15 /11 /novembre /2022 19:20
Photo de Tyler Durden
PAR TYLER DURDEN pour zerohedge
MARDI 15 NOVEMBRE 2022 - 09:00

Nous avons signalé plus tôt  lundi que la Turquie avait procédé à une arrestation pour l'attentat terroriste à la bombe contre un centre touristique très fréquenté du centre d'Istanbul, qui a fait six morts et des dizaines de blessés. 

Mais peu de temps après la rare attaque meurtrière que la Turquie a rapidement imputée au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) interdit - et malgré l'absence de revendication initiale officielle de responsabilité - les responsables d'Ankara ont utilisé l'incident pour exprimer des griefs géopolitiques plus larges . 

La police enquête sur la scène de l'attentat, via Reuters.
 

La Turquie a fustigé Washington, allant jusqu'à suggérer que les États-Unis étaient responsables de l'explosion. "Le ministre turc de l'Intérieur a accusé les États-Unis d'être complices d'un récent attentat à la bombe dans la ville d'Istanbul dimanche qui a fait au moins six morts et des dizaines d'autres blessés", rapporte The Hill .

L'accusation a été motivée par une déclaration officielle de condoléances de l'ambassade des États-Unis à Ankara. Le ministre de l'Intérieur, Suleyman Soylu, lors d'une conférence de presse dramatique, a déclaré que la Turquie avait rejeté la déclaration de condoléances de Washington. 

"Je souligne une fois de plus que nous n'acceptons pas et rejetons les condoléances de l'ambassade des États-Unis", a déclaré Soylu, selon la publication des médias d'État turcs, l'agence Anadolu.

Soylu a critiqué la déclaration américaine comme s'apparentant à  "un tueur étant le premier à se présenter sur une scène de crime". L'allégation a été lancée en raison du soutien de longue date bien connu des États-Unis aux Kurdes syriens, qui forment le noyau des Forces démocratiques syriennes (SDF) formées par les États-Unis. Ankara prétend depuis longtemps que Washington aide les "terroristes".

La réaction extrêmement provocatrice de la Turquie au message de condoléances des États-Unis est intervenue malgré le fait que la Maison Blanche a déclaré qu'elle se tenait "au coude à coude" avec son allié de l'OTAN, la Turquie.

La Turquie tiendra probablement cela contre les candidats à l'OTAN, la Finlande et la Suède , étant donné qu'elle a bloqué leur adhésion à l'alliance militaire occidentale sur la base d'accusations selon lesquelles ils hébergent des terroristes kurdes et des entités liées au PKK interdit. 

La Turquie dit qu'elle a une femme syrienne liée au PKK en garde à vue. Cependant, le PKK et les YPG syriens (ainsi que les FDS) ont publié des déclarations officielles niant leur implication. 

 

_________________________________

 

 

La CIA et les chefs du renseignement russe se rencontrent en Turquie pour discuter des tensions nucléaires

 

 

Photo de Tyler Durden
PAR TYLER DURDEN pour zerohedge
LUNDI 14 NOVEMBRE 2022 - 20:05

 Dans une rare ouverture de dialogue diplomatique après neuf mois de guerre en Ukraine, le directeur de la CIA, William Burns, est lundi en Turquie pour des entretiens avec son homologue russe visant à réduire les tensions nucléaires entre les deux superpuissances . 

Burns s'entretient avec Sergey Naryshkin, le chef du service russe de renseignement extérieur, ou SVR, dans la capitale turque, Ankara. Il s'agit de la plus haute rencontre face à face entre des responsables américains et russes depuis que le président Poutine a ordonné l'invasion de l'Ukraine le 24 février. 

Getty Images/AFP
 

Le Kremlin a confirmé que la réunion avait lieu à la demande de Washington. "De telles négociations ont vraiment eu lieu. C'était l'initiative de la partie américaine ", a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov  , cité par TASS .

Selon Al Jazeera , citant des sources régionales, « Burns aurait averti Narychkine des conséquences auxquelles la Russie serait confrontée si elle utilisait des armes nucléaires en Ukraine ».

Les deux chefs du renseignement ne discuteraient pas du règlement de la guerre en Ukraine, mais se concentreraient sur le potentiel d'un échange de prisonniers entre les États-Unis et la Russie, ainsi que sur la désescalade des tensions nucléaires.

Selon un responsable de la sécurité nationale de la Maison Blanche cité par l'Associated Press :

Le responsable, qui n'était pas autorisé à commenter publiquement et s'est exprimé sous couvert d'anonymat, a déclaré que Burns et Sergei Naryshkin, le chef de l'agence d'espionnage russe SVR, ne discuteraient pas du règlement de la guerre en Ukraine. Burns devrait soulever les cas de la star de Phoenix Mercury Brittney Griner et du responsable de la sécurité d'entreprise du Michigan Paul Whelan , deux Américains détenus en Russie que l'administration Biden a pressés de libérer lors d'un échange de prisonniers.

Washington et les alliés de l'OTAN accusent depuis longtemps le président Poutine de faire des menaces nucléaires tout en citant des "lignes rouges" en Ukraine – ce que Poutine a nié, expliquant que ses propos ont été sortis de leur contexte. Le Kremlin a déclaré à plusieurs reprises que sa doctrine nucléaire n'avait pas changé, expliquant qu'il n'utiliserait des armes nucléaires que si le territoire et la souveraineté russes étaient directement menacés existentiellement. 

Sergueï Narichkine. Source : Wikimédia Commons

Pendant ce temps, lors du sommet du G20 à Bali lundi - auquel Poutine n'était pas présent, le président Biden et le chinois Xi Jinping "ont réaffirmé notre conviction commune que la menace d'utilisation d'armes nucléaires est totalement inacceptable". Les deux hommes avaient discuté de l'Ukraine, trouvant un accord commun sur la nécessité d'éviter la rhétorique nucléaire entre les superpuissances.

Mais la vraie question demeure : la reprise de Kherson par l'Ukraine conduira-t-elle à une tentative sérieuse de négociations ? Cela donne certainement à Kiev l'effet de levier qu'il recherche depuis longtemps sur le champ de bataille. Des voix influentes au sein de l'administration Biden ont également commencé à parler de faire pression pour la paix , cependant, jusqu'à présent, les faucons ont prévalu, arguant que l'Ukraine doit poursuivre sur sa lancée militaire et que la recherche d'un cessez-le-feu ne ferait que suggérer une faiblesse.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2022 2 15 /11 /novembre /2022 19:10
Photo de Tyler Durden
PAR TYLER DURDEN pour zerohedge
MARDI 15 NOV. 2022 - 18:10

Alors que les démocrates sont assurés de prolonger de deux ans leur contrôle sur le Sénat américain, lundi, le Parti républicain est passé à un seul siège de contrôle inversé de la Chambre des représentants – ce qui a de grandes implications pour diverses enquêtes. 

Il faut 218 sièges pour contrôler la chambre. Avec des victoires clés en Californie, en Arizona et à New York, les républicains en ont désormais obtenu 217 , selon l' Associated Press , contre 205 pour les démocrates. Il reste 13 courses non appelées , et les républicains en mènent actuellement quatre .   

Jusqu'à présent, les républicains ont affiché un ramassage de 11 sièges de la session législative en cours, bien en deçà des attentes. Après avoir espéré mettre en déroute les démocrates, les républicains pourraient se retrouver avec la plus faible majorité du 21e siècle . En 2001, les républicains avaient un avantage de 221-212 .  

 

Cette faible majorité promet de rendre intéressante la quête de l'actuel chef de la minorité à la Chambre, Kevin McCarthy, pour la présidence de la Chambre. Mardi, la conférence républicaine de la Chambre procédera à un vote pour sélectionner le candidat du parti à la présidence. Pour cela, McCarthy n'a besoin que d'une majorité simple. 

Le représentant californien Kevin McCarthy est susceptible de passer du chef de la minorité au président (Amanda Andrade-Rhoades / AP via Sacramento Bee ) 

En janvier, cependant, le vote revient à l'ensemble de la Chambre des représentants. En supposant qu'aucun démocrate ne vote pour McCarthy, cela signifie qu'il aura besoin de presque tous les votes républicains pour devenir président. 

Jusqu'à présent, un représentant a annoncé son intention de défier McCarthy. Tard lundi, Andy Biggs de l'Arizona a jeté son nom dans le chapeau . Apparaissant sur Newsmax , Biggs, ancien président du House Freedom Caucus, a déclaré : 

«Nous avons un nouveau paradigme ici, et je pense que le pays veut une direction différente de la Chambre des représentants. Et c'est un nouveau monde, et, oui, je vais être nommé demain au poste de président de la Chambre.  

Le représentant de l'Arizona Andy Biggs défie McCarthy pour la présidence (David Wallace / The Republic )

Au moins, le défi de Biggs pourrait aider  le Freedom Caucus et ses quelque 30 membres à obtenir des concessions de McCarthy sur la façon dont la Chambre serait dirigée  lors de la prochaine session. Parmi leurs revendications : une adhésion plus large au groupe qui distribue les attributions des comités, permettant aux membres du comité de choisir leurs propres présidents, permettant les amendements du parquet et disposant de cinq jours pour examiner la législation avant de voter. 

L'aspect le plus tentant du contrôle imminent de la Chambre par les républicains est peut-être les diverses enquêtes qui ne manqueront pas de commencer lorsque les démocrates renonceront à la présidence de chaque comité. Les sujets de ces enquêtes sont susceptibles d' inclure : 

  • le trafic d'influence présumé de Hunter Biden en Chine, en Ukraine et ailleurs ; avoir menti au sujet de sa consommation de drogue lorsqu'il a rempli un formulaire fédéral d'achat d'armes à feu ; délits fiscaux présumés
  • La connaissance de Joe Biden des relations commerciales de Hunter – connaissance qu'il a nié avoir
  • Prise de décision fédérale sur tout , des mandats de masque et de vaccin aux fermetures d'écoles
  • Les origines du virus Covid-19 et la mesure dans laquelle les fonds fédéraux ont été utilisés pour poursuivre des recherches dangereuses sur le gain de fonction à l'Institut de virologie de Wuhan et dans d'autres institutions
  • Le retrait raté des forces américaines d'Afghanistan
  • La politisation du ministère de la Justice
  • Un examen plus approfondi des activités des agences fédérales avant et le jour des émeutes du 6 janvier , qui comprendra probablement un examen minutieux du mystérieux Ray Epps – qui a été capturé sur plusieurs vidéos fomentant l'émeute mais qui a en quelque sorte échappé au criminel des charges  

Anticipant une prise de contrôle du GOP, les représentants républicains et leur personnel ont déjà jeté les bases de ces enquêtes , déclare le représentant James Comer, qui devrait présider le comité de surveillance et de réforme de la Chambre :   

Les démocrates ayant créé un précédent en renvoyant les personnes qui refusent les assignations à comparaître à des poursuites pénales, les choses devraient être divertissantes...

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2022 2 15 /11 /novembre /2022 19:07
Photo de Tyler Durden
PAR TYLER DURDEN pour zerohedge
MARDI 15 NOV. 2022 - 17:30

Ne laissez jamais une crise se perdre. Ou un krach boursier d'ailleurs.

Alors que les marchés boursiers et obligataires sont bloqués dans des marchés baissiers brutaux et fournissent une distraction suffisante sur ce qui se passe dans les coulisses, la Fed et un groupe de banques se préparent discrètement pour la prochaine étape du pipeline de « crash organisé » : le déploiement de CBSC .

Selon un communiqué de la Fed de New York , les géants bancaires mondiaux lancent un projet pilote de dollar numérique de 12 semaines avec la Federal Reserve Bank de New York, ont annoncé mardi les participants.

 

Citigroup, HSBC Holdings, Mastercard et Wells Fargo font partie des sociétés financières participant à l'expérience aux côtés de la Fed de New York, qui apportera une "contribution publique à l'ensemble des connaissances sur l'application des nouvelles technologies au système financier réglementé".

Bank of New York Mellon, la banque mondiale du blanchiment d'argent, HSBC Holdings, PNC Financial Services, Toronto-Dominion Bank, Truist Financial et US Bancorp participent également au test, ainsi que le réseau de paiement Mastercard.

Le projet, appelé "réseau de responsabilité réglementée", permettra aux banques de simuler l'émission de monnaie numérique représentant les fonds propres de leurs clients avant de régler via les réserves de la banque centrale sur un grand livre distribué, a déclaré la Fed de New York.

Le pilote testera comment les banques utilisant des jetons numériques en dollars dans une base de données commune peuvent aider à accélérer les paiements.

"Des dollars américains programmables peuvent être nécessaires pour soutenir de nouveaux modèles commerciaux et fournir une base aux innovations indispensables dans les règlements financiers et les infrastructures" , a déclaré Tony McLaughlin, directeur général des paiements émergents et du développement commercial de la division des solutions de trésorerie et de commerce de Citigroup. déclaration mardi. "Des projets comme celui-ci, qui se concentrent sur la numérisation de la monnaie de la banque centrale et des dépôts bancaires individuels, pourraient être étendus pour avoir une vision plus large de l'opportunité."

Plus tôt ce mois-ci, Michelle Neal, responsable du groupe de marché de la Fed de New York, a déclaré qu'elle voyait des promesses dans l'utilisation d'un dollar numérique de la banque centrale (CBDC) pour accélérer le temps de règlement sur les marchés des changes.

Pendant des années, les plus grandes banques de Wall Street ont exploré l'utilisation de la blockchain dans leurs activités pour tout, des paiements interbancaires aux hypothèques et aux transactions transfrontalières. Pourtant, la décision de cette semaine intervient au milieu d'une déroute sur les marchés de la crypto-monnaie après l'effondrement de l'empire des actifs numériques de Sam Bankman-Fried la semaine dernière.

En plus de peser les monnaies numériques de la banque centrale et les pièces stables conformes, " il devrait y avoir la possibilité de tirer parti de l'échelle et de la valeur économique des dépôts bancaires ", a déclaré Raj Dhamodharan, responsable de la crypto et de la blockchain chez Mastercard, dans le communiqué. Le réseau de responsabilité réglementée "est une preuve de concept innovante dirigée par l'industrie qui pourrait aider à façonner la façon dont les consommateurs et les entreprises perçoivent la crédibilité des paiements basés sur des jetons".

Le nouveau réseau est censé respecter les lois et réglementations existantes en matière de traitement des paiements basés sur les dépôts, y compris les exigences en matière de lutte contre le blanchiment d'argent. Après le test de 12 semaines, les banques publieront les résultats, ont-elles déclaré dans un communiqué, bien que les prêteurs "ne soient pas engagés dans les futures phases de travail" une fois le test terminé.

Alors que les travaux initiaux se concentreront sur la simulation de monnaie numérique émise par des institutions réglementées en dollars américains, le concept pourrait être étendu aux opérations multidevises et aux pièces stables, qui sont généralement adossées individuellement à un autre actif tel que le dollar ou l'euro.

 
Partager cet article
Repost0
15 novembre 2022 2 15 /11 /novembre /2022 18:49

Les voix de certains leaders de l'Eglise Catholique s'élèvent contre l'instauration du Nouvel Ordre Mondial, contrairement au Saint Siège.

 

 

 

« Ce que nous venons de voir en Angleterre, c'est un coup d'État mondialiste.   Les mondialistes… ont accompli une manœuvre habile par laquelle ils ont mis leurs marionnettes au pouvoir, les marionnettes qu'ils veulent au pouvoir.

Voici les paroles de Mgr Richard Williamson lors d'un sermon fin octobre :

Mgr Richard Williamson s'exprime contre le mondialisme, 30 octobre 2022 (2 min)

Vous pouvez regarder le sermon complet « Le sermon de l' évêque Williamson pour la fête du Christ-Roi, le 30 octobre 2022 » sur sa chaîne Odysee Truth Unchained ICI . Le clip ci-dessus commence à l'horodatage 15:18. Bishop Williamson dispose également d'une chaîne Telegram que vous pouvez suivre ICI .

Il n'est pas le seul homme ou femme de l'étoffe qui a parlé d'une prise de contrôle mondialiste. Lors d'un sermon à la mi-août 2021, l' évêque australien Mar Mari Emmanuel a appelé les dirigeants à cesser d'asservir les gens et à démissionner s'ils n'étaient pas en mesure de faire ce qu'il fallait.

« Si vous êtes un président ou un roi ou un premier ministre ou un leader et que vous voyez que vous ne pouvez pas faire de changement et que vous voyez que vous ne pouvez pas dire la vérité, alors respectez-vous et démissionnez de ce poste . Démissionnez », a déclaré Mgr Emmanuel. Concernant les vaccins expérimentaux « faits avec de mauvaises intentions », il a déclaré : « Laissez Bill Gates se piquer avec. Laissons les Rockefeller s'en servir. Laissons les Rothschild s'en sert. Laissons Klaus Schwab se piquer avec. Laissez George Soros se piquer avec ça.

Mère Miriam a également appelé Bill Gates et George Soros.  Mère Miriam de l'Agneau de Dieu est une Américaine qui est entrée dans l'Église catholique en 1995. Elle dirige un site Web appelé « Filles de Marie, mère de l'espoir d'Israël ». Elle anime également une émission quotidienne en semaine sur la station de radio catholique The Station of the Cross Catholic Media Network . Depuis mi-2019, Mère Miriam publie son programme en direct sur sa page Facebook , après quoi la vidéo est publiée sur LifeSite News .

Comme on le voit dans le clip vidéo ci-dessous, lors d'une émission de radio en octobre 2021, Mère Miriam a déclaré :

"Ce que je pense qu'il se passe, et c'est mon résumé... c'est qu'un groupe de mondialistes, tous ceux qui sont impliqués dans cette nouvelle" réinitialisation ", l'économie mondiale, un ordre mondial ... ce que j'ai compris de tous les rapports, c'est que George Soros, Bill Gates, tous ceux qui sont impliqués dans cette « réinitialisation » pour ainsi dire – et le Saint-Père est leur chef spirituel – veulent vérifier la population mondiale. Nous avons complètement sous leur contrôle.

En utilisant le terme « Saint-Père », Mère Miriam fait référence au Pape .

Au cours de ce clip, elle fait référence à un article publié concernant les effets des vaccins sur le corps. On ne sait pas à quel article elle fait référence, mais il y a l'article "Nous sommes au milieu d'une catastrophe biologique majeure" : l'expert Covid Dr Peter McCullough publié par LifeSite News le 6 octobre 2021 qui est pertinent.

Mère Miriam Live, 7 octobre 2021 (2 min)

Vous pouvez regarder le programme complet de Mère Miriam diffusé le 7 octobre 2021 sur Rumble ICI ou Facebook ICI . Le clip ci-dessus commence à l'horodatage 4:18.

Dans un fil Twitter , Martin Place Bets a partagé 9 clips vidéo d'une interview de 86 minutes avec l'archevêque Carlo Maria Viganò . Dans le cinquième tweet du fil se trouve un clip où l'archevêque Viganò a déclaré :

« La responsabilité de cette crise réside précisément dans une trahison perpétrée par ceux qui détiennent l'autorité. On ne peut pas demander justice… si le juge… est leur complice. Nous ne pouvons pas nous tourner vers un politicien… si ce sont eux-mêmes qui votent pour [ ] les violations [de nos libertés fondamentales] dans les parlements – parce qu'ils obéissent à ceux qui les paient ou les font chanter.

Mgr Carlo Maria Viganò, 29 septembre 2022 (2 min)

Les clips du fil Twitter de Martin Place Bets sont extraits de " The Vigano Tapes: The Complete Interview " publié par Inside the Vatican et Urbi et Orbi Communications le 29 septembre 2021. Vous pouvez regarder l'intégralité de l'interview de l'archevêque Viganò sur Rumble ICI .

 

Source

 

 

Le pape François dénonce les partisans des "théories du complot". Ne pas oublier que le Pape est un Jésuite

Partager cet article
Repost0

Pages