Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : Administrateur@Henrydarthenay.com

  • : Vouillé un peu d'Histoire
  • : Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge,
  • Contact

vous êtes 171 541 visiteurs 276 832 pages lus et je vous en remercie vues , merci de votre visite

contact :henry.arthenay@hotmail.fr
 
Facebook :
 

Youtube 

 
Crowdbunker 

 
 

Recherche

réf.

13 janvier 2023 5 13 /01 /janvier /2023 18:36

Nouvelle flambée du prix du gaz : hausse de 12,6% sur le tarif réglementé

 

Fin du tarif réglementé du gaz : l’association de consommateurs CLCV demande un report de deux ans car pour l’association de consommateurs c’est la crainte d’une hausse des factures de « 40, 50 voire 60 % », avec la fin des tarifs réglementés du gaz prévue le 30 juin.

 

Et oui, dès le 30 juin ce sera marché libre du gaz pour tout le monde.

 

 

 

Hahahahahaha.

 

Vous allez adorer. Je vous assure, ça va vous plaire.

 

Voir votre facture de gaz multipliée par 10 ou par 20 ce sera du pur bonheur.

 

Je ne vous parle même pas des copropriétés et des HLM qui sont chauffés avec des chaufferies au gaz….

 

« Les quelques 2,6 millions de Français soumis au tarif réglementé du gaz vont-ils prochainement subir une forte hausse de leur facture ? C’est ce que craint la CLCV avec la fin de ce tarif réglementé de vente de gaz pour les particuliers, prévue le 30 juin afin de se conformer au droit européen , qui a décidé de mettre la pression sur l’exécutif.

 

L’association de défense des consommateurs a ainsi envoyé un courrier à Emmanuel Macron pour demander un report de deux ans. À partir du 1er juillet, « 2,6 millions de ménages devront renoncer au tarif réglementé du gaz et souscrire à une offre de marché » et « le tarif réglementé cessera bien sûr d’être la référence concrète d’indexation de nombreuses offres de marché », redoute l’association de consommateurs, dans ce courrier daté du 7 décembre mais rendu publique mardi 10 janvier. »

 

Alors mon petit Bruno ?

 

Qua vas-tu faire ?

 

Encore un bouclier ?

 

De quelle forme ?

 

Rond ? Carré ?

 

Parce que la fin des tarifs règlementés pour le gaz c’est l’Europe aussi.

 

Alors le Totem européen de notre gouvernement ça suffit.

 

Si toi Bruno, et toi Manu (à chanter comme Bruel avec la chanson de Place des grands hommes mais en petits pour les hommes actuels), tu veux sauver l’Europe, alors il faut que l’Europe redevienne ce qu’elle était et ce qu’elle devrait être. Non pas un Empire qui rêve sa puissance, mais un idéal de paix et de prospérité qui rapproche et uni les peuples.

 

Il faut donc encore une fois mettre fin à ce marché de l’énergie en Europe, par la négociation idéalement, par la suspension si nécessaire.

 

Comme disait le général de gaulle, quand on est couillonné, on est couillonné, on se lève est on part.

 

Enfin voici très exactement le dialogue en question. A méditer à l’aune de la situation actuelle.

 

Alain Peyrefitte : – Le traité de Rome n’a rien prévu pour qu’un de ses membres le quitte.

 

Charles-de-Gaulle : – C’est de la rigolade !
Vous avez déjà vu un grand pays s’engager à rester couillonner, sous prétexte qu’un traité n’a rien prévu pour le cas où il serait couillonné ? Non.
Quand on est couillonné, on dit : « Je suis couillonné. Eh bien, voilà, je fous le camp ! »
Ce sont des histoires de juristes et de diplomates, tout ça.

 

Alain Peyrefitte : – Nous pourrions dire que ce n’est pas nous qui abandonnons le Marché commun, c’est lui qui nous abandonne.

 

Charles-de-Gaulle : – Mais non ! Ce n’est pas la peine de raconter des histoires ! D’ailleurs, tout ce qui a été fait pour l’Europe, par ce qu’on appelle les « Européens », a très bien marché tant que c’était la France qui payait tout.

 

Vive la France.

 

Charles SANNAT

 

 

 

Source Boursorama.com ici

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2023 5 13 /01 /janvier /2023 18:34

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2023 5 13 /01 /janvier /2023 18:30
 
 
 
Partager cet article
Repost0
13 janvier 2023 5 13 /01 /janvier /2023 18:25
Partager cet article
Repost0
13 janvier 2023 5 13 /01 /janvier /2023 17:46

"AU SECOURS ! Sortez moi de  là !"

 

Pétition · NON A L'OUVERTURE D'UNE MAISON CLOSE ZOOPHILE AU DANEMARK !!! · Change.org

 

 

 

 

Un modèle OnlyFans populaire avec des centaines de milliers d'adeptes s'est présenté comme "transcanin" et discute ouvertement de sa vie sexuelle avec des chiens, alors que le mouvement pour ajouter un Z à l'arc-en-ciel LGBTQI+ continue de prendre de l'ampleur.

 

KnottyFairy a provoqué l'indignation sur Twitter à la suite des commentaires qu'elle avait faits et des vidéos présumées qu'elle avait publiées à propos de ses relations sexuelles avec des chiens.

 

 

Rapport DailyStar : Le 2 janvier, elle a dit à ses 185,8k abonnés qu'elle avait pris la décision de "sortir" en tant que "transcanine", affirmant qu'elle avait été avec six chiens au cours de l'année écoulée et seulement deux hommes dans sa vie.

Elle a défendu sa position auprès d'un critique en disant: "Je suis trans canine, je ne peux pas abuser de ce que je suis."

 

Elle a continué à choquer les abonnés avec ses tweets qui comprenaient un message déclarant que "le foutre de chien dans le café est meilleur, plus crémeux, et cela vous aide à avoir une peau claire".

Il semble que même ses parents lui aient tourné le dos, dans un tweet bizarre, elle a dit : « Quand j'ai regardé le film de Jésus pour la première fois, alors qu'il était accroché à la croix, il a demandé « Père, pourquoi m'as-tu abandonné. Je comprends maintenant ce qu'il a dû ressentir. Mes propres parents veulent que je parte. J'ai littéralement fait la vaisselle hier. Pourquoi sont-ils ingrats ?

KnottyFairy a dit à ses 185 800 abonnés qu'elle avait une relation sexuelle avec divers chiens
Le créateur populaire d'OnlyStars fait partie d'un mouvement plus large de zoophiles travaillant à normaliser les relations sexuelles avec des animaux dans la société en général

Outraged OnlyFans star Alana Evans, qui s'est engagée dans une guerre des mots sur la plate-forme avec KnottyFairy, a déclaré qu'elle avait déposé une plainte auprès de PETA et a encouragé les autres à faire de même.

"Les animaux ne peuvent pas consentir", a-t- elle déclaré

"Elle est vile et doit être arrêtée."

 

 

La vice-présidente des programmes de PETA Royaume-Uni, Elisa Allen, a déclaré : « Les relations sexuelles consensuelles ont toujours lieu entre des membres de la même espèce qui s'y livrent volontairement, ce qui ne peut jamais être le cas lorsqu'un humain et un autre animal sont impliqués.

Mais le mouvement de normalisation de la zoophilie prend de l'ampleur. Les zoophiles pensent qu'il est acceptable d'avoir une intimité sexuelle avec un animal et souhaitent que le mouvement arc-en-ciel LGBTQ+ ajoute un Z à son nom.

Des zoophiles allemands sont descendus dans la rue pour protester contre les lois interdisant les relations sexuelles avec des animaux. Selon les manifestants, les citoyens allemands devraient avoir le droit d'avoir des relations sexuelles avec des animaux, y compris des chiens de compagnie.

En vertu des lois sur la protection des animaux qui s'appliquent dans tous les pays civilisés du monde, il est illégal de s'engager dans des rapports sexuels avec un animal. soutien de la majorité dominante.

Les manifestants pro-bestialité ont distribué des pamphlets aux passants qui auraient dit : « Nous aimons les animaux. Nous rejetons toute forme de force, de violence et d'abus et cela fait mal à nos âmes de voir les animaux souffrir. Nous sommes pro-animaux, mais nous sommes néanmoins discriminés.

La brochure conclut en suggérant que la bestialité est désormais un comportement normal, acceptable, génétiquement héréditaire et irréversible.

"Nous ne pouvons rien faire contre le fait d'être zoophiles, et nous essayons donc de gérer (sic) nos inclinations de manière responsable" , déclare la brochure.

 

 

Dans une interview publiée par RUPTLY, l'un des marcheurs de la fierté zoophile défend le concept de relations sexuelles avec des animaux. Selon le marcheur de la fierté, les relations sexuelles avec des animaux devraient être dépénalisées car "il est beaucoup plus facile de construire une relation avec des animaux qu'avec des humains".

Le manifestant a également amené son chien à la marche pour "partager l'amour" et a déclaré à l'intervieweur que le premier chien avec lequel il avait eu des relations sexuelles était un mâle, mais qu'il entretient actuellement une relation sexuelle avec une  "chienne de berger allemand".

La principale raison pour laquelle beaucoup sont catégoriques sur le fait que les zoophiles ne devraient pas être acceptés par la société en général concerne la question du consentement. Certains pensent que cela équivaut à la maltraitance des enfants, où la domination est imposée à une partie plus faible qui est incapable de donner son consentement.

 

 

Baxter Dimitri
 
 
Baxter Dmitry est écrivain chez News Punch. Il couvre la politique, les affaires et le divertissement. Dire la vérité au pouvoir depuis qu'il a appris à parler, Baxter a voyagé dans plus de 80 pays et a remporté des arguments dans chacun d'eux. Vivre sans peur.
Courriel : baxter@newspunch.com
Partager cet article
Repost0
13 janvier 2023 5 13 /01 /janvier /2023 17:29

Il n'y a pas qu'en France que les Fact Checkers sont utilisés par l'Ordre Mondial pour détruire la dissidence, aux USA également ; nous savons également que les réseaux sociaux pratiquaient la censure via des accords avec le Pentagone et la CIA durant des réunions hebdomadaires, par exemple l'on a vu aussi que la CIA via les réseaux avait favorisée tel ou tel candidat pour des élections que ce soit Biden,  Lula ou Macron.... tout en évinçant les autres ; c'est donc une manipulation de masse qui a sa décision outre Atlantique ou par les Etats Occidentaux sous la coupe des USA, quand cela doit protéger les intérêts commerciaux de ces derniers (Big Pharma...)

 

Henry

 

 

Selon les vérificateurs des faits, il n'y a pas d'épidémie de pédophilie et les élites mondiales ne tentent pas de normaliser la pédophilie.  Malgré toutes les preuves du contraire, les vérificateurs de faits vous disent de ne pas croire ce que vous pouvez voir de vos propres yeux.

 

Il n'y a pas si longtemps, les articles d'opinion devaient être considérés comme des opinions. Aujourd'hui, si vous n'êtes pas d'accord avec la pensée consensuelle soumise au lavage de cerveau contrôlée par les médias grand public, Big Pharma et l'État profond, vous rencontrez la résistance des guerriers de la justice sociale déguisés en vérificateurs des faits. 

 

Selon ces nouveaux gardiens de la vérité, dont la plupart sont littéralement financés par Bill Gates ou George Soros, vous ne pouvez donner votre avis sur aucun sujet à moins que vos opinions ne soient partagées par des soi-disant « sources de confiance » telles que CNN et MSNBC.

 

 

Quelqu'un peut-il expliquer à quel point les sources de gauche sont véridiques, tandis que les médias conservateurs répandent des mensonges ou des complots ? Vérifiez les faits : CNN a perdu près de 50 % de ses téléspectateurs aux heures de grande écoute entre novembre 2020 et janvier 2021. Les gens s'éteignent en masse et pour une bonne raison. CNN a été à l'avant-garde de la promotion de l'agenda de l'élite et est devenu le nom le moins fiable dans l'actualité.

Mais selon les vérificateurs des faits, vous n'êtes pas autorisé à dire quoi que ce soit qui contredit le récit peu recommandable de CNN. Si vous osez remettre en question le récit de l'establishment, vous serez banni ou réduit au silence.

 

Beaucoup de gens tiennent pour acquis que ces vérificateurs de faits sont la quintessence de la neutralité et des rapports impartiaux. Eh bien, jugez par vous-même.

Selon Facebook, leur programme de vérification des faits fonctionne avec "des organisations tierces de vérification des faits qui sont signataires du Code de principes international de vérification des faits de Poynter (IFCN)".

Voici un fait intéressant à propos de Poynter, le « leader mondial du journalisme » autoproclamé. Ils sont financés par les fondations Open Society de George Soros, la fondation Bill & Melinda Gates, le National Endowment for Democracy (qui a des liens financiers avec le département d'État), la fondation Omidyar d'Ebay et Craig Newmark, le fondateur de Craigslist qui a fait don de millions à Poynter pour créer le programme de vérification des faits.

La façon dont ces conflits d'intérêts se déroulent dans la réalité est au-delà de la partialité. Ils ne prétendent même pas être justes et équilibrés.

Craig Newmark était un donateur de la campagne Clinton. Tout comme George Soros et Bill Gates, tous deux de grands partisans de la Fondation Clinton ainsi que du fonds de campagne électorale de Biden. Et un autre donateur de Poynter, le fondateur d'Ebay, Pierre Omidyar, était également un donateur massif à la fois de Clinton et de Biden.

La journaliste danoise Iben Thranholm s'est dite choquée que des vérificateurs de faits aussi manifestement partisans soient autorisés à contrôler le récit aux États-Unis. « Cela m'a donné la chair de poule d'entendre ces noms parce qu'ils ont en fait un programme politique très fort. C'est comme s'il y avait beaucoup de gens qui pensent que c'est dangereux de ne pas pouvoir contrôler les médias, donc trier ce qui est censé être la vraie nouvelle et la fausse nouvelle est en fait un moyen de contrôler le récit. Donc, si vous voulez vous opposer à ces pouvoirs politiques, vous allez être censuré. Bien sûr, c'est une sorte de censure. 

Bienvenue dans le ministère de la Vérité de 1984, où seuls des faits sélectionnés sont autorisés à exister tandis que d'autres faits qui ne correspondent pas au récit néolibéral de l'élite mondiale seront étiquetés "fake news" et supprimés.

Mais c'est encore pire.

Un nouveau rapport inquiétant révèle que le milliardaire Bill Gates a dépensé  des centaines de millions de dollars  pour financer les grands médias du monde entier, les transformant en porte-parole de propagande pour son programme mondialiste.

Une enquête du média indépendant  MintPress  rapporte que la Fondation Bill et Melinda Gates a distribué 319 millions de dollars sous la forme de plus de 30 000 subventions individuelles aux médias et aux vérificateurs de faits .

Les principaux organes d'information grand public, notamment CNN, NBC, The Atlantic, The Financial Times, BBC et d'autres, sont tous bénéficiaires du financement de Gates. Aucun de ces points de vente n'informe son public qu'il est acheté et payé par Bill Gates.

Sans surprise, Gates reçoit un laissez-passer gratuit dans les médias d'entreprise qu'il finance. Généralement présenté comme un nerd bienveillant qui veut sauver le monde, le co-fondateur de Microsoft a même été baptisé sans ironie « Saint Bill » par The Guardian.

Quiconque a été vérifié pour avoir partagé des informations sur Facebook est en bonne compagnie. Phil Magness, économiste principal et éducateur à l'American Institute for Economic Research, a récemment été vérifié par des vérificateurs de faits qui n'aimaient pas le fait qu'il partageait des informations économiques qui embarrassaient la Maison Blanche de Biden.

Il a réagi à l'expérience d'être réduit au silence par des vérificateurs de faits en déclarant "Nous vivons dans un enfer orwellien".

Il a ensuite entrepris de prouver que les vérificateurs de faits avaient tort, en publiant des informations sur son profil Twitter qui ont complètement démystifié leur démystification ridicule.

Il est tout simplement inutile de discuter avec les vérificateurs de faits. Ils sont achetés et payés. Ils n'écoutent pas la raison. Après tout, ils ne vérifient pas vraiment les faits, mais vérifient ce qu'Orwell a appelé des "crimes de pensée".

Si vous n'êtes pas d'accord avec le récit dominant et que l'élite veut vous faire taire, les vérificateurs des faits publieront un article à succès et vous feront taire sur les réseaux sociaux.

Il existe d'innombrables exemples de vérificateurs de faits abusant de leur pouvoir pour contrôler le récit sur les réseaux sociaux au nom de l'élite.

Je suis sûr que vous n'avez pas besoin de vous rappeler le fiasco Hunter Biden Laptop From Hell. Le New York Post a publié une histoire tout à fait légitime sur l'ordinateur portable et son contenu avant les élections de 2020 et Twitter et les médias sociaux ont complètement mis l'histoire sur liste noire, bannissant le Post des médias sociaux et punissant tous les utilisateurs réguliers qui ont osé partager l'histoire.

Tous les crétins habituels de Deep State sont apparus dans les médias grand public pour répéter les points de discussion de l'élite sur le fait que l'histoire de l'ordinateur portable était de la "propagande russe".

Avance rapide d'un an et les médias grand public ont été forcés d' admettre très discrètement que l'histoire était vraie depuis le début et n'aurait pas dû être mise sur la liste noire.

 

 

La vérification des faits est un code pour enterrer une histoire qui contredit le récit de l'élite. La débâcle de Laptop From Hell est le jeu de vérification des faits en un mot. Les vérificateurs de faits sont employés pour dissimuler la vérité aux masses aussi longtemps que possible. Mais finalement le mur du barrage éclate et la vérité éclate.

Si vous partagez un article dont les faits sont vérifiés sur les réseaux sociaux, vous devriez le considérer comme un honneur. Si les informations que vous avez partagées étaient folles, l'élite n'aurait pas besoin de vous faire taire.

L'élite censure les gens qu'elle craint. L'élite est terrifiée par les personnes qui ne suivent pas le récit dominant sans cervelle et utilisent à la place leurs capacités de réflexion critique pour demander des comptes à l'élite et appeler les intimidateurs contrôlés par les entreprises.

Ici, à The People's Voice, nous recevons occasionnellement des courriers de téléspectateurs demandant pourquoi nous ne répondons pas aux vérifications des faits. Pour mémoire, nous ne répondons pas aux vérificateurs des faits pour la même raison que les gouvernements responsables ne négocient pas avec les terroristes.

Ces derniers temps, des vérificateurs de faits ont exigé que nous disions à nos téléspectateurs que la grande réinitialisation de Klaus Schwab est « totalement banale » – ou bien que notre contenu soit réduit au silence sur les réseaux sociaux. Devine quoi? Nous n'avons pas cédé à leurs exigences.

Un autre des  vérificateurs de faits désignés par Facebook  chargé de  décider ce que les utilisateurs peuvent et ne peuvent pas voir en ligne , a exigé que nous disions à nos lecteurs que l'augmentation des problèmes cardiaques n'a rien à voir avec les piqûres de Covid . Leur e-mail indiquait explicitement que nous ferions face à la censure sur les réseaux sociaux si nous ne le faisions pas.

Et pas plus tard que la semaine dernière, après avoir publié un rapport explosif sur la position honteuse et dangereuse du Forum économique mondial sur la pédophilie , nous avons été vérifiés par divers médias qui nous ont dit que nous n'étions pas autorisés à critiquer de telles choses.

C'est exact. Selon les vérificateurs des faits, il n'y a pas d'épidémie de pédophilie et les élites mondiales ne tentent pas de normaliser la pédophilie. Malgré toutes les preuves du contraire, les vérificateurs de faits vous disent de ne pas croire ce que vous pouvez voir de vos propres yeux.

Cela vaut la peine de s'arrêter un instant ici et de se rappeler que le journalisme consistait autrefois à dire la vérité au pouvoir et à demander des comptes aux élites. Les journalistes traditionnels et les vérificateurs de faits sont désormais entièrement achetés et payés par l'élite, menant des campagnes de désinformation en leur nom pour embobiner les masses.

Et qui sont ces vérificateurs de faits de toute façon ? Qui sont ces personnages ténébreux qui décident de ce que vous pouvez et ne pouvez pas dire sur les réseaux sociaux ? La plupart des gens supposent que les vérificateurs de faits sont des personnes qualifiées, éduquées, expertes dans leur domaine et ont donc le droit de faire valoir leur point de vue.

Mais cette hypothèse ne pouvait pas être plus éloignée de la vérité.

Jetons un coup d'œil au plus célèbre des vérificateurs de faits, Snopes.com.

Snopes était une équipe de mari et femme qui exploitait un site Web depuis leur salon en Californie, devenant la voix de la raison en démystifiant les histoires de Bigfoot et les légendes urbaines. Puis, bien qu'ils n'aient aucune qualification d'aucune sorte, ils se sont lancés dans la vérification des faits politiques. Leurs vérifications des faits hautement partisanes ont attiré l'attention des médias grand public, qui les ont présentés comme crédibles, et c'est à ce moment-là que les dollars ont commencé à arriver.

Le premier mariage de David s'est terminé amèrement par un divorce après que sa première épouse, Barbara Mikkelson, a allégué que David avait détourné des fonds de l'entreprise et dépensé des centaines de milliers de dollars en prostituées.

La deuxième épouse de Mikkelson, Elyssa, était une escorte et une star du porno lorsqu'elle l'a rencontré. Travaillant sous le nom de "Erin O'Bryn", elle s'est décrite sur sa page Twitter comme "une courtisane mature et expérimentée, idéaliste, activiste et rêveuse".

Sur son site Web d'escorte, elle s'est qualifiée de "compagne d'élite et discrète" qui "comprend que si le plaisir et la passion peuvent être explorés dans la chambre, ce n'est pas le seul endroit".

"Je n'accepte qu'un nombre très limité de nouveaux amants parce que je ne cherche que des engagements à long terme", a-t-elle écrit. 

Elle a également écrit: "Voici le don que je demande pour mon temps, ma compagnie et mes divertissements", avec des tarifs "non négociables" de 1 200 $ pour ses quatre heures minimum et de 5 000 $ pour 24 heures.

Selon Mikkelson, cela faisait d'elle une candidate idéale pour un emploi chez Snopes, contrôlant le récit sur les réseaux sociaux, et il l'a mise sur la liste de paie.

C'est à cette époque que Snopes a été embauché par Facebook pour censurer le contenu de la plate-forme, accordant à Mikkelson et à sa femme star du porno le pouvoir de censurer les informations qu'il considérait comme « fausses ».

Mais il n'y a pas que Mikkelson et son escorte qui vous censurent sur les réseaux sociaux. C'est aussi Kim LaCapria, une domme de Vice Vixen autoproclamée, qui a admis publiquement qu'elle fumait de l'herbe et qu'elle se défonçait tout en "vérifiant les faits" d'articles politiques pour Snopes.

Récemment, Mikkelson a été suspendu de la rédaction d'articles sur son propre site Web après qu'une enquête de BuzzFeed ait trouvé des preuves de plagiat endémique par le co-fondateur de Snopes.

Et puis Elyssa l'a accusé de l' avoir violée à plusieurs reprises pendant leur mariage.

Pensez-vous que ces personnes devraient être autorisées à censurer le contenu sur les réseaux sociaux ? Vous frappent-ils comme des arbitres responsables de la vérité ?

Si je crois que j'ai besoin d'un parapluie parce qu'il pleut, je n'ai pas besoin que David Mikkelson ou l'une de ses épouses me dise que je ne me mouille pas. 

Les reportages sur l'actualité ne devraient pas consister à encourager l'élite mondialiste ou à protéger des récits politiquement corrects. L'écriture devrait consister à dire des choses qui mettent les gens mal à l'aise. Si quelqu'un est passionné par des questions telles que la sécurité des vaccins, il ne devrait pas être réduit au silence, mais devrait avoir la capacité d'écrire à ce sujet et de résister aux critiques. Toutes les perspectives doivent être représentées, en particulier les opinions des gens ordinaires.

Restez à l'écoute, car ceux qui n'achètent pas ce que vendent ces vérificateurs des faits sont les véritables penseurs critiques qui seront une épine dans le pied de l'élite pour ce siècle et le prochain.

Ici, à People's Voice, nous sommes déterminés à rester une épine dans leur pied et à leur demander des comptes. Nous ne serons jamais réduits au silence. Mais nous avons besoin de votre aide pour diffuser largement ce message. Veuillez partager cette vidéo avec toute personne que vous connaissez qui pourrait bénéficier des informations que nous partageons. Et si vous appréciez notre contenu, n'hésitez pas à vous abonner à la chaîne. Nous sommes tous dans le même bateau et nous aimerions vous avoir dans notre communauté.

 

 

 
Baxter Dmitry est écrivain chez News Punch. Il couvre la politique, les affaires et le divertissement. Dire la vérité au pouvoir depuis qu'il a appris à parler, Baxter a voyagé dans plus de 80 pays et a remporté des arguments dans chacun d'eux. Vivre sans peur.
Courriel : baxter@newspunch.com
Partager cet article
Repost0
12 janvier 2023 4 12 /01 /janvier /2023 19:07
Pikaboost dévoile un kit de conversion rapide à moins de 300€ pour électrifier n’importe quel vélo

30 secondes et 300€ seulement pour faire de votre vieux vélo, un vélo électrique... C'est la promesse du Pikaboost, mais est-il vraiment adapté au marché Français ?

Les campagnes de financement participatif sont de parfaits indices pour savoir si un produit va faire un top ou un flop… Le produit suivant appelé Pikaboost est un boitier qui intègre un moteur de 250 W et une batterie, qui permet de transformer un vélo classique en un vélo électrique. Il promet de procéder à cette transformation en 30 secondes seulement. Avec plus de 560 000 € récoltés sur les 25 000 espérés sur Kickstarter, la société créatrice du Pikaboost, Livall, basée en Californie, semble faire mouche… Déjà créatrice du casque de vélo connecté Bling qui dispose d’écouteurs et d’un système d’éclairage LED, Livall pourrait bien transformer l’essai avec le Pikaboost. Découverte !

Pikaboost qu’est-ce que c’est exactement ?

Le système Pikaboost fonctionne sur un principe assez simple: il se présente sous la forme d’un petit boitier de 34 centimètres de long qui dispose d’une pince d’un côté et d’un galet, de l’autre. La pince se fixe sur le tube de la selle, et la roulette appuie sur la roue arrière du vélo. À l’intérieur du dispositif, on trouve une batterie de 234 Wh, qui apporte de l’énergie à un moteur de 250 W, qui lui-même entraîne la roue du vélo. Simple et efficace sur le papier, puisque Liveall promet une installation en 30 secondes et un dispositif amovible à souhait que l’on peut enlever et remettre à sa guise. Le Pikaboost se doterait également d’une connexion Bluetooth afin de pouvoir le verrouiller depuis un smartphone. Ajoutons un feu arrière, un feu stop et un système de détection de chute pour parfaire la description.

Le constructeur promet une installation Installation sans outil en 30 secondes.
Le constructeur promet une installation sans outil en 30 secondes. Crédit photo : LIVALL PikaBoost

Comment fonctionne-t-il ?

Liveall explique que le Pikaboost s’active en fonction de l’inclinaison du vélo, et de la vitesse de rotation de la roue arrière. Ce qui veut donc dire que l’assistance électrique ne dépend ni de la cadence de pédalage, ni du couple impulsé sur les pédales. Pikaboost propose par ailleurs trois modes de conduite:

  • le Cruise avec une assistance électrique permanente,
  • le Roll qui coupe l’assistance dès qu’une descente est détectée par l’accéléromètre intégré,
  • et, enfin, un troisième mode qui permet de monter les côtes plus aisément.

Il serait capable par ailleurs de détecter la force du freinage ainsi que la diminution de la vitesse, et l’assistance se couperait alors automatiquement. Il peut aussi récupérer l’énergie du freinage pour recharger la batterie, sous condition d’un freinage progressif et non brutal.

Quelques doutes subsistent

Pour installer le système de Liveall, il faut enlever le garde-boue arrière, ce qui peut ne pas être un souci pour des trajets urbains (quoique) mais qui le devient sur des routes ou des chemins salis par des convois agricoles ou autres. Disons qu’il est parfait pour les routes ensoleillées de Californie, mais qu’il ne s’adaptera pas forcément aux temps pluvieux de Bretagne, ou des Hauts-de-France par exemple… Ce Pikaboost, bien tentant sur le papier, pourrait aussi poser des problèmes au niveau de la désactivation de l’assistance électrique en ville, en mode Cruise notamment. Enfin, l’efficacité du Pikaboost sous la pluie est incertaine, car elle dépendrait du type de pneus utilisés mais aussi de la position du cycliste. Si vous souhaitez tenter l’expérience du Pikaboost, il est disponible en précommande au prix de 299 € au lieu de 599 € dès la fin de la campagne de financement. Les premières livraisons sont annoncées pour le mois de mars 2023… Plus d’informations sur livall-pikaboost.com.

 

 

 Source
Kickstarter.com
Partager cet article
Repost0
12 janvier 2023 4 12 /01 /janvier /2023 18:57

La paix intérieure et extérieure ne peur venir que par l'élévation de soi, la sagesse revêt plusieurs formes pour y parvenir !

 

Agora of Athens & 7 Tales on Diogenes the Cynic

 

Diogène le Cynique portant une lampe pendant la journée et cherchant un honnête homme.
 
 
 
L’élite se constituera d’individualités issues de différents milieux dont elles se seront affranchies pour constituer une race mentale différenciée, indépendante des conditions sociologiques et idéologiques de l’heure. Ceux qui n’auront pas les qualifications requises s’excluront d’eux-mêmes, mis par leur "parti pris d’incompréhension" et leur peur d’affronter la "grande solitude".
 
Moins d'intellos

Les plus éminents universitaires, savants, philosophes, ont peu de chance, en raison de leurs habitudes mentales et de leur « myopie intellectuelle », d’appartenir à cette élite. Ses éléments, éparpillés, apparemment non agissants, sont néanmoins plus nombreux qu’on ne serait tenté de le croire. Le nombre ne fait de toute manière rien à l’affaire pour que l’influence transformante puisse s’exercer de façon effective ; et il doit s’entourer de discrétion.

 
Plus de sages

L’élite aura pour principale fonction de préserver et de transmettre le dépôt de la connaissance métaphysique, et de préparer les conditions de la naissance du nouveau cycle : on ne doit pas attendre que la « descente » soit achevée pour préparer la « remontée ».
 
Formation doctrinale et pratique spirituelle

Mais si l’effort ne débouchait sur rien au plan du macrocosme, il ne serait point perdu au niveau individuel : ceux qui auront pris part au travail – formation doctrinale et pratique spirituelle – en retireront forcément des bienfaits personnels.

Quoique insuffisante au niveau livresque, la formation doctrinale sera le premier degré de la transmutation. Elle consistera à étudier le contenu des « enseignements traditionnels » et des « sciences sacrées » d’Orient et d’Occident, à se donner la mentalité initiatique qu’a détruit l’éducation profane.

 
La Philosophia perennis
 
Il est évident que depuis l’époque où Guénon délivrait son message, d’immenses facilités ont été offertes à ceux qui veulent s’informer de la Philosophia perennis, même si celle-ci continue d’être étouffée par les instances officielles - autant de « compensations » inhérentes à l’époque, relevant pour la plupart d’une saine vulgarisation et contribuant à contrebalancer les pires amalgames de la « contre-initiation ». Ceux qui, sans tomber dans la dispersion mentale, sont parvenus à se donner une doctrine cohérente, ne sauraient plus être atteints par les influences dissolvantes et insidieuses du nihilisme contemporain. « Ceux qui savent qu’il doit en être ainsi ne peuvent, même au milieu de la pire confusion, perdre leur immuable sérénité ».

Ces assises doctrinales permettent au contraire de prendre une plus juste mesure de l’époque et de soi-même, à travers les désagréments qu’elle suscite ; et, par là, de s’en mieux préserver. Elles enseignent à éviter l’inutile dialectique, source de confusion sans fin, à rompre avec les systèmes philosophiques qui ne font qu’engendrer la « maladie de l’angoisse » en multipliant les questions sans fournir de réponses. Elles débarrassent à jamais des préjugés et illusions qui, depuis le XVIe siècle au moins, pourvoient l’intelligence occidentale : la « déification » de la raison, la « superstition » de la vie, la primauté de l’action sur la contemplation, le progrès continu de l’humanité...

Certes, de tels hommes auront à souffrir plus que les autres par excès de lucidité au sein de l’aveuglement panique ; et même, une hostilité inconsciente du milieu pourra se déclencher à leur endroit. Mais il y a dans toute souffrance un ferment de maturation, et toute connaissance exige rançon.
 
Jean Biès.

2 livres de Jean Biès (1933-2014) :

Retour à l'essentiel

Quelle spiritualité pour l'homme d'aujourd'hui ?

Notre monde s'effondre de toutes parts : pollution de la nature, danger de destructions massives, chaos social, corruption morale, terrorisme, falsifications de l'Histoire, conditionnements idéologiques, dévastation du langage et des arts, dissolution de la psyché, nihilisme philosophique, religion en crise, proliférations sectaires; bref, le "triomphe de la Subversion" - énorme caricature du Réel.

C'est ce constat inquiétant qu'analyse d'abord Jean Biès avec son talent habituel. Mais il existe des réformes radicales qu'il propose également, fondées sur les enseignements initiatiques de la Philosophia perennis, communs à l'Orient et à l'Occident, et seules capables d'opérer, avant qu'il ne soit trop tard, un complet retournement de l'être, et de rendre aux esprits lucides mais désorientés les axes et les références dont on les a privés, indispensables à l'acquisition d'une "formation doctrinale" et à un redressement personnel et profond. Il s'agit de rétablir la primauté de l'Essence sur l'existence, de retrouver les chemins de l'ésotérisme chrétien, relié à l'ésotérisme universel (ou Tradition primordiale), de restaurer la vision ternaire de l'être humain, reflet des trois plans du macrocosme, de recourir à des pratiques d'intériorité adaptées à l'homme moderne...

Vie spirituelle et modernité

Nous sommes à la fin d'une époque, toute la question est de savoir comment traverser cette "crise" apocalyptique et en atténuer les effets. La vraie solution ne peut-être que spirituelle. Une nature ravagée, une société déstructurée, un totalitarisme massif ou feutré: il s'agit de recréer des cadres de vie, des modes d'existence, des attitudes intérieures susceptibles de sauver le meilleur de l'homme.
 
Partager cet article
Repost0
12 janvier 2023 4 12 /01 /janvier /2023 18:46

 

 

Creepy Joe - YouTube

 

La représentante Alexandria Ocasio-Cortez (D-NY) a tenté de défendre l’interdiction des cuisinières à gaz proposée par le président Biden dans une prise de bec virale sur Twitter mardi – avant d’être elle-même chahutée par des utilisateurs de médias sociaux hargneux.

 

« Saviez-vous que l’exposition continue au NO2 des cuisinières à gaz est liée à une réduction des performances cognitives ? », a tweeté l’élue du Bronx et du Queens en réponse au représentant Ronny Jackson (R-Texas) qui a juré de ne « JAMAIS » renoncer à sa cuisinière à gaz.

Mais la tentative de critique de la congressiste s’est retournée contre elle, ses détracteurs – principalement des politiciens et des militants conservateurs – n’ayant pas tardé à s’empiler.

« Est-ce une attaque contre @GordonRamsey ? », a plaisanté Max Avery, un ancien candidat aux législatives de l’Arkansas.

« Saviez-vous qu’il est beaucoup plus difficile pour le gouvernement de vous couper arbitrairement l’accès à l’électricité si vous utilisez du gaz plutôt que de l’électricité ? », a demandé Nick Freitas, délégué républicain de Virginie. « Ou est-ce vraiment le but ? »

« Intéressant, je ne savais pas que tout à la Maison Blanche fonctionnait au gaz », s’est emporté Matthew Leber, député de Caroline du Sud.

 

« Quelle entreprise vous paie pour dire ça ? » a demandé Brandon Morse, rédacteur en chef adjoint de RedState.

« C’est un ‘problème’ que vous trouvez sérieux ? » a demandé le compte Twitter du Parti libertarien de l’Illinois. « Un poisson d’avril en janvier ? ? »

« C’est fou ! Tout comme l’exposition permanente à Washington est liée à la réduction des performances cognitives, ce que vous démontrez quotidiennement », a rétorqué le compte national du Parti libertarien.

 

D’autres commentateurs ont déterré des photos d’AOC et de la vice-présidente Kamala Harris utilisant des cuisinières à gaz, ainsi que des photos de la première dame Jill Biden semblant faire cuire des épinards sur une cuisinière à gaz.

La Commission de sécurité des produits de consommation envisage d’interdire les appareils à gaz à l’échelle nationale après que des études récentes ont montré que les émissions de ces appareils peuvent causer des problèmes de santé et de respiration, a rapporté Bloomberg lundi.

« Il s’agit d’un danger caché », a déclaré le commissaire de la CPSC, Richard Trumka Jr, au média. « Toutes les options sont sur la table. Les produits qui ne peuvent pas être rendus sûrs peuvent être interdits. »

 

Des rapports établis par des groupes tels que l’American Chemical Society et l’Institute for Policy Integrity de la faculté de droit de l’université de New York ont révélé que les cuisinières à gaz, qui sont utilisées dans près de la moitié des foyers américains et dans la majorité des appartements de la ville de New York, libèrent des polluants tels que le dioxyde d’azote, le monoxyde de carbone et les matières fines à des niveaux si élevés qu’ils sont jugés dangereux par l’Agence de protection de l’environnement et l’Organisation mondiale de la santé.

Les études ont également établi un lien entre les poêles à gaz et les maladies respiratoires, les problèmes cardiovasculaires, le cancer et d’autres problèmes de santé.

M. Trumka est ensuite revenu sur sa déclaration, affirmant que les restrictions ne s’appliqueraient qu’aux nouveaux réchauds et non aux produits existants.

« Le CPSC ne vient pas pour les cuisinières à gaz de qui que ce soit », a-t-il tweeté lundi.

Lire aussi : AOC fait une crise de nerfs après que des New-Yorkais aient scandé « AOC doit partir »

Source : New York Post

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2023 4 12 /01 /janvier /2023 18:39

Bilskirnir: Idées préconçues sur les gaulois

On glisse lorsqu'on pavoise trop sur son bouclier !

 

Ils sont tous contents d’eux, ils sont tous réjouis.

Pensez donc, 2 jours après avoir sauvé les TPE, Olivier Klein le grand mamamouchi préposé aux DPE foireux, et à la crise du logement qu’il est en train de créer de toutes pièces vient d’annoncer « un tarif d’électricité garanti pour les copropriétés en 2023, sur le modèle des TPE ».

Comme le rapporte très justement la Tribune, « en 2023, les TPE (moins de dix salariés) paieront un maximum de 280 euros par mégawattheure d’électricité en moyenne sur l’année, selon une annonce gouvernementale de vendredi. C’est bien plus que le tarif historique, plutôt de l’ordre de 50 euros, mais moins que les 400 à 1.000 euros atteints au cours du second semestre 2022, ce qui évitera des hausses catastrophiques pour les boulangers, restaurateurs et autres artisans ».

Un prix de l’électricité avec bouclier multiplié par 5,6 pas franchement une affaire !

Et le ministre tout « fiérôt » de nous annoncer je cite : « il n’y a plus « aucun trou dans la raquette » pour les ménages, a assuré le ministre dimanche, évoquant le chauffage collectif électrique ou les charges des parties communes. Selon lui, les boucliers couvriront l’année 2023, et seront rétroactifs : « là où il y a eu des appels de charges trop importants, il y aura des régularisations de charges ».

Hahahahaha.

Ils ont tout de même beaucoup d’humour nos aimables dirigeants.

Ils sont en train de nous expliquer qu’ils viennent de régler tous nos problèmes de prix de l’électricité en nous passant nos facture de 50 euros le mégawattheure (notre tarif historique auquel nous avions accès il n’y a pas encore si longtemps) qui est ce que l’on payait en 2021 à 280 euros le mégawattheure pour 2023 !

Hors les médias ne font que relayer sans prendre de distance et sans esprit critique les communiqués de victoire de nos grands timoniers et personne n’ose dire exactement la vérité à savoir que c’est une multiplication par presque 6 du prix de l’énergie aussi bien pour les copropriétés que pour les TPE !!

Pas de quoi se réjouir car les charges de copropriété vont exploser !

Lisez ces réactions dans cet article de France bleue ici qui sont édifiantes !

« Nous n’aurons plus des prix délirants et toxiques », a salué vendredi sur franceinfo Dominique Anract, président de la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie, après l’annonce du gouvernement d’un tarif garanti de l’électricité pour les TPE, fixé à 280 euros par megawattheure en moyenne sur l’année 2023. Je crois que le Dominique n’a pas compris grand chose à l’histoire !

Quant à Jean-Eudes du Mesnil, secrétaire général de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) tenez-vous bien « c’est une excellente nouvelle », s’est-il réjoui de son côté. Et oui, quand on est responsable syndical il ne faut pas oublier d’être sympathique avec les grands mamamouchis. Alors il relativise un peu tout de même. « On peut toujours considérer que le tarif reste trop élevé, mais cela donne une vraie visibilité à ces entreprises », a-t-il ajouté.

La réalité de ce qui a été annoncé c’est une multiplication par 5.6 du prix du megawattheure et cela veut dire que ce n’est pas une augmentation de 15 % ni même de 50 %, ni soyons fou, allons de 75 % ! Non, le gouvernement vient d’annoncer une hausse de 560 % du prix de l’électricité et tout le monde est en train d’applaudir la bonne nouvelle et la gentillesse de notre gouvernement.

Alors je peux vous dire que nos têtes pensantes, ne se rendent pas compte que la population n’a pas encore pris la mesure du vol en bande organisé auquel nous sommes soumis avec ce racket des prix de l’électricité, mais la prise de conscience est inévitable.

Lorsque les boulangeries feront faillite, lorsque tous les restaurateurs baisseront le rideau, lorsque les rayons se videront et lorsque tous les aimables locataires des HLM recevront la facture des nouvelles charges de copropriété qui sont à la charge des locataires pour les parties communes, alors la musique et le fond de l’air changeront très rapidement dans le pays.

Nos mamamouchis viennent d’inventer le bouclier qui ne protège pas !

Charles SANNAT

 

 

Partager cet article
Repost0

Pages