Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@Henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 171 541 visiteurs 276 832 pages lus et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.arthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 

Youtube 

 
Crowdbunker 

 
 

Recherche

réf.

9 décembre 2022 5 09 /12 /décembre /2022 18:44

Macron : "La France pays des Lumières... qu'il faudrait expliquer qu'il faudrait relever les problèmes contemporains en revenant à la lampe à huile...."

 

Nous y sommes déjà, pas de lumière et à tous les étages,  bientôt la lampe à huile, et Macron faisant l'office en  Pasteur Amish

 

___________________________________________________

 

Raffarin veut permettre à Macron de faire 3 mandats !

Regardez ces canailles tenter de garder à l’Élysée l’ennemi du peuple et le domestique des puissants !
Absolument hors de question :
#MacronDehors !
 pic.twitter.com/Z8puDBlZQA

 

___________________________________________________________

 

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2022 5 09 /12 /décembre /2022 18:30
Emmanuelle Darles : « mis en danger pour sa vie et celle de sa famille !"
Voir la vidéo ICI
Quand Emmanuelle Darles s’énerve…
https://odysee.com/@ColCovMed-Reunion:9/Emmanuelle-%C3%A0-Peyrolles—Format-Odysee:8
 
 
 
https://crowdbunker.com/v/TcqnpqVyAm

Source : Qactus

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2022 4 08 /12 /décembre /2022 19:15

Chers lecteurs,

 

je me permet un entrefilet, pour vous proposer d'utiliser le navigateur Brave 

https://brave.com/fr/

 

Nettement plus léger que les autres navigateurs, que Mozilla par exemple, plus sécurisé, il ne vous espionne pas et ne transfère pas vos données. Vous pouvez visualiser tous les contenus;

Très facile à installer et à utiliser

 

à vous de jouer,

 

Bien cordialement

 

Henry

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2022 4 08 /12 /décembre /2022 19:09

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2022 4 08 /12 /décembre /2022 19:03
Rastignac 2022 : Zelensky homme de l'année selon le Time comme le fût un jour le chancelier Adolphe (ainsi était il nommé).

Homme de l'année pour avoir certainement fait un saut quantique du piano a Chef d'Etat !

 

 

 
Partager cet article
Repost0
8 décembre 2022 4 08 /12 /décembre /2022 18:59
Agenda 2030 : Fin de l'agriculture française
 
Partager cet article
Repost0
8 décembre 2022 4 08 /12 /décembre /2022 18:30

____________________________________________

 

Parlons Vrai chez @JJBourdin_off

 "La France paye 6 millions d'euros par heure pour importer son électricité", explique @thierry_bros, professeur à @sciencespo, spécialiste des questions énergétiques. pic.twitter.com/sYxdOUgHGn

— Sud Radio (@SudRadio) December 7, 2022

 

____________________________________________

______________________________________________________________

 

____________________________________________________________

 

__________________________________________________________________

 

Comment Dominique Voynet et la gauche ont tué le nucléaire français
 

 

 

 

 

 

 

L’Assemblée nationale se vote une rallonge de 2,3 millions d’euros pour « se chauffer » !
 

 

Depuis plus de 40 ans maintenant, la situation économique de la France ne cesse de se déliter. Le dernier excédent date de 1974 et depuis cette date le déficit n’a fait que se creuser et le rythme s’est énormément accéléré sous la mandature d’Emmanuel Macron. Ce n’est qu’un homme et les promesses n’engagent que ceux qui y croient. Force est de constater que les données économiques factuelles publiés ci-dessous contredisent tous ces beaux discours qui n’ont ni queue ni tête et qui sonnent creux !

Regardez ci-dessous à quel point le rythme du déficit commercial français se creuse désormais, c’est du jamais vu !

Quant à la dette, son évolution ressemble de plus en plus à une courbe exponentielle comme vous pouvez le constater sur le graphique ci-dessous.

La France s’est désindustrialisée petit à petit depuis plus de 40 ans, délocalisant son savoir faire dans les pays de l’Est et principalement en Asie. Pour vous interprétez ce qui s’est passé en termes de perte de richesse, il y a une image très simple… pendant plus de 40 ans, nous avons puisé dans notre richesse pour payer les articles peints en plomb et toutes les babioles en plastique venues de Chine par exemple. Tous nos francs et ensuite euros sont passés dans la poche de ces pays et il ne nous reste que leurs marchandises en plastique bon marché. Nous avons enrichi ces pays et nous nous sommes appauvris, c’est le résultat de décisions politiques désastreuses et irresponsables, qui auront de lourdes conséquences sous peu. Parallèlement, nous sommes devenus un pays de services où l’argent tourne en rond, ce qui ne crée plus aucune richesse.

Pour maintenir artificiellement notre croissance, nous imprimons de l’argent et ainsi nous nous payons une croissance à crédit avec toujours plus de dette, ce qui permet aux dirigeants de laisser croire qu’ils font du bon travail afin d’être réélus alors qu’ils ne font qu’endetter davantage les citoyens qui pour la plupart n’y comprennent toujours rien et croient aux fausses promesses de jours meilleurs.

Etant incapables de créer une quelconque richesse, les dirigeants voyant des déficits de partout et un système comme par exemple celui des retraites prêt à s’effondrer, ils n’ont plus d’autre moyen que de reculer l’âge légal de départ à la retraite. Ils n’ont aucune vision, n’anticipent pas plus loin que les prochaines élections et achètent les votes et leurs réélections par toujours davantage de dettes. S’ils étaient capables de créer de la richesse de part leurs décisions, nous pourrions équilibrer le système, ils en sont complètement incapables. Alors que le régime des retraites manque d’argent, Macron annonce que la France promet 300 millions d’euros supplémentaires d’ici à 2025 au fonds mondial et un fonds de 100 millions d’euros pour l’Ukraine. Alors qu’en Mai, nous apprenions déjà qu’avec 300 millions en plus, la France va porter son aide globale à l’Ukraine à 2 milliards de dollars

L’Argent est dépensé à tout va et dans n’importe quoi. L’immigration est devenue incontrôlable… La France a plus de sortis d’argent qu’elle n’a de rentrées. C’est déjà fini mathématiquement. N’évoquons pas l’inflation qui va finir le travail de désindustrialisation, les entreprises voulant quitter rapidement ce pays pour éviter de payer d’énormes factures d’énergie. Beaucoup de pertes d’emplois à venir… Les français vont devoir piocher dans leur épargne pour pallier à l’inflation et tenter de survivre. Tous les secteurs s’effondrent…

Prenez celui de la santé en faillite, les dirigeants continuent de fermer des lits au sein des hôpitaux, plus de 4300 lits supprimés à l’hôpital en 2021 !

C’est déjà terminé, la dette publique française est irremboursable ! Une simple remontée des taux et la France serait en train d’étouffer financièrement puisqu’elle n’est déjà même plus capable ne serait-ce que de rembourser les intérêts de la dette avec des taux proches de zéro. Imaginez alors des taux à 4%, 7%… ?

Et vous savez quoi ? La France va emprunter 270 milliards d’euros en 2023 : jamais la France n’avait emprunté autant ! Tout en sachant qu’au lieu d’emprunter à taux fixe, nos gouvernants émettent également de la dette indexée à l’inflation. Non, je vous le dis, nous avons des génies à la tête de l’état !

Du coup, la BCE est également piégée, soit elle décide de remonter les taux significativement afin de lutter efficacement contre l’inflation, ce qui veut dire une remontée des taux au delà des 10%, ce qui provoquerait immédiatement un effondrement des marchés boursiers, immobilier, obligataires. Ou alors, elle refait tourner la planche à billets ce qui alimentera davantage l’incendie inflationniste. Un peu comme si vous balanciez de l’eau oxygénée sur un incendie, cela l’aggrave. Ce système ressemble à s’y m’éprendre à une chaîne de Ponzi ou les premiers qui auront tout retiré seront sauf… les autres à savoir la majorité des gens n’auront plus que leurs yeux pour pleurer lorsque les prix des actifs auront chuté de 90%.

Dans un cas comme dans l’autre, les gens vont tout perdre. Si les marchés(boursiers, obligataires, immobilier) s’effondrent, les banques sont si fragiles désormais qu’elles finiraient par faire faillite. Dans l’autre cas, et c’est ce que nous vivons actuellement, l’inflation va anéantir la valeur de l’euro ou plutôt, c’est l’euro qui se déprécie tellement qu’il finira par ne plus rien valoir du tout. N’oubliez pas non plus que ce qui donne du cachet à l’euro et qui est le moteur de la zone euro, c’est Allemagne… mais avec la pénurie d’énergie et les usines qui vont devoir fermer, le PIB de la Zone euro risque de s’effondrer envoyant la valorisation de la monnaie unique au fond des abysses. Il est plus que temps de se dégager de l’euro et d’acheter de l’or avant qu’il ne soit trop tard.

Pour ne pas évoquer tous ces problèmes, on inonde les gens d’histoires à dormir debout, d’informations en tout genre et qui n’ont aucune importance et que l’on monte en épingle exprès juste pour distraire les français et les détourner des sujets de fonds. La 9ème vague de covid n’en est qu’un exemple comme la coupe du monde de football au qatar… Nous vivons au sein d’un pays où la Fraternité n’est plus et où la cohésion entre français est devenue négligeable, chacun regardant son nombril. Les journalistes disent souvent que le niveau scolaire s’est effondré, et le leur ? Il est proche du caniveau… j’aurais honte si j’étais à leur place… Aucune investigation sérieuse, une partialité jamais vue, des JT qui ne sont plus que des magazines et qui se résument à du simple remplissage de cerveau.

Parallèlement, le président Emmanuel Macron se déplace de pays en pays, voulant se donner une stature internationale alors que son propre pays s’effondre économiquement et socialement. Mais pendant ce temps là, n’oubliez pas que la dette s’envole désormais à un rythme exponentiel et que les français seront pris au dépourvu par la rapidité de cet effondrement inévitable. Et cette phase finale se déroulera à un rythme exponentiel, et sera donc extrêmement brutal et violent. Je vais vous l’expliquer en prenant l’exemple d’un stade de football rempli d’eau car il y a une illustration scientifique qui montre comment ces mouvements exponentiels se produisent et aussi, comment ils se terminent.

Imaginez un stade de football rempli d’eau. Chaque minute, on ajoute des gouttes. On commence par une goutte, puis on double le nombre de gouttes à chaque minute. On passe ainsi d’1 goutte à 2, 4, 8, 16, etc. Combien de temps faut-il donc pour remplir le stade tout entier ? Un jour, un mois ou un an ? Non, cela se fera bien plus rapidement, en seulement 50 minutes ! Voilà qui peut sembler difficile à comprendre, mais il y a encore plus intéressant : à votre avis, quel est le niveau de remplissage du stade après 45 minutes ? La plupart des gens diraient, environ 75-90%… mais ils se trompent. Après 45 minutes, le stade n’est rempli qu’à 7% ! Dans les cinq dernières minutes, le niveau de remplissage passe de 7% à 100%. »

Je vous le répète, n’attendez pas qu’il soit trop tard avant d’acheter de l’or.

Mugnier Fabrice – BusinessBourse

 

___________________________________

 

 

 

L’État français empruntera 270 milliards d’euros en 2023, un nouveau record. Au moins un des emprunts sera indexé sur l’inflation

L’Agence France Trésor, l’organisme chargé de placer la dette de l’Etat sur les marchés financiers, a confirmé mercredi qu’elle comptait emprunter 270 milliards d’euros à moyen et long termes en 2023, un record.[…]

Aucune nouvelle émission de dette verte n’est prévue, mais l’AFT programme de créer au moins une nouvelle dette à 10 ans indexée sur l’inflation. Ce type de dette, qui représente chaque année 10% des émissions de la France, a vu son coût s’envoler en 2022 avec la flambée de l’inflation, qui a atteint 6,2% en novembre sur un an en France, et 10% en zone euro.

En moyenne, la France a emprunté à 1,03% en 2022, alors que les taux avaient été négatifs en 2020 (-0,30%) et 2021 (-0,28%).[…]

BFM TV

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2022 4 08 /12 /décembre /2022 18:16

Le neuroscientifique Henry Markram, directeur du Blue Brain Project et professeur à l'EPFL de Lausanne, en Suisse, a déclaré que le cerveau humain est capable de construire des structures allant jusqu'à 11 dimensions.

 

Le cerveau humain est capable de construire des structures comportant jusqu'à 11 dimensions 1

 

Les structures du cerveau humain peuvent fonctionner dans jusqu'à 11 dimensions, selon une étude peu connue ( pdf ci-dessous ) qui a été publiée dans Frontiers in Computational Neuroscience l'année dernière. Le Blue Brain Project, un effort de recherche suisse, a mené l'étude.

 
 

« IL Y A DES DIZAINES DE MILLIONS DE CES OBJETS MÊME DANS UNE PETITE PARCELLE DU CERVEAU, JUSQU'À SEPT DIMENSIONS. DANS CERTAINS RÉSEAUX, NOUS AVONS MÊME TROUVÉ DES STRUCTURES AVEC JUSQU'À ONZE DIMENSIONS.

"Nous avons trouvé un monde que nous n'avions jamais imaginé", a déclaré le neuroscientifique Henry Markram , directeur du Blue Brain Project et professeur à l'EPFL à Lausanne, en Suisse.

« Il y a des dizaines de millions de ces objets même dans une petite parcelle du cerveau, jusqu'à sept dimensions. Dans certains réseaux, nous avons même trouvé des structures avec jusqu'à onze dimensions », a ajouté Markram.

Les scientifiques ont découvert que les mathématiques conventionnelles étaient inefficaces pour étudier le cerveau humain, l'une des structures les plus complexes de la Terre. Les structures et les espaces de grande dimension que nous pouvons maintenant percevoir clairement ne peuvent pas être détectés par les mathématiques souvent utilisées pour étudier les réseaux, selon Markram.

 

 

Afin de les distinguer, les chercheurs ont fait le choix d'employer la topologie algébrique, un domaine des mathématiques qui traite de la création d'invariants algébriques connectés à des espaces topologiques. Afin d'appliquer ce domaine, le Blue Brain Project a demandé l'aide des mathématiciens Ran Levi de l'Université d'Aberdeen et Kathryn Hess de l'EPFL.

« La topologie algébrique est comme un télescope et un microscope en même temps. Il peut zoomer sur les réseaux pour trouver des structures cachées – les arbres dans la forêt – et voir les espaces vides – les clairières – tout en même temps », a expliqué Hess.

En utilisant cette méthode, les scientifiques ont mené des expériences sur du tissu cérébral de rat et sur un modèle de néocortex publié par le Blue Brain Project en 2015 . Grâce à cette méthode, ils ont pu examiner en profondeur le réseau neuronal du cerveau, tant au niveau des neurones individuels qu'au niveau de la structure globale du cerveau.

 
 

Cliques et cavités

Ils ont découvert que des cliques, ou des groupes de neurones étroitement connectés, se lient pour enfermer des cavités, ou des trous de grande dimension, en stimulant le tissu cérébral virtuel. "L'apparition de cavités de grande dimension lorsque le cerveau traite des informations signifie que les neurones du réseau réagissent aux stimuli de manière extrêmement organisée", a déclaré Levi.

"C'est comme si le cerveau réagissait à un stimulus en construisant puis rasant une tour de blocs multidimensionnels, en commençant par des tiges (1D), puis des planches (2D), puis des cubes (3D), puis des géométries plus complexes avec 4D, 5D, etc. La progression de l'activité dans le cerveau ressemble à un château de sable multidimensionnel qui se matérialise à partir du sable puis se désintègre », a ajouté Levi. 

 

Jusqu'à 11 dimensions ont été utilisées dans les géométries les plus complexes. Selon les chercheurs, "le cerveau traite les stimuli en formant des cliques et des cavités fonctionnelles de plus en plus complexes".

 

La recherche pourrait un jour fournir une réponse au mystère de longue date de l'endroit où le cerveau stocke les souvenirs. Ils pourraient se "cacher" dans des cavités de grande dimension, selon Markram.

Ce n'est pas la première fois que des chercheurs examinent le cerveau en utilisant la topologie algébrique. Une étude comparable a été réalisée avec des résultats quelque peu similaires par une équipe de l'Université de Pennsylvanie sous la direction d'Ann Sizemore.

 

Source : greatgameindia

 

 

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2022 4 08 /12 /décembre /2022 18:08
L'agriculture biologique produit de meilleurs rendements pendant les sécheresses, des bénéfices plus élevés pour les agriculteurs, selon une étude qui a durée 40 ans

Pascal Poot  dans son jardin

 

Les systèmes biologiques réalisent 3 à 6 fois plus de bénéfices que la production conventionnelle et des rendements 40 % plus élevés pendant les périodes de sécheresse stressantes, selon la plus longue enquête comparant les approches de culture céréalière biologique et conventionnelle en Amérique du Nord.

L'enquête la plus longue - quatre décennies - comparant les approches de culture céréalière biologique et conventionnelle en Amérique du Nord rapporte des résultats impressionnants pour l'agriculture biologique .

Les résultats suivants ont récemment été annoncés dans le Farming Systems Trial — 40-Year Report du Rodale Institute :

  • Les systèmes biologiques réalisent 3 à 6 fois plus de bénéfices que la production conventionnelle.
  • Les rendements de l'approche biologique sont compétitifs avec ceux des systèmes conventionnels (après une période de transition de cinq ans).
  • Les rendements biologiques pendant les périodes de sécheresse stressantes sont 40 % plus élevés que les rendements conventionnels.
  • Les systèmes biologiques ne libèrent aucun composé toxique dans les cours d'eau à proximité (contrairement à l'agriculture conventionnelle à forte intensité de pesticides), utilisent 45 % moins d'énergie que les systèmes conventionnels et émettent 40 % moins de carbone dans l'atmosphère.

Beyond Pesticides a rendu compte en 2019 de résultats similaires , issus du projet de 30 ans de l'institut , qui ont été confirmés par trois autres années d'essais.

Le rapport actuel s'appuie sur les résultats de l'essai sur les systèmes agricoles qui ont été partagés dans le livre blanc 2020 du Rodale Institute, Regenerative Organic Agriculture and Climate Change: A Down-to-Earth Solution to Global Warming », qui a intégré les données de recherche les plus récentes et proposé des actions. étapes pour les consommateurs, les décideurs, les agriculteurs et autres.

Ce rapport affirmait qu'un passage mondial à un système alimentaire régénérateur pourrait non seulement fournir suffisamment de nourriture à la population mondiale, réduire les expositions aux produits chimiques et améliorer la biodiversité , mais aussi être essentiel pour atténuer la crise climatique.

Grâce à son essai longitudinal sur les systèmes agricoles, le Rodale Institute a recueilli des données qui mesurent les différences dans la santé des sols, l'efficacité énergétique, les rendements des cultures, l'utilisation de l'eau et la contamination et la densité des éléments nutritifs sur des parcelles d'essai de céréales cultivées dans des systèmes biologiques et conventionnels et utilisant différents niveaux de travail du sol. .

Le projet se concentre sur les céréales (y compris le blé, le maïs, le soja et l'avoine) car elles représentent 70 % des cultures américaines.

Sur sa parcelle de 12 acres en Pennsylvanie, le Farming Systems Trial de l'institut utilise 72 parcelles expérimentales, sur lesquelles sont appliquées trois grandes approches :

  • Fumier organique, représentant une exploitation laitière ou bovine biologique typique, comportant de longues rotations de cultures annuelles de céréales fourragères et de cultures fourragères vivaces, fertilisées par des cultures de couverture de légumineuses et des applications périodiques de fumier composté et utilisant diverses rotations de cultures comme principale défense contre les ravageurs.
  • Légumineuse biologique, représentant une exploitation céréalière typique, avec des rotations à mi-longueur de cultures céréalières annuelles et de cultures de couverture, en déployant des cultures de couverture légumineuses comme seuls engrais et en utilisant uniquement des rotations de cultures comme défense antiparasitaire.
  • Synthétique conventionnel, représentant une entreprise céréalière américaine typique, utilisant des engrais azotés synthétiques et contrôlant les mauvaises herbes avec des herbicides synthétiques (selon les recommandations de Penn State University Cooperative Extension).

Chacune de ces trois stratégies est en outre divisée en stratégies de « sans travail du sol » et de « labour » (le travail du sol étant la pratique consistant à creuser, à retourner ou à agiter le sol avec des outils mécaniques - généralement une charrue ou un disque). Cela donne six systèmes différents dans l'essai des systèmes agricoles.

Le Rodale Institute note que « le semis direct et le semis direct biologique ne sont pas créés égaux. Le semis direct conventionnel utilise des herbicides pour mettre fin à une culture de couverture, tandis que les systèmes biologiques utilisent des outils comme le rouleau à sertir.

"Nous avons constaté que les pratiques de non-labour biologique année après année ne donnent pas de résultats optimaux, de sorte que nos systèmes biologiques utilisent un travail du sol réduit et que le sol n'est labouré que des années en alternance."

Le site Web du Rodale Institute ajoute que, afin de modéliser les approches agricoles standard, les cultures génétiquement modifiées et le semis direct ont été introduits dans les parcelles conventionnelles en 2008 lorsque ces techniques sont devenues courantes aux États-Unis.

Au-delà des pesticides a couvert les effets néfastes du semis direct conventionnel , qui, comme indiqué, utilise généralement des herbicides pour abattre les cultures de couverture (en plus de les utiliser sur les plantes cultivées).

Cette utilisation supplémentaire d'herbicide peut en fait annuler toutes les émissions de gaz à effet de serre économisées grâce au non-labourage et peut accélérer le développement de la résistance des mauvaises herbes aux composés herbicides.

À quoi attribuer ces avantages démontrés des approches biologiques par rapport aux approches conventionnelles ? Tous ces résultats, comme l'affirment Beyond Pesticides et le Rodale Institute depuis des décennies, commencent par la santé des sols .

 

« Un sol sain est celui qui permet aux plantes de pousser à leur productivité maximale sans maladie ni ravageurs et sans avoir besoin de suppléments hors ferme.

« Un sol sain regorge de bactéries, de champignons, d'algues, de protozoaires, de nématodes et d'autres créatures minuscules. Ces organismes jouent un rôle important dans la santé des plantes [en aidant les plantes à lutter contre les maladies et les ravageurs].

« Les bactéries du sol produisent des antibiotiques naturels qui aident les plantes à résister aux maladies. Les champignons aident les plantes à absorber l'eau et les nutriments. Ensemble, ces bactéries et champignons sont connus sous le nom de «matière organique». Plus il y a de matière organique dans un échantillon de sol, plus ce sol est sain. »

Un sol sain retient plus d'humidité, augmentant la capacité des plantes à survivre aux périodes de sécheresse; il se lie, soutenant la structure du sol qui éloigne plus efficacement l'érosion du sol et le ruissellement dans les cours d'eau.

Et parce que les systèmes organiques n'utilisent pas d'intrants chimiques, les composés toxiques ne sont pas déployés dans l'environnement et moins de combustibles fossiles sont utilisés (parce que les pesticides et engrais synthétiques sont dérivés de la pétrochimie).

Il est bien connu que les pratiques biologiques augmentent la matière organique dans les sols ; mais les données des essais sur les systèmes agricoles montrent que la matière organique (et donc la santé du sol) dans les systèmes biologiques augmente continuellement au fil du temps, alors que dans les systèmes agricoles conventionnels, cela ne se produit pas et la santé du sol reste essentiellement inchangée.

Selon le Rodale Institute , ces sols sains et gérés de manière biologique permettent « 15 à 20 % d'eau en plus de s'infiltrer dans les sols, de reconstituer les eaux souterraines et d'aider les cultures biologiques à bien performer dans des conditions météorologiques extrêmes. Plus de matière organique signifie également plus de micro-organismes totaux qui rendent les nutriments disponibles aux plantes pour une forte croissance.

Les paramètres utilisés pour déterminer la santé d'un sol comprennent : le nombre de micro-organismes présents dans le sol ; la capacité du sol à retenir l'eau pendant la sécheresse ou les périodes sèches; le nombre et la variété des éléments nutritifs présents et la quantité de carbone que le sol est capable de retenir.

En revanche, une vision plus conventionnelle du sol le considère parfois comme un peu plus qu'une «matrice vide» à laquelle des intrants (chimiques) sont ajoutés pour que les plantes puissent survivre, plutôt que comme un écosystème vivant, évolutif et interactif qui fournit un riche environnement de croissance. environnement pour les plantes et de nombreuses autres formes de vie.

L'essai sur les systèmes agricoles se distingue comme une approche de recherche singulière pour de multiples raisons, mais la principale d'entre elles est sa longévité.

Le Rodale Institute explique : « Les études à court terme qui se déroulent sur quelques années seulement ne peuvent pas mesurer les effets météorologiques à plus long terme, comme la sécheresse, qui se produira inévitablement, ou les changements biologiques du sol, qui peuvent se produire lentement. Nous avons besoin d'études à long terme pour trouver de vraies solutions aux problèmes qui affectent l'avenir de la production alimentaire mondiale.

Ces résultats étaient une bonne nouvelle il y a trois ans ; ils apparaissent comme encore plus importants alors que le monde est aux prises avec une constellation de crises environnementales et sanitaires qui se croisent.

Beaucoup d'entre eux sont liés à l'utilisation de pesticides et d'engrais synthétiques et se manifestent par des sols dégradés, une perte de biodiversité, une pollution chimique généralisée et une santé humaine et des écosystèmes compromise .

Ces composés toxiques jouent également un rôle dans l' aggravation de la crise climatique . Ces réalités mettent les gouvernements, les institutions, les entreprises et les populations humaines au défi de changer le « business as usual ».

Pourtant, nous devons changer et influencer les décideurs à tous les niveaux et dans toutes les institutions si nous voulons sauver l'avenir de la vie humaine sur la planète.

Regeneration International a lancé un terrible avertissement : au rythme actuel de destruction des sols - via l'érosion, la désertification, la décarbonisation et la pollution chimique - la santé publique sera gravement endommagée d'ici 50 ans.

Les pédologues prédisent, selon l'organisation, des dommages pour la santé causés par un approvisionnement alimentaire à valeur nutritive réduite (y compris la perte d'importants oligo-éléments), ainsi que par le fait de ne plus avoir "assez de terre arable pour nous nourrir".

« Sans protéger et régénérer le sol de nos 4 milliards d'acres de terres agricoles cultivées, 8 milliards d'acres de pâturages et 10 milliards d'acres de terres forestières, il sera impossible de nourrir le monde, de maintenir le réchauffement climatique en dessous de 2 degrés Celsius ou d'arrêter la perte. de la biodiversité.

Selon le Rodale Institute, l'agriculture biologique régénératrice a un rôle potentiellement énorme à jouer dans les changements nécessaires au statu quo dans le secteur agricole.

Regeneration International définit ces pratiques agricoles comme « l'agriculture et le pâturage. qui, entre autres avantages, inversent le changement climatique en reconstituant la matière organique du sol et en restaurant la biodiversité dégradée du sol, ce qui entraîne à la fois une réduction du carbone et une amélioration du cycle de l'eau.

De tels systèmes centrent la santé des sols et, exécutés de manière organique, éliminent les produits chimiques toxiques de la production agricole, qu'il s'agisse de cultures ou de bétail .

L'organisation ajoute : « L'agriculture régénératrice conduit à un sol sain, capable de produire des aliments de haute qualité et riches en nutriments tout en améliorant, plutôt qu'en dégradant, les terres et, en fin de compte, en menant à des fermes productives et à des communautés et des économies saines. Il est dynamique et holistique, incorporant des pratiques de permaculture et d'agriculture biologique, y compris le travail du sol de conservation, les cultures de couverture, la rotation des cultures, le compostage, [et] les abris mobiles pour animaux et les cultures de pâturage, pour augmenter la production alimentaire, les revenus des agriculteurs et surtout la couche arable.

Le Rodale Institute postule, dans son rapport 2020, Regenerative Agriculture and the Soil Carbon Solution , que les humains pourraient séquestrer plus de 100 % des émissions mondiales annuelles de CO2 d'origine humaine si toutes les terres arables et les prairies mondiales passaient à des systèmes régénératifs, et que « le carbone stable du sol peut être construit assez rapidement pour entraîner une réduction rapide du dioxyde de carbone atmosphérique.

L'organisation ajoute à cela l'importance de passer à des systèmes régénératifs organiques, une distinction que Beyond Pesticides a soulignée.

L'Institut Rodale en fait le cas :

« Un sol sain est le fondement de notre système alimentaire mondial, mais actuellement, il est en danger. Les Nations Unies rapportent qu'en utilisant les pratiques actuelles, il nous reste moins de 60 ans de terre arable cultivable. Chaque pratique de l'agriculture biologique contribue à un sol sain et résilient qui peut soutenir une vie abondante à la fois sous et au-dessus du sol, faisant de l'agriculture biologique un outil puissant pour la conservation des sols.

L'objectif audacieux de Beyond Pesticides est d'abandonner les pesticides et les engrais synthétiques à base de pétrole au cours de la prochaine décennie et de passer à une société et à un monde engagés dans les pratiques biologiques.

Cela nécessitera un engagement massif du public - et, comme le dit le directeur exécutif de Beyond Pesticides, Jay Feldman, "l'indignation" - que nous n'avançons pas assez vite pour atteindre cet objectif dans tous les secteurs.

Tout le monde – consommateurs, producteurs, défenseurs, branches législatives et exécutives du gouvernement, agences fédérales et étatiques (et leurs analogues dans d'autres pays), entreprises et autres – a un rôle à jouer.

Nous devons faire avancer rapidement les travaux sur le terrain pour faire de la transition vers des pratiques de régénération biologique une attente générale.

Pour une discussion supplémentaire sur la relation entre le climat et les pesticides et les engrais de l'agriculture conventionnelle chimiquement intensive, et à quoi peut ressembler le changement transitoire, voir le récent séminaire de Beyond Pesticides, Tackling the Climate Emergency .

Les présentateurs comprenaient Andrew Smith, Ph.D. du Rodale Institute. et co-auteur de plusieurs rapports marquants sur la biologie des sols et la séquestration du carbone - y compris le rapport Farming Systems Trial - 40-Year Report qui vient de sortir et Rachel Bezner Kerr, Ph.D., professeur à l'Université Cornell et auteur coordinateur du rapport des Nations Unies du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat, Climate Change 2022: Impacts, Adaptation and Vulnerability.

Le Dr Smith a partagé des informations sur le potentiel des pratiques de régénération biologique, en tant que stratégies à court et à long terme, pour compenser les émissions de gaz à effet de serre en séquestrant des quantités massives de carbone dans les sols au cours des deux à trois prochaines décennies.

Alors que l'habitabilité de la planète est au bord du gouffre, les conférenciers du séminaire plaident en faveur d'une inversion rapide de la libération croissante de gaz à effet de serre dans l'atmosphère (principalement le dioxyde de carbone, le méthane et l'oxyde nitreux) pour arrêter le réchauffement de l'atmosphère et des océans de notre planète et la impacts climatiques alarmants que nous commençons à ressentir.

Publié à l'origine par Beyond Pesticides .

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2022 4 08 /12 /décembre /2022 16:20
Ces grèves qui arrivent en même temps sont elles le fruit de conspirateurs ou bien sont-elles une réponse spontanée  aux mesures de rétorsions politiques et économiques.
L'Angleterre connait rarement de mouvements sociaux et cette fois c'est un mouvement général qui s'opère contre l'explosion des prix de l'énergie et nous entrons dans l'Hiver.

 

___________________________________________________

 

Un boulanger du Tarn lance un cri d'alarme. Sa facture d'électricité va passer de 1300 à 7000 euros.

« J'ai 2 enfants et j’ai 10 employés à payer. Ma boulangerie, c'est mon 3ème bébé… » pic.twitter.com/nv4aDXaTJo

— Céline d’Arc (@pam33771) December 2, 2022

 

_______________________________________

 

 

Parlons Vrai chez @JJBourdin_off

 "La France paye 6 millions d'euros par heure pour importer son électricité", explique @thierry_bros, professeur à @sciencespo, spécialiste des questions énergétiques. pic.twitter.com/sYxdOUgHGn

— Sud Radio (@SudRadio) December 7, 2022

 

 

______________________________________________

 

LES BRITANNIQUES COMMENCENT A GROGNER : Les grèves s’intensifient car les salaires ne suivent plus du tout l’inflation…

 

 

 

 

_____________________________________________________________

 
Ces frappes coordonnées ont-elles été planifiées par les conspirateurs ?

 

 

 

Ce n'est pas un hasard si tout le monde semble se mettre en grève en même temps.

Des médecins, des infirmières, des sages-femmes, des pompiers, des conducteurs de train, des ambulanciers, des postiers, des fonctionnaires, des travailleurs portuaires, des travailleurs des aéroports et des millions d'autres font la grève ce mois-ci.

 

 

Par le Dr Vernon Coleman

Les médecins, qui veulent une semaine de 21 heures, veulent une augmentation de salaire de 30 %. Les infirmières (« votre argent ou votre vie ») menacent de refuser de prendre en charge les urgences ou les malades du cancer et se contenteront d'un plus modeste 19,2 %.

Ces travailleurs, pour la plupart du secteur public, sont déjà bien payés. (Les conducteurs de train reçoivent 60 000 £ pour une semaine de quatre jours. Ils prennent leur retraite à 62 ans avec 40 000 £. Les infirmières gagnent entre 27 000 et 60 000 £). En comparaison, après une vie passée à payer des impôts et des cotisations à l'assurance nationale, je reçois une pension publique complète de 7 436 £ - la pension standard pour une personne de 76 ans.

L'économie (ce qu'il en reste) sera détruite si tous ces grévistes obtiennent ce qu'ils demandent. Les petites entreprises et les indépendants (dont aucun ne peut augmenter ses prix de 19,2%) seront dévastés. L'inflation frappe tout le monde, pas seulement les personnes occupant des emplois dans la fonction publique.

Certains commentateurs pensent que tout cela est politique – conçu pour faire tomber un gouvernement incompétent et corrompu.

Je ne suis pas d'accord. Je crois que les grèves (qui semblent étonnamment bien coordonnées pour causer un maximum de détresse) sont organisées par les conspirateurs.

Le gouvernement pourrait forcer les syndicats et les patrons à entrer dans une pièce et les y faire rester jusqu'à ce qu'ils aient un accord. Mais ils vont probablement s'entre-tuer.

Non, il y a un moyen simple et rapide de détruire le plan des conspirateurs, de contenter les grévistes et d'arrêter toutes les menaces : donner à chacun une augmentation de salaire de 100 %.

Donnez aux infirmières, aux conducteurs de train, aux médecins et aux personnes âgées la même augmentation de salaire anti-inflation de 100 %.

Les grévistes penseront tous qu'ils ont gagné.

Et il n'y aura pas besoin de grèves.

Bien sûr, il y a un hic.

L'inflation va monter en flèche.

Et dans trois mois, tout le monde voudra une autre augmentation de salaire.

Mais alors peut-être que quelques grévistes avides et menaçants se rendront compte qu'à long terme, la cupidité ne vous mène nulle part. Le conducteur du train gagnera deux fois plus. Mais il paiera beaucoup plus d'impôts. Et ses cours et son carburant coûteront deux fois plus cher. Donc, au final, il ne s'en sortira pas mieux. L'argent vaudra simplement moins.

Des augmentations de salaire massives et inabordables ne font que nuire aux pauvres.

Ce qui est, bien sûr, exactement ce que veulent les conspirateurs.

Si vous ne comprenez pas encore les dangers du crédit social, lisez  Crédit social : Cauchemar dans votre rue  de Vernon Coleman. Disponible en librairie sur son site .

 

Source

 

 

 

"Les gens perdent confiance en cette institution" : le personnel de la BCE menace de faire grève à moins que les augmentations de salaire ne suivent l'inflation record

 

Les pourparlers sur le travail "s'effondrent" alors que les employés du New York Times commencent "officiellement" la grève

 

 

Plus de 1 100 employés du New York Times sont désormais officiellement en arrêt de travail, le premier de cette ampleur dans l'entreprise depuis 4 décennies. Ce n'est jamais une décision facile de refuser de faire un travail que vous aimez, mais nos membres sont prêts à faire ce qu'il faut pour gagner une meilleure salle de rédaction pour tous. #GuildStrong !

– NewsGuild de New York (@nyguild) 8 décembre 2022

 

USA – LES CONSOMATEURS PLEURENT ET LES % FONT PEUR : Près de 70% des ménages Américains ne peuvent plus faire leurs courses normalement…83% d’entre eux comptent uniquement sur des aides pour nourrir leur famille !

 

 

Partager cet article
Repost0

Pages